Revenir en haut




Bienvenue sur Firewhisky les sorciers ! On espère que vous allez bien, et que vous êtes près à swinguer au rythme des trompettes ! À Londres Magique, nous sommes en Mars 2017 ! Les oiseaux recommencent à chanter et les mimosas sont en fleur, bon courage pour les allergies. Il est 12 heures, l'heure des news !

15.03.17 — Après un an d'aventure extraordinaire à vos côtés, Firewhisky ferme définitivement ses portes. Retrouvez plus de détails ici, et écrivez la fin de votre personnage par là !
26.02.17 — La MaJ #6 est finiiie ! Retrouvez tous les détails de ce qu'il s'y est passé par ici ;)
02.01.17 — La MaJ #5 a été effectuée ! Retrouvez tous les détails de cette dernière par ici !
19.09.16 — Le journal de FW reprend ! Participez-y en écrivant un article. Plus de détails ici.
04.09.16 — Une MàJ a été effecutée ! Retrouvez tous les détails ici
18.08.16 — le forum sera inaccessible du 02/09/2016 au 04/09/2016 pour une nouvelle mise à jour. On sait, on en fait beaucoup, mais il faut encore se préparer à de gros changements....













My head's above the rain and roses | Roméro


Partagez | 
 

 My head's above the rain and roses | Roméro

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Voir le profil de l'utilisateur

Duelliste illégal


Messages : 819

Date d'inscription : 15/04/2016

Feat : Un roux cool

avatar





My head's above the rain and roses | Roméro
08.11.16 13:35


My head's above
the rain and roses
Roméro Nightingale
Rester dans cette chambre c'était l'enfer. Malgré les visites régulières, les soirées restaient longues quand on était coincé dans un lit. Surtout pour moi, incapable de vraiment rester statique. Vraiment, l'envie de m’échapper par la fenêtre m'était passé par la tête plus d'une fois. On avait bien tenté de s'éclipser avec Siham, mais l'infirmier venait bien trop souvent nous casser nos rêves, menaçant même de nous attacher au lit si on ne se décidait pas à rester calme et patient. Malheureusement pour nous, nos corps avaient décidé de ne pas coopéré, comme un gros fuck à la vie, ils nous clouaient au lit à coup de courbatures et de douleurs plus ou moins aiguë. Faut dire qu'on les avaient sacrément malmené jusque là.
La vengeance est sournoise.

Ce soir, comme les précédents, je tentais de me réconcilié avec le sommeil. Depuis quelques jours ce dernier venait me cueillir sans rechigner, me berçant de rêves sans fin jusqu'à ce que le soleil se lève. Il y'a bien longtemps que je n'avais pas autant dormi en si peu de temps, pourtant, malgré ça, je me sentais toujours aussi fatigué. Un peu las. Faible, comme un mourant qui tentait de rester debout. C'est cette chambre qui me tuait.  Allongé sur mon lit, j'attendais inlassablement que le sommeil me frappe. Cette fois je n'avais plus de potions ou de sortilèges pour me ramollir, non, fallait que ça vienne naturellement. Autant dire que mes insomnies en avaient profité pour rappliquer. Le temps est long quand on fixe un plafond.

Je me tournais. Me retournais encore, froissant les draps du lits, soupirant un peu par moment, remuant encore. Je crois que j'allais finir par réveiller Siham à ce rythme là.. l'idée de la réveiller me traversa aussi la tête. Après tout.. de la compagnie c'est ce qu'il me fallait. Mais la pauvre avait besoin de sommeil elle aussi, plus que moi... et puis avec son bras toujours bousillé et ses bandages, elle ressemblait à une momie prête à se faire un très long roupillage. Je suis pas assez égoïste pour la réveiller, surtout que je gérais habituellement mes pan de sommeil tout seul.
Quand je pouvais sortir faire quelque chose. Dans la salle commune, ou dans le château.
C'est la misère.

Allongé, assis, j'essayais de trouver de la distraction dans les bouquins que j'avais, avec mes grosses lunettes de bigleux j'aurais peut être eu l'air d'un intello si le livre que j'avais entre les mains n'était pas une revue douteuse offerte par Jason.
On s'occupe comme on peut et de toute façon j'étais trop fatigué pour vraiment faire attention à ce qui s'y trouvait. Au moins, ça me donnait l'illusion de faire quelque chose... de briser la monotonie. Monotonie qui portait le silence avec elle. Le silence c'est pire que tout. S'en était inquiétant et déprimant. J'avais besoin de bruit dans mes oreilles. Qu'on me parle, qu'on chante, qu'on vive tout autour de moi. J'en devenais dingue. J’étais prêt à me chanter tout seul juste pour casser cette ambiance sinistre.
Et puis ce bruit vient me sauver.

Une porte qui s'ouvre. Dans l'obscurité de cette chambre, dans le calme du lieux, c'était plus inquiétant que rassurant.. mais j'en était au point ou même la compagnie de la pire des horreurs sorti d'un cauchemar serait préférable à la solitude. Je m'étais figé une seconde, les yeux braqué sur le rideau qui voilait le couloir et la porte, attendant qu'on vienne me trouver. Qui que ce soit, ou quoi que ce soit. L'odeur du tabac froid finissait par se glisser lentement jusqu'à moi au rythme des pas sur les dalles froides et j'en étirais un sourire sur mes lèvres.

C'est peut être pas si terrible que ça comme bête.

« Si tu compte me faire peur sache que je suis armé d'un cailloux et que j'hésiterais pas à m'en servir. »

La menace était à la hauteur de mon état. Ridiculement pathétique. Mais j'étais fatigué alors on repassera pour les discutions sérieuses.





Les cadeaux trop bo:
 
Revenir en haut Aller en bas
 Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Firewhisky :: Poudlard :: Étage 2° :: Infirmerie-
Sauter vers: