Revenir en haut




Bienvenue sur Firewhisky les sorciers ! On espère que vous allez bien, et que vous êtes près à swinguer au rythme des trompettes ! À Londres Magique, nous sommes en Mars 2017 ! Les oiseaux recommencent à chanter et les mimosas sont en fleur, bon courage pour les allergies. Il est 12 heures, l'heure des news !

15.03.17 — Après un an d'aventure extraordinaire à vos côtés, Firewhisky ferme définitivement ses portes. Retrouvez plus de détails ici, et écrivez la fin de votre personnage par là !
26.02.17 — La MaJ #6 est finiiie ! Retrouvez tous les détails de ce qu'il s'y est passé par ici ;)
02.01.17 — La MaJ #5 a été effectuée ! Retrouvez tous les détails de cette dernière par ici !
19.09.16 — Le journal de FW reprend ! Participez-y en écrivant un article. Plus de détails ici.
04.09.16 — Une MàJ a été effecutée ! Retrouvez tous les détails ici
18.08.16 — le forum sera inaccessible du 02/09/2016 au 04/09/2016 pour une nouvelle mise à jour. On sait, on en fait beaucoup, mais il faut encore se préparer à de gros changements....













(FLASHBACK) BADBOY / MARVEL


Partagez | 
 

 (FLASHBACK) BADBOY / MARVEL

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Voir le profil de l'utilisateur

Personnel


Messages : 116

Date d'inscription : 21/10/2016

Feat : Grimmjow Jaggerjack

Crédits : me, ava, yasha merci <3

Double Compte : Othello Delor

avatar





(FLASHBACK) BADBOY / MARVEL
26.10.16 17:41




 
BADBOY



musique _ Si la plupart de mes anciens camarades à Poudlard avaient réussi à passer le cap, à m’oublier ou tout simplement à m’ignorer, il y en avait bien un qui dérobait à la règle : Marvel. Nous ne nous sommes jamais véritablement côtoyés pendant nos jeunes années, moi trop turbulent et lui trop discret mais c’est bien le seul à raser les murs dès que nous nous croisons dans les couloirs. Et nous sommes profs. Et donc collègues.
Il y a un an, j’ai voulu remédier à ça et…

Ben.
Ca a pas marché.

Tout commençait un joyeux jour de printemps, un weekend si mes souvenirs sont bons. Me voyant bien agacé à n’avoir rien à faire (enfin, on a toujours quelque chose à faire en tant que prof mais la procrastination c’est définitivement ma matière préférée).

Je suis parvenu à rentrer illégalement dans la salle des potions, à la recherche de quoi concocter une petite boisson faite maison accompagnée de mon cheesecake à l’attention de môôônsieur Solberg. De quoi détendre son string du moins.
ET VOUS CONNAISSEZ MA BOISSON FAVORITE ???
LE THE AU PHILTRE D’AMOUR BAAHAHAHAHAHAHHAAH.

(Pas étonnant que j’ai échoué le concours pour être prof de potion) (paraît que c’est illégal, oups).

Je récupère les ingrédients nécessaires et prépare mon petit cadeau (le premier qui dit qu’il est empoisonné je l’étouffe avec mes pecs). Je suis un expert en philtre d’amour et je sais que surtout, SURTOUT, il ne faut pas faire d’Amortentia, trop repérable - c’est du vécu, oui…. au cas-où vous vous demandiez ce que c’est que cette cicatrice au bas du dos, sachez qu’un talon aiguille peut faire mal… surtout quand il est porté par une folle dingue qui n’aime pas mes blagues…. soupire.

Je verse la préparation dans le thé chaud, dispose le tout sur un petit plateau accompagné d’une assiette de gâteau et monte jusqu’au troisième étage où je suis certain de retrouver ma victim- euh  mon collègue.
Je pousse la porte du pied et (j’avoue tout j’ai cassé le verrou pardon) rentre tout content dans la salle où effectivement le rouquin se trouvait, derrière son bureau.

Hey hey heyyyy… Fais-je avec une grosse voix un cadeau suspicieux. Je tire une chaise avec le pied, la fait glisser bruyamment sur les dalles et m’assied dessus, face à lui. Je me suis dit que ça serait sympa de briser la glace. Tu vois. Entre adultes. J’ai pas envie de… tu sais. Avoir des tensions avec mes collègues. Alors voilà, du thé et du cheesecake !

Je tends le tout, tout sourire à nouveau.
Même pas louche le gars.







Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur

Personnel


Messages : 254

Date d'inscription : 30/08/2016

Feat : Robert Lutece / Cameron Monaghan

Crédits : AVALTOUT. ♥

Double Compte : C. Parfait Jdanov

avatar





Re: (FLASHBACK) BADBOY / MARVEL
28.10.16 1:09

"I’m a bad boy – I need to dance,
if you don’t dance no romance
feel like dancing dance with me
first dance is always free.
I´m a Bad Boy.


Si la terreur avait un nom, elle porterait celui d'Atlas. Si la terreur devait prendre une forme humaine, elle adopterait les traits d'un demi-géant aux cheveux bleus. Si la terreur pouvait parler, sa voix serait forte et son ton moqueur.

Voici l'histoire de comment ce type à l'allure imposante passa du statut de simple « personne effrayante à éviter » à « ennemi public numéro un », dans la tête du rouquin. Ce qui était grosso-modo la même chose pour quelqu'un qui évitait les conflits aussi bien que lui. Voilà le récit du monstre tapis sous son lit, ou de comment son épouvantard changea de forme durant des mois pour adopter les traits du démon Pendragon.

Il faut dire que Marvel l'avait cherché. Personne n'avait le droit d'ignorer le professeur de soins aux créatures magiques. Et si quelqu'un ne respectait pas cette règle, Atlas se faisait une joie de se faire remarquer tellement fort qu'on ne pourrait plus jamais l'oublier. On pouvait l'aimer, on pouvait même le détester. Mais l'indifférence n'était pas un sentiment qu'il pouvait concevoir.

Ainsi, le demi-géant était venu dans sa salle. Ou plutôt, il avait gentiment défoncé la porte avec son pied. La surprise avait été telle que le professeur Solberg s'était pris une décharge électrique avec les deux câbles qu'il était en train d'assembler. « Atlas ? Mais qu'est-ce que tu f- » Était-il en train de le menacer, ou venait-il en paix ? C'était difficile à savoir, avec un interlocuteur qui mesurait au moins quarante centimètres de plus que lui. « Y'a pas du tout de tension entre n-nous. T'inquiète ! » Ah oui ? Alors pourquoi sa voix tremblait de la sorte ? Et pourquoi se sentait-il obligé de baisser les yeux lorsque le japonais finit par s'asseoir lourdement face à lui ?

« C-C'est toi qui les a fait ? » Cette fois-ci, le ton était surpris. Marvel ne s'imaginait tellement pas le titan en train de cuisiner quelque chose. Cela demandait une certaine délicatesse, une véritable précision et un peu de... sentiments ? Bref, un gâteau ne se préparait pas avec des gestes brusques, violents. À moins de transformer la cuisine en véritable no man's land, et de cramer la préparation. Mais ce cheesecake avait l'air tout à fait réussi. Ce qui était étrange. « Euh, merci ? Mais en quel honneur est-ce que tu... m'offres le goûter ? » Demanda t-il, haussant un sourcil un peu suspicieux.

C'est à ce moment-là que sa culpabilité le rattrapa. C'est vrai que le rouquin avait toujours jugé son collègue sur les apparences. Mais au final, que savait-il de lui ? Bien sûr que ses approches avaient toujours été trop directes et un tantinet... brutales. Mais au final, peut-être qu'une personne sensible se cachait derrière ce masque de fer.

« Tu as passé une bonne journée ? » Ou comment engager la conversation avec un véritable inconnu. Ne sachant pas trop quoi faire de ses mains, il fit tourner sa baguette entre ses doigts pour faire apparaître deux assiettes devant eux et servir la pâtisserie. Pourtant, il n'y avait qu'une tasse de thé. Peut-être que le colosse n'aimait que le café ?

« Tu n'aimes pas le thé ? Si tu veux, je peux te faire du café ou... Ce que tu veux, en fait. » Il espérait juste que l'autre ne soit pas du genre à boire du whisky pur feu en plein milieu de la journée.


©Pando


Oh man! Wonder if he'll ever know
He's in the best selling show
Is there life on Mars?
(solosand, bazzart)
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur

Personnel


Messages : 116

Date d'inscription : 21/10/2016

Feat : Grimmjow Jaggerjack

Crédits : me, ava, yasha merci <3

Double Compte : Othello Delor

avatar





Re: (FLASHBACK) BADBOY / MARVEL
28.10.16 1:31




 
BADBOY



musique _ La plupart des gens s’imaginent sans doute qu’avec de telles mains je suis incapable de faire des choses délicates comme cuisiner. Bon ok c’est vrai que ma maladresse maladive est effrayante mais je jure qu’en cuisine j’AI DES DOIGTS DE FEE (et pas qu’en cuisine, pour d’autres choses aussi, si vous voyez c’que j’veux dire). Toujours est-il que le p’tit rouquin n’a pas spécialement l’air emballé à l’idée de partager une discussion avec moi - bien qu’il essaye. Médiocrement, mais il essaye. Ca m’arrache un sourire. Je me demande si c’est par politesse ou par peur qu’il pose des questions sur des choses complètement bateaux. L’espace de quelques secondes je songe à lui donner une tape dans le dos mais je me souviens que la dernière fois, j’ai déboité l’épaule d’un type. Du coup, plus jamais.

Je fais un grand sourire d’imbécile, acquiesce ensuite. Je commence à m’impatienter, BOIS CE FOUTU THÉ ROUKMOUTE. BORDEL. Pour avoir expérimenté plusieurs fois le philtre d’amour je sais que plus il mijote dans la boisson, plus les effets sont puissants. Je ne veux pas transformer ma petite blague en gigantesque orgie au milieu de la salle et hahaha rien que l’idée me met mal à l’aise.

Je fais ça avec les collègues que je ne connais pas beaucoup. Ca me fait plaisir de cuisiner et ah non non, tout est pour toi !

Je lui montre toutes mes dents. Je sais qu’il n’a pas spécialement confiance en moi alors je ne cherche pas à donner des airs crédibles à cette situation. De toute façon, il doit trouver tout bizarre chez moi.

J’ai passé les trois derniers jours à étudier des Botrucs pour mon prochain cours, dans les bois. Je crois que j’ai besoin de socialiser bouuuh…

Je laisse ma joue s’écraser contre le bureau un instant en faisant mine de pleurer. Je préfère pas mentionner que JE ME SUIS PERDU DANS LES BOIS PENDANT TROIS JOURS SURTOUT. Mais c’est beau de voir que personne ne se soucie de ma disparition BANDE DE TRAITRES.

Je me lève d’une trombe et me place derrière mon collègue avant d’écraser mes mains sur les épaules et lui octroyer le droit à un massage de la nuque.

DETEND-TOI ROUQUIN ROOH. J’vais pas te manger. Bon par contre le thé euh… C’est une recette qu’il faut consommer assez vite sinon il perd toute sa saveur. Tu vois ?

Juste au cas où, avant que la situation ne parte en couille. Stp.







Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur

Personnel


Messages : 254

Date d'inscription : 30/08/2016

Feat : Robert Lutece / Cameron Monaghan

Crédits : AVALTOUT. ♥

Double Compte : C. Parfait Jdanov

avatar





Re: (FLASHBACK) BADBOY / MARVEL
28.10.16 3:38

Oh,
You're gonna lose control, tonight
You're gonna lose control
You're gonna lose control
Tonight, tonight, tonight


À le voir montrer ses dents avec une telle facilité, Marvel aurait presque pu s'habituer à sa présence et se laisser berner. C'était un de ces rictus contagieux, une risette tellement naturelle qu'il commençait à se sentir en confiance. Peut-être que le géant n'était pas si mauvais, au final. Peut-être qu'il avait juste une façon louche de sociabiliser, et qu'il se sentait seul et incompris au milieu de ses collègues qu'il dépassait d'au moins quatre têtes. Alors doucement, le rouquin détendit son string ses lèvres et lui rendit même une esquisse de sourire. Ce fut bref, mais c'était déjà un début.

La surprise du gâteau était agréable. C'est vrai qu'après l'avoir évité durant des années, il savait tellement peu de choses sur cette demi-portion de titan aux cheveux bleus. Certes, il connaissait ses loisirs les plus évidents : à savoir les randonnées dans la forêt interdite et son amour vache envers les autres créatures magiques. Mais au final, qu'est-ce qui prouvait qu'il n'avait pas d'autres talents cachés ? Pendragon pouvait aussi bien être un virtuose de la musique classique qu'un excellent mathématicien. Dans le fond, leur relation était bien trop superficielle pour que Marvel puisse dire qui était Atlas, exactement.

« Je vois. Mais moi, je n'ai rien à t'offrir en retour. »
Du coup, j'me sens un peu minable. Un peu hypocrite, aussi. J'aurais aimé apprendre à te connaître, te laisser t'approcher un peu plus. Mais au lieu de ça, je t'ai toujours tenu à distance parce que je suis une poule mouillée. Suis-je vraiment si différent de ces gens qui maltraitent les autres en les traitant de monstre ? Au final, en t'évitant, je n'ai été qu'un sale con. Certes, tu impressionnais trop les autres pour qu'on vienne te bully et ton charisme naturel t'a empêché de finir totalement seul dans un coin à te prendre des bombes à eau. Mais quand même ! Beaucoup avaient peur de ton physique et te fuyaient comme la peste. « En tout cas, ça me fait vraiment plaisir, Atlas. »

Et je te revaudrais ça.

« Tu as raison. Dans ce cas, sociabilisons ! »
Mais comment lancer la conversation de façon naturelle, avec une personne qu'on avait esquivé durant des années ? Lui qui était d'ordinaire si sociable se retrouvait à cours de mots. « T'as jamais eu les pétoches, face à certaines créatures ? Genre les dragons, ou les... strangulots. J'imagine que t'as dû les approcher de près, pour préparer tes cours. Voire les... toucher ? » À cette idée, un frisson parcourut sa colonne vertébrale. Non, définitivement. Les dragons étaient mieux loin de lui et de Poudlard.

Quand son collègue vint finalement se placer derrière lui, Marvel sursauta un peu trop fort, manquant de renverser le précieux breuvage. Heureusement pour tout le monde, ce fut seulement la cuillère à sucre qui fit un magnifique plongeon sous la table. « Oh, euh. Vraiment ? » C'était pas un peu bizarre, ce massage ? Utilisant le couvert comme prétexte pour se dérober aux mains du colosse, il alla la récupérer.

« Eh bien dans ce cas, j'imagine que je dois le déguster au plus vite ». L'objet finalement retrouvé, il se redressa et prit la tasse entre ses doigts. C'est vrai que ce thé sentait bon. Bordel, l'odeur était même comme un véritable feu d'artifice pour ses narines ! Il avait tellement envie d'y goûter. Mais. Oh, horreur ! Quel impoli il faisait. Dans toute cette agitation, il avait oublié de préparer un café à son collègue. « Mais avant, je dois te faire préparer un bon café ! Qu'est-ce que tu préfères, Atlas ? Un Latte ? Un mocha ? Un Cappuccino ? Je peux aussi te préparer un bon caramel macchiato. Mais ça demande un peu plus de temps de préparation. »

Et sans attendre une seconde de plus, il s'était redressé pour aller faire chauffer de l'eau.


©Pando


Oh man! Wonder if he'll ever know
He's in the best selling show
Is there life on Mars?
(solosand, bazzart)
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur

Personnel


Messages : 116

Date d'inscription : 21/10/2016

Feat : Grimmjow Jaggerjack

Crédits : me, ava, yasha merci <3

Double Compte : Othello Delor

avatar





Re: (FLASHBACK) BADBOY / MARVEL
30.10.16 21:12




 
BADBOY



musique _ Je suis quelque peu surpris que démarrer une discussion fut si rapide avec Marvel - moi qui m’attendais à parler dans le vent pendant de longues et interminables minutes, me voilà submergé de questions. Je lève les yeux au ciel et réfléchis à mes futures réponses, ce qui me distrait suffisamment pour ne pas tirer la tête lorsqu’il se dégage de mon emprise. J’en oublie presque la raison pour laquelle je me suis rendu ici. Et je me sens - presque, également - honteux de devoir passer par un tel stratagème alors que le rouquin se déride tout à coup.
Je n’ai plus qu’à croiser les doigts, espérant que monsieur réagisse plutôt bien à ce type d’humour.

Je pars m’asseoir en face de son bureau, les jambes et les bras croisés hochant la tête au fur et à mesure de ses dires avant de me figer lorsqu’il quitte sa place pour. Pour un foutu café. FJKDQDBFJK REPOSE TON CUL SUR CETTE CHAISE SOLBERG TU ME DESESPERES.

Je me frotte les tempes en essayant de cacher mon agacement. Puis, dans ma patience légendaire, je lance d’un ton totalement désintéressé : Un latte. Sans sucre sans rien juste. Juste un latte. Dans une tasse. Pas de cuillère. RIEN. JUSTE UN LATTE ET ARRETE DE GIGOTER.

Oops je me suis emporté. Je me racle la gorge et m’empresse de changer vite de conversation pour ne pas le laisser phaser sur mon manque de discipline. Hmhm.

Bien sûr que si, j’ai toujours peur. Mais j’ai grandi avec beaucoup de créatures autour de moi. Je suis là pour enseigner à mes élèves qu’il faut autant les craindre que les comprendre. Et à accepter qu’elles nous dominent.

Petite pensée à cet enfoiré d’Hippogriffe qui m’a mis K.O à mon cours il y six mois. ILS ONT ETE TROUVE UN REMPLACANT PENDANT MA CONVALESCENCE. ET VOUS SAVEZ CE QUE LES ELEVES M’ONT DIT ? Oh bah le prof s’est jamais fait attaquer et il arrivait à l’heure. J’ai entamé une dépression pendant deux semaines avant d’essayer de regagner des points de popularité.
Ca n’a pas marché.

Je soupire et pose mon menton contre ma paume, regarde d’un air las le plateau sur lequel ma préparation commence à s’infuser de plus en plus.

Je sniffe autour de moi. Le philtre commence à se sentir. Meeeeeerdeeeeeeee. Je roule des yeux et sifflote. (comment ça c’est pas naturel ?) L’odeur n’est pas désagréable bien au contraire mais je n’ai aucune connaissance des aptitudes de mon collègue en matière de potion.

Je vais être vexé si tu ne goûtes pas ce que je t’ai fait, Marvel.

PUPPY EYES ATTACK.







Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur

Personnel


Messages : 254

Date d'inscription : 30/08/2016

Feat : Robert Lutece / Cameron Monaghan

Crédits : AVALTOUT. ♥

Double Compte : C. Parfait Jdanov

avatar





Re: (FLASHBACK) BADBOY / MARVEL
05.11.16 3:41

Baby, can’t you see I’m calling
A guy like you should wear a warning
It’s dangerous, I ’m fallin’

There’s no escape, I can’t wait. I need a hit.
Baby, give me it ! You’re dangerous, I’m lovin’ it



Bien sûr qu'il avait encore peur de lui. Ce n'était pas le genre d'impression qui s'envolait en un claquement de doigts. Mais par miracle, le rouquin n'avait ni hurlé, ni sursauté jusqu'au plafond lorsque le géant avait posé ses (trop grosses) mains sur ses épaules. Peut-être que l'odeur ambiante de thé l'apaisait, au final. Ou peut être que pour une fois, il avait envie de laisser ses peurs et préjugés de côté pour essayer de comprendre quel genre de personne était Atlas. C'est vrai qu'avec son sourire contagieux et son plateau à fleurs sur lequel trônait un goûter improvisé, il n'avait pas franchement l'air d'une créature sanguinaire.

Bon sang, mais reprends-toi Marvel ! Il a quand même défoncé ta porte. Ne vois-tu pas qu'il essaie juste de t'amadouer ? De te caresser dans le sens du poil. Aujourd'hui, il t'apporte des petits biscuits pour gagner ta confiance. Mais qu'est-ce qui te prouve qu'il ne reviendra pas tous les jours, avec des mets de plus en plus succulents ? Et surtout, qu'est-ce qui te dit qu'une fois que tu seras bien remplumé, il ne te fera pas mijoter avec des oignons pour ne finalement faire qu'une bouchée de toi ?

Le bilan était mitigé : devait-il prendre ses jambes à son cou, ou laisser sa chance au « gentil » ogre aux cheveux azurs ? Mais... Mais merde ! Comment avait-il si facilement grillé son agitation intérieure ? Ne panique pas Marvel. Souris, fais comme si tout allait bien dans le meilleur des mondes.

« Je ne gigote pas ! »
Pourquoi avait-il l'impression que les mailles du filet se refermaient sur lui ? Que manigançait Pendragron dans son dos, et quelles étaient ses réelles intentions ?

« Du lait entier, ou demi-écrémé ? » C'était à croire qu'il le faisait exprès. Mais il devait gagner du temps, rassembler ses esprits pour comprendre quelle était la ruse. « À moins que tu ne sois intolérant au lactose ? Dans ce cas, ce serait étrange de me demander un latte. Mais peut-être que tu ne bois que du lait de coco ? Et tu préfères le lait de vache, de chamelle ou de chèvre ? Je me suis toujours demandé si les demi-géants avaient un régime plus similaire à celui des hommes ou à celui des colosses. Enfin, pas que je te considère comme un monstre inhumain, bien sûr ! ». Mais si un peu, quand même.

D'ailleurs, pourquoi hurlait-il ? C'EST QU'IL FAISAIT PEUR AVEC SA GROSSE VOIX. Avait-il changé d'avis en voyant sa réticence ? Voulait-il juste l'aromatiser avec du thé pour le consommer sur le champ, frais comme un sushi ? Mais non Marvel, respire. C'est juste ta paranoïa qui parle ! Il vient en paix. Et en plus de ça, il est terriblement sympa avec toi. Tu devrais être un peu plus reconnaissant, ça ne te ressemble pas de te braquer face à une personne si ouverte.

« Qu'elles nous dominent, hm ? » Pourquoi cette phrase sonnait comme une menace ? Est-ce qu'Atlas voulait prendre le contrôle de Poudlard et asservir tous les sorciers pour faire de leurs fesses ses tambours humains ? « Ne t'en fais pas, je comprends très bien qu'il ne faut pas les contrarier. » D'ailleurs, plus les créatures comme toi se tiennent éloignées, mieux je me poooorte.

Le café finalement prêt et versé dans une jolie tasse en forme de licorne, il déglutit. Merde, et si ce n'était pas assez ? Après tout, Gargantua avait eu besoin d'utiliser dix-sept mille neuf cent treize vaches pour s’allaiter. Peut-être qu'une dose humaine ne serait pas suffisante et que Solberg devrait le resservir mille-et-une fois ? Alors, comme dans ces comptes arabes, il utiliserait son esprit pour réussir à faire un latté encore meilleur à chaque fois.

De retour à la case départ, le professeur d'étude des moldus sentit une odeur sucrée lui chatouiller les narines. Tiens ? C'est que ce thé sentait plutôt bon. Peut-être qu'il n'était pas empoisonné, au final. Attrapant la boisson encore fumante entre ses doigts, il leva un sourcil. Boirait-il ou ne boirait-il pas ? Succomberait-il au piège ? ((musique dramatique de fin d'épisode de plus belle la vie)(générique : ON EST VRAIMENT RIEN. SANS. ELLE. LA VIE EST PLUS BELLE)).

Mais miracle ! Fasciné par la surface du thé, Marvel se décida finalement à y tremper ses lèvres. Blanche neige a croqué la pomme, je répète : Blanche neige est une pauvre cruche qui n'a même pas remarqué que son breuvage sentait comme son amortentia.

« Merlin ! C'est vrai qu'il est bon ce thé. » Et il en reprit une gorgée aussitôt sec, prenant le risque de se brûler la langue. « Wouah, t'as acheté ça où ? » En à peine deux rasades de thé, il se sentait débordant de vitalité comme s'il venait de boire quarante boissons énergisantes d'un seul coup. Pourtant, il continuait de boire. Bien lentement, histoire de savourer.

« C'est moi, ou... Tu es incroyablement bien coiffé aujourd'hui ? » Trois gorgées.


©Pando


Oh man! Wonder if he'll ever know
He's in the best selling show
Is there life on Mars?
(solosand, bazzart)
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur

Personnel


Messages : 116

Date d'inscription : 21/10/2016

Feat : Grimmjow Jaggerjack

Crédits : me, ava, yasha merci <3

Double Compte : Othello Delor

avatar





Re: (FLASHBACK) BADBOY / MARVEL
20.12.16 22:12




 
BADBOY



Je fais de gros yeux. Impatient.
C’est pas possible ce mec le fait exprès il veut me rendre FOUUU ? Je finis par hausser les sourcils d’étonnement (c’est pas tous les jours qu’on voit un mec disserter sur le lait) à tel point qu’ils pourraient fusionner avec mes cheveux.
Je suis tellement impressionné que pendant quelques secondes, je finis par oublier la raison de ma venue. Wow wow, stop le lavage de cerveau CA NE VA PAS. DU TOUT. Je me frotte les cheveux dans tous les sens (botte de foin bleu, si vous préférez) et me reconcentre sur le pourquoi je suis face à vouloir lui faire boire ce foutu thé. BORDEL MARVEL JE VAIS QUAND MEME PAS T’ENFONCER UN ENTONNOIR DANS LE GOSIER QUOI.

Je croise les bras et.
MIRACLE.
HALLELUJAH MES FRERES MES SOEURS MON PERE MA TANTE MON POISSON ROUGE.
IL L’A BU. J’ENTENDS LES CHOEURS DERRIERE MOI ET LA LUMIERE DIVINE FRÔLER TON VISAGE.

OH OUI VAS-Y COMPLIMENTE MA COUPE GRAND FOU J’ADORE CA.

Euh.
Attends.

C’est tout ?

Je fais la moue un quart de seconde avant de me reprendre. Bon. Disons que c’est un début… Un début comment dire… un début, quoi.
Ok. Fais ton sourire de tombeur Atlas. Tu peux le faire.

Je pose mon avant bras sur la table et me penche au-dessus de celle-ci.

Tu veux toucher ?

… Ma coupe. Bien entendu.







Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur

Personnel


Messages : 254

Date d'inscription : 30/08/2016

Feat : Robert Lutece / Cameron Monaghan

Crédits : AVALTOUT. ♥

Double Compte : C. Parfait Jdanov

avatar





Re: (FLASHBACK) BADBOY / MARVEL
22.01.17 5:09

I fall in love too easily, I fall in love too fast
I fall in love too terribly hard, for love to ever last
My heart should be well schooled, 'cause I've been fooled in the past
And still I fall in love too easily, I fall in love too fast


C'est fou ce qu'une opinion sur une personne pouvait changer en un claquement de doigts. La grosse brute qu'était autrefois Atlas venait de se métamorphoser sous ses yeux. Peut-être que c'était de ça dont ils avaient besoin pour se « réconcilier ». Un bon vieux tête à tête où le géant n'essaierait pas de l'écrabouiller comme une puce. Une conversation privée durant laquelle ils pourraient parler de la pluie et du beau temps autour d'une bonne part de gâteau. Après tout, les guerres n'étaient-elles pas le résultat d'un gigantesque manque de communication entre deux pays ? Au diable les préjugés ! Ce soir, les masques allaient tomber. Et peut-être qu'au final, Pendragon était un chic type, plein d'humour et de sensibilité.

Dans tous les cas, ce thé faisait un bien fou. Et plus il en buvait, plus le rouquin se sentait détendu. Non, pire encore : il était réconforté par la présence de son invité. Quel idiot il avait été de vouloir le chasser d'ici ! Passer du temps avec lui était bien trop agréable.

Ainsi, lorsque le demi-géant se pencha vers lui en lui proposant de le toucher, Marvel n'eut aucun mouvement de recul. Au contraire ! Ce bleu avait quelque chose de fascinant, d'envoûtant. Il aurait pu passer des heures à en compter les nuances dans ces cheveux si bien peignés. Peut-être même qu'il se serait risqué à baisser les yeux pour observer ce visage si délicat, pour détailler ces jolis yeux bridés et ces lippes parfaites qui ne demandaient qu'à ce qu'on y plonge dedans pour y goûter. « Toucher ? Tu es sûr que je peux ? » Demanda t-il, son visage le trahissant déjà en virant couleur tomate.

Pourtant, il ne se fit pas prier deux fois et tendit sa main vers l'objet de ses désirs. Et quel bonheur ! C'était Disneyland, vraiment ! Vous êtes-vous demandés ce que ça ferait de marcher sur des nuages, du haut de votre avion ? Eh bien, vous avez la réponse ! Marvel plannait, rien qu'en caressant cette douce toison. Et oh. Il se risqua même à baisser sa main pour lui caresser la joue. Etait-elle aussi duveteuse que sa crinière magique ?

« E-Excuse-moi. Je me suis un peu laissé emporter ! » Bégaya t-il en retirant vite sa main. Par le chapeau de Bogeyman ! L'avait-il choqué en se montrant aussi indélicat ? Il était temps de finir ce thé. Sans oser le regarder ni même se rasseoir, Marvel but le reste de son thé d'une traite. Et hop, cul sec. Maintenant, il restait à savoir si l'effet serait immédiat ou encore pire une fois que la boisson se serait répandue dans son estomac. Lorsqu'il releva les yeux vers son interlocuteur, il se perdit sur tout son corps. Et il fut subjugué par les formes qu'il voyait. Un cadeau tombé du ciel, enrobé dans un ruban bleu. Voilà ce qu'était Atlas.

« Tu es tellement beau. Je ne t'avais jamais observé de si près. Peut-être que j'avais peur de ce que je pourrais découvrir, de tomber amoureux. » Les deux mains sur la bouche. En avait-il trop dit ? C'est comme si les mots étaient sortis tout seuls. « Ce que je veux dire, c'est que tu as un charme certain et klktjrtbtz- » Paroles incompréhensibles. Marvel était en train de s'étouffer d'embarras dans ses propres propos.


©Pando


Oh man! Wonder if he'll ever know
He's in the best selling show
Is there life on Mars?
(solosand, bazzart)
Revenir en haut Aller en bas


Contenu sponsorisé







Re: (FLASHBACK) BADBOY / MARVEL

Revenir en haut Aller en bas
 Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Firewhisky :: Poudlard :: Étage 3° :: Salle des moldus-
Sauter vers: