Revenir en haut




Bienvenue sur Firewhisky les sorciers ! On espère que vous allez bien, et que vous êtes près à swinguer au rythme des trompettes ! À Londres Magique, nous sommes en Mars 2017 ! Les oiseaux recommencent à chanter et les mimosas sont en fleur, bon courage pour les allergies. Il est 12 heures, l'heure des news !

15.03.17 — Après un an d'aventure extraordinaire à vos côtés, Firewhisky ferme définitivement ses portes. Retrouvez plus de détails ici, et écrivez la fin de votre personnage par là !
26.02.17 — La MaJ #6 est finiiie ! Retrouvez tous les détails de ce qu'il s'y est passé par ici ;)
02.01.17 — La MaJ #5 a été effectuée ! Retrouvez tous les détails de cette dernière par ici !
19.09.16 — Le journal de FW reprend ! Participez-y en écrivant un article. Plus de détails ici.
04.09.16 — Une MàJ a été effecutée ! Retrouvez tous les détails ici
18.08.16 — le forum sera inaccessible du 02/09/2016 au 04/09/2016 pour une nouvelle mise à jour. On sait, on en fait beaucoup, mais il faut encore se préparer à de gros changements....













Two ginger and three dwarfs [Kieran/Luigi] - Page 2


Partagez | 
 

 Two ginger and three dwarfs [Kieran/Luigi]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage


Invité


avatar





Re: Two ginger and three dwarfs [Kieran/Luigi]
27.10.16 18:52


Two ginger
and three dwarfs
Kieran Nails & Luigi Tragelstone


Zach ricane devant la réflexion de Kieran. Grave, ce ptit bonhomme tout choupi avait de la chance de pouvoir aligner sa phrase et sa tirade sans bafouiller ou carrément oublier ce qu'il veut dire. Le roux jette un clin d'oeil vide à son compère Gryffondor, un rictus sur le visage :

J'sais pas si j'préfère qu'il parle ou qu'il s'taise...

Zach avait jamais vu quelqu'un d'aussi bavard après avoir fumé si peu. OK Luigi avait juste aspiré comme un taré, trop cool d'ailleurs, donc on peut dire que les effets ont assez importants pour lui. Surtout s'il n'avait jamais touché à la drogue. Alors qu'il surveille son paradis quasi terminé dans la bouche de Monsieur Philo, il plisse les yeux une nouvelle fois, quand Kieran s'empare à nouveau de celui-ci. Mais OH ! Il ne lui avait pas donné la permission. M'enfin, c'était du Kieran tout craché. A quoi bon lui dire, il recommencera plus tard. D'un ton goguenard, tu esquisses un mouvement de la tête en sa direction, d'un air blasé et fini :

Gros, t'abuses... Si t'en veux tu payes, c'pas comme si on était potes... Ou d'mande au moins... T'es pas sa nounou nan ? Il est grand mec, laisse-le.


C'est vrai, Kieran et Zach ne sont pas spécialement amis, ils s'entendent bien tout au plus, mais pas au point que Zach lui fasse la faveur d'un joint gratis. Non mais oh, et partage mes caleçons aussi pendant qu't'y es. Bon après tu lui dis de demander, mais tu l'aurais fait payer quand même. Tu regardes donc le roux siffler la moitié de la fin, puis la rendre à Luigi qui continue à moitié de s'étouffer avec.
Un groupe passe, bruyant et aussi discret qu'un troupeau d'éléphants. Alors que Kieran s'empresse de tourner le dos à celui-ci avec Luigi, Zach croise les jambes et fait des grands mouvements de bras. Aaaah, Zach et sa discrétion légendaire... Son balecouillisme oui.

EHO ! EH SALUT ! VOUS EN VOULEZ ?


Avant d'éclater d'un rire rauque à cause de sa gorge irritée par la fumée. Il s'en tape complètement d'être vu par quelqu'un, même un préfet. Bon ok, la menace d'être exclu de Poudlard lui tournait au-dessus de la tête H24, mais gros ? Peut-être qu'en soudoyant le proviseur... Le groupe le regarde de travers, et passe en l'ignorant, ce qui le fait encore plus marrer. S'il en avait choqué quelques uns, c'était bon pour son ego.

Puis une latte, un sourire, un silence, et revoilà la tirade de l'extrême. Luigi le Philosophe de retour pour redonner le sourire à Zach, qui ne l'a fondamentalement jamais perdu. Le gryffondor jette un regard amusé au roux, faisant toujours bouclier, et lui lance un "il est loin là, j'le sens".
Ouai, c'était décidément très amusant.

Je contrôle ce que je fais, mais pas ce que je ferai !


Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur

Duelliste illégal


Messages : 819

Date d'inscription : 15/04/2016

Feat : Un roux cool

avatar





Re: Two ginger and three dwarfs [Kieran/Luigi]
01.11.16 22:44


Two ginger
and three dwarfs
Zach & Luigi
Peut être qu'on était en train de faire une grosse connerie. Peut être que c'était pas si grave que ça. Au final c'était difficile de juger. On était juste là à fumer un coup, on embarquait un premier année dans nos délire, pas inquiet de savoir ce qu'il deviendra après ces quelques secondes de dérapage. La vie continuera certainement pour nous, peut être que ce jaune en sortira plus un peu plus grand comme ça. J'en était presque à me convaincre qu'on lui rendait service.

On y croit.
Zach lui s’excitait encore sur les quelques taffs que j'avais osé prendre sur son précieux petit morceau de joint. Il y tenait tellement que c'était presque mignon. Une espèce de jalousie cupide qui m'arrachait un autre sourire, cette fois, plus moqueur que le précédant. Narquois, un peu trop provoquant. Ça fait longtemps que j'en avait pas prit, j'avais presque oublié ça ce que ça faisait, et l'état dans lequel ça me foutait.
C'était jamais très glorieux, c'était même tout sauf ça.

« J'paye pas le plaisir Fuchs, je me sert c'est tout. Mais si t'insiste, juste pour toi, j'veux bien participer. Je te préviens j'rembourse qu'en nature... »

Mon regard accrocha le sien dans une certaine insolence, tirant toujours la langue dans l'indécence qui allait avec. Un peu de défis ou simplement de la provoque. La fumette ça me rendait piquant, peu être un peu trop audacieux par dessus le marché. On en oublis les trucs comme la moral, ou cette petite voix qu'on entendait dans notre tête et qui nous empêchait de nous mettre dans la merde ou de faire des truc stupide. Y'avait plus rien dans ma tête excepté cet état de dépendance un peu trop planant.

Luigi détourne mon attention avec sa tirade. Les quelques élèves qui passaient dans le couloirs s'étaient contenté de regards et de murmures. Pas de préfets, j'étais sauvé, mais pour combient de temps ? L'autre rouge ne trouvait rien de mieux à faire qu'à brailler tout d'un coup en ricanant comme un idiot. C'est certain qu'on allait se faire prendre, l'avantage, c'est qu'aucun d'entre nous n'avait l'aire inquiet de l'être. Pas même Luigi qui souriait toujours aussi niaisement en se prenant pour un philosophe.

J'en éclatais de rire malgré mes maigres effort pour tenter de garder un minimum de sérieux. C'est la première fois que je voyais ce genre de réaction, ou de réflexion. La drogue avait l'avantage d'agir différemment sur les gens. Sur le jaune, visiblement, ça le rendait bavard, quasi poète et grosse tête. Vraiment, c'était fandar et j'avais du mal à me ressaisir. Au moins, pour une fois, Zach et moi étions du même avis.

« J'crois qu'faut lui faire arrêter ça sinon il va nous pondre un cours en directe là omg... »

Un vrais fou rire. Vraiment, la fumette ça rendait encore plus crétin que d'habitude, et y'avait personne pour nous dire qu'on était tous en train de partir en couille.
Ça s'annonce bien tien.

Sort of green peace




Les cadeaux trop bo:
 
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur

Neutre


Messages : 161

Date d'inscription : 12/08/2016

Feat : Sawada Tsunayoshi (Katekyo Hitman Reborn)

Crédits : Kiki ♥ Ava ♥ et Moi XD

Double Compte : Mikael B. Adams

avatar





Re: Two ginger and three dwarfs [Kieran/Luigi]
02.11.16 20:13

Le jeune sorcier était décidément trop loin. Il se sentait encore planer comme un oiseau. Les remarques des deux roux le faisaient rire. Il ne voyait qu'un monde où tout le monde était gentil. Pourtant sa gorge avait travaillé plus que d'habitude. Il riait aux disputes des deux aînés. Ils s'amusaient à ce point, mais ils criaient des choses que Luigi ne pouvait pas trop capter. Il regardait Kieran, puis Zach, ils étaient trop chouette ces types. Il s'approchait du grand roux qu'il connaissait moins et hop. Un câlin. Il en avait eu simplement envie. Il ne semblait pas penser plus loin que le moment présent. Il regardait son ami qui était là à parler comme quoi il devait arrêter. Mais stopper quoi. Il penchait la tête. Il tombait sur le sol, sans sentir aucune douleur. Avant de rire un peu. Il ne pouvait pas être ami avec deux personnes aussi gentille. Il n'y avait plus de noir et de blanc et ces fichues nuances de gris. Tout était éclairé d'une lumière arc-en-ciel. Comme si Nyan cat était passé par là. Sauf que non. Au sinon, il lui aurait cassé les oreilles. Ce qu'il pouvait horrifié cette mélodie insidieuse.

« C'est les poules qui pondent. On demande toujours la question de l’œuf et de la poule. Mais aucune réponse n'est bonne, ni mauvaise. C'est trop étrange. Comme si tout allait finir si on savait le fin mot de cette question. Puis je serai quel genre de prof ? »

Luigi ne s'était jamais vraiment posé des questions sur ce qu'il pouvait faire. Même si on lui disait de le faire. Il n'avait vu aucune chose, à part faire à manger et la magie qu'il découvrait à peine. Peut-être, il irait dans les cuisine de Poudlard. Il haussait les épaules. Ce n'était pas si important. De toute façon, il y avait encore un petit moment. Il avait finir ses études, car la magie c'était une chose qu'il ne voulait pas perdre. Même pour tous les recettes du monde. Il souriait, il laissait juste cette sensation douce s'arrêter d'elle-même. Il savait que cette chose, qu'importe que c'était de la drogue était un bon calmant. Il devrait être utile d'utilisé dans certaines potions. Il faudrait qu'il demande au prof. Mais il en avait un peu peur. Parce qu'un enseignant avait un côté impressionnant. Il n'était pas de taille. Déjà parce qu'il était assez petit.

« Je me souviendrais de toi et ton truc qui fait voler Zach. T'es un pote maintenant. »

Bon, c'était sûrement un peu tôt pour dire ça. C’était sûrement dû à cette drogue. Il ne devait pas y toucher, enfin assez peu. Pas assez pour qu'il devienne accroc. Comment payer tout ça ? Il avait un peu d'argent pour ses sorties, pas pour faire le délinquant. Il sortait un paquet de cookie. C'est qu'il avait faim.

« J'ai un creux, je ne sais pas vous... Prenez-y, je les ai faits tout seul. »

Même s'il descendait, il gardait un sourire à toute épreuve.



Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur

Préfet


Messages : 362

Date d'inscription : 27/03/2016

Double Compte : Sakutarō & Prince

avatar





Re: Two ginger and three dwarfs [Kieran/Luigi]
02.11.16 20:50



Elle restait là. Appuyé contre le mur, caché de l'extérieur. Joyce était passée devant la porte qui donnait sur le balcon du septième étage par le plus grand des hasards, du moins si l'on évoquait la raison de son stationnement. Elle ne faisait que passer quand la préfète avait cru entendre des choses qu'elle ne cautionnerait pas. Alors au début, elle avait tout de même hésité à intervenir. Du coup, la Fitzgerald était simplement resté pour observer discrètement, bien que son envie d'intervenir était finalement aussi grand que le principe de laisser couler. Pour une fois. Après tout, la préfète se disait qu'avec les événements de la rentrée mais aussi des vacances d'été, elle pouvait laisser les élèves braver quelques interdictions pour se détendre. Quelques, oui. Mais pas toute et sûrement pas les plus grave. Même si en vérité, voir un si jeune année commencer à fumer lui faisait mal au cœur. Non pas que Joyce était renfermée sur ce point, elle même avait prit sa première bouffé assez jeune. Mais ici, on ne parlait pas d'elle. Alors ce n'était pas pareil. Tout simplement.

Ainsi, lorsqu'un groupe d'élèves était passé devant la porte, Joyce avait fortement hésité à les suivre pour abandonner sa potentielle arrivée. Elle avait hésité. Et ne l'avait pas fait. Juste vérifier, observer que tout irait bien. Et il c'était écroulé. Peut-être à cause d'autre chose, peut-être pas. Après tout, même avec cette porte, bien que Joyce entendait une bonne partie de la conversation -principalement, parce qu'ils parlaient sans aucune retenu- elle n'en connaissait pas la cause. La préfète avait jeter son choix, ce présent secret qu'elle avait pourtant choisit de leur offrir. Et dorénavant, sans une once d'hésitation, elle avait mit les pieds sur le balcon mais elle n'avait, surtout aucune envie de tourner autour du pot.

« On va dire que ça passe encore pour vous deux. » Par deux faibles coups de menton, la préfète cible les deux gryffondors chacun leur tour tout en se rapprochant d'eux. Les épaules finissent par lui tomber et Joyce soupir bruyamment. « Mais lui. Sincèrement ? » La Serpentard secoua très légèrement la tête de droite à gauche, à plusieurs reprises. Tandis que ses mains étaient montées pour s'appuyer sur ses hanches.  « Outre passant qu'il n'a pas la majorité britannique pour pouvoir fumer, il n'est même pas majeur en tant que sorcier ! Et vous lui donnez ça ?! » En vérité, elle n'arrivait pas à savoir pourquoi et surtout envers qui elle était censée être en colère. A qui devait-elle faire la morale au final. Qui était en tord, lorsque même elle, cette demoiselle écoutait depuis déjà un bon moment attendant, réfléchissant. Ne sachant que faire, quand réagir, que dire. Elle avait vraiment été dépassé sur ce coup, parce que sa gentillesse lui faisait toujours défaut. C'était bien connu. Rituel de passage mon œil. Les poufsouffles étaient bien trop naïf pour cette vie finalement.

« J'enlève donc cinq points à Gryffondor pour votre attitude et votre, semble-t-il absence de conscience. » Bien qu'au final, si l'on évoquait la conscience, Joyce pouvait tout aussi bien s'enlever des points. Et son regard était dur, lorsque ses pupilles se posèrent sur Kieran ses yeux ne disaient qu'une seule chose. Cette fois-ci, contrairement aux autres fois, elle était véritablement choquée mais surtout, jamais elle ne s'en voudrait pour ces points supprimés. Pour finir, Joyce se tourna vers le plus jeune avec grâce en s'abaissant légèrement pour finir à sa hauteur. « Eeeeet Poufsouffle n'est-ce-pas ? En vérité il ne s'agissait que d'une simple question rhétorique, la préfète n'était pas nulle au point de ne pas savoir distinguer un élève par rapport à son uniforme. Je t'enlève deux points. Tu n'aurais pas du accepter, même si tu leur fait confiance. » Sur ces paroles, Joyce ne détacha pas son regard du jeune première année. Si il était possible de voir au travers d'un être vivant sans utiliser la moindre sorcellerie, a cet instant, on aurait pu parier que Joyce disposait de cette capacité. « Bon, j'ai eu peur pour rien, pour une première fois tu sembles aller bien. » Puis la préfète retourna sur ses pas après avoir amicalement frotté la tête de son cadet, puis lâchant un dernier goût d’œil de menace aux aînés du garçon Joyce s'arrêta une dernière fois face à la porte qui l’emmènerait à l'intérieur du château. « Si jamais il ne se sent pas bien, amène le directement à l'infirmerie. » Finalement, pour insister le fait qu'il n'y avait aucune discussion possible à cette pseudo-punition qui n'arriverait sans doute pas, elle claqua la porte qui permettait l'accès au balcon.



 
Revenir en haut Aller en bas


Invité


avatar





Re: Two ginger and three dwarfs [Kieran/Luigi]
04.11.16 18:45


Two ginger
and three dwarfs
Kieran Nails & Luigi Tragelstone

Une phrase étonnante, un moment de suspens, puis Zach s'étouffe, avalant de travers la fumée qu'il venait juste de respirer. Pardon ? Le roux lève la tête vers son compatriote de maison, le regardant avec des yeux ronds. Hésite dans la réaction à avoir ? Est-ce qu'il plaisante là ? Zach en est pas tellement sûr, il opte alors pour la sûreté :

Désolé gros, j'préfère les boobs et les formes à ton corps plats, on verra quand j'srais gay...

Il souffle intérieurement dans sa tête. Kieran était super sympa, vachement drôle, mais Zach savait pas trop de quel côté il se situait. Et comme il ne s'intéresse pas le moins du monde à ses histoires de cu... coeur, bah il ne sait pas vraiment dans quelle catégorie de X se cale Kieran. Les pensées du pervers dérivent un instant sur de belles images réservées à lui seul et sa conscience. Une foule de femmes les plus formées les unes que les autres, leur décolleté plongeant, leur fessier rebondi, ces cuisses fermes et douces et... ahem. Il sursaute, quand Kieran décide soudain d'empêcher Luigi de refumer. Ouai gros, t'as raison j'crois.

Ce qui le surprend le plus, c'est le câlin. Ouai, on peut pas dire que Zach donne et reçoive des montagnes d'affection, le Gryffondor marche plus aux tapes de l'épaule, coup de tête fracassant et kick digne d'un joueur de football moldu. Mais la, le gosse décide ça à l'arrache, et le gratifie d'un magnifique câlin. En un instant vient dans l'esprit de Zach une grosse peluche duveteuse, il a vraiment l'impression à ce moment de jouer le rôle de doudou. Il le pousse, sa main contre sa tête, et l'écarte d'un geste sec, une mou sur le visage.

Oh t'écoute pas quand on parle ? J'suis pas gay.

J'suis rame. OUAI IL Y A PENSÉ. Le blâmez pas siouplait. Son cerveau est en activité réduite, il faut comprendre. Grosse blague.
Le gamin tangue, vacille, tressaille, puis s'éclate, avec la grâce d'un tractopelle, devant le regard ébahi de Zach. Qui continue de se tortiller sur son banc, comme une loutre asthmatique après un 500 mètres. Un rire silencieux et violent, les saccades de ses côtes, la douleur de ce rire qui monte dans sa gorge. Ce gamin est extra, une mine d'or à exploiter. D'ailleurs, il devient son pote apparemment. Zach ricane, lui lança d'une voix forte un "ouai t'inquiète gros, on est potes", se retenant de ne pas rire. Puis finalement attrape un cookie, pour caler la foncedalle qui approche à grand pas. Pas mauvais.

Puis, son moment arrive. Merveilleuse créature brune, crinière volant au vent, telle une déesse à gros seins. Il dévore des yeux la préfète qui se déhanche jusqu'à eux. Miam, il goûterait bien à elle aussi, pour voir. Il la salut avec un grand geste, répondant à son salut désespéré.

Coucou Joyce ! Moi aussi j'suis content de te voir !

Tu regardes Luigi, pointé par la Serpentard, et reporte ton attention sur la jeune fille, retenant chaque forme.

Hmm ? Lui ? Connais pas... l'est mineur ? Merde alors, Luigi t'pourrais prévenir !

Un sourire béat se dessine sur le visage du fumeur roux, qui ne porte plus aucune attention aux deux autres élèves. Il entend donc à peine ce qu'elle finit par dire, ou alors très peu (surtout les 5 points) trop occupée à regarder cette magnifique brunette. La caresse qu'elle gratifie à Luigi ne lui échappe donc pas le moins du monde, et il le fusille du regard.

Il regarde Joyce s'éloigner et claquer la porte, toujours un sourire idiot sur le visage, les yeux dans le vague, fixant la porte comme si elle allait se rouvrir. Bien 5 minutes passent avant qu'il ne capte enfin qu'elle est partie, et il saute d'un bond sur le Poufsouffle.

Gros ! T'es sérieux là ? Si t'essaye de me la piquer on est plus potes ! (un vrai gamin. Il frotte la tête du jeune avec ses jointures). T'essaye de m'doubler hein ? T'crois que tu peux y arriver ?

Jamais il ne se laisserai distancer par un morveux comme lui.
Mais au fond, Zach est fan de tout être humain possédant des boobs et un sexe féminin, si le tout ressemble à une bouteille de vodka dans un emballage cadeau. En gros, si elle ressemble un minimum à quelque chose. Après, Zach n'a jamais eu de réelles expériences amoureuses ni sexuelles, se faisant larguer dès que la fille en question sait comment il est. N'empêche que. Regarder les meufs inaccessibles, c'est le bien.
Je contrôle ce que je fais, mais pas ce que je ferai !


Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur

Duelliste illégal


Messages : 819

Date d'inscription : 15/04/2016

Feat : Un roux cool

avatar





Re: Two ginger and three dwarfs [Kieran/Luigi]
05.11.16 22:36


Two ginger
and three dwarfs
Zach & Luigi
Au moins, Luigi semblait apprécier la fumette. Il était là, riant, souriant, osant même un câlin au petit roux qui s'offusqua cette fois ci. Il avait refusé mes avances qui plus est ! Alors que je lui proposait si gentiment. Il avait vraiment pas intérêt à venir pleurnicher que je le vole après ça, je crois même que j'allais en profiter pour l’emmerder un peu . Parce que c'était simplement amusant de le faire. Maintenant que j'avais commencer j'avais furieusement envie d'une cigarette. C'était potentiellement chiant étant donné que j'en avait pas.

Zach continuait de se marrer tout seul, quelque chose me disait qu'il en avait pas fumé qu'un avant que j'arrive, heureusement que Luigi ne s'était pas laissé embarqué trop loin, finalement c'était plutôt amusant de les voir là tout les deux comme des imbéciles heureux. Enfin ça l'était jusqu'à ce que quelqu'un entre sur le balcon pour nous rejoindre.. fais chier.. J'en laissais échapper un bref soupir en sifflant au autres entre mes dents.

« Malaise... »

Joyce. De toutes les personnes de cette école, c'était elle qui avait pointé le bout de son nez. Bon, le seul avantage qu'on avait, c'est que c'était peut être la Préfète la moins pète burne de l'école, je sais pas si on peut dire qu'on a de la chance ou pas. Elle semblait plutôt directe pour une fois et nous rentra dans le lard comme une pro pour nous engueuler à sa manière. En réalité je crois qu'elle était surtout déçus par la situation. C'est vrais qu'on était en train de faire fumer un gamin de 15 ans, bon, c'était pas si terrible, si on oubli qu'il est mineur sur tout les points de vus.. mais c'était qu'une taffe ou deux.. pourtant, on était bien coupable, et on méritait très certainement ces points en moins... Et elle a encore été gentille, comme toujours.

J'osais un sourire, essayant de rendre ça moins dramatique alors qu'elle enlevait encore des points au Poufsouffle cette fois. Lui non plus n'allait pas y échapper quoi qu'elle restait une fois de plus plutôt généreuses. Deux points, c'était rien, peut être les premiers du Jaune ceci dit, mais pour Zach et moi, c'était certainement un détails. Son regard perçant me foudroya encore une seconde avant qu'elle ne reparte aussi vite qu'elle était apparue. Zach n'avait pas put s’empêcher de la reluquer sans aucune discrétion ni même le moindre respect, il en voulait même à Luigi d'avoir réussit à accaparer l'attention de la brune. Vraiment, y'avait de quoi en rire. Mais je me sentais un peu contrarié que Joyce ai cette image de moi.

Alors, d'un coup de baguette, je profitait de l’inattention du rouge en train de se venger sur Luigi pour attraper ses cigarettes discrètement et les glisser dans ma poche. Avant qu'il ne s'en rend compte je serais loin, ainsi, j'étais certain qu'il ne gaverait pas Luigi avec sa fumette.

« Laisse tomber Zach, elle est trop bien pour toi... Je te laisse le petit poussin, essai de pas trop lui faire peur ! »

Skate à la main, je me risquait à glisser sur la planche de bois pour atteindre la porte du balcon et rouler à la rencontre de la brune qui disparaissait déjà au bout du couloir. J'avais à peut prêt une minutes pour la kidnapper et trouver un endroit calme pour profiter d'une autre cigarette.
J'aime vivre dangereusement parfois.

Sort of green peace




Les cadeaux trop bo:
 
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur

Neutre


Messages : 161

Date d'inscription : 12/08/2016

Feat : Sawada Tsunayoshi (Katekyo Hitman Reborn)

Crédits : Kiki ♥ Ava ♥ et Moi XD

Double Compte : Mikael B. Adams

avatar





Re: Two ginger and three dwarfs [Kieran/Luigi]
06.11.16 8:17

Si on lui avait dit qu'une fille viendrait, il aurait sûrement éviter de tester cette chose. Qu'imp)orte le résultat, pour un début c'était un peu mal barré. Pas qu'il ai envie de devenir un drogué. Une préfète d'après ce qu'elle pouvait raconter. Elle faisait la morale d'une façon que lui trouvait assez douce. Il avait eu cette envie de lui faire un câlin à elle aussi. Pas sûr qu'elle apprécie le geste. Alors le jeune Pouffy se contentait de la regarder. Elle devait plaire, des longs cheveux noirs, un regard qui ferait tourner la tête de n'importe qui. Elle était si proche, il lui souriait. Il y avait toujours cette envie qui lui mordait l'âme. Luigi la trouvait véritablement gentille, qu'importe sa maison. Il se promettait de la revoir. Il espérait dans une autre situation. Alors qu'il la regardait s'éloigner. Il sentait un poids sur lui. C'était Zach, il se mettait à frotter les cheveux du première année. Il disait des choses que Luigi avait du mal à saisir, la piquer, pourquoi il ferai ça. Il n'était pas un voleur. Doubler, euh, avec sa vitesse difficile sans compter sa taille.

« Je ne pense pas te voler, ni te dépasser à la course. J'ai quelques centimètres qui me trahissent... »

Pas plus perturber que ça que le plus jeune rouquin lui frottait la chevelure. C'était même assez commun pour le jeune sorcier. Kieran parlait, il avait un ton propre à ce rôle de grand frère. Il laissait le garçon dans les mains de celui qui lui frottait énergiquement la tignasse. Un peu triste. Il saluait.

« A bientôt Kiki... »

Il n'avait pas eu le temps de le saluer correctement qu'il s'en allait, poursuivant la brunette. Le jeune garçon penchait la tête.

« Pour ce qui est du vol, je crois que je suis loin de vouloir être le maître du jeu. Je ne préfère pas piquer, car ce qui provient de ces forfaits ne sont pas souvent profitable. Sans compter sur le sentiment de culpabilité. Zach, je sais que tu aimes les filles, mais un câlin va te tuer ? »

Luigi posait sa question d'un calme orné de son sourire joyeux. Il était un peu redescendu, mais il n'avait aucune envie de reprendre cette chose. Il devait étudier ces propriétés, voir s'il avait moyen de mélanger des ingrédients moldus aux potions. Car la cuisine tel qu'il la connaissait en ce moment était loin d'effacer les frontières fines et inexacte de l'addiction, il suffisait de voir le nombre de personnes qui allaient dans un fast-food. Il lâchait un petit soupir.

« Je vais me faire crier dessus par mon directeur de maison... C'est que deux points, mais quand même. Ce n'est pas avec ça que les pouffy auront la coupe. Même si je tombe amoureux, je te promet que si tu aimes cette personne, je la laisserai sans trop en souffrir. C'est ça l'amitié d'un poufsouffle. »

Oui, Luigi était loin de tous ses sentiments, c'était à peine s'il arrivait à identifier son attachement à ceux de son année.



Revenir en haut Aller en bas


Contenu sponsorisé







Re: Two ginger and three dwarfs [Kieran/Luigi]

Revenir en haut Aller en bas
 Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Firewhisky :: Beginning :: Le ministère :: La Corbeille :: Corbeille Rps-
Sauter vers: