Revenir en haut




Bienvenue sur Firewhisky les sorciers ! On espère que vous allez bien, et que vous êtes près à swinguer au rythme des trompettes ! À Londres Magique, nous sommes en Mars 2017 ! Les oiseaux recommencent à chanter et les mimosas sont en fleur, bon courage pour les allergies. Il est 12 heures, l'heure des news !

15.03.17 — Après un an d'aventure extraordinaire à vos côtés, Firewhisky ferme définitivement ses portes. Retrouvez plus de détails ici, et écrivez la fin de votre personnage par là !
26.02.17 — La MaJ #6 est finiiie ! Retrouvez tous les détails de ce qu'il s'y est passé par ici ;)
02.01.17 — La MaJ #5 a été effectuée ! Retrouvez tous les détails de cette dernière par ici !
19.09.16 — Le journal de FW reprend ! Participez-y en écrivant un article. Plus de détails ici.
04.09.16 — Une MàJ a été effecutée ! Retrouvez tous les détails ici
18.08.16 — le forum sera inaccessible du 02/09/2016 au 04/09/2016 pour une nouvelle mise à jour. On sait, on en fait beaucoup, mais il faut encore se préparer à de gros changements....













Two ginger and three dwarfs [Kieran/Luigi]


Partagez | 
 

 Two ginger and three dwarfs [Kieran/Luigi]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage


Invité


avatar





Two ginger and three dwarfs [Kieran/Luigi]
07.10.16 13:20


Two ginger
and three dwarfs
Kieran Nails & Luigi Tragelstone

Il a fait moche toute la journée, et le gamin passé sa journée enfermé dans l'école, à traîner, à rien branler, à s'ennuyer tel un rat mort. Il n'a évidemment pas pris la peine d'aller en cours, c'était bien trop fatiguant pour qu'il s'en donne la peine. A la place, il a posé des pièges un peu partout dans les couloirs, glandé dans les escaliers, il s'est fait deux trois tunes en refourguant des farces et attrapes, des pétards assourdissants, quelques joints, il a semé un quatrième année et dégueulassé la robe d'une élève en renversant de l'encre sur elle par inadvertance. Rien à dire, être un connard, c'est un métier ! Il a des années d'expérience de chieur, je crois qu'il est né ainsi, c'est pas possible autrement. Déjà petit je crois me rappeler qu'il était chiant, ses parents avaient qu'une envie, le frapper pour le faire taire, et qu'il arrête de courir partout. Ils ont presque été contents quand il s'est calmé à l'adolescence. Calmé ouai. LUI CALME. Vous imaginez combien il leur a cassé les pieds.

Fier de lui et sa journée finalement pas si naze, Zach décide finalement d'aller s'en fumer un, histoire de fêter ça. Il grimpe au septième étage, rejoignant le quartier des gryffondors, esquivant au passage tous les élèves sortant de cours. Il passe devant la grosse dame, mains dans les poches, commençant déjà à rouler. Ce n'est pas elle qui allait le dénoncer. Non en fait, même les élèves ne le feraient pas, enfin la plupart. Je ne parle pas de ces enfoirés de Serpentard. Son trafic s'étend de plus en plus, je suis sûr qu'un de ces quatre, un Serpy viendra lui demander de la marchandise. Ouai, il attend ce moment avec impatience. Pouvoir le rembarrer, avec sa gueule de con, quel sentiment délicieux. Mais au bout de quelques supplications, il ne dirait plus non. Parce qu'on ne fait pas attendre un consommateur, surtout s'il s'agit de cette marchandise la. Et puis, ça lui rembourse ce qu'il paye.

Il passe par le chemin qui mène aux balcons, son blouson sur les épaules, genre une doudoune épaisse ultra chaude. Cet endroit lui plaît, on est tranquille, souvent seul, et on peut y fumer tranquille. Vu la pluie qui tombe doucement, il décide de s'abriter sous un auvent, et s'assoie sur le banc, tombant comme une merde. Aaaaaah... la positude absolue. Posé comme ça, rien peut le déranger, c'pas possible. Il allume son joint, et le porte à ses lèvres, sentant la douce drogue se diffuser dans ses poumons et son cerveau. Il adore sentir ses neurones déconnecter. Même s'ils ne sont jamais vraiment connectés. Enfin bon. Le monde autour de lui se brouille, il n'a pas envie d'y faire attention.

Putain qu'c'est bon ! soupire-t-il à demi voix.

Rien ni personne pour le faire chier. Le bonheur.
Je contrôle ce que je fais, mais pas ce que je ferai !


Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur

Duelliste illégal


Messages : 819

Date d'inscription : 15/04/2016

Feat : Un roux cool

avatar





Re: Two ginger and three dwarfs [Kieran/Luigi]
08.10.16 13:00


Two ginger
and three dwarfs
Zach & Luigi
La pluie, ça craint.
Rien de pire que les jours de pluies. On est tous là, tassé les uns sur les autres à devoir contenir sa frustration et son énergie. Sérieusement ça devenait un calvaire, surtout quand en plus on y ajoutait des heures de travail quasi interminables. Double cursus. Pourquoi on m'avait pas assommé quand j'ai lâché cette idée sérieux ? Quelque part j'avais envie de renoncer à chaque tonnes de devoir qu'on me refilait, en même temps c'était beaucoup trop intéressant pour que je lâche l'affaire sans avoir le sentiment de le regretter plus tard.
Bref. C'est la merde.

J'avais besoin d'air.
Respirer, sortir d'ici quitte à me prendre la drache sur la tête. J'avais la sensation d'étouffer coincé entre ces quatre murs. J'étais pourtant en bonne compagnie, mais vraiment, tout le monde savait que j'avais besoin de bouger après être resté quasi statique pendant plus de deux heures. C'était simplement vitale. Et vraiment. J'avais besoin de sentir un peu d'air sur mon visage pour décompresser après un devoir complet de sortilèges. Je lâchais salement les autres pour m’enfuir du salon commun. Skate en main, je sillonnais les couloirs bondés d'élèves pour trouver un coin tranquille, pas encore totalement décidé à sortir vus le temps merdique. Dehors sans vraiment être dehors, la seul solution restait les balcons.
Puis on glisse tranquille là bas.

Plus je montais dans les étages et plus les couloirs se vidaient, les élèves préféraient certainement le confort de leurs salle commune que le froid des dalles et des murs de cette école. Sérieusement depuis que la salle des moldus n'était plus qu'un tas de ruine la tension chez les nés moldus était monté d'un cran. Si les sorciers pouvaient vivre sans Netflix ou connexion internet, nous, c'était carrément mission impossible. Rien que pour la musique c'était un calvaire. Je devenais quasi fou. Arrivé sur le balcon, ma planche s'immobilisa quasi au milieu. Mains dans les poches, mon regard se posa sur l'horizon gris et les quelques gouttes d'eau qui tombaient encore. Au moins le temps était assorti à la situation. Gris et morose.
Au moins j'étais dehors.

Je pensais d'ailleurs être seul, mais une odeur suspect me fit réalisé le contraire. Une odeur qui accompagnait généralement une tête rousse et un regard acerbe. Zach était là dans un coin, à moitié raid avec une roulée à la main et un air d'imbécile heureux sur les lèvres. Il a pas peur le mec. Un préfet pouvait débarquer n'importe quand mais j'imagine qu'ils ont déjà pas mal de choses à faire avec les pièces communes. Puis venir ce cailler le cul sur un balcon fallait avoir envie quoi.

« Ça va tranquille ? Même pas flippé qu'un préfet arrive..»

J'approchais, roulant vers lui dans un sourire pour venir lui tourner autour en lorgnant sur lui d'un air amusé. Ce mec avait juste le don de faire ce qu'il voulait quand il voulait surtout si c'était pour faire chier le monde.

Sort of green peace




Les cadeaux trop bo:
 
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur

Neutre


Messages : 161

Date d'inscription : 12/08/2016

Feat : Sawada Tsunayoshi (Katekyo Hitman Reborn)

Crédits : Kiki ♥ Ava ♥ et Moi XD

Double Compte : Mikael B. Adams

avatar





Re: Two ginger and three dwarfs [Kieran/Luigi]
08.10.16 20:39

La pluie frappait avec une régularité qui ferait bavé les grands Djs. Luigi posait un regard sur l’extérieur. Lui qui avait voulu prendre l'air, c'était raté. Alors il ne restait qu'à se balader un peu en attendant que le temps fasse son œuvre. Après tout, le temps cesserait d'être mauvais. Bon, il ne ferait pas bien chaud. Mais soit. Il était moins sensible que sa mère au froid. Elle devait sûrement se les geler à l'heure actuelle. Et attendre que son père vienne une soupe à la tomate. Celle que seul pouvait faire. Car il y avait un ingrédient secret en plus des tomates et de la patate, sans aucun doute un truc de sorcier. Mais quoi, le jeune garçon finirai par trouver. Alors qu'il laissait ses pieds le guider le château. Les escaliers avaient même aidé dans son exploration imprévue. Il allait finir par être en retard. Il finissait facilement au septième étage. Il regardait derrière lui. Retourner sur ses pas semblait pas possible. En plus de ça. Cette expédition l'avait un peu épuisé. Il s'accrochait au mur respirant un peu bruyamment. Bon trouver un endroit pour se reposer les petits petons. Dans sa quête d'un lieu, il avait pensé à ce fameux balcon. Mais une odeur bizarre flottait dans l'air. Il n'avait jamais senti ce genre de chose. Si c'était l'ingrédient secret de son père. Il devait voir ça. Se renseigner sur cette chose odorante. Prenant son courage à deux mains. Il suivait cette odeur. Il marchait lentement, compte tenu de sa précédente aventure. Il arrivait après au moins une bonne dizaine de minute à l'endroit d'où provenait cette senteur. Il y avait deux garçons, un qu'il conaissait Déjà, vu que c'était Kieran. L'autre lui était inconnu. Mais c'était un rouquin, avec un joli sourire, celui d'une personne heureuse.

C'est donc sans une once d'hésitation qu'il s'approchait du duo. Ça sentait fort. Mais il s'en fichait. Il souriait en se mettant aux côté de l'autre roux. Il ne voulait pas déranger Kiki alors qu'il roulait. Lui-même n'aurait pas tenu autant de temps sur une planche à roulette. Il était impressionné.

« Salut Kieran, je suis content de te revoir. Par contre, je ne te connais pas toi. Je suis Luigi Tragelstone. Te voir si heureux est plaisant à voir. Je me demande ce qui te rends si enjoué. Ça sent un peu bizarre. C'est quoi en fait ? »

Luigi s'était assis, oui, comme ça sur le sol. Il fallait dire que toute cette marche avait fini par l'épuiser. Bon, il n'était pas collé au type. Il faut dire que pour un Pouffy, il était du genre un peu méfiant. Donc avec une distance raisonnable qu'il pouvait voir par moment le grand avec qui il avait mangé des glaces rouler. Il était un peu envieux de cette habilité. C'était à peine s'il arrivait à tenir sur un balais. Alors une planche, il avait tenté sans grand succès à part des égratignures. Il croisait ses jambes. Même s'il n'était pas bien grand. Il ne voulait pas qu'on lui roule dessus.



Revenir en haut Aller en bas


Invité


avatar





Re: Two ginger and three dwarfs [Kieran/Luigi]
09.10.16 20:16


Two ginger
and three dwarfs
Kieran Nails & Luigi Tragelstone

Une voix, une question qui vient troubler son calme. Le rouquin lève les yeux, tombant sur sa version ange. Rouquin également, fan de skate et de farces en tout genre. Zach le regarde d'un air abruti, mi heureux mi sarcastique :

Tieeens mais voilà mon jumeau angélique, ricane-t-il. Quoi d'neuf gros ? Héhé non, qu'est-ce qu'une balance foutrait sous la flotte ? Nan j'pas peur nan t'inquièèèète.

La balance, sous entendu les préfets, de qui il se foutait ouvertement. Les lois, les règles, c'pas pour lui. Ouai, Kieran Nails lui ressemble totalement, tout en étant diamétralement opposé. Kieran faisait plus penser à un lutin, malicieux et facétieux, tandis que Zach ressemblait plus au diablotin casse c***lles. C'est peut-être pour ça que les deux rouquins s'appréciaient à leur manière. Le fumeur regarde le skateur lui tourner autour, un sourire sur le visage. Ouai, il lorgne un peu sur son joint, mais ne dit rien de plus. Il ne va pas lui en proposer. Il ne propose jamais, enfin pas gratuitement. Zach ricane dans son coin, continuant de fumer tranquillement, écoutant le bruit de la pluie contre le toit de l'abri.

Puis soudainement, un ptit nouveau fait son apparition. Un ptit brun, l'air mignon et innocent, débarque sur les balcons, rejoignant le duo de délinquants gryffondors. Apparemment, il a l'air de connaître Kieran, mais ne semble pas du tout intimidé par Zach et sa dégaine racaille. Il se présente, et exprime sa joie de le voir heureux. Zach explose d'un fou rire, essuyant des larmes de moquerie. Ce garçon semble si pur, et s'il brisait celle-ci ? Pauvre petite colombe tombée dans les pattes d'un loup. Le rouquin jette un coup d'oeil à son compère de maison, et balance d'un air nonchalant à ce fameux Luigi :

J'm'appelle Zach. (Il montre du menton son joint dans sa main) ça ? T'sais pas c'que c'est ? Meeec t'abuse sérieux ?

La plupart des gens savait ce que c'était juste en sentant l'odeur, lui apparemment n'avait jamais Devant l'air interrogatif du petit bleu assis par terre, Zach ricane un peu plus et lui souris d'un air de requin, se penchant vers lui :

Ça gros, c'est la meilleure chose qui puisse t'arriver. Le plaisir ultime, the best trip ever. Tu veux test' ?

Il approche sa main du visage du garçon, et la tourne pour diffuser la forte odeur dans ses narines. Sera-t-il curieux ? Ou au contraire il va décliner, peureux ?

Je contrôle ce que je fais, mais pas ce que je ferai !


Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur

Duelliste illégal


Messages : 819

Date d'inscription : 15/04/2016

Feat : Un roux cool

avatar





Re: Two ginger and three dwarfs [Kieran/Luigi]
10.10.16 2:33


Two ginger
and three dwarfs
Zach & Luigi
Zach était encore dans un de ses grand moment de gloire. Ricanant, vannant à tout vas avec son sourie idiot et ses ricanement de hyènes. C'est comme ça qu'on l'aime j'imagine. Il s'inquiétait pas de savoir si quelqu'un allait venir, comme si les préfets allaient ce pointé ici sous la pluie. Rien que pour ça j'avais très envie d'envoyer un origami à Rief pour qu'il rapplique et lui colle une retenu. Mais il allait certainement lui enlever des points et m’engueuler moi aussi, juste pour le principe. Alors je m’abstenais d'un tel plan et continua simplement à tourner autour du rouge qui gardait jalousement son morceaux de paradis rien que pour lui.
Ce mec c'est pas un lion. C'est un rat.

Les yeux au ciel, c'est la voix un peu fluette de Luigi qui me fit redescendre sur terre. Luigi, première année, Poufsouffle. Je crois que j'étais tellement surpris de le voir là que j'avais simplement oublié de le cacher. Il avait l'air si candide et innocent que ça jurait assez avec l'ambiance chargé qui se dégageait du petit rouquin. J'avoue que c'était risible. J'essayais de me cacher discrètement alors que Zach lui se contentait d'éclater de rire au nez du plus jeune. Faut dire qu'une telle innocence c'était carrément rare. Surtout pour des gens comme nous. A son âge j'avais déjà fais vus et fait tellement de choses pas du tout saines ou raisonnable que j'étais certain de finir en enfer si ça existait.
Mais on est pas tous comme moi. Heureusement.

« Zaaaach. Fout lui la paix... »

Mais il n'écoutait rien, même clean il écoutait rien, alors avec cet air défoncé, c'était même pas la peine d'espérer quoi que ce soit. Il ricanais encore alors que je tournais toujours en rond autour d'eux deux. Quelque chose me dit qu'il allait faire une boulette et que j'avais bien fais de venir ici. Voilà, il lui en proposait. Comme ça, un sourire au lèvre et un regard mauvais. Un peu trop content de pervertir quelqu'un. Non mais vraiment ? Il savait pas que ce genre de chose se faisait progressivement. C'est comme le reste, on y va pas comme ça sans un minimum de préparation ! Il lui tendais déjà, attendant presque qu'il se lance avec innocence.
Heureusement que je suis là.

D'un coup de pied, mon skate m'emporta prêt des deux plus petits pour que je puisse lui voler son précieux. La main en l'air, j'en avais tout de même étiré un sourire en fixant le roux du regard, un peu moqueur, un peu victorieux aussi mais prêt à lui coller une raclé s'il continuait à être si déraisonnable.

« T'es con ou quoi ? Tu vas pas lui filer ça comme ça sérieux. J'suis sur tu l'a chargé comme un gros bourrin en plus. Moi j'le porte pas jusqu'à l'infirmerie ... Vaut mieux que je le teste avant. Espèce d'irresponsable. »

Je souriais beaucoup trop pour avoir l'air vraiment moralisateur. En réalité je profitais simplement de cette occasion pour lui voler et tirer un coup dessus en roulant plus loin. Juste un coup, histoire de jauger ça avant qu'il le refile à n'importe qui comme si c'était des chewing-gum à la menthe. Je senti la fumer m'irriter la gorge et charger mon corps de cette vague de plaisir. J'en avait des frissons une seconde, le temps que mes soucis se fassent chasser par cette sensation agréable.
Vraiment, c'était un peu trop bon pour mon propre bien.

« Mouais, on va dire que ça va... »

Je lui rendis son bien, lui glissant entre les doigts pour rouler encore quelques secondes  en soufflant la fumée au loin. Je suis pas certain de ce qui allait ce passer ensuite, mais je suis content d'être là pour y assister, simplement pour éviter que l'un d'entre eux ce jette du balcon. On sait jamais.

Sort of green peace




Les cadeaux trop bo:
 
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur

Neutre


Messages : 161

Date d'inscription : 12/08/2016

Feat : Sawada Tsunayoshi (Katekyo Hitman Reborn)

Crédits : Kiki ♥ Ava ♥ et Moi XD

Double Compte : Mikael B. Adams

avatar





Re: Two ginger and three dwarfs [Kieran/Luigi]
10.10.16 20:08

Le jeune pouffy gardait un sourire candide. Le rouquin se présentait sous le nom de Zach. Avant de l’embarrasser un peu. Il était dans de beaux draps. Ce n'était pas comme s'il pouvait tout savoir sur le monde. Il se mettait à rougir et baissait sa tête. Ses cheveux venant cacher un peu son visage. Il jouait avec ses doigts, regrettant un peu de ne pas avoir embarqué son écharpe pour s'y planquer. Mais bon, il devait assumer cette part de lui. C'était juste un peu ridicule à ses yeux. Au moins ça le fait rire. C'est déjà ça. Bon c'était un peu de lui. Mais il n'était pas vexé pour autant. Il se penchait un peu près du jeune garçon. Il pouvait sentir son haleine étrange. Il tentait d'expliquer un peu le truc. Mais c'était aussi flou qu'une photo avec un mauvais objectif. Un plaisir ultime, comme un gâteau au chocolat ? Le jeune sorcier penchait sa tête. N'osant pas prendre cette chose. Un bâton qui brûlait dans des nuances de rouges. Alors que les mains du griffon emprisonne son visage. Il ne sait pas quoi dire. Il est comme muet. Il pouvait sentir une étrange sensation apparaître tel un Roucool sauvage. Kieran est là, Luigi ne risquait rien normalement. Bien qu'il se demandait où était ses lunettes trop classe. Maintenant qu'il y pensait. Il se disait qui ressemblait un peu à ces policiers américain dans les vieux film.

Il est surpris lorsque son ami et rival mangeur de glace joue avec sa planche. Il se demandait comment il n'avait pas reçu cette dernière, rajoutant du rouge sur son visage qui ferai rougir des pommes de ce début de saison qu'était l'automne. Il prenait la parole, surprenant un peu Luigi. Il parlait de ce bâton, encore lui. Avait-il bien fait de s’incruster. Puis il pouvait tomber de ce balcon, enfin surtout s'il tentait la planche à roulette du quatrième année. Il prenait la chose avant de la porter à sa bouche. Comme on partage une bouteille d'eau. Il ne voyait aucun mal à ce genre de pratique. C'était tout à fait sain. Jamais Kieran avait l'air quelqu'un de sévère. Toujours à à rire ou esquisser un éternel sourire. La senteur se faisait plus présente. Le nuage verdâtre était odorant au possible. Il semblait approuver ce machin.

Alors Luigi se mit à peser le pour et le contre. Bon, ce tube ou plutôt un cône était rempli d'ingrédients. Les effets semblaient inconnus. Il devait avoir le cœur net. Il fronçait un peu les sourcils. Comment allait-il s'y prendre. Il se demandait comment faire. C'est que c'était compliqué. Il devait imité Kiki, aspiré sur cette chose. Tout irait bien. Oui. Il n'avait aucun doute. Il respirait à fond.

« Je vais prendre ce machin... Je ne promets rien. »

Il frôlait les doigts de Zach, avant de saisir la chose. Il la tournait un peu. Il devait se lancer. Il fermait les yeux. Laissant le vent agiter un peu ses cheveux. Il devait se lancer pour savoir. Il portait cette chose à ses lèvres. La première sensation, c'était un peu humide. Ensuite. Suivre l'exemple de son aîné. Il devait aspirer, comme avec une paille. Sauf, que s'en était pas une. Le goût était affreux. Il se mettait à tousser comme un fou, une main accroché avec force sur son pantalon. Il s'était sûrement mal pris. Il respirait à fond. La fumée venant s'insinuer dans son nez. Si l'effet n'avait pas pris à sa bouffé. Elle faisait son œuvre quelques seconde après. Le monde semblait plus doux, plus joli. Il se sentait aussi plus léger. Comme si il allait s'envoler comme une plume. Aléatoirement. Il regardait le truc. C'était ça donc. Il avait du mal à saisir ce que c'était au fait. Bon, il avait entendu parler de drogue. Mais jamais avant ça, il n'en avait pris. C'est à peine s'il buvait de l'alcool. Pour une raison simple. Il était sensible à ce genre de chose. Car encore vierge. De pas mal de choses, l'amour à part celui de la famille en faisant partie.

« C'est ce truc qui fait ces sensations ? C'est quoi au juste... »



Revenir en haut Aller en bas


Invité


avatar





Re: Two ginger and three dwarfs [Kieran/Luigi]
11.10.16 10:36


Two ginger
and three dwarfs
Kieran Nails & Luigi Tragelstone


Plus vite que le vent et sa raison, le petit paradis du gryffondor se retrouve entre les mains de Kieran, qui le regarde d'un air victorieux. Zach esquisse un sourire mauvais, presque sadique, tendant la main pour récupérer son bien le plus précieux. Ouai, l'inconscience de cet garçon pour lui piquer son bout de paradis. C'est comme ça, le gryffondor aussi vicieux qu'un serpentard ne partage pas s'il ne trouve pas un avantage derrière. Et là, le seul avantage se trouvait en la personne de Luigi Tragelstone, jeune curieux voulant découvrir la vie. Zach le regarde de son regard le plus profond, attentif à ce qui se passe, tentant de se concentrer pour le pas partir en bad total.

Yo Nails t'vas m'rendre ça direct, j'le répéterai pas. Ouai bien sûr je le charge, tu m'prends pour qui ?

Le roux se la joue moralisateur, mais son grand sourire n'intimide pas du tout le délinquant. Kieran finit par porter l'objet de convoitise à ses lèvres, sous les yeux attentifs du roux. Après avoir tiré, le skateur lui rend son bien, un sourire toujours sur le visage, et continue de rouler en soufflant la fumée, ce qui fait ricaner Zach. Lui aussi fait ça lorsqu'il fait du skate en même temps qu'il fume. Une fois, il en avait trop prit, et la gamelle qui avait suivi, comme une merde en roulant, l'avait bluffée. Parce que sa vision partait trop en steak. Il se rappelait de cette bordure en pierre, et la sensation de son nez comme celle-ci. Il garde toujours la gueule de l'infirmière quand il avait posé le pied dans le pièce, pissant du sang, un air béat sur le visage, ricanant comme un idiot. Heureusement pour lui, elle n'avait pas compris qu'il avait prit une quelconque drogue, et avait pris ça comme un courage stupide, ou qu'il essayait de cacher sa douleur. En réalité, il ne sentait absolument rien, et le sang sur ses doigts le faisait rire, comme un taré qui aurait perdu la raison. Ce n'est que quelques heures après qu'on a entendu des grognements de souffrance vers le dortoirs des gryffondors.

Luigi lui, semble curieux, et regarde ce petit bout, comme un bonbon, surtout depuis que Kieran l'a prit sans danger. Zach esquisse un rictus encore plus grand. Vas-y c'est ça, prend-le, ouai, inoffensif t'inquiète gros, tu risques rien, prend-le, rien d'méchant. Il le regarde, ricane encore, s'étonne de la méthode du jeune. Explose de rire lorsqu'il le voit tousser à s'en décrocher les poumons. Énorme. Plus jeune, Zach avait réagit quasiment comme lui, sauf qu'il avait vomi. Mais bon, à peine, et juste une fois. Il se moque, mais le trouve bien courageux, de tester ça alors qu'il ne sait même pas ce que c'est.
Zach finit par taper sur sa cuisse, se prenant une grosse barre, et un gros trip en même temps.

Gros énorme ! Ah mec, génial. T'sais toujours pas ce qu'il y a la d'dans ? (Il se rapproche, comme pour faire une confidence) D'la bonne gros, t'viens de goûter ton premier joint, good job.


Je contrôle ce que je fais, mais pas ce que je ferai !


Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur

Duelliste illégal


Messages : 819

Date d'inscription : 15/04/2016

Feat : Un roux cool

avatar





Re: Two ginger and three dwarfs [Kieran/Luigi]
13.10.16 21:50


Two ginger
and three dwarfs
Zach & Luigi
C'est qu'il se vexerait en plus de ça. Je l'entendais se plaindre, brailler dans mon dos de lui rendre sa petite roulée sinon il allait vraiment ce fâché. A chaque fois que Zach me sort son sale caractère j'avais envie de lui rire au nez en le toisant d'un regard amusé et d'un « Sinon quoi ? » juste pour voir s'il allait se jeter sur moi avec sa hargne ou si c'était que du bluff son petit coté tête brûlé. Enfin, il fumait tellement de cette merde que pour le moment, je le voyais plutôt rouler jusqu'à moi en ricanant comme un demeuré. C'était tout aussi tentant comme éventualité remarque, il avait de la chance que je sois encore plus de bonne humeur après cette petite bouffé de bonheur. Je voulais bien le laisser tranquille et surtout, le laisser en filer un peu à Luigi.
Juste un peu.

J'observais le poufsouffle du coin de l’œil. Attentif malgré tout. J’étais passé par assez de soirée pour savoir que c'est toujours risqué ce genre de truc quand on en abuse... et qu'on tombait bite accro aussi. Un peu comme le rouge à mes coté qui semblait un peu trop content de pouvoir faire profité de ça à un petit jeune. Il es irrécupérable, et passablement accro dans son cas. Mais je suis ni sa mère, ni sa conscience alors il faisait ce qu'il avait envie après tout.

Je continuai de rouler, essayant deux trois figure malgré mon esprit plutôt léger. Derrière moi, Luigi s'étonnait encore un peu de ce que pouvait être cette cigarette. Vraiment, pas savoir ce genre de choses à son page relevait quasi du miracle. Mais c'était amusant. J'accompagnais son rire une seconde, même si le mien était moins moqueur, juste sincèrement amusé. Zach lui se gênait pas pour beugler bien fort qu'on en fumait de la bonne et qu'il avait intérêt à apprécier ça. Des fois je me dis que c'est un miracle qu'il se fasse pas chopper plus souvent.

« Nan mais gueule le plus fort... J'suis sur qu'on t'as pas entendu de l'autre coté de l'école.. »

Ma planche s’arrêta à ses pieds dans un raclement bruyant. Rapidement, mon regard se porta sur l'entré des balcon, des fois qu'un préfet ai l'idée de venir ici ou même un Prof, heureusement y'avait personne dans les couloirs, à croire que tout le monde avait décidé de nous foutre la paix, et c'était pas plus mal. Un peu de tranquillité, de stupidité, et de déconnade, vraiment, de temps en temps nous fallait que ça. Mon attention se reporta sur Luigi qui toussait encore un peu après sa première taffe, au moins il avait survécu et il semblait aimer ça.

« Fais gaffe que ça devienne pas une habitude, sinon tu deviendras comme ce machin roux à coté de toi là... »

Un petit tacle amicale. J'offris à mon confrère roux un regard amusé et tira une langue taquine en exhibant mon piercing comme à chaque fois. Je me moquais mais c'était gentil, et c'était surtout pour qu'il réplique, parce que j'aimais beaucoup trop me chamailler avec lui vus qu'il démarrait au quart de tour. C'était un super passe temps, surtout après ce qu'il venait gentiment de partager.

Sort of green peace




Les cadeaux trop bo:
 
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur

Neutre


Messages : 161

Date d'inscription : 12/08/2016

Feat : Sawada Tsunayoshi (Katekyo Hitman Reborn)

Crédits : Kiki ♥ Ava ♥ et Moi XD

Double Compte : Mikael B. Adams

avatar





Re: Two ginger and three dwarfs [Kieran/Luigi]
14.10.16 20:46

Ces deux-là semblaient tellement différents. Pourtant, Luigi aimait les voir sourire. Il était simplement content d'être là. Bon, Zach était du genre à avoir du mordant. Ce n'était pas si dérangeant que ça. Ça faisait partie de son identité. Une façon d'être différent de Kieran. Chaque humain était différent, c'était ce que disait les moldus sages. Qu'en est-il des sorciers. C'était sûrement pareil. Le jeune Pouffy était pas toujours un modèle de sagesse, le pire dans son cas, c'est qu'il ne le faisait pas exprès. Zach venait de lui dire qu'il avait pris son premier joint. Là, il y a un moment de latence dans son cerveau. Comme si tout s'était éteint pour redémarrer en mode sans échec. Il a fallu que Kiki lui reparle pour qu'il régisse enfin. Il le regardait. Il disait une vérité plutôt réelle.

« Je n'avais pas l'intention de me lancer dans la drogue.... C'est vrai que je peux comprendre qu'on peut aimer ça. Mais j'ai pas besoin de ça pour le moment. Au moins, on ne pourra pas dire que je n'ai pas tenté. C'est comme le vin de maman, c'est franchement écœurant. Puis les effets sont bizarre. Je me sens étrange. Même si cette impression de voler est cool. La descente ne doit pas être quelque chose d'agréable. Comme le ballon, il finit toujours par redescendre. Le sorcier pourra ralentir la chute, mais la gravité est une loi indomptable, le pire des animaux sauvage. »

Luigi restait un moment sans comprendre l'impacte de ses mots. Il les avaient lâchés sans s'en rendre compte. Il riait un peu avant de regarder le ciel. Il se demandait où s'arrêtait ce dernier avant que ça soit l'espace. Il se disait aussi que cet endroit devait être parfait pour relier les constellation. Il se demandait si ça serait utile de savoir comment était mise ces dernière. Surtout qu'il n'avait aucun projet de carrière. Il n'allait pas faire astrologue. Il ne croyait à ce genre de chose, par contre. Il pouvait croire que les étoiles pouvaient dire quelque chose, c'était ce que disait un livre sur les créatures magique qu'il avait lu une fois. Il n'avait pas tout retenu et heureusement d'ailleurs. Parce qu'il ne prévoyait pas avoir cette matière. Jamais. Les croups pourtant assez banal lui foutait la trouille. Le pouffy devrait un jour combattre cette crainte, mais il n'était un griffondor, contrairement à ses deux partenaires. Il balançait un peu sa tête, comme s'il y avait de musique, c'était juste qu'il était heureux. Ses questions étaient parties faire un tour avec Tintin et Milou. C'était encore un coup de ce truc qui sentait fort.

« Kirj va me faire la gueule. »

Sa martre avait un bon odorat. Il savait qu'elle n'aimait pas les odeurs de ce type. Ça la rendait trop bizarre. Elle s'éloignait en le fusillant du regard avant de revenir la semaine d'après réclamer des câlins. Comme Luigi était un adepte de ce geste d'affection, elle était en première ligne à présent. Qu'en sera t-il du futur ? Ça il ne le savait pas.



Revenir en haut Aller en bas


Invité


avatar





Re: Two ginger and three dwarfs [Kieran/Luigi]
21.10.16 19:08


Two ginger
and three dwarfs
Kieran Nails & Luigi Tragelstone


Devant la remarque de Kiki, il esquisse encore un sourire, ponctué d'un doigt d'honneur bien placé, affalé sur son banc comme une loque asthmatique. Il s'en foutait qu'on le prenne en flag, il a eu de la chance jusqu'à présent, son ange gardien veille sur lui, tel Bob sur Marley. Jamais il ne se fera prendre. Son regard mauvais suit celui de Kieran, et il se marre en observant Luigi découvrant la vie. Si ce mec devient accro, il en ferait son propre client, se faisant par la même occasion un peu de fric pour couvrir ses dépenses.
Zach offre un clin d'oeil complice à Luigi, finissant la fin du petit bout de bonheur.

Gros, si t'en r'veux un jour, passe m'voir, y en aura pour toi.

Il sourit par la même occasion à Nails, qui le traite de Machin Roux. Le fameux roux lui fait bien comprendre par une série de gestes obscènes qu'il l'emmerde, et qu'il s'occupe de ses affaires. Ouai, lui aussi fume, alors pourquoi se permet-il de faire la morale ? La devise de Zach, enfin l'une des nombreuses, c'est de découvrir par sois-même, sans personne pour interférer dans son choix et son opinion. En gros "vis ta vie gros, laisse pas les gens l'faire pour toi". Oui ça perdait un peu de son charme, enfin bon, c'est du Zach tout craché quoi.

Et puis Luigi sort un pavé, une histoire de descente, de ballon et de chute. Le gryffondor marque un temps d'arrêter, regardant le bleu avec de gros yeux vides, la bouche entrouverte comme si son âme venait de s'envoler. Puis d'un coup, son cerveau reconnecte, et un fou rire prend sa gorge, remonte le long du larynx, chatouille sa langue et puis d'un torrent de postillons dégueulasse, il éclate de rire, un bon gros rire bien sonore qui fait s'envoler le pigeon qui vous regardait depuis quelques minutes. Zach ne peut même pas se retenir, il a beau ne pas avoir pigé un mot de ce que Luigi a dit, ça le fait rire, il se tient les hanches, mi pleurant de rire, mi râlant d'avoir si mal aux côtes. Après quelques bonnes minutes ponctuées de quelques mots incompréhensibles, il réussit à caser sa phrase :

Gros tu m'tues. T'es un bon toi, sérieux c'est possible d'être aussi loin ? C'était quoi cette tirade de philo mec ?

Et puis avant qu'il réponde, il ponctue son temps d'attente par "Kirj va me tuer". Nouveau blanc de Zach, l'air blasé devant ce gars. C'est un bon. Nouvelle crise de rire. Kirj, c'est pas un prénom ça, Kirj, on dirait un groupe de rock, un nom de céréales bio pour mincir, un tabouret ou un oreiller d'une grand marque suisse, un nom d'alcool fort au goût dégueulasse.
Zach repart en crise de rire, hoquetant sous le regards sans doute incrédule des deux autres gars. Dans sa tête tourne la même phrase, sans queue ni tête pourtant, mais qui le fait repartir de plus belle : Kirj qui ? Kirjki ? Un nom de macaque ? Kirjki, un tabouret en kit suisse.

Il n'en peut plus, ce gosse le tue. Finalement, il arrive à se relever, essuyer quelques larmes qui coulent encore, et s'approche de Luigi, lui collant la fin du paradis dans la bouche.

Gros, reprends-en encore, t'es énorme !

Je contrôle ce que je fais, mais pas ce que je ferai !


Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur

Duelliste illégal


Messages : 819

Date d'inscription : 15/04/2016

Feat : Un roux cool

avatar





Re: Two ginger and three dwarfs [Kieran/Luigi]
25.10.16 0:59


Two ginger
and three dwarfs
Zach & Luigi
Je crois que Zach n'appréciait pas mes remarques. Mais c'est vrais, quand il était dans cet état, c'était un peu une loque. Faut assumer c'est tout ! Sa réaction me tira un sourire amusé, quelques gestes grossier en ma direction furent les seules réplique qu'il trouvait pour le moment et faut dire que ça lui allait plutôt bien au teint. Zach ne serait plus vraiment Zach sans son mauvais caractère et sa vulgarité, c'était un peu comme du Quidditch sans balais. C'est pas impossible, mais c'est vite chiant.

Luigi se remettait lentement de l’expérience. Sincèrement c'était pas avec une seule petite taffe qu'il allait en mourir. Mais sa réaction était plutôt amusante à entendre. En faite elle avait carrément rendu l'autre rouge hilare, il en riait tellement que j'avais presque peur qu'il ne s'étouffe en se marrant comme un idiot. Il en était capable. J'avoue que ce qu'avait dit le jaune était plutôt amusant. Luigi était un ado typique, pas encore sorti de cette phase innocente, qui ne demandait qu'à se frotter un peu aux conneries de la vie. Zach avait l'air partant pour lui montrer, il s'improvisait même dealer. J'en levais les yeux au ciel dans un énième sourire.

« Au moins il arrive encore à aligner trois mots, c'est pas mal. »

Quand il s'effondrera en bafouillant des truc sans queue ni tête on pourras s'inquiéter. Lachant ma planche, je m'étais dirigé vers eux deux en les observant tour à tour. Luigi semblait dérangé par l'odeur de la cigarette et du tabac un peu chargé. L'espace d'une seconde la question : C'est quoi un Kirj ? Me traversa l'esprit.. et semblait étrangement important. J'y restait coincé quelque secondes, cherchant ce que ça pouvait réellement être avant de reporter mon attention sur le troll rouge qui venait une fois de plus proposer au jaune de poursuivre. Il lui colla carrément dans la bouche cette fois. Vraiment, j'imagine pas le carnage si j'avais pas été là pour le calmer.

« Abuse pas.. Bon ok, une fois de plus ça vas pas le tuer ... Mais quand même.. j'surveille, et je prend pareil. »

Une grosse excuse pour gratter. Totalement. Un gros profiteur ouais et j'en avait même pas honte. Mais c'était ma part pour jouer les chaperons en quelques sorte. Fallait bien une compensation  quand même, je m'assuras qu'il fasse pas vomir ce jaune partout, ou qu'il n’essaie pas de s'envoler sans balais par dessus le balcon. C'était le genre de truc à la con qui pouvait arriver. Je pris donc un peu d'avance sur le jaune, tirant une fois de plus sur ce qu'il restait avant de lui tendre dans un sourire.

« La deuxième est encore meilleure tu verras. T'étouffe pas cette fois »

Mon regard glissa sur Zach une seconde. Il avait pas trop intérêt à protester. Surtout qu'un groupe d'élève venait de passer juste devant l'entrée des balcon. Par réflexe j'avais saisie Luigi par les épaules pour lui faire faire un demis tour, dos au monde, face au lac. Qu'on ai au moins l'air innocent une seconde, le temps qu'ils passent, le temps qu'on puisse se débarrasser des preuves s'il s'avérait que ce soit un groupe de préfet.
Jouer la décontraction...
Curieusement dans nos états, ce sera pas trop compliqué.

Sort of green peace




Les cadeaux trop bo:
 
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur

Neutre


Messages : 161

Date d'inscription : 12/08/2016

Feat : Sawada Tsunayoshi (Katekyo Hitman Reborn)

Crédits : Kiki ♥ Ava ♥ et Moi XD

Double Compte : Mikael B. Adams

avatar





Re: Two ginger and three dwarfs [Kieran/Luigi]
25.10.16 7:49

Le jeune sorcier était à des lieues d'imaginer ce qui se passait en ce moment. À part Zach et Kieran, tout semblait flou. Celui qui avait passé ce tube fumant était à lui proposer de venir à lui s'il avait besoin de ce genre de chose. Ça se valait. Mais sûrement pour tester une potion. Il devait au moins accorder une chose à cette plante, c'est son effet relaxant et anesthésiant. Luigi avait un sourire bougeant un peu, sa tête se balançait avec un sourire innocent et une mélodie s'échappait doucement de ses lèvres. Alors qu'il avait fait une jolie tirade. Il pouvait entendre le rire du roux un peu féroce. Il se demandait bien ce qui avait de si drôle. Il aimerait bien savoir. Il riait du jeune garçon, il disait qu'il était vachement loin. Il riait un peu à son tour, car il n'arrivait pas à mal prendre cette tirade. Le monde semblait si beau autour. Pourquoi être fâché ? Il voyait ce tube, il puait toujours pour lui. Mais il était là avec ces deux grands. Que devait-il faire. Zach l'encourageait à reprendre. Il restait un moment à ne pas trop comprendre. Son ami griffondor se dévoue pour tester avant lui. Encore. Il préfère ça. Il regardait le skateur s'amuser avec cet objet bizarre, mais distributeur de bonheur à sa manière. Une allégresse qui lui plaisait bien. Alors quand Kiki lui passait la chose. Il la saisissait sans une once d'hésitation. Il affirmait que la deuxième passerait mieux. Il regardait autour lui. Des élèves venait, il voulait les saluer. Mais son ami le cachait. Ce qui le faisait rire.

Il cessait de s'amuser, avant de prendre une deuxième bouffée. Première impression, c'était étouffant, la fumée c'était toujours quelque chose de difficile à respirer. Mais ça passait pour cette fois. Il essuyait une larme au coin de son œil. Ça piquait un peu. Mais ce n'était pas ausssi désagréable que la première. Il pouvait sentir cette tendresse l'entourre de ses bras. Il voulait s'y blotir pour toujours. Il souriait grandement. Il était content.

« C'est comme un rituel de passage, je suppose... »

Un moment de blanc laissait Luigi sur sa lancée, il reprenait rapidement.

« Traverser le feu est une épreuve en soi, mais de l'autre côté, on se sent grandi. C'est logique dans un sens. Mais, il faut du courage pour jouer avec cet élément. Pourtant, je laisse un autre feu me consommer, il grignote mon âme. Il m’envahit pour laisser une emprunte qui restera un moment dans ma mémoire. Je ne suis pas un Philosophe, je suis Luigi. »

Le pire dans tout ça, c'est qu'il disait ça sur un ton joyeux. Comme si tout était amusant ou heureux. Il sifflait une musique italienne, laissant par moment des paroles lui échapper. De sa petite voix, ça avait un côté bizarre sûrement, mais lui s'amusait. Il était trop heureux pour ne pas exprimer cette joie à travers une chanson. Bon, clairement, le première année n'était le meilleur chanteur du monde. Mais au moins, il était relativement juste.



Revenir en haut Aller en bas


Contenu sponsorisé







Re: Two ginger and three dwarfs [Kieran/Luigi]

Revenir en haut Aller en bas
 Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Firewhisky :: Beginning :: Le ministère :: La Corbeille :: Corbeille Rps-
Sauter vers: