Revenir en haut




Bienvenue sur Firewhisky les sorciers ! On espère que vous allez bien, et que vous êtes près à swinguer au rythme des trompettes ! À Londres Magique, nous sommes en Mars 2017 ! Les oiseaux recommencent à chanter et les mimosas sont en fleur, bon courage pour les allergies. Il est 12 heures, l'heure des news !

15.03.17 — Après un an d'aventure extraordinaire à vos côtés, Firewhisky ferme définitivement ses portes. Retrouvez plus de détails ici, et écrivez la fin de votre personnage par là !
26.02.17 — La MaJ #6 est finiiie ! Retrouvez tous les détails de ce qu'il s'y est passé par ici ;)
02.01.17 — La MaJ #5 a été effectuée ! Retrouvez tous les détails de cette dernière par ici !
19.09.16 — Le journal de FW reprend ! Participez-y en écrivant un article. Plus de détails ici.
04.09.16 — Une MàJ a été effecutée ! Retrouvez tous les détails ici
18.08.16 — le forum sera inaccessible du 02/09/2016 au 04/09/2016 pour une nouvelle mise à jour. On sait, on en fait beaucoup, mais il faut encore se préparer à de gros changements....













ÉPISODE #9 — Dragonrun ! [tribunes] - Page 5

Partagez | 
 

 ÉPISODE #9 — Dragonrun ! [tribunes]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5
AuteurMessage

Voir le profil de l'utilisateur

Duelliste illégal


Messages : 49

Date d'inscription : 22/09/2016

Double Compte : Je suis aussi Oscar

avatar





Re: ÉPISODE #9 — Dragonrun ! [tribunes]
27.11.16 15:32

Hello world !
Et en une fraction de seconde c’était l’enfer. J’étais venue te voir et je t’ai vu. Le temps de battre ma paupière, tu avais disparu et il était apparu. Je me suis retournée quand tout le monde retenait son souffle et qu’il inspirait de la terreur. Il n’était pas le seul d’ailleurs et tu sais, j’imaginais non sans mal que Papa devait être là. Maman aussi. Du regard je cherchais Orion, il ne devait pas le savoir. Parce qu’il finirait alors par découvrir, lui aussi, que les monstres ne se cachent pas dans les histoires pour enfant, mais sont là. Véritablement. Pas cachés dans l’armoire ou sous le lit. Non. Véritablement là. Derrière des masques humains qui engendrent et perpétue la monstruosité.


C’était la première fois que je les rencontrais et pourtant je m’imaginais non sans mal la silhouette des êtres qui se cachaient dans du blanc immaculé et du doré. Béni, ils pensent l’être. Mais ce n’est pas le noir qui masque le plus facilement, mais le blanc. Le blanc aveuglant qui masque et étouffe. Il est plus effrayant de rester dans une pièce éclairée des journées entières que dans le noir le plus profond.

Je saisie ma baguette et je la pointe sur le chef. Un avada kadavra me brûlait les lèvres, mais après tout il me semble que ce n’était pas une bonne idée. Je voulais l’attraper et torturer chaque misérable parcelle de sa peau. Briser un à un ses os. Parce que toi tu es brave et tu ne sais pas, parce que le monde s’écroule et que je sens palpiter ton sang et ton pouls et ton cœur -ridicule petit coeur qui bat, pour moi, mais tu ne le sais pas- de là où je suis.


Mais tu n’es pas morte et tu ne mourras pas. Tu ne peux et tu le sais, car si tu le faisais je serai obligée de les traquer tous un à un pour aller décimer ce qu’ils ont de plus de beaux et de plus laids en même temps. Des représentations de toi pour moi, mais pour eux. Je ne reculerai pas et je le sais parce qu’il y a aussi quelque chose de trop blanc chez moi, de trop lisse. Et tu le sais, tu l’as vu. Ressenti. Tu sais ce qu’il y a de pire en moi. Alors, non, Siham. Tu ne vas pas mourir.

Soudain, ils disparaissent et j’abaisse ma main, le cœur battant trop proche de mes lèvres et il faut que je me retienne pour ne pas cracher mes tripes sur le sol. Le professeur Aefferden nous hurle de ne pas paniquer et bien sûr, c’est ce que la plupart de gens font. Ils courent, se bousculent. Très intelligent, vraiment. Tu verras ça, Siham, tu en rirais. Ou alors moi. Moi. Je veux entendre ton rire. Je me mords la lèvre à sang. Est-ce que tu meurs Siham ? Parce que je ne sais plus trop. Trop de mouvement, de hurlement. Je suis bousculée. Je recule. Ils ne se rendent pas comptent qu’ils m’acculent. Et quand j’ai un mauvais pressentiment je me retourne pour t’observer. Lutter. Gagner. Je me penche si fort encore et j’ai oublié. Et c’était bête, si bête… Que je bascule par dessus la balustrade et que je tombe, dans l’indifférence la plus totale. Parce qu’il y a trop d’horreur dans le cœur de la foule.
Codage©Perpendiculaire
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur

Personnel


Messages : 1422

Date d'inscription : 03/09/2015

avatar





Re: ÉPISODE #9 — Dragonrun ! [tribunes]
02.01.17 21:45

Épisode #9 — Conclusion


Et ce fut la panique, mais pour peu de temps ! En effet les enseignants suite à l'intervention de Bêta puis de l'arrivée de la gagnante de la course, gérèrent l'accident comme ils le devaient : sécurisant les lieux et s'occupant de ramener les élèves à la Grande Salle où ils purent tous se remettre de leurs émotions et de leurs potentielles blessures.

Un moment plus tard, de nombreux aurors et journalistes arrivèrent à Poudlard dans le but d'élucider le mystère : comment les Sigmas faisaient-ils pour s'infiltrer dans le château ? Comment faisaient-ils oui, pour s'introduire dans cette forteresse magique ayant auparavant toujours protégé ses habitants ?

De nombreuses questions restent encore à ce jour sans réponses. Mais des mesures ont été prises par le directeur et le ministre de la magie ! Aussi sont continuellement présents au château dix aurors qui s'occupent de sécuriser les lieux, faisant des rondes dans les couloirs et le parc à toute heure du jour comme de la nuit.

Merci à tous pour votre participation aux tribunes ♥
Revenir en haut Aller en bas
http://firewhisky.forumactif.com
 Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 5 sur 5Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Firewhisky :: Poudlard :: Extérieur :: Dragonruns-
Sauter vers: