Revenir en haut




Bienvenue sur Firewhisky les sorciers ! On espère que vous allez bien, et que vous êtes près à swinguer au rythme des trompettes ! À Londres Magique, nous sommes en Mars 2017 ! Les oiseaux recommencent à chanter et les mimosas sont en fleur, bon courage pour les allergies. Il est 12 heures, l'heure des news !

15.03.17 — Après un an d'aventure extraordinaire à vos côtés, Firewhisky ferme définitivement ses portes. Retrouvez plus de détails ici, et écrivez la fin de votre personnage par là !
26.02.17 — La MaJ #6 est finiiie ! Retrouvez tous les détails de ce qu'il s'y est passé par ici ;)
02.01.17 — La MaJ #5 a été effectuée ! Retrouvez tous les détails de cette dernière par ici !
19.09.16 — Le journal de FW reprend ! Participez-y en écrivant un article. Plus de détails ici.
04.09.16 — Une MàJ a été effecutée ! Retrouvez tous les détails ici
18.08.16 — le forum sera inaccessible du 02/09/2016 au 04/09/2016 pour une nouvelle mise à jour. On sait, on en fait beaucoup, mais il faut encore se préparer à de gros changements....













I will seduce you with my awkwardness (Vanille)

Partagez | 
 

 I will seduce you with my awkwardness (Vanille)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Voir le profil de l'utilisateur

Duelliste illégal


Messages : 819

Date d'inscription : 15/04/2016

Feat : Un roux cool

avatar





I will seduce you with my awkwardness (Vanille)
12.10.16 1:25


I will seduce you
with my awkwardness
Vanille Sweet
Les week end c'était simplement parfait. On pouvait dormir le matin, glander l’après midi et rien foutre le soir. Du moins, avant, en quatrième année le rythme était légèrement plus stressant mais heureusement on se laissait tout de même tenter par quelques moment d'oisiveté intensif à simplement rien faire. De toute façon passé 21h, la salle commune était tellement pleine que c'était juste impossible de faire quoi que ce soit de sérieux.

J'avais réussit à gratter une place sur un des divan rouge. Quelques coussins sous les fesses, je fis de la place à Vanille qui était venue s'échouer à mes coté après avoir laisser quelques rouges derrière nous débattre de la prochaine dragonrun. Sérieux je préférais pas y penser surtout quand le sujet de la soirée c'était les paris et les potentiel blessures mortels. Ouais. Le divan et les coussins c'était quand même mieux, en plus de ça, j'avais l'impression que ça faisait une éternité qu'on avait simplement pas pris le temps de parler elle et moi. Avec cette rentrée mouvementé, les Sigma, les couvres feux, les cursus différents et tout le reste. Vraiment, on se voyait en coup de vent pendant les repas et nos quelques heures de libre en communs, et ça, c'était simplement intolérable !

Pour lui montrer mon affection et toute ma reconnaissance ainsi que ma profonde gratitude je m'étais laissé roulé sur elle dans un couinement très virile. Pas gêné de l'écrasé de ma masse, mes bras s'enroulèrent autour d'elle dans un câlin paresseux, toujours avachi sur le fauteuil comme des larves rouge et or.

« Niniiiiille Pourquoi on est coincé iciiiiii, c'est déprimant omg ... je dépériiii.. »

Je me plaignais rarement, mais j'aimais bien le faire de temps en temps surtout quand c'était totalement exagéré. J'avais des dons de dramaqueen, il fallait bien que je m'en serve de temps en temps, et puis, dans le fond, c'est vrais.. reste ici c'était déprimant surtout quand on sait qu'on pouvait sortir, ce balader dans les couloirs, voir du monde autre qu'un océan de rouge.. vraiment, c'est nul, mais elle était là et je sentais que cette soirée allait être plutôt distrayante. J'étais fatigué, alors j'allais forcément être plus crétin que d'habitude, la fatigue à cette faculté étrange d'agir sur mon esprit comme le ferait la drogue, j’espérais vraiment qu'elle en ai conscience et qu'elle subisse mon état second avec le sourire.

Pour le moment j'étais sage, mais il avait simplement suffit qu'un sixième années à quelques pas de nous laisse échapper une babiole au sol pour que tout bascule. Il se pencha en avant pour la ramasser, nous offrant par la même occasion une trés belle vus sur les courbes de son fessier parfaitement moulé dans son pantalon noir. Un « Huuuuum » sensuel s’échappa malgré moi de mes lèvres à cette vision, un réflexe un peu trop naturel devant les belles choses de la vie. Mais après tout.. si on pouvait plus loucher sur un cul quand il nous passe sous le nez.. ou va le monde ?

« J'lui met un 9 directe à celui là... et toi ? »

Oui, noter les fesses était une activité comme une autre après tout. Mon regard se posa sur celui de Vanille, à la fois curieux et amusé, c'était impossible qu'elle ai raté ça vus la proximité du mec et je la voyais déjà lever les yeux au ciel en soupirant que je suis idiot mais se mettant à rougir quand même. Des fois c'est trop mignon, et pas de chance pour elle j'avais très envie de la taquiner un peu ce soir. Après tout on s'était pas vus des vacances fallait que je me rattrape un peu !





Les cadeaux trop bo:
 
Revenir en haut Aller en bas
 Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Firewhisky :: Poudlard :: Étage 7° :: Gryffondors-
Sauter vers: