Revenir en haut




Bienvenue sur Firewhisky les sorciers ! On espère que vous allez bien, et que vous êtes près à swinguer au rythme des trompettes ! À Londres Magique, nous sommes en Mars 2017 ! Les oiseaux recommencent à chanter et les mimosas sont en fleur, bon courage pour les allergies. Il est 12 heures, l'heure des news !

15.03.17 — Après un an d'aventure extraordinaire à vos côtés, Firewhisky ferme définitivement ses portes. Retrouvez plus de détails ici, et écrivez la fin de votre personnage par là !
26.02.17 — La MaJ #6 est finiiie ! Retrouvez tous les détails de ce qu'il s'y est passé par ici ;)
02.01.17 — La MaJ #5 a été effectuée ! Retrouvez tous les détails de cette dernière par ici !
19.09.16 — Le journal de FW reprend ! Participez-y en écrivant un article. Plus de détails ici.
04.09.16 — Une MàJ a été effecutée ! Retrouvez tous les détails ici
18.08.16 — le forum sera inaccessible du 02/09/2016 au 04/09/2016 pour une nouvelle mise à jour. On sait, on en fait beaucoup, mais il faut encore se préparer à de gros changements....













hi there. ▬ Kieran

Partagez | 
 

 hi there. ▬ Kieran

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Voir le profil de l'utilisateur

Neutre


Messages : 79

Date d'inscription : 04/09/2016

Feat : Weiss Schnee

Crédits : Percy & Avalon & Kieran ♥

Double Compte : Tamara Abbott

avatar





hi there. ▬ Kieran
10.10.16 11:22

hi there.

Ce jour-là, Myrtle avait pris assez d'avance sur ses devoirs pour ne pas avoir besoin de se rendre à la bibliothèque et travailler comme une forcenée. Ce n'était pas si rare en fin de compte. Mais ce qui changeait cette fois, c'était qu'elle avait fermement décidé de faire un tour dans le salon commun, pour voir. Pas qu'elle ait un jour apprécié l'endroit plus que ça. Elle était juste curieuse de voir les gens qui s'y rendaient. De temps en temps, pour évaluer. Pour juger de son air supérieur ceux qu'elle méprisait fortement. Parce qu'elle n'avait rien à faire de mieux.

Même si chaque fois qu'elle y allait elle se souvenait pourquoi elle y allait si peu souvent. Il y avait tellement de bruit, tant de gens. Beaucoup plus que ce qu'elle était capable de supporter dans un endroit si petit. Et puis, ce qu'elle ne comprenait pas, c'était pourquoi y avait-il toujours tant de monde. N'y avait-il pas des salle commune à chaque maison ? Oui, le concept de mixité lui échappait. C'était surtout ce qu'en tiraient les gens qui lui échappait. Qu'y avait-il de si génial dans l'idée de s'attrouper dans cette salle ? Myrtle ne comprenait pas. Et pourtant, elle était là.

Seulement, elle, elle était largement au-dessus de ces gens. Elle venait juste là pour voir. Comme dans un zoo. Elle voulait voir, évaluer l'étrangeté de ces personnes. Alors, elle entra. Et elle fut soudainement submergé par l'endroit. Cette sorte de chaleur amicale, qui pourtant ne parvenait pas à envelopper la serpentard en son sein. Mais ce qui la frappa en second plan fut que finalement, il n'y avait pas tant de monde que ça. La salle n'était pas vide non plus. Elle n'avait juste pas la même impression d'étouffement.

Alors, elle balaya le salon commun du regard, voir s'il y avait des gens de sa connaissance. Et par-là elle ne cherchait pas un ami. Ils étaient beaucoup trop rares, voire même inexistants dans son entourage. C'était juste la curiosité de voir s'il y avait encore beaucoup que Myrtle reconnaissait. Elle ne tarda pas à s'arrêter sur cette tête rousse. Ce roux éclatant. Ce roux qui lui rappelait ô combien Nails pouvait être insupportable. Ou du moins, dans son souvenir. Peut-être qu'elle était encore loin de la vérité. En tout cas, maintenant qu'elle l'avait vu, elle hésita. Elle se dit qu'il vaudrait sans doute mieux pour elle de partir aussi discrètement que ce qu'elle était venue. Parce que Nails avait cette maudite habitude de lui tenir la jambe jusqu'à ce qu'elle se décroche.

Néanmoins, en le voyant, il avait si concentré qu'elle se dit qu'elle pourrait sans doute passer un peu de temps à lire sans être dérangée. Enfin, ça c'était en comptant sur le fait que l'énergumène fût capable de rester concentré. Elle choisit de tenter le coup quand même. Il n'y avait pas de raison pour que sa visite au salon commun se passe si mal. Ainsi, elle saisit le premier siège correct et s'y installa pour pouvoir lire son livre de droit magique.  




hrp ; voilà, c'est fait, mais c'est un peu kk. sry. ><

edit ; défi du mois avec 10 mots différents avec des doubles lettres



Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur

Duelliste illégal


Messages : 819

Date d'inscription : 15/04/2016

Feat : Un roux cool

avatar





Re: hi there. ▬ Kieran
11.10.16 23:29


Hi
there
Myrtle A. Jackson
Réviser devenait une horreur. J'étais simplement incapable de rester concentrer plus de dix minutes avec les autres. Que ce soit avec ma sœur, avec les rogues et même avec Rief, je finissais toujours par me distraire tout seul, ne parvenait pas à faire abstraction du reste. Résultat, je bossais pas, je ne faisais qu'entasser un peu plus de devoirs de jours en jours, le seul avantage à cette situation c'est que j'évitais de trop sortir la nuit, mes insomnies me servaient enfin à quelque chose.
Bosser.

Mais le sommeil ne suivait pas. La fatigue avait le don de surgir quand il ne fallait pas, vraiment, mon corps entier me disait simplement merde. J'en étais à plus de quatre devoirs à rendre avant la fin de la semaine, un livre à finir et quelques révisions qui traînent encore en longueur. Si je voulais finir tout ça à temps, j'étais simplement obligé de m’exiler. Mais trouver un endroit calme à Poudlard, par un temps si pourri c'était quasiment mission impossible. Heureusement pour moi, aujourd'hui les gens avaient déserté le salon commun.

Assis à table, je fis de mon mieux pour me créer une bulle imperméable à toute distraction. Sérieusement, avec de la musique, ça irait mille fois mieux. Quand j'avais besoin de vraiment bosser, ou me concentrer sur quelque chose, je filai généralement dans la salle des Moldus pour me shooter de ma dose quotidienne de musique. Mais cette salle appartenait au passé désormais. On avait plus rien, plus de réseau, plus d'ordi, pas même un morceau de musique à s'écouter. Vraiment.. Je pouvais pas vivre comme ça. C'est juste pas humain.

Mais on fait avec. J'avais tout de même réussit à me concentrer suffisamment pour bosser, oubliant le monde, le nez plongé dans mes devoirs d'Occu. C'est passionnant quand on s'y met vraiment, ça m'avait captivé des heures entières. Peut être même plus que ça j'avoue que j'avais plus trop la notion du temps dans des moments comme celui ci. Mes yeux fatiguaient lentement, je les sentaient tomber petite à petit alors que je relisais la même ligne pour la dixième fois.  Peut être que j'étais à bout. Machinalement ma main frotta mes yeux une seconde comme pour les motivé à rester ouvert. Erreur. Une de mes lentille tomba lamentablement au sol.

« Chier putain... »

Fatigué, j'étais plus facilement irritable. J'en soupirais de toute mes forces en venant chercher le bout de plastique oculaire du bout des doigts en rampent au sol. Bien sûr, je n'arrivais pas à le trouver, ce n'est qu’après une bonne dizaines de secondes d'exploration et quelques saletés de trop que je mis la main sur la lentille de contacte. Sale, inutilisable, c'était signe qu'il était simplement temps de renoncer.

A genoux sur le sol, je me résignais lentement à laisser les révisions ou elles étaient pour aujourd'hui, de toute façon j’étais quasi aveugle d'un œil donc c'était difficile d'écrire ou de lire dans ces condition, et ça allait même finir par me donner mal à la tête. Je m'étais finalement relevé, m'appuyant contre le siège le plus proche comme si mon corps entier refusait de faire le moindre effort, trop vieux et fatigué. Mais il y avait quelqu'un sur ce fauteuil, un visage familier et des yeux peut être un peu trop perçant.
Myrtle Jackson.

« Ah.. salut. Désolé, j’essaie de relever ma carcasse. »

un sourire tenta de se loger sur mes lèvres. Il manquait un peu d'éclat et de spontanéité et tendait plus vers le rictus poli qu'autre chose. Mais là, concrètement, j'étais un peu trop fatigué pour bondir comme j'en avais l'habitude.





Les cadeaux trop bo:
 
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur

Neutre


Messages : 79

Date d'inscription : 04/09/2016

Feat : Weiss Schnee

Crédits : Percy & Avalon & Kieran ♥

Double Compte : Tamara Abbott

avatar





Re: hi there. ▬ Kieran
16.10.16 22:33

hi there.

Kieran venait de tomber. Et il avait réussi à ne toujours pas la remarquer, ce qui en soit n'était pas franchement un mal. Seulement, il n'avait trouvé de meilleure idée que de s'appuyer se le fauteuil où elle s'était installée. Mais ce n'était pas encore ça le pire. Non, le pire c'était qu'en tombant si lourdement, il avait attiré l'attention. Myrtle détestait ce genre d'attention. Et bien, qu'elle n'en ait pas encore eu la connaissance à ce moment. Il n'y avait pas que Kieran qui avait attiré l'attention. Elle aussi.

« Tu devrais essayer plus fort. » avait-elle crachée assez agacée par la situation.

Elle s'en rendit compte lorsqu'elle entendit les personnes présentes se mettre à chuchoter parce qu'elle venait de lui parler à son tour. Comme s'il y avait là quelque chose de si étonnant. Puis, il y eut cette petite phrase qu'elle parvint à saisir " Alors, c'est donc vrai ? ". Là-dessus, ces sourcils se froncèrent. Elle ne comprenait pas ce qui venait de se passer. Mais c'était arrivé. Myrtle avait tendance à ne pas se mêler aux gens. Et encore moins à leurs activités parfois si étrange et sans aucun sens. Seulement là, elle voulait savoir. Et puis, en regardant dans la bonne direction, elle pu voir sa photo sur cette sorte de journal étudiant ridicule. Alors piquée à vif, elle se leva laissant derrière elle son livre et Kieran qui étaient tous deux le dernier de ses soucis. Myrtle ne posa pas de question. Myrtle s'empara du journal. A toute vitesse vitesse ses yeux parcoururent l'article qui visiblement la concernait. Et regretta rapidement son geste. Elle aurait préféré ne jamais l'avoir lu.

Elle, amoureuse du batteur roux de Gryffondor. L'horreur. Myrtle ne comprit pas comment, ni pourquoi on pouvait penser qu'elle se serait entichée de Nails. Parce qu'elle ne pensait pas à l'autre. Elle ne le connaissait pas. Et donc par défaut, s'en moquait. Ainsi, même si elle entrait dans une colère noire et froide qui lui ressemblait. Clairement, ce n'était pas sa faute à elle. Et si une telle rumeur avait pu se répandre c'était forcément la faute du rouge.

« Qu'as-tu fait ? » Dit-elle sans crier. Elle devait être intimidante. Elle était calme, et pourtant les mots qui allaient choisi sonnaient sévères. Comme son regard qu'elle parvenait à rendre plus froid qu'à l’accoutumée.

Myrtle était énervée. Mais elle savait surtout se montrer calme. Elle ne voulait pas générer un scandale, la rumeur parlait d'elle-même de ce côté là. Elle plaqua le journal contre le torse du pauvre Kieran qui n'avait d'ailleurs probablement rien fait. Et d'un regard noir lui lança.

« Tu ferais mieux de t'expliquer rapidement, Nails. »




hrp ; j'ai décidé d'inclure la parution de l'Augurey dans le rp. Du coup, dis-moi si ça te va. S'il faut que je modifie un truc, hésite pas love



Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur

Duelliste illégal


Messages : 819

Date d'inscription : 15/04/2016

Feat : Un roux cool

avatar





Re: hi there. ▬ Kieran
17.10.16 15:09


Hi
there
Myrtle A. Jackson
Myrtle, comme à son habitude, avait ce regard sévère et cette expression froide. A croire que cette fille ne savait pas comment sourire, en réalité elle l'avait certainement simplement oublié. C'était criminel d'être aussi glacial quand on est aussi jolie, surtout qu'elle avait certainement un bon fond sous son masque de glace. Dommage pour elle, j'étais prêt à braver la tempête même sans écharpe. Je souriais malgré le soupir et me redressa convenablement dans un gémissement fatigué. Je remarquais à peine les chuchotement autour de nous et les œillades qui n'avaient pourtant rien de discrètes. Le scène était plutôt banal, même habituel, à l'approche de l'automne le salon commun était un vrais nids à commère, on s'y retrouvais pour soit disant bosser mais ça finissait souvent par des discutions bien plus amusantes sur les ragots de la semaine.

Quoi qu'aujourd'hui les regards furetaient avec insistance vers nous à croire que j'avais oublié de mettre un pantalon ce matin.
Le détails me paru important une fraction de seconde avant de simplement s'évaporer. J'étais aveugle d'un œil et c'était compliqué de poursuivre comme ça. Pourquoi j'avais pas pris mes lunettes avec moi exactement ? C'est toujours quand on en a besoin qu'on les oublis, bien que je soupçonnais mon inconscient de les avoir laisser dans ma chambre simplement pour avoir une excuse de ne plus bosser et d'aller me rouler bien au chaud sous mes draps. Ça marchait presque. C'était sans compter la Serpentard qui semblait soudainement sur les nerfs malgré le calme étrange qu'elle semblait vouloir garder.

Qu'est ce que j'ai fais ?

J'avoue que j'avais du mal à comprendre ou elle voulait en venir.. ou même de quoi elle me parlait. J'avais simplement fait tombé un lentille au sol.. et je voulais la récupérer ? Mais je crois que son intérêt ne se portait pas tellement sur mes problèmes oculaire, mais bien sur autre chose. Autre chose qui m’échappait complètement jusqu'à ce qu'elle me plaque un journal sur le torse. Après quelques secondes à simplement l'observer avec des yeux rond d'incompréhension, l'idée de jeter un œil au contenu me semblait urgente.

Page l'Amours et ses merveilles, les derniers ragots de L'Augurey. Certaines rumeurs étaient tellement tirées par les cheveux que les rédacteurs devaient tous se servir d'une plume à papote. J'en étirais vaguement un sourire, un peu amusé, jusqu'à tomber sur les potins des élèves et cette histoire sur notre Myrtle amoureuse. Ah. Je crois que j'avais plus de chance de me jeter d'un balcon tout de suite. Est ce qu'elle pensait que j'étais à l'origine de ça ?

«  Attend... tu crois que c'est moi ?.. »

Une main se perdis dans mes cheveux à mesure que je lisais cet étalage de conneries toutes tellement absurde et amusante que personne ne pouvait sincèrement y croire... mais j'étais peut être le seul à trouver ça absurde à en juger par les chuchotements. Du coup, je devais affronter la colère d'une Myrtle... c'était pas gagné.

«J'te jure c'est pas moi..  Pourquoi j'aurais fais ça ?... en plus j'ai quelqu'un. »

Ce qui n'était que la stricte vérité malgré le discret de cette relation. Du coup, vraiment, je me demandait d’où pouvait venir cette rumeur et si la belle serpentard au visage de marbre craquait réellement pour quelqu'un. Vraiment.. La curiosité me perdra. Je m'étais approché d’elle histoire de garder cette conversation privé étant donné que tout le monde semblait soudainement très intéressé par ce qui se disait.

« .. Mais donc.. ?.. c'est vrais ? Qui est l’heureux élu ? »

Peut être que je poussais l'audace un peu loin, mais après tout elle venait simplement de m’accuser à tord, j'avais bien le droit de profiter un peu pour la taquiner.




Les cadeaux trop bo:
 
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur

Neutre


Messages : 79

Date d'inscription : 04/09/2016

Feat : Weiss Schnee

Crédits : Percy & Avalon & Kieran ♥

Double Compte : Tamara Abbott

avatar





Re: hi there. ▬ Kieran
02.11.16 22:20

hi there.

Myrtle n'avait aucune envie de rire. La situation était déroutante. Et pour cause, pareille injure ne lui était jamais tombée dessus jusqu'à lors. Comme s'il aurait pu être possible que Myrtle s'éprenne de quelqu'un. Et d'un Gryffondor en plus. Si elle n'y avait pas tant de gens autour d'elle, elle aurait probablement éclaté de rire. Un de ces rires agacé qui aurait démontré le ridicule de la chose. Myrtle était écœurée à l'idée de pouvoir regarder un des rouges pour autre chose qu déplorer une certaine stupidité.

Puis vint le moment où Nails comprit ce qui se passait. Après qu'il l'ait lu, il prit le soin de répondre à la verte. Et, si à ce moment-là elle pensait que la situation ne pouvait être plus ridicule, elle écouta le roux parler, et se rendit compte combien elle était dans l'erreur. Il s'amusait de la situation. Il se moquait de Myrtle. Et bien sûr, ce n'était pas de sa faute si ce torchon avait sorti cette rumeur. L'excuse lui semblait probable, alors elle décida de ne pas chercher plus loin.

« Nails, ne soit pas si ridicule s'il te plaît. Ce n'est pas comme s'il y avait plusieurs batteurs roux à Gryffondor. »

Elle n'avait aucune idée de l’existence de l'autre, et encore moins de sa rousseur, et ce malgré le fait qu'elle fût l'attrapeuse de Serpentard. Parce qu'elle n'avait aucun intérêt à retenir quoique ce soit à propos des joueurs d'équipes adverses à Serpentard. Et puis, même si elle savait se contrôler, et qu'elle ne se laisserait jamais tomber, la colère avait tout de même dû embrumer l'esprit de la blanche suffisamment pour qu'elle ait de toute manière oublié le second batteur rouge et roux.

Mais ses sourcils se froncèrent tout de même largement lorsqu'il évoqua la possibilité qu'elle se soit véritablement éprise de quelqu'un. Ce n'était tout bonnement pas possible. Elle n'avait aucun intérêt à s'amouracher. Surtout qu'il était fort probablement que sa mère décide d'un mariage arrangé. Et il s'agissait là de la façon la plus probable pour voir un jour Myrtle en couple. Ele ne voyait pas en quoi cela pouvait être bénéfique de tout partager avec quelqu'un. Elle soupira. Elle détestait cette attention que venait de lui apportait cette question. Visiblement, les gens voulait la voir perdre son temps.

« Il ne peut pas y avoir quelqu'un pour moi ici. »

Elle ne poussa pas jusqu'au bout de sa pensée, qui aurait voulu qu'elle ajoute que personne ici ne pouvait être assez bien pour elle. Elle supposait qu'après toutes ces années Kieran aurait pu saisir ce genre de sous entendus.



hrp ; je suis désolée du temps que j'ai mis à poster cette réponse kk ><



Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur

Duelliste illégal


Messages : 819

Date d'inscription : 15/04/2016

Feat : Un roux cool

avatar





Re: hi there. ▬ Kieran
03.11.16 18:01


Hi
there
Myrtle A. Jackson
La verte n'avait vraisemblablement pas le sens de l'humour. C'était pourtant amusant les ragots, surtout ce genre là. Le second degré et l'autodérision c'était souvent en option chez les gens. Elle me fixait toujours avec cette espèce de colère au fond des yeux. Un peu comme si c'était moi qui venait d'écrire ces truc sous ses yeux en le braillant à tout le monde. Pourtant, j'avais rien fait. Elle devait le savoir et c'est pour ça qu'elle m'en voulait. Fallait bien que quelqu'un paye cet affront après tout. Je faisais donc un coupable idéal, même si, du coup, les ragots n'étaient pas prêt de cesser.

Dans sa quête du coupable, elle en oubliait presque que nous étions deux rouquins à occuper le post de batteur. Zach aurait probablement fait un bon candidat lui aussi, même si la différence d'âge et de taille rendait l'histoire un peu trop comique, au moins ils avaient quelques points en communs. Comme cette capacité à s'emballer très vite et à mordre à la moindre contrariété. Heureusement que j'avais l'habitude de ce genre d'humeurs, ça finissait par ne plus m'effrayer, en réalité j'en souriais toujours, amusé par ses réaction et cet acharnement qu'elle avait à démentir l'affaire.

« Oula... point sensible ? »

Visiblement. Les bras croisés, mon regard s'encra au sien, toujours farouche. J'allais peut être m'en prendre une, je suis certain que les gens allaient parler de « dispute de couple », ou ce genre de conneries étant donné qu'on était devenus le centre d'une attention toute particulière. Autant y aller jusqu'au bout. Un autre sourire s'accrocha à mes lèvres. J'imagine que ça l'agace, mais j'allais pas faire la tronche pour lui faire plaisir et puis c'était bien plus intéressant de continuer à la taquiner sur le sujet. La verte n'était pas aussi froide qu'elle aimait le faire croire. Les gens ont tous une raison d'être comme ils sont, elle n'avait pas cet éclat noir au fond des yeux, celui qu'on les idiots qui se contentent d'être méchant pour être méchant. Des fois j'aimerais savoir ce qu'elle a das la tête. Alors, la pousser un peu à bout, c'était une façon comme une autre.

«Personne n'est assez bien c'est ça ? Ou c'est un truc que t’essaie de te dire pour t'en convaincre ? C'est vrais que ce serait idiot de tomber sur quelqu'un de cool et gentil qui te rendrait heureuse . T'imagine ? Peut être même que ça te ferais sourire.. Pire ! Tu deviendrais peut être agréable à vivre. Merlin quelle horreur.. t'as raison je préfère pas y penser ! »

Le sarcasme était évident. Peut être un peu trop mordant d'ailleurs, mais elle le cherchait un peu. Je crois que je comprendrais jamais ce besoin qu'avaient certaines personnes à se désintéresser volontairement des choses aussi simple que l'affection ou simplement la compagnie. Dans toute cette école, y'en avait forcément au moins un qui devait lui convenir. Ne serait ce qu'un peu.

« Mais je sais que je suis pas ton genre, le monde entier devrait le savoir. Trop gentil. Trop Gryffondor peut être ? »

Les qualités des rouges faisaient bien souvent soupirer. Trop téméraire, trop bruyant. Un peu trop macho, frimeurs, idiot. Bref. J'étais un peu comme ça j'imagine. A petite dose. Quoi que j'ai manqué Poufsouffle de peu. J'imagine que l'affront aurait été bien si j'avais été jaune.





Les cadeaux trop bo:
 
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur

Neutre


Messages : 79

Date d'inscription : 04/09/2016

Feat : Weiss Schnee

Crédits : Percy & Avalon & Kieran ♥

Double Compte : Tamara Abbott

avatar





Re: hi there. ▬ Kieran
25.11.16 13:24

hi there.

Il était insupportable. Et puis, elle le connaissait depuis trop longtemps pour qu'il se retienne de lui jeter ses quatre vérités au visage. Comme de l'eau brûlante. Et maintenant, elle ne savait pas quoi répondre. Elle voulait le gifler. Le frapper. Elle était juste trop digne pour le faire. Surtout, elle ne voulait pas lui donner raison. Il avait tort, ça elle le savait. Mais il avait cette maudite capacité à toujours déformé ce qu'elle disait.  Elle savait bien qu'il cherchait uniquement à la taquiner. Qu'il voulait la pousser à bout pour une raison obscure qui lui échappait. Maintenant qu'il avait craché son venin, les murmures reprenaient. Ce qui se passait devait ressembler à une dispute de couple. Ridicule. Elle n'aurait jamais pu être avec lui. Ni avec personne. Mais ça, les autres était trop bêtes pour s'en rendre compte.

Le pire, était pour elle de voir qu'il réagissait à l'opposé de ce qu'elle attendait.  Il n'avait pas idée à quel point son sarcasme était pour Myrtle une réalité. Elle ne voulait pas qu'on s'occupe d'elle. Ni qu'on soit gentil avec elle. Elle voulait tout faire par elle-même, pour un jour pouvoir dire que si elle était arrivée là où elle était, c'était parce qu'elle avait travaillé. Parce qu'elle s'était tuée pour ça. Seule. Et non parce qu'il y avait derrière un gentil garçon pour l'aider. Elle ne voulait pas d'aide.

« Je n'ai pas besoin de sourire. »

Évidemment, elle était énervée. Et il était évident que si elle n'avait pas était Myrtle la claque serait partie. Au lieu de ça elle s'était contentée de répondre froidement, avec cette honnêteté glaciale qu'elle maîtrisait si bien. Sourire ne l'aiderait pas à passer ses examen avec succès. Elle n'obtiendrait pas de travail respectable en jouant cette comédie de midinette. Ce qu'elle voulait c'était travailler au Ministère. Pas avoir cette jolie vie de famille. Ce n'était même pas dans ses projet futurs. Le silence s'installa lourdement. Et si Myrtle pensait en avoir terminé avec cette stupide confrontation, il s'agissait plutôt d'un raisonnement excluant Kieran. Il s'empressa d'ajouter qu'il était impossible qu'elle puisse craquer pour un gryffondor. Là-dessus, elle n'aurait pu être plus d'accord. Les gryffondors étaient pleins de tant de défauts insupportables. Ils étaient bruyants. Beaucoup trop téméraires. Têtus. Et tant d'autres choses qui empêchait la verte de pouvoir les voir autrement qu'une source éternelle d'ennuis.

« Exactement, tu es bien trop Gryffondor. »

Elle avait annoncé ça comme s'il s'agissait de la pire des tares. Et elle n'était pas très loin de le penser. Elle continuerait sans aucun doute de le faire bien après cette histoire de journal.


hrp ; je suis une uiche hyper lente, désolée ><



Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur

Duelliste illégal


Messages : 819

Date d'inscription : 15/04/2016

Feat : Un roux cool

avatar





Re: hi there. ▬ Kieran
30.11.16 21:55


Hi
there
Myrtle A. Jackson
Elle tenait bon. Aussi froide que la glace, elle restait de marbre même face à ma provocation. C'était peut être le plus triste en réalité. Le plus désolant, et effrayant également. Comment quelqu'un pouvait rester si impassible même avec une bonne dose de sarcasme. J'en soupirais un peu, croisant les bras alors qu'elle me fixait de son regard noir. J'en venait à me dire qu'elle aurait peut être du me gifler. Là comme ça devant tout le monde, en faite je m'y était peut être un peu attendu, mais elle tenait bon malgré tout. Comme tout bon Serpent , elle préférait le venin de quelques piques acérés plutôt que de me sauter à la gorge.
Trop gryffondor.
Peut être simplement trop humain finalement.

En faite, elle était simplement résigné, peut être que cette solitude lui convenait. Elle se drapait elle même dans un velours froid et rigide. Imperméable au reste du monde, pourtant, j'avais toujours beaucoup de mal à imaginé qu'elle puisse réellement être insensible à tout les hommes. Ou femmes. Y'avait forcément quelqu'un qui attirait son regard dans les couloirs, même juste un peu.
Pour le moment elle était surtout préoccupé par cette histoire de journal et les rumeurs qui couraient sur nous. Ou du moins, sur les supposés sentiments qu'elle devait avoir en à mon égare.
Je voyais vraiment pas d’où ça sortait ce truc en faite... parce que Myrtle et moi, on était quand même loin d'être les personnes les plus proches du monde et je ne crois pas qu'elle ai déjà eu ne serait ce que le moindre comportement ambiguë.
Les gens aiment se raconter des histoires.

« Ok ok.. j'ai compris... d'ailleurs, je suis tellement un méchant Gryffon.. que je vais t'aider. »

Les yeux des curieux ce braquaient toujours sur nous deux, levant le nez de ce journal à ragot pour commenter entre eux la scène qui se déroulait sous leurs yeux. Je sais pas trop de quoi on avait l'air à leurs yeux, mais c'était le bon moment de leurs montrer qu'il fallait pas croire tout ce qu'on raconte. Ni même ce qu'on voit en réalité.
Le regard braqué sur la verte, je pris soin de parler tout bas histoire de pas trahir « le plan » et de rendre la comédie un peu plus vivante et réaliste. Je pris soin de lui faire mon plus beau sourire en avançant vers elle.

«  T'as pas envie que les gens s'imaginent que t'as le béguin pour moi hein ? Alors je vais jouer le lourd qui viens te draguer après avoir lu ce torchon.. Je vais me pencher pour faire genre de t'embrasser et toi tu m'en retourne une grosse dans la tête en braillant que je suis un crétin si je crois ce qu'y'a marqué dans ce truc et que tu préférerais encore sortir avec un troll qu'avec moi.. enfin.. laisse parler ton imagination hein. »

Fallait vraiment que ça fasse crédible, rien de plus efficace qu'un gros coup de gueule en pleine salle commune pour lancer une nouvelle rumeur, la seul différence entre nous deux c'est que je me fichais bien de faire les gros titres après un râteau monumental.
Un sourire de plus en tendant la main vers une mèche de ses cheveux pour la frôler du bout des doigts et l'illusion était parfaite. Mes yeux accrochèrent les sien dans un « trois, deux, un » silencieux avant de se fermer pour se pencher vers son visage, attendant la claque de pied ferme. Au moins ça me réveillera définitivement pour finir mes révisions..




Les cadeaux trop bo:
 
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur

Neutre


Messages : 79

Date d'inscription : 04/09/2016

Feat : Weiss Schnee

Crédits : Percy & Avalon & Kieran ♥

Double Compte : Tamara Abbott

avatar





Re: hi there. ▬ Kieran
22.01.17 17:22

hi there.

Au milieu de cette rage froide qui se lisait si biens sur les traits du visage de la serpentard, il y eut soudain, une lueur nouvelle. Très loin de la joie cependant. Il s'agissait plutôt d'incompréhension. Si elle avait pour habitude de dire qu'elle ne comprenait pas les gens, c'était plus car elle n'avait pas envie de se pencher sur la question. Elle aurait pu comprendre. Néanmoins, là, dans ce cas si précis qu'il aurait pu lui donner la nausée, là elle n'avait pas la moindre idée de ce qui pouvait générer ce comportement chez Kieran. Pourquoi par Merlin aurait-il pu avoir ne serait-ce que l'idée de vouloir l'aider. Elle, Myrtle. Elle se savait détestable. Elle se voulait détestable. Et pourtant, malgré tout ça. Malgré les mots si finement choisis. Kieran se tenait là.

La surprise la stoppa subitement. Elle ne s'attendait pas à cette réaction-là. Elle était fermement certaine qu'il s'énerverait, lui aussi. Sans doute était-ce qu'elle cherchait. Une réaction, autre chose que l'attitude moqueuse qu'il avait pu avoir. Et elle l'avait eu, cette autre chose. Pendant un moment, elle resta là, à ne rien faire. Les pensées fusant sous le coup de l'incompréhension. Et Kieran agit. Sans doute car le manque de réaction valait un oui. Puisqu'elle ne comprenait pas, elle était un peu perdue. Elle ne savait pas comment réagir. Ce qu'il voulait ? Pourquoi ?Il ne pouvait pas juste agir comme ça, pour rien. Sans rien attendre en retour. Ou du moins, ce fut ce dont elle se persuada. C'était ce qu'il y avait de plus logique. Et elle ne voulait certainement pas lui être redevable.

Clac.

Il se pencha, et brutalement elle redevint Myrtle. Méfiante et impitoyable. Sa main décolla pour aller s'écraser sur la joue du rouquin. Ce n'était pas autant parce qu'il aurai pu l'embrasser que plutôt car il voulait l'aider. A cause de toute cette situation.

« Mais qu'est-ce que tu veux, Nails ? Arrête. C'est n'importe quoi. Tu ne peux pas vouloir m'aider. » Sa voix avait lourdement accentué le peux. Cette fois-ci, la colère passait par sa voix. Et sans doute ses mots, qui cette fois n'étaient pas aussi bien choisit qu'à l'accoutumée. Et elle reprit, un peu plus calme. « C'est inconcevable. Tu ne pas être idiot à ce point. »

Ses derniers mots trahissaient son incompréhension. Mais en même temps, elle n'aurait su se taire sur cette note de colère détestable. Il fallait qu'elle reste égale à elle-même. La claque elle-même était le signe d'une Myrtle qui avait perdu le contrôle de la situation. Et pour cela, elle s'en voulait. Elle voyait venir le moment où elle serait en couverture du prochain numéro de l'Augurey, et grinça des dents.

hrp ; je suis terriblement désolée pour ce retard monstrueux ><
[/quote]



Revenir en haut Aller en bas
 Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Firewhisky :: Poudlard :: étage 1° :: Le Salon Commun-
Sauter vers: