Revenir en haut




Bienvenue sur Firewhisky les sorciers ! On espère que vous allez bien, et que vous êtes près à swinguer au rythme des trompettes ! À Londres Magique, nous sommes en Mars 2017 ! Les oiseaux recommencent à chanter et les mimosas sont en fleur, bon courage pour les allergies. Il est 12 heures, l'heure des news !

15.03.17 — Après un an d'aventure extraordinaire à vos côtés, Firewhisky ferme définitivement ses portes. Retrouvez plus de détails ici, et écrivez la fin de votre personnage par là !
26.02.17 — La MaJ #6 est finiiie ! Retrouvez tous les détails de ce qu'il s'y est passé par ici ;)
02.01.17 — La MaJ #5 a été effectuée ! Retrouvez tous les détails de cette dernière par ici !
19.09.16 — Le journal de FW reprend ! Participez-y en écrivant un article. Plus de détails ici.
04.09.16 — Une MàJ a été effecutée ! Retrouvez tous les détails ici
18.08.16 — le forum sera inaccessible du 02/09/2016 au 04/09/2016 pour une nouvelle mise à jour. On sait, on en fait beaucoup, mais il faut encore se préparer à de gros changements....













Cours de Potions 4A-5A-6A [Commun]

Partagez | 
 

 Cours de Potions 4A-5A-6A [Commun]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage

Voir le profil de l'utilisateur

Personnel


Messages : 50

Date d'inscription : 01/11/2016

Feat : SCP-076

Double Compte : Abigail McIntyre

avatar





Cours de Potions 4A-5A-6A [Commun]
05.11.16 21:13


Seth Abel Rollins &Les élèves de 4A, 5A et 6A

Cours de potions - 4A, 5A, 6A

Seth marchait dans le couloir des sous-sols, fredonnant quelque musique qu'il avait en tête depuis son réveil, tôt ce matin, comme à son habitude. Une fois n'était pas coutume, c'était une chanson traditionnelle japonaise qu'il chantonnait. Il l'avait apprise pendant qu'il avait été en vacances au Japon.

"Sakura, sakura..."

Alors même qu'il récitait, presque mécaniquement, les paroles de cette chanson, le son du koto lui revenait en mémoire, et il avait presque l'impression qu'il pouvait entendre le koto émettre ses notes de musiques juste à côté de lui, et rêvassant, il se remémorait la première fois qu'il avait entendu la chanson. Les cerisiers en fleur, égrenant leurs pétales roses au gré du vent; les pétales, qui par d'acrobatiques arabesques se posaient sur le petit étang; l'odeur que les cerisiers émettaient en cette période de l'année furent les trois premiers détails qui lui revinrent en mémoire. Expirant un long coup, Seth relâcha toute cette appréhension, tout ce stress qui était en lui. Stress compréhensible, d'ailleurs, c'était son premier cours, après tout. Il venait de rentrer dans la salle de classe, prêt à faire son cours.

"... mini yukan."

Il avança jusqu'à l'estrade où l'attendait son atelier personnel, puis se retourna vers les élèves.

"Bonjour à tous et à toutes. Je suis Seth Rollins, votre nouveau professeur de Potions. Oui, mes cheveux sont violets et incroyablement longs. Et oui, je les maintiens attachés pendant que je fais des potions."

Il avait noué ses cheveux en une longue tresse qui lui atteignait quand même les genoux, qu'il pointa du pouce, rapidement, comme pour intimer aux élèves l'ordre de vérifier.

"J'inviterai d'ailleurs les élèves dotés d'une chevelure longue de bien vouloir faire de même, ça peut éviter des accidents. Comme par exemple, des cheveux qui prennent feu, qui trempent dans une potion de mort liquide, ou encore, pour les plus réticents d'entre vous, tout un tas d'autres problèmes plus graves, comme par exemple une potion qui n'a pas l'effet désiré. Du Polynectar, par exemple. Si je dis ça, c'est parce que je l'ai vu."

Seth croisa les bras.

"Et tant qu'on en est à parler de nez au milieu de la figure : Oui, je suis tatoué, oui, ces tatouages me recouvrent le corps entier, non, je ne vous dirai pas pourquoi je me les suis faits, et le premier qui a un commentaire intelligent sur mon apparence est convié à prendre son courage à deux mains et à en faire profiter toute la classe. Tant qu'à dire des trucs utiles, faisons partager!"

Il regarda la classe, et remarqua déjà quelques élèves qui papotaient entre eux. Heureusement pour lui, Abi, sa chère filleule, était là, souriant doucement, avec son manuel avancé à lui. Il ne put s'empêcher de sourire à l'idée qu'elle utilise son manuel à lui.

"Bon, avant qu'on commence à entrer dans le vif du sujet, je sais que c'est un peu chiant, mais j'en ai besoin, donc j'aimerais que, chacun votre tour, vous vous présentiez succinctement, on a pas besoin de faire traîner ça en longueur. Après, j'aimerais que vous m'expliquiez ce que représente, À VOS YEUX, l'art des potions dans la vie d'un sorcier. Ce n'est pas la peine de répéter la réponse de votre voisin, d'une c'est pas noté, de deux, c'est pas ce que le voisin pense qui m'intéresse, il me dira déjà, c'est VOTRE avis que je veux. Et après, je vous donnerai ma vision des choses."

Seth balaya la salle du regard, en attendant qu'un courageux élève se décide à prendre la parole.




CSS par Gaelle
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur

Duelliste illégal


Messages : 819

Date d'inscription : 15/04/2016

Feat : Un roux cool

avatar





Re: Cours de Potions 4A-5A-6A [Commun]
08.11.16 20:16


Cours
de Potions
4è 5è et 6è années
Premier cours de potions. J'avoue que celui là il m'avait pas manqué. Pourtant, j'aime bien les potions.. c'est simplement que c'est un peu trop rigoureux pour moi et ma manie à m'éparpiller un peu trop. Franchement, je ne savais même pas comment j'avais réussi à avoir mon examen. Un miracle. Parce que le prof m'avait à la bonne.. Un gros coup de chance peut être.. En tout cas j'étais là aujourd'hui prêt à faire face à notre nouveau Professeur de Potions.

Est ce qu'il est cool ? Est ce qu'il est vieux ? Est ce que c'est un tyran ? Peut être que ce sera une femme cette année ?

L'impatience était palpable.

Assis à nos tables, le prof tarda un peu à montrer le bout de son nez. À croire qu'il ou elle voulait se faire désirer. Peut être qu'on allait encore se récolter un prof Diva. Un de plus un de moins. Le brouhaha régulier de la salle prit rapidement fin quand la porte s'ouvrit pour laisser entrer la longue silhouette aux cheveux tressé. Un homme, ce qui était, au premier regard, étrange vu la chevelure violette. Mais c'est Poudlard, c'est le monde magique, alors rien n'est vraiment étonnant et tout est beaucoup plus cool. Même si des cheveux de cette longueur j'en avais rarement vus, pour pas dire jamais. Les murmures curieux animaient déjà la salle et se firent plus discret quand l'homme se retourna pour nous faire face. Les cheveux étaient loin d'être sa seule excentricités.

Des tatouages.  

J'aimais beaucoup trop les tatouages pour ne pas être totalement fan dé cette seconde. Évidemment il ne voulait pas en parler ce qui était franchement dommage. Mais bon, on est en cours de potion après tout mais j'allais certainement avoir un peu de mal à tenir ma langue ou enterrer ma curiosité. Au moins il était plutôt pas mal et semblait relativement cool. Je me sentais tellement soulagé que j'en aurais soupiré d'aise en me vautrant sur ma chaise. Peut être après la présentation...

Dire ce que représente les potions à nos yeux ?

Pour moi qui était incapable de faire court ça allait certainement être compliqué...
Mon regard passa d'un camarade à l'autre jusqu'à ce que vienne finalement mon tour. Je m'étais redressé, fixant le prof en essayant de ne pas trop lorgner sur l'encre qui marquait sa peau avec trop d'admiration.

« Kieran Nails, quatrième année en cursus d'Occultisme. Pour moi l'art des Potions est utile là où l'usage de la baguette à ses limites. C'est une forme alternative de magie au même titre que les runes par exemple. »


Je rois que c'était plutôt pas mal et relativement court ? Après ça, je m'étais assis comme les autres, laissant le reste de l'assembler se présenter à leurs tours.
Study time




Les cadeaux trop bo:
 
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur

Neutre


Messages : 31

Date d'inscription : 09/11/2016

Localisation : Rennes

Feat : Clive Standen - Rollo "Vikings"

Crédits : Euh... mon compte en banque?

avatar





Re: Cours de Potions 4A-5A-6A [Commun]
10.11.16 14:49

"Comme d'habitude, mets toi au fond de la classe, baisse la tête en entrant, évite le regard des autres,  mais reste le plus possible droit. Installe toi sur ta chaise en évitant de la casser... Bien. Heureusement que tu rentres dans les premiers bonhommes, ça te permet de voir tout ses regards ahuri quand ils voient un monstre au fond de la salle"

Graham ricane dans son coin, observant chaque élève, fixant ceux qui l'observe.

"Retour au source... "

Il observe le professeur pénétrer dans la salle de cours, dans son style si particulier

"Peu commun les tatouages... et... c'est japonais? Mon dieu... encore une victime de cette mode colorée... Jolis tatouages cela dit..."

Graham saisit le ruban dans sa poche, de couleur noir, fait dans une chute de tissu, et forme une queue de cheval dans son dos. Ecoute patiemment les paroles de ses camarades avant de se lever, et de parler, de sa voix grave.

Graham Morvan, 6 eme année. L'art de la potion, c'est l'art de la magie de manière physique, elle nécessite préparation mental, physique, connaissance et savoir faire. C'est un alternative comme un complément de la magie en fonction de la situation. La symbiose des deux représente la solution parfaite d'un problème.

Le semi géant se réinstalle ensuite, fixant les regards de ses camarades qui tendent à le relooker de la même manière.
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur

Neutre


Messages : 161

Date d'inscription : 14/11/2016

Localisation : Nowhere and everywhere at once.

Feat : Rachel Dare ~ Percy Jackson // Jane Levy

Crédits : Lily ♥ ; Lynch ; Ele & Dothy.

Double Compte : B. Prométhée Thestral.

avatar





Re: Cours de Potions 4A-5A-6A [Commun]
20.11.16 14:47

Cours de Potions
"Ce n'était pas comme suivre une recette à l'aveuglette, c'était apprendre un art, une science qui restera pour beaucoup un mystère complet."
Jamais assise au premier rang. Plusieurs raisons à cela, ta taille ainsi que ta bonne vue, mais la meilleure c’est que le premier jour tu n’es jamais la première à devoir te présenter. Jamais sur celle sur qui on va poser les yeux en premiers, même si à l’autre bout de la classe on remarque tes cheveux roux flamboyants.
En parlant de se faire remarquer, le professeur il est bien original. Tes yeux verts scrutent, sans pour autant que cela devienne gênant, de toute façon tu sais que tu n’es pas la seule à le faire… il se présente et machinalement tu notes son nom dans un coin de ton esprit, au cas où tu serais obligée de l’appeler.
Seth Rollins.

Il parle des cheveux, de ses longs cheveux violets, qui lui vont bien, réellement, tu trouves que ça ressort agréablement bien avec le teint de sa peau. Ton œil est attiré par les mouvements, plus particulièrement de ceux des filles, qui attaches leurs cheveux. Les tiens sont déjà retenus dans un chignon un peu désordonné mais qui ne te lâcheras pas.
Tes lèvres se pincent, tu aurais voulu savoir pourquoi ses tatouages toi, mais bon, t’es pas dans un cours d’art et puis c’est personnel. Tu en as un toi aussi et tu ne vois pas pourquoi tu devrais expliquer le pourquoi du comment tu l’as fait, surtout à des gens qui tu ne vois que pour la première fois. Ainsi tu comprends sa position, même si tu sais pertinemment que pour en avoir autant et sur des endroits aussi visibles, ils doivent avoir une symbolique et une histoire particulière.
Ta curiosité est piquée Zephyrus.

Une grimace vint déformer les traits de ton visage. Il va falloir se présenter. Tout à l’heure tu n’y pensais pas réellement, mais là c’est un fait. Tu te retiens de soupirer et commence un peu à réfléchir à quoi répondre, mais au fil des réponses des premiers, tu sens tes idées s’envoler. De toute façon il ne doit pas y avoir trois cents explications, enfin… pour vous, c’est ce que tu te dis, préférant probablement ce que dira le professeur, lui qui a bien plus d’expérience.
Tu sens que c’est  à ton tour et tu te lèves dans un crissement de chaise, qui détruit toute discrétion possible. Regards déjà braqués sur ta personne, tes yeux plongent sur le professeur.

Zephyrus Boswell, quatrième année en double cursus de Médicomagie et d’Occultisme. Courte pause, tu reprends ton souffle. L’art des potions est la compréhension d’une chimie magique permettant de compléter et même d’aller parfois au-delà des compétences d’une baguette. Grâce à cet art il nous est possible de transformer une situation et de créer, bien que cela demande beaucoup de concentration et de rigueur.

Tu te rassois, faisant presque autant de bruit que quand tu t’étais levée. D’une oreille distraite tu écoutes tes camarades de classes.
© ASHLING POUR EPICODE




    Damaged. Harassed. Flayed.
     
    On n'abat pas son ennemie en buvant du poison, on prépare sa revanche. ©endlesslove
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur

Neutre


Messages : 69

Date d'inscription : 29/10/2016

Feat : Kalel Cullen

Double Compte : Finn Andersen

avatar





Re: Cours de Potions 4A-5A-6A [Commun]
22.11.16 16:10


Cours de potions

 

 
Tu arrives en salle de cours dans les premiers, comme à ton habitude. Tu vois une salle vide, enfin, vidée de monde, seulement remplie de bocaux, fioles  et chaudrons. Tu te dis que tu es au bon endroit car après tout, ça faisait longtemps que tu n’avais plus eu cours de potion. Tu t’avances dans le local réfléchissant à une place adéquate et finalement, tu t’installes à la deuxième rangée. Après tout, tu savais à quel point ça pouvait être une mauvaise idée de se placer au premier rang. Pas pour les critiques d’intello, du tout. Plutôt pour les éclaboussures qui peuvent arriver jusqu’à celui-ci. Même si le prof est sûrement doué, on est jamais sûr de rien.

Précaution, précaution avancée. Tu fouilles dans ton sac, sortant tes manuels et ta pince. Placés sur la table, tu gardes en mains ta pince et d’un mouvement machinal, tu attaches tes cheveux car oui, tu sais que c’est risqué. Tu te rappelles des histoires que te racontait ta mère quand elle était à l’école, de cette fille qui même après les dires des profs, laissait ses cheveux tels qu’ils étaient et qui finalement, se dégradaient à cause de tout et de rien. Enfin, tu sais ce que tu dois faire et tu le fais, c’est le plus important.

Tu patientes, feuilletant un manuel. Tu te rends pas compte du temps qu’il passe autour de toi car tu es trop captivée par ta lecture et d’un coup, tu t’en désintéresses et le referme d’un trait. Tu te retournes et tu vois que la salle s’est remplie. Tu ne t’es même pas rendue compte que d’autres personnes avaient pris place à côté de toi, seule dans ta bulle. Bim, elle éclate, tu sursautes un peu et tu retrouves aisément un sourire. Tu vois quelques visages connus, tu leur adresses un signe de la main, te redressant presque de ton siège. Tu chantonnes un peu, comme à ton habitude et tu vois une personne qui te semble être inconnue. Tu le regardes et tu vois qu’il s’avance au devant de la salle. Ca y est, tu as compris, c’est ton prof. Une allure peu commune, allure qui ne te plait pas vraiment. Tu aimes les tatouages mais là, tu te dis qu’il y en a de trop. Tu repenses aux jours où tu allais faire des courses avec ton père et que les caissières parlaient mal des personnes comme lui.

Dégoûtantes moldues

Il se présente et en nous donne quelques consignes. Attacher tes cheveux ? Tu l’as déjà fait. Prévisible. Rien à dire sur son apparence, celle-ci parle d’elle même. Pas besoin d’en rajouter. L’art de la potion… Tu réfléchis un peu, tu te demandes quelle serait la réponse la plus appréciée. T’écoutes ce que les autres disent, cherchant d’autres tournures de phrases pour finalement partir dans tes propres paroles, tes propres réflexions.

Tu te lèves en remarquant un blanc, tu lèves la main en même temps en regardant le prof, tu la baisses et tu commences. Respire et prends ton temps.

-Coralyne Alcyone, 6e année en occultisme. L’art de la potion est pour moi une chose quelque peu similaire à l’art de la pratique magique. C’est cependant un art plus compliqué, relevant de précision dans nos manières de faire et nos dosages. C’est d’ailleurs pour cela que peu arrivent parfaitement à la maîtriser.

Tu patientes un temps, tu réfléchis à une suite absente et tu acquiesces, te reposant sur ton siège ne n’ajoutant rien de plus. Tu places les mains sur tes cuisses et tu regardes le prochain qui prendra la parole.

Silencieuse
 

 
© MISE EN PAGE PAR TAZER.
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur

Neutre


Messages : 73

Date d'inscription : 15/10/2016

Feat : Yukine - Noragami / IRL : Thomas Brodie-Sangster

Crédits : Ava (#babyfaceteam)/Luigi (Jum♥)/Agralis (Deviantart)

Double Compte : Echo Holmes

avatar





Re: Cours de Potions 4A-5A-6A [Commun]
23.11.16 23:43

"You are here to learn the subtle science and exact art of potion-making"
Cours de Potions
Qu'est ce qu'il m'a dit déjà le gryffondor ? Tourner à gauche après la statue puis, c'est la troisième porte à droi... non à gauche ? Rooooh ! Je sais plus ça ma saoule ! Cela faisait bien 30 minutes que je tournais en rond dans les couloirs de l'école, cherchant désespérément cette foutu sale de potion ! Je n’avais jamais été aussi en avance de toute ma scolarité et forcément fallait que mon «contre-karma» aussi illogique que paradoxal, me punisse par l’intermédiaire de ces foutus escaliers ! Et puis, faut dire qu’avec mon super sens de l’orientation, digne d’une boussole en plein milieu d'une mine de fer, j’étais pas aidé non plus. Bon, fallait que je vois le point positif c’est que d’après le gars, à qui je venais de demander mon chemin, je n'étais suis plus très loin... Mais bon, je n’y suis pas encore non plus... Attends, c’était pas... ? Je revins quelque peu sur mes pas... une salle sombre, des flacons partout, une atmosphère peu rassurante et des odeurs douteuses, pas de doute c’était bien là ! Je regardai ma montre, c’est pas possible j’ai deux minutes de retard maintenant ! La prochaine fois, je pars 5 minutes avant le début du cours, foutu pour foutu de toute manière...

On peut dire que cette salle, ne m’avais pas manqué pendant ces derniers mois... Ce n’est pas que je n’aimais pas l’art des potions, c’était juste que ne n’aimais pas cette salle... Dans les cachots sérieusement ? Cela rendait cette matière encore plus glauque, comme si tout ces flacons ne suffisait pas... Il pouvait pas faire genre, une superbe véranda bien aérée à place de cette succursale ?

Pendant que je rêvais à l’aménagement possible de ma "véranda usine à potion", un homme rentra dans la pièce. Il avait les cheveux violets tressés, qui descendaient jusqu’à ces genoux. Il était littéralement, recouvert de tatouage aux motifs tribaux rouges et faisait beaucoup plus âgé que la plupart des personnes de cette salle. Pas de doute, il s’agit de notre nouveau professeur de potion... Monsieur... comment déjà ? Ah oui voilà Rollins, il vient de le dire... Il fit ensuite un discours sur son apparence en nous demandant de ne pas en parler..., c’était un peu paradoxal d'ailleurs... Personnellement, de quoi il avait l’air je me contrefoutais royalement ! Mais, après je voyais bien certaines personnes, qui sont friands des ragots et autres potins en tout genre, en parler pendant des heures sur fond de plaisanteries et de moqueries. Que voulez-vous faire de ces gens là après tout ? Elles sont tellement minables, qu’elles doivent toujours parler des autres, les rabaisser, les moquer pour exister... Heureusement, ce professeur semblait se moquer de ces personnes là, en réalité, il avait l’air sympathique et pas complètement taré et sadique comme beaucoup de nos professeurs...

Il finit sa présentation en nous demandant de décrire, ce qu’était pour nous l’art des potions... Il s’excusa par avance pour l’ennui évident de sa demande mais, précisa qu’on était bien obliger de passer par là. Il n’avait pas tord, c’était d'ailleurs, tout à son honneur de s’en rendre compte.

Moi qui voulais torcher ma réponse en deux-trois petites phrases, voilà que tous les autres élèves avant moi balancait une réflexion à la fois bien construite, intéressante et personnelle. Bon, y’avait plus qu’à essayer de pas faire moins bien... de toute façon c’était mon avis, comment il pourrait être moins bien que celui des autres ?

«Naïr Aquae, 6ème année, en Médicomagie. Pour moi, l’art des potions et une continuité à la magie dites "de sortilèges". Elle est rigoureuse, mais elle sait remerciée comme il se doit celui qui s’y applique consciencieusement. Pour moi, elle est aussi indispensable, car elle représente l’entité qui me permettra plus tard, de sauver des personnes qui seraient décédés, si je ne savais utilisé que de simples sorts.»

J’ai raconté ma vie, comme d’habitude... Bon bah, c’était moins bien que les autres en fait...

GOTHEIM sur Never Utopia
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur

Neutre & Sigma


Messages : 21

Date d'inscription : 15/09/2016

Feat : Kamui (Gintama)

Crédits : Lynch

Double Compte : Hjörtur

avatar





Re: Cours de Potions 4A-5A-6A [Commun]
05.12.16 2:09

réveillé tôt d'une nuit courte pour un jour long qui se finira tard
un des premiers cours depuis la rentrée attaque des sigmas
si bien qu'il dort encore loin de son dortoir adoré sa couette douce son coussin épais comme il faut
et il dort mal dans cette grande salle mal comme dans un carton géant inconfortable coussin de plastique couverture rêche comme de la fourrure d'ours sale qui brûle sa peau malade et le force à étaler plus d’onguents avaler plus de cachets surplus de médicaments dont il se passerait bien aaaah qu'il est pressé de retrouver son lit son armoire avec sa porte miroir qu'il a hâte d'être libre de vagabonder de nuit dans les cachots ou rendre visite aux fantômes dans leur salle obscure et pesante

deux lacs de cernes creusent leurs nids sous ses paupières

mais il sourit dans les habits du quotidien sourit malgré son sommeil indomptable sourit malgré les bandages qui enveloppent entre autres ses bras et sa main droite sourit malgré son estomac acide sourit à toutes les conneries qu'il entend dans les couloirs qui le mènent à cette heure avancée de la journée dans la salle sombre des potions
sur sa chaise de bois il s'assoit l'air de rien et pose son parapluie à la verticale sous le bureau
il est sage ce connard de clown

il écoute avec patience les paroles ennuyeuses à souhait de ce professeur débutant qui parle bien trop sur la défensive
hey le vieux on se fiche de tes cheveux longs et tes tatouages parle plutôt potions on est là pour ça
ah tu n'as pas l'intention de le faire de suite t'es un peu chiant pour commencer comme un examen barbant
soupirant discrètement il pose son coude sur le pupitre dresse l'avant-bras à la verticale et appuie son menton au creux de la main dénuée de bandages tandis que ses doigts caressent doucement ses joues

la parole fait le tour des élèves qui doivent se présenter de façon concise et décrire ce que représente à leurs yeux « l'art des potions » parmi lesquels
kieran nails qui adopte un point de vue purement pratique
le demi-géant qui se lève de toute sa hauteur pour balancer un discours abstrait
boswell qui fait racler sa chaise comme il faut en l'imitant
coralyne alcyone qui se lève elle aussi – d'où vient ce besoin de mimer ses pairs comme des singes ?
naïr aquae qui rapporte les potions à sa personne
et aaren qui se redresse et retire son coude de la table pour répondre dans un attitude pour l'instant exempt de défiance – mais il ne se lève pas non plus faut pas pousser
« Aaren Rhydderch, 7e année, Occultisme. » ce cours est hors de son niveau mais il a été conseillé de s'y présenter toutefois ce que sa passionnante curiosité a approuvé
« Nécessitant rigueur, patience et peut-être un touche de passion, les potions imitent, complètent et dépassent les sortilèges. »
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur

Duelliste illégal


Messages : 113

Date d'inscription : 16/09/2016

Feat : Integra Hellsing

Crédits : Abbychou :sparkle:

Double Compte : Seth Rollins

avatar





Re: Cours de Potions 4A-5A-6A [Commun]
19.12.16 14:09

Cours de Potions 4A, 5A, 6A

Abigail était assise à son bureau, la plume, les parchemins et les manuels sortis et bien rangés devant elle, comme à son habitude quand il s'agissait de Potions. Parce que quand il s'agissait de métamorphose, c'était pas le même délire. Il lui manquait toujours un ou deux parchemins "malencontreusement égarés" (elle ne pouvait même pas blâmer son animal pour cela, les serpents ne sont pas connus pour être friands de parchemins. À la limite, eut-ce été un boursouf...), et quand ce n'était pas les parchemins, c'était le manuel qui décidait de prendre quelques vacances impromptues aux Bahamas. Plages de sable chaud. Soleil radieux. Vagues qui s'écrasent à ses pieds. L'ombre d'un arbre à même la plage, masquant légèrement le trop chaleureux soleil. Puis plonger la tête sous l'eau. Ressortir, l'eau encore gouttant du bikini et des cheveux. Sentir le soleil doucement mordre sa peau blanche. Et peut-être même être avec une autre personne. Qu'elle aime bien.

Abigail fut ramenée à la réalité, cependant, quand son parrain, le professeur de Potions, entra. Il. Ne ressemblait pas à celui de ses souvenirs, et avait même... Beaucoup changé. Les cheveux courts bruns qu'il portait il y a plusieurs années avaient laissé leur place à une longue crinière violette, qu'il avait visiblement tressée en une queue de cheval qui tombait jusqu'à ses genoux. Il était mainteant plus musclé qu'il ne l'avait jamais été dans la mémoire de la jeune Serpentard, et en plus, son corps était maintenant recouvert d'une extrémité à l'autre de tatouages, tous rouge brique, et aucune part de son corps n'avait visiblement été épargnée, puisqu'elle pouvait voir aisément que son arête nasale était tatouée, comme l'hélix et le scapha de chaque oreille, et ce jusqu'à ses doigts, où l'encre s'arrêtait au niveau de la première phalange de chaque doigt.

Il se présentait, tentant de maintenir le plus de distance possible entre lui et les élèves.

Bonjour Parrain, ça va bien? Jolis, tes tatouages. Ils te vont bien.

Le voilà qui parlait de s'attacher les cheveux avant de faire des potions. Heureusement pour eux, Abi s'attachait toujours les cheveux. Par sécurité. Comme elle faisait quand elle avait ses quelques rares TPs de chimie au collège. Il finissait par demander à tous les élèves de se présenter. Après quelques élèves de la classe, Abigail se leva.

"McIntyre. Cinquième année, Occultisme. L'art des Potions, à mes yeux, est l'art intransigeant qui extrait le pouvoir latent des ingrédients pour le concentrer dans une fiole. Complément nécessaire aux sorts et aux runes, il peut très souvent les dépasser."

Elle se rassit juste après avoir finir de se présenter.



Attention, important!:
 
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur

Neutre


Messages : 126

Date d'inscription : 11/12/2016

Feat : anne-marie @fukari

Crédits : me et merci hermès♥

avatar





Re: Cours de Potions 4A-5A-6A [Commun]
19.12.16 16:34




Je finis de nouer ma cravate, satisfaite. Je pourrais le faire les yeux fermés, pour sûr. J'ai fini mon petit-déjeuné, et vérifié que Saucisse ne s'était pas échappé de nos dortoirs provisoires, il est donc maintenant l'heure d'aller en cours... hum, en fait j'ai du temps libre. Mais pas assez pour faire quelque chose de vraiment amusant, mise à part faire le tour de Poudlard en balais. Je ne pourrais pas... m'inscruster dans un cours? Oh, je sais! Un cours que je n'ai plus, comme ça on verra si j'ai oublié mes bases. Je m'arrête à l'entrée de la salle du trône, pensive. Peut-être... cours de potions? Aller pourquoi pas, j'adore les potions. C'est presque comme la cuisine, mais avec une toute autre dimension, une dimension magique. J'ai juste un peu de mal avec ma mémoire pas vraiment à jour pour me souvenir à quoi sert quel ingrédient et je dois vraiment avoir la recette sous les yeux pour espérer m'en sortir. En route pour le cours de cuisine magique donc! En tout cas, me voilà partie.
Je vois la porte de la salle à quelques pas, elle est grande ouverte, pour les presque retardataires comme moi? Je ne suis pas la dernière, c'est sûr, mais déjà quelques personnes ont pris place. Mais rien ne pourra gâcher ma bonne humeur. Et pourquoi pas l'apporter avec moi dans cette salle un peu trop sombre? Sans y réfléchir à deux fois, je place mes deux paumes sur le sol en pierre et pousse sur mes jambes pour me mettre à la verticale. L'instant suivant j'entre dans la salle sur les mains sans difficultés, et je vois quelques sourires s'esquisser sur les lèvres de mes camarades. À votre service! Mais bon, j'vais pas trop me la péter non plus, c'est pas chez moi ici. Je me redresse – un peu maladroitement – et m'assied dans un rang à peu près au milieu de la salle. C'est à ce moment-là seulement que je remarque que le prof de potions n'est pas du tout le même. Ah oui, j'ai entendu dire qu'il y en avait un nouveau? Je lâche un petit « Oh! » de surprise et me tiens alors bien droite ; faudrait pas qu'il pense que je suis là juste pour faire le clown. Je divague un instant sur ses cheveux pour le moins... étonnants, même si je peux parler, et ses tatouages, mais je fais rapidement abstraction. Après tout moi aussi, j'ai les cheveux teintés et un tatouage, c'est tout pareil.

S'attacher les cheveux, qu'il dit ? C'est déjà fait. Bon, mon chignon est un peu lâche et bordélique mais il fait l'affaire. De toute façon j'ai un peu trop de cheveux pour qu'ils soient bien rangés.
Oh, se présenter ? Pas très fun tout ça, mais bon, c'est sûr que c'est un peu indispensable pour un premier jour. J'écoute les présentations d'un oreille distraite, car je réfléchis en fait à ce que représentent les potions pour moi. Je ne peux pas répondre que je vois ça comme de la simple cuisine moldue, quand même. Pourtant c'est bien la première chose à laquelle j'ai pensé en première année. Ah, c'est à moi, bon, je vais improviser et espérer mon le mieux. Comme les autres avant moi, je me lève de mon tabouret et m'adresse à Mr. Rollins.

ELENOREElenore Gee, cinquième année cursus S.S.A.F option vol sur dragon. Je peux dire que... pour moi l'art des potions n'est pas forcément indispensable, mais qu'il permet d'explorer un autre facette de la magie. C'est aussi.. une discipline que l'on peut penser simple au début, mais on réalise rapidement qu'il ne suffit pas de remuer sa baguette pour que les choses se passent comme on le souhaite. C'est pour moi quelque chose d'assez noble et sans doute de très ancien, qu'il est important d'au moins aborder un peu. Et euh... voilà.

Je me rassied en silence, dubitative. J'ai fais mieux, comme impro. Mais bon, noté ou pas, j'ai fais ce que j'ai pu. Finissant de m'installer, je sors mon encrier et ma plume de paon de ma sacoche pour les poser sur la paillasse. J'ai hâte de voir si je me souviens ne serait-ce que d'une petite formule magique.


cours de potions
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur

Neutre


Messages : 23

Date d'inscription : 16/12/2016

avatar





Re: Cours de Potions 4A-5A-6A [Commun]
19.12.16 20:26

Il y avait cette essence de moiteur et d’excrétion maladive et pestilentielle qui parcouraient l’échine de nombreux bipèdes à l’audition du fameux « Cours de Potions. » Matière assez intéressante comme un enfant mort né, tu avais dû mal à comprendre comment une matière aussi ancienne et surtout aussi rustique pouvait encore avoir lieu dans une enseigne comme celle-ci. Objectivement, ton horloge biologique te transposait dans une certaine mélancolie en voyant un chaudron vide. Ça ressemblait à une tombe vide. L’instinct battait toujours les sentiments. Une espèce de tombeau digne d’un mystère, chaque fiole annonçait une distorsion de la réalité-même. Il y avait énormément de complication dans les cours de Potions et notamment des règles strictes et une minutie que tu avais dû mal à avoir en cours. Esprit philosophe, tu préférais les divagations d’un ancien cynique ayant vécu durant la Grèce Antique, déblatérant sur la vacuité de l’homme magicien a toujours vouloir être supérieur. Changer son apparence. Changer l’attirance d’une personne. Autant être célibataire pour ne pas être cocu.

Perché du haut de tes deux mètres de stature, longue cape contre le dossier des bancs, trainant nonchalamment contre un sol presque poussiéreux, rongé par les effluves de mauvaises potions ayant débordées par les défunts élèves d’un temps olympien et antique, tu attendais. À croire que tu étais mieux qu’eux. Milieu de classe. Pas trop éloigné pour point passer pour un branleur de première. Pas trop près pour pouvoir quand même écouter d’une oreille le professeur. Pousse donc la porte de ta propre déchéance, une perle de sang derrière un diplôme jamais obtenu. Uniforme en place. Les jouets s’installaient plus ou moins à leur rang respectif. Le jeu des couleurs, tous se mélangeaient finalement. Du moins, leurs fluides. Le respect restait bien à sa place, enfoui dans un coeur brisé alors qu’ils se voilaient tous la face. Tu tapes le tchek à quelques lions dorés et même certaines personnes des autres Maisons. L’escarmouche fruste et mufle entre adolescents était contre productif. Ça ne t’intéressait guère.

Il s’agissait d’un Jeu de Massacre.

Aucune prescription, l’autorité supérieure pénétrait de sa présence presque imposante la pièce. Au moins il avait le mérite d’être plus ou moins funky. Puis surtout, un mot avait retenu parfaitement ton attention. Ou plutôt, une phrase, un état d’esprit. Prendre son courage à deux mains. Une autorité, un défi mais respectueux. Une espèce de lutte chevaleresque à propos d’un sujet que tu connaissais presque sur le bout des doigts. Le tatouage. Objectivement, tu devais être aussi voire plus tatoué que lui. S’il avait bien que des lignes et presque aucun remplissage, tu gagnais. Mais ce n’était pas un concours de verge, bien loin de là. C’était une question de respect et de mystère. Derniers adieux, les cimetières ferment comme les aiguilles à tatouage se jettent après une seule utilisation. Comme les filles aujourd’hui. Le coeur rempli d’espoir, ce fameux professeur des Potions t’intéressait au plus haut point. Les gens jugent toujours la première impression, que cela ne tienne. La tienne se retrouvait sous le signe d’un être éthéré.

Attendant ton tour, un bouquin jauni de philosophie, tes deux cavités auditives écoutaient vaguement les vomissements des élèves. Un semi géant par là, un fille qui n’avait rien à foutre ici, des gens normaux. C’est utile les gens normaux, ça permet aux autres de marcher de nuit, encapuchonné même sans pluie, yeux baissés pour mieux voir leur moral car anormaux. À toi. Tu te lèves. Droit.

Cole Kyle Hautomn. Cinquième année. Occultisme.

Silence.

Les esprits sibyllins qui perçoivent les tatouages comme inutiles ou blasphématoires comme un « Je t’aime » prononcé d’une voix monotone sont assez réfractaires au progrès dans la plus grande généralité. Surtout dans le domaine des Potions qui est assez… Rustique ? Et c’est plaisant de voir une personne du corps enseignant aussi tatoué que moi. Je comprends votre calvaire, les gens comprennent pas pourquoi j’ai un « LOL » tatoué sur le cul, bon en vérité j’ai juste deux lettres sur trois, mais bon. 

Ferme ta gueule.

Hum. Et… Les potions ne m’évoquent rien en particulier. Hormis surement trop de rigueur, certes, nécessaire, mais lassante. Je préfère les plaisirs simples. Mais il s’agit d’une matière nécessaire. Comme l’avortement, un peu. Ça fait mal mais il s’agit d’un outil nécessaire à l’humanité. Bref, je crois que c’est nécessaire.

- 10 points pour Gryffondor.

Tu colles de nouveau ton cul sur ton banc. Il n’y avait pas eu de rictus de rire, quoique. Ce n’était pas dit sur un ton arrogant. Plus du respect. Plus à l’antipode de cette fameuse monotonie à laquelle tu faisais écho un peu plus tôt. Alors tu ouvres de nouveau ton livre, regardant d’un oeil illuminé le coin du tableau. Pourquoi le coin du tableau ? Parce que le monde ne tourne pas rond, et le monde devait se cogner contre ce tableau, mur didactique, académique. Présomptueux.
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur

Téméraire & Sigma


Messages : 131

Date d'inscription : 23/11/2016

Feat : Anarchy Stocking | Emily Rudd

Crédits : Zephyrus ♥ Cassidy ♥

Double Compte : Elyon C. James

avatar





Re: Cours de Potions 4A-5A-6A [Commun]
20.12.16 22:34


 
4e – 5e – 6e années
cours de potion
Tu es installée à ta place, tu regardes les élèves arriver au fur et à mesure sans vraiment prendre la peine d'y faire attention. Tu es distraite, tes pensées vagabondent sans but. Cela fait un moment que tu es rêveuse, ou même pensive. Pourquoi donc ? Tu ne sais pas, ce n'est pas important finalement. Ça arrive à tout le monde après tout. Sortant tes affaires en voyant le professeur arriver, tu notes ses remarques avant finalement d'arquer un sourcil. Tiens, il avait clairement une apparence peu commune, mais c'était son histoire, sa vie.

Et il n'était pas là pour la raconter sa vie, alors tu en t'en soucies pas plus que ça. Tu écoutes les élèves se présenter un à un, avant finalement de te demander ce que tu allais bien pouvoir dire. Qu'est-ce que c'était, l'art des potions ?

Tu t'attaches les cheveux en chignon rapide, laissant tes mèches roses et violacées se mêler entre elles. Il avait raison sur un point et tu es tellement pas concentrée que ce n'est qu'après coup que tu percutes. Oui, c'était clairement plus pratique de t'attacher les cheveux pour un cours comme celui là.

Cependant, tu plisses les yeux au fur et à mesure de ce que tu écoutes. On dirait presque qu'ils font un concours de la meilleure définition trouvée dans un livre. Ils récitaient des textes. C'était amusant. Et c'est à ton tour.

« Alice McOwell. Occultime. L'art des potions est pour moi, un savoir qui permet de mélanger plusieurs ingrédients tous particuliers pour obtenir quelque chose d'encore plus spéciale. Elles permettent d'obtenir une chose ou bien de la détruire, de faire d'un instant banal un instant unique, que ce soit ou en bien, ou en mal. »

Tu as tes mots, ta propre signification de ce qu'était les potions. Avec un mélange et une préparation, tout pouvait arriver avec une fiole contenant un liquide qui a un but précis. Que ce soit faire cracher la vérité, changer d'apparence ou autre, c'était finalement un moyen d'arriver à ses fins. Mais après, tout dépendait de comment l'utiliser car il y a une notice fournit avec.

Ça serait trop facile sinon.

 

I'll turn you into a cramp
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur

Neutre


Messages : 61

Date d'inscription : 21/11/2016

Localisation : Parti dans les nuages

avatar





Re: Cours de Potions 4A-5A-6A [Commun]
21.12.16 1:59

J'étais arrivé en avance pour une fois ! Les fois où ça arrivaient je les comptais sur les doigts d'une main, en général j'arrivais soit pile à l'heure soit en retard, voir pas du tout en fait. J'étais posé tout au fond de la classe, pas loin de Graham le géant. C'était un bon gars avec qui j'avais rarement discuté mais que je tenais en haute estime. Il devait subir les railleries de nos pairs humains alors qu'il était probablement plus humain que la plupart. M'enfin, le monde est cruel tout le monde le sait et s'accorde là dessus.

J'avais mes pieds posés sur la table, les jambes croisés, mes bouquins à coté, occupé à fumer une simple clope, ayant déjà fumé quelques joints avant le cours. Certains me jetaient des regards étonnés, les autres en avaient soit rien à foutre soit savaient comment j'étais. Mes cheveux étaient lâche, glissant sur mes épaules comme une nuée de corbeaux sur un champ de bataille. Ouais, je savais qu'il fallait les attacher mais j'avais pas de chouchoux sur moi et trop la flemme d'en demander un aux filles pas loin. Mes mains étaient nonchalemment posés contre ma nuque, avec à leurs doigts mes bagues tête de mort, et ma bague incrusté d'une pierre rouge aux propriétés de protection magiques selon le vendeur, même si j'en doutais fortement.

Soudain le prof rentra, et j'écrasai ma clope par terre avant de me remettre dans la même position que précédemment. J'espérais intérieurement que le prof me fasse pas chier pour ma position, mais il m'avait l'air d'être un type cool au vue de ses nombreux tatouages et de ses longs cheveux violets. Cool, ça me changerait des vieux profs de potions pourraves que je m'étais tapé jusqu'ici. Il fit mention de ses tatouages et de ses cheveux, adoptant une sorte de ton détaché qui lui allait bien. Moi j'avais rien contre les cheveux longs, la preuve en était que les miens n'étaient pas courts du tout. Pour finir il nous demanda simplement de nous présenter et de dire ce que représentait les potions pour nous. Teh, ça ça allait être simple comme réponse ! Etant au fond de la classe - j'avais eu de la chance d'être arrivé en avance vu comment ces places étaient prisées - j'étais un des derniers à être interrogés, et ceux qui me connaissaient, même de loin, savaient que ça allait pas être une réponse très sérieuse. Bah ouais attendez, j'avais un standing à respecter quand même ! Les autres avaient dit des choses très intéressantes, je respectais, mais bon il fallait se rendre à l'évidence on avait fait le tour de ce qu'était les potions, si je répondais sérieusement j'étais obligé de faire doublon avec quelqu'un d'autre. Je répondis de ma voix suave, un petit sourire en coin, toujours posé à mon aise les jambes croisées sur la table:

"Moi c'est Max Warmblood, cinquième année d'Occultisme. Et animateur de la classe à mes heures perdues. Je tiens à dire d'ailleurs que j'aimes bien votre allure monsieur.
Pour ce qui est de la potion, et bien je pense que mes camarades ont bien expliqué ce que c'est en général, mais pour moi les potions ça consiste la majorité du temps à tout faire péter.
Oh et j'ajoute: monsieur, vous auriez pas un chouchou à me prêter pour le cours ?
"


"L'injustice appelle l'injustice. La violence engendre la violence."
Henry Lacordaire



Thème du personnage:
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
 Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Firewhisky :: Poudlard :: Catacombes :: Salle des potions-
Sauter vers: