Revenir en haut




Bienvenue sur Firewhisky les sorciers ! On espère que vous allez bien, et que vous êtes près à swinguer au rythme des trompettes ! À Londres Magique, nous sommes en Mars 2017 ! Les oiseaux recommencent à chanter et les mimosas sont en fleur, bon courage pour les allergies. Il est 12 heures, l'heure des news !

15.03.17 — Après un an d'aventure extraordinaire à vos côtés, Firewhisky ferme définitivement ses portes. Retrouvez plus de détails ici, et écrivez la fin de votre personnage par là !
26.02.17 — La MaJ #6 est finiiie ! Retrouvez tous les détails de ce qu'il s'y est passé par ici ;)
02.01.17 — La MaJ #5 a été effectuée ! Retrouvez tous les détails de cette dernière par ici !
19.09.16 — Le journal de FW reprend ! Participez-y en écrivant un article. Plus de détails ici.
04.09.16 — Une MàJ a été effecutée ! Retrouvez tous les détails ici
18.08.16 — le forum sera inaccessible du 02/09/2016 au 04/09/2016 pour une nouvelle mise à jour. On sait, on en fait beaucoup, mais il faut encore se préparer à de gros changements....













hey girl, wanna dance? (Olympe)

Partagez | 
 

 hey girl, wanna dance? (Olympe)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Voir le profil de l'utilisateur

Duelliste illégal


Messages : 819

Date d'inscription : 15/04/2016

Feat : Un roux cool

avatar





hey girl, wanna dance? (Olympe)
25.10.16 1:53


Hey Girl
wanna sing?
Olympe H. Crawford
Plus de salle Moldu, c'était littéralement la fin du monde. Plus de pc, plus de connexion, plus de consoles, pas moyen de regarder la moindre série ou d'écouter la moindre musique. Autant dire que tout les nés moldu de cette école étaient à deux doigts de tomber en dépression. Heureusement pour moi, ou fatalement, j'avais un peu trop de cours et de devoirs pour vraiment me rendre compte du manque de Geekage quotidien. Se lever, bosser, manger, allez en cour, rebosser, remanger, rebosser encore. Vraiment, y'avait rien à faire, sauf relire un millions de fois toute ma collection de comics ou de mangas, même ça, ça finissait par être déprimant. Le plus difficile c'était le manque de musiques. Comment on pouvait vivre comme ça ? Avec les gars de la chambre on en était tous venus à faire nos propre karaokés foireux à l'aide de ma guitare ou simplement d'airs fredonnés histoire de se donner l'illusion d'un peu de mélodie dans ce monde froid et hostile.

Ridicule, mais on était sincèrement plus à ça prêt et de toute façon vus la réputation de notre chambre, entre Randy, Jason Eliott et moi, vraiment, si on voulait relever le niveau fallait le chercher au fond du trou. C'était notre fierté en quelque sorte, du moins c'est ce qu'on se disait tous quand on faisait de la merde et qu'on essayait d'assumer ça.
Toujours s'assumer même au plus profond de sa connerie c'était important.

Fatigué par une énième nuit éreintante que seul deux heures de sommeil avaient réussit à sauver de la « nuit blanche », je m'étais tout de même levé pour suivre les autres jusqu'au petit déjeuné. Après quelques bols de céréales le monde était forcément un peu plus beau. Les discutions allaient bon train et mon manque de sommeil se traduisait un peu comme un début de cuite. Beaucoup de gloussements, des discours sans réel sens, et beaucoup plus de conneries que d'habitude.
La journée promettait d'être formidable.

Sorti de là, le débat était resté sur quelle musique était la plus propice pour pécho. Évidement, sans hésiter, j'avais balancé mon amour inconditionnel de la K-pop aux yeux de mes camarades rouges, essayant de leurs vendre ça comme le dernier philtre d'amour version moldu.. ce qui était pas si loin que ça de la vérité. Les boysbands ça marche à coup sur. Alors quand en plus ils sont tous beaux comme des dieux et qu'ils ont des déhanchés à te coller un 40 de fièvre et à te faire sentir à l'étroit dans ton froc, moi j'achète tout de suite.

Mais j'étais le seul je crois. On ne manqua d'ailleurs pas de me faire remarqué que mon goût évident pour les beaux mecs et ma facilité à sauter sur tout ce qui bouge bien du boule rendait mon jugement tout sauf objectif. Je proteste. Ça n'avait simplement rien à voir et pour leurs prouver le contraire rien de mieux qu'une petite démo. Avec le plus grand sérieux du monde, je fis quelques mouvements chorégraphiques en baragouinant quelques mots en coréens. A force de les écouter on finit par les savoir par cœur, et le coréen avait l'avantage d'être une très jolie langue.

A fond dans mon truc, mes pas rythmés me portèrent jusqu'à cette fille qui passait, se rendant probablement à son prochain cours. Ironiquement, elle avait le profil type des coréens. Hasard ? Je ne crois pas, c'était le destin qui venait appuyer mes propos en soulignant ma démonstration par cette merveille visuelle. Main tendu dans sa direction, je lui adressais les quelques mots de ma chanson improvisée en glissant vers elle dans un sourire.

« Hey Girl yeongwon gatdeon chalna, Nareul han sungan tdulhgoga, Neon nae ireum bulleojumyeo naegero dagawa »



J'ai fais ça ? Éclatant finalement de rire face à la situation et à l'audace que je venais d'avoir, je fis quelques pas de plus dans une pirouette sur moi même pour finir un genoux à terre devant la demoiselle, un peu comme un chanteur qui s'adressait a sa muse.... sans remarquer que je me faisais lâchement abandonner par mes comparses. Sympas. On peu compter sur personne.

« Désolé.. je trouvais que ça t'allait bien au teint »

J'ai vraiment dis ça ? L'espace d'une seconde ma conscience se facepalma la tête devant cette punchline foireuse mais j'étais un peu trop fatigué pour réellement me rendre compte de ma connerie.. et de toute manière j'assume.. Je crois. Si ça se trouve elle est même pas coréenne et je vais m'en prendre une.. mais je le regrette pas.




Les cadeaux trop bo:
 
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur

Téméraire


Messages : 57

Date d'inscription : 08/08/2016

Feat : (( oc )) tae4021

Crédits : YAM

Double Compte : //

avatar





Re: hey girl, wanna dance? (Olympe)
26.10.16 0:53

((hey girl, wanna dance)) ft. kieran // 490 mots
c'est dingue olympe comme ton ((égoïsme)) est grand comme les maux de ton temps ne t'atteignent pas et comme si tu marchais hors de tous ces moments que les autres vivent ils sont ((peinés)) de ce qui arrive mais toi tu te sens si
effacée
anodine
loin, pour tout dire
de tout cela.
non-concernée, tout simplement. alors ton train de vie ne change pas, ton manque de compagnie non plus - c'est triste de s'y faire peut-être, mais au moins tu n'as pas à t'inquiéter de conflits, d'être blessée par une quelconque amitié alors oui peut-être que tu t'y plais un peu au fond
dans cette solitude qui t'a longtemps bouffée.
elle t'enrobe comme un bonbon - on la lit quelquefois comme des paroles sur ta peau une ((chanson)) aux paroles un peu amères mais sirupeuses - un bonbon qu'on évite de manger.
tu serres entre tes doigts délicats quelques ouvrages pour les cours à venir, feuilletant quelques pages pour chercher une information quelconque t'étant sortie de la tête - oh studieuse olympe qui a parfois du mal avec toutes ces étranges formulations, heureusement que darwin est là pour t'aider à te souvenir de tout. gentil darwin, si doux et sucré - une candeur appréciable et dont tu aimes te satisfaire. tu avoues cependant avoir du mal, parfois, avec l'idée de dépendre quelque peu de quelqu'un pour faire quelque chose. tu t'égares un peu dans tes pensées, le regard vers le plafond et tes livres fermés et tu t'arrêtes lorsqu'une main rentre dans ton champ de vision pendant quelques secondes - tu tournes la tête, observe la chevelure rousse et le sourire mi-tendancieux mi-pétillant que l'on t'adresse, légèrement ébahie mais ce n'est rien encore non comparé à
ces mots
qu'il te sort un peu trop naturellement.
tu clignes des yeux pendant quelques secondes, le temps de te rappeler de ta langue maternelle que tu n'as pas pratiqué depuis longtemps - mais chassez le naturel et il revient au galop ; les signes font sens et tu t'embrouilles un peu sur sa deuxième remarque, trouvant ça actuellement extrêmement déplacé et ta voix s'envole d'elle-même malgré toi alors que tes joues s'empourprent légèrement. abruti mais qu'est-ce que tu racontes ?! ton corps est tendu si ce n'est crispé alors que tes pupilles montrent un mélange subtile d'incompréhension, de gêne et peut-être oui d'une timidité incongrue. tu te recules légèrement, détournant tes orbes nocturnes ailleurs en baissant le ton sous les quelques regards tournés vers vous, soudainement mal à l'aise. ton ton redevient plat et insipide, calme et discret comme ta silhouette et ton visage si si si adorable caché derrière tes ondulations de suie. pardon. c'était impoli de ma part. il faut bien se l'avouer, tout de même.

note ; #000000 coréen // #3366CC normal




{{ demain dès l'aube à l'heure où blanchit la campagne je partirai vois-tu je sais que tu m'attends j'irai par la forêt j'irai par la montagne je ne puis demeurer loin de toi plus longtemps ((olympe)) ©️ YAM
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur

Duelliste illégal


Messages : 819

Date d'inscription : 15/04/2016

Feat : Un roux cool

avatar





Re: hey girl, wanna dance? (Olympe)
26.10.16 1:30


Hey Girl
wanna sing?
Olympe H. Crawford
Je m'en prend une ? Je m'en prend pas une ? C'était difficile à savoir en faite, se retrouver comme ça au centre de l'attention c'était risqué. Elle m'observe avec ses grand yeux sombre et ses joues pâles rosissent légèrement à mes stupidités. Elle rougissait vraiment, son corps se crispa une seconde alors qu'elle siffla quelques mots pour me calmer. Des mots qui laissaient les curieux surpris, et moi aussi. J'avais compris « Abruti » et « raconte». Cette fille venait réellement de parler coréen ?! C'est beaucoup trop mignon.

« Waaa.... »

Planté là, toujours à genoux, je devais avoir la même expression qu'un poisson mort attendant d'être frit. Les yeux rond et la bouche entrouverte. Mais c'était choquant, enfin.. c'était inattendu. Je l'avais prise pour cible parce qu'elle avait ironiquement la tête de l’emploie mais je ne m'étais pas réellement attendu à ce qu'elle soit coréen.

C'était beaucoup trop beau pour être vrais et ça me donnait presque envie de poursuivre sur ma lancer pour lui finir ma chanson en la meumeulant étant donné que j'étais à cours de paroles. Peut être qu'elle pouvait chanter pour moi... Quoi qu'elle avait pas l'air dans le délire karaoké en plein couloir. Non en faite elle semblait un peu froide, même distante. Elle recule un peu, essai de se cacher derrière le rideau de soie noir. Sa voix avait perdu le jolie timbre un peu haut perché qu'on les filles qui parlent coréen. Cette fois c'était plus plat, moins vivant.

Elle s'excuse. Double surprise, je l'aurais peut être imaginer partir en levant le nez, grognant encore un peu en s'empourprant de plus belle. Mais non elle reste là sous le regard curieux de quelques élèves, les rouges eux, mes « camarades » avaient foutu le camps et devaient bien se fendre la gueule à me regarder depuis l'autre bout du couloir.. Et ça se dit potes hein.
Toujours à genoux, je fis l'effort de me redresser face à la jeune fille pour lui adresser mon plus grand sourire, essayant de pas avoir l'air trop hystérique ou bizarre. Ce qui était plutôt raté après ma démonstration viril de danse .. mais on sauve les apparence comme on peut.

« Oh non t'inquiète, c'était parfait. On m'avait jamais dit Abruti en coréen. C'était vachement mignon »

L'espace d'une seconde je m'étais senti comme ces héros beau gosse de drama. C'était cool, mais c'était aussi super bizarre et peut être que mon approche s'était montrée un peu brusque et pas tellement subtile.. carrément raciste aussi.. chanter du coréen à la première bridé qui passe.. Mais ça partait d'une bonne intention ! Je me vexe pas quand on me sort des gros cliché sur les écossais en faite j'en rajoute même une couche.
Mais là c'était différent, et gêner les gens, c'est pas un truc que j'aime.

«  Désolé si ça t'as gêné... Je sais pas trop, t'es passé au bon moment je crois c'est tout. Le hasard à bien fait les choses ! Je m'attendais pas à ce que tu me répondre remarque.. Alors.. vrais coréenne ou pas ? Enfin.. c'est un peu indiscret en faite nan? pardon. »

J'en riais une seconde, amusé par la situation complètement wtf, mais ravie de voir que mes prouesses de chanteur improvisé ai fait rougir une demoiselle. Je savais que ça me servirais un jour toutes ces heures passé sur Youtube à mater des clips en gesticulant comme un demeuré devant un écran.





Les cadeaux trop bo:
 
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur

Téméraire


Messages : 57

Date d'inscription : 08/08/2016

Feat : (( oc )) tae4021

Crédits : YAM

Double Compte : //

avatar





Re: hey girl, wanna dance? (Olympe)
26.10.16 13:04

((hey girl, wanna dance)) ft. kieran // 394 mots
tu hais cette situation - tu as un peu perdu l'habitude des regards sur ta peau l'attention portée aux fluctuations de ta voix et oh ((tu voudrais disparaître)) t'éloigner de toute cette attention nauséabonde qui te donne le vertige rapidement alors tu concentres ton regard ailleurs - partout oui, mais surtout ailleurs. quelques unes de tes œillades sont adressés au gryffondor en face de toi - pas difficile de remarquer sa cravate assortie à ses cheveux - pour ne voir qu'un visage stupéfait tant par ta première réaction que la deuxième et qui, finalement, devient plus lumineux que toutes les ampoules de poudlard allumées. tu es un peu sceptique ne sachant pas vraiment sur quel pied danser - faut-il dire que la kpop est loin d'être ta spécialité. t'en écoutes pas forcément souvent et entre nous, t'es plus du genre à écouter un morceau au hasard qu'à te transformer en groupie sur un groupe - petite néophyte toute à fait. et puis le revoilà à ouvrir sa gueule pour sortir un non-sens incroyable - tes joues fleurissent de plus bel alors que tu fronces légèrement les sourcils. tu lances quelques regards de malaise autour de toi sous ses paroles que bois maladroitement - et au fond tu ne trouves pas grand chose à répondre. hmm. vraie je suppose ? je suis née à séoul. mais j'suis métisse. sinon tu ne t'appellerais pas olympe après tout, et encore moins crawford - te voilà déjà à casser le mythe avec ton accent bien anglais et ton blaze, mais c'est pas grave. malgré tout, tu es celle qui a hérité de tous les traits asiatiques de ton père, à n'en point douter avec tes yeux de biche, tes longs cils épais et ton minois ô combien charmant quand il n'est pas habillé pour un enterrement.
tes doigts se resserrent sur la couverture du livre quand tu entends quelques messes basses à votre sujet, perdant ta teinte pourtant si si si jolie - tu mordilles ta lippe inférieure, ne sachant plus vraiment quoi dire et au final, tu te contentes de remettre une mèche de cheveux derrière ton visage, ne sachant que faire à part t'excuser encore. encore désolée. tu devrais peut-être y aller olympe, les cours ne vont pas trop tarder me semble-t-il.



{{ demain dès l'aube à l'heure où blanchit la campagne je partirai vois-tu je sais que tu m'attends j'irai par la forêt j'irai par la montagne je ne puis demeurer loin de toi plus longtemps ((olympe)) ©️ YAM
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur

Duelliste illégal


Messages : 819

Date d'inscription : 15/04/2016

Feat : Un roux cool

avatar





Re: hey girl, wanna dance? (Olympe)
01.11.16 22:12


Hey Girl
wanna sing?
Olympe H. Crawford
Cette fille doit être over timide. Ou alors simplement réservé et polis comme beaucoup trop de coréen, ou d'asiatiques en général. Mais ça lui va bien du coup. Enfin je crois. Je restais là planté devant elle avec mon sourire d'imbécile heureux, un peu trop satisfait du hasard alors qu'elle cherchait peut être un trou ou se terrer histoire de pouvoir s'échapper de cette situation un peu étrange. Quoi qu'y'avait rien d'étrange dans le fait de simplement parler à quelqu'un au milieu du couloir. C'était certainement ses joues rougies qui attiraient l'attention plus que mes questions bizarres.

Métissé. Ouais, ça restait assez logique en réalité, quoi qu'elle aurait certainement pu faire parti d'un échange mais ça aurait certainement été un peu trop parfait pour être vrais, surtout qu'elle avait un accent parfaitement anglais en plus du reste. Personne est aussi doué, c'est forcément de naissance. Au moins elle n'avait pas trop mal prit ma question, peu être un peu trop déplacée.

Autour de nous les gens se mettaient à chuchoter une fois de plus. Pourquoi j'avais l'impression d'être constamment au centre d'une attention secrète basé d’œillades et de messes basses à chaque fois que j'abordais une fille. Qu'est ce que ça avait d'étrange. C'est vrais qu'elle rougissait un peu mais c'était certainement parce que j'étais un idiot et que je manquais un peu de tact quand on parle de familiarité. On se connaissait pas, mais c'était pas grave, j'avais le sociale un peu trop facile tandis qu'elle semblait être complètement handicapé des interactions basiques comme : Tenir une conversation.
D'ailleurs elle s’excusait encore.

«Oh.. d'accord ! Mais t'excuse pas ! C'est plutôt cool... T'as quand même l'air de bien te débrouiller. Je me suis toujours dis que je devrais apprendre cette langue. Du coup je vais pouvoir ressortir « abrutit » à tout le monde et me la péter en disant que c'est une jolie fille qui me l'a apprit.. »

Le compliment m'avait échappé, mais au moins, il avait l'avantage d'être sincère, et d'être vrais. Je traînais avec trop d'idiots pour que ce genre de détails ne les fassent pas ricaner comme des abrutis. On pouvait jamais parler d'une fille sans que ça dérape. Mais j'imagine que ça fait leurs charme, et de toute manières elles devaient en faire autant. Du moins... les filles que je connaissais. Elle, avec ses grands yeux sombre et ses joues roses, j'avais un peu de mal à l'imaginer rire aux éclat avec ses amies en notant les fesses des garçons qui passent, ou s'extasier sur les regards des beau brun qui passent. C'est assez dommage. Parce que rire, ça lui irait certainement à merveille.

« .. Du coup.. c'est quoi ton nom ? Moi c'est Kieran, d'ailleurs... c'est gaélique. Ça veux dire noir ou sombre... bon ...ça se traduit aussi par Prince des Ténèbres.... je crois même que c'est pour ça que mon père l'a choisit mais bon... Il avait 20 ans et c'était déjà un gros fan de fantasy.. faut lui pardonner..  C'est plutôt cool même si je soupçonne 'Pa d'avoir oublié de préciser ça a ma mère.. elle lui avait déjà refusé Luke et Leia de toute manière... et je parle beaucoup trop désolé..»

J'en riais un peu sans trop savoir pourquoi je lui sortais l'anecdote.. parce qu'on parlait de langue étrangères et que mon nom venait d'un truc un peu vieillot. Comme d'habitude je me laissais emporter par un flot de paroles sans réellement m'en rendre compte, l’accaparant encore un peu plus de secondes en secondes en m'excusant à grand coups de sourires.
Un jours j’arrêterais de parler. Peut être.





Les cadeaux trop bo:
 
Revenir en haut Aller en bas
 Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Firewhisky :: Poudlard :: Rez-de-Chaussée :: Le Hall-
Sauter vers: