Partagez | 
 

 Cours d'occultisme pratique 0 [Groupe de Caelum]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage

Voir le profil de l'utilisateur

Personnel


Messages : 100

Date d'inscription : 27/10/2016

Feat : Xanxus - KHR

Crédits : Othello t fab

Double Compte : Winnie//Oscar//Honey

Caelum D. Bones





Cours d'occultisme pratique 0 [Groupe de Caelum]
19.11.16 17:34

Evil smile
J’avais voulu organiser ça de nuit. On m’a dit que ça serait trop dangereux, par les temps qui courent. On sait jamais, après-tout quand des sigmas pouvaient vous tomber dessus, hein ? Alors voilà. Il avait été décidé que nous ferions ça tôt. Affreusement tôt. Oh, ils allaient adorer.

Quatre heures du matin. Je me dirige vers les dortoirs, les mains dans les poches, enfin, non, la main dans la poche et l’autre bras toujours dans le vide. Je pousse la porte du pied et je me pose dans le coin, pour me sonorus la gorge :

 « Votre attention s’il vou- non, en fait, votre attention. On ne se connaît pas encore, mais ceci est une bonne introduction. Que tous ceux qui ont occultisme se lève et se prépare, dans une heure on vous attend dans le parc. Ne soyez pas en retard, parce qu’il se pourrait que je revienne vous hurler dessus. Et ça me ferait très plaisir. Les troisièmes qui veulent découvrir notre merveilleux cursus sont évidemment les bienvenue. Oh. Et ceux en droit magique sont priés de bouger leur fesses aussi, au cas où ils l’auraient oublié ils ont aussi occultisme. Pour les autres, si vous voulez participer parce que vous êtes maso c’est votre problème, sinon profitez bien de vos deux heures de sommeil. » Enfin. S’ils y arrivaient. Je rompais le sortilège et sortais au pas de course pour rejoindre Cyrian.


5 heures

C’était l’heure. Des étudiants arrivaient, le pas traînait ou du moins j’espérais. Ce qu’ils pouvaient voir étaient un grand labyrinthe, enfin deux, mais ça ils ne pouvaient pas le savoir puisqu’ils semblaient avoir fusionné. Avec seulement quatre entrées. Je me postais devant une, Cyrian de l’autre. Je lui jetais un coup d’œil, avant de dire d’une voix forte :

 « On va vous séparer en deux grands groupes. Que ceux que j’appelle s’approchent de moi. Les autres vous allez voir le professeur Aefferden. Mh… Alors Demeter H. Green, Mikael B. Adams, Basma … El A… Aoudi  c’est ça? C. Avalon Poltergeist, Graham… Graham qui n’a pas de nom sur ma liste ? Anselm C. Wright … Et pour finir deux noms russe que je refuse de prononcer parce que sinon je vais y passer le matin, alors on va se contenter de vos prénoms, Yasha et … Cesar. Allez dépêchez-vous.»

J’attends qu’ils s’avancent, avant de faire quelques pas dans leur direction.  

 « L’exercice est simple. Je suis un mage noir, vous êtes ceux qu’on a envoyé me traquer. Vous ne vous connaissez pas forcément, ne savez pas quelles sont les forces et les faiblesses de l’autre, vous n’avez jamais travaillé ensemble. Bref, vous avez mis les pieds dans un sacré nid d’acromentulas. Comme je suis malin je vais me planquer dans un labyrinthe dans lequel bien sûr j’ai placé des pièges particulièrement vicieux. Votre tâche à vous ? Survivre et venir me capturer. Ce sera dangereux et j’espère que vous êtes bien réveillés. » Je le jauge du regard et esquisse un sourire narquois.

« Puisque vous êtes avec moi et qu’on va travailler ça tout au long de l’année vous n’avez le droit d’utiliser que des informulés. Le seul sortilège que vous pouvez prononcer est le charme du bouclier et ses dérivés. Vous n’avez pas le droit aux sortilèges impardonnables. Ni au sectumsempra. Si vous utilisez un formulé, vous perdrez automatiquement l’un de vos vêtements. Ne me demandez pas pourquoi ça particulièrement, je trouve ça juste franchement drôle et ridicule. Si vous essayez d’utiliser un sortilège que j’ai interdit je viens vous latter les fesses moi-même et vous écopez d’un joli moins 250 points pour votre maison, c’est compris ? Si vous vous retrouvez en danger vous connaissez le sort qui projette des étincelles rouges, non ? Lancez-le si vous sentez que vous le devez, quelqu’un viendra vous sauver. Mais ça signifie que vous abandonnez et votre note va forcément baisser. Vous avez cinq minutes pour établir une stratégie. Ne négligez pas cet aspect du cours… Les imbéciles qui foncent tête baissée deviennent handicapés et cons s’ils survivent. Mort dans le meilleur des cas. C’est compris ? Vous n’avez bien sûr pas le droits aux questions. Non, parce que vous pensez réellement qu’un mage noir vous le permettra ? Ahaha. Amusez-vous bien.»

Sans attendre je m’élance dans le labyrinthe.

HRP :

Si vous êtes inscrit et que votre nom n'est pas dans la liste, ne postez pas, Cyr va lancer le sien bientôt.

Si vous n'êtes pas inscrit et que vous voulez participer prévenez nous sur le topic inscription ici: http://firewhisky.forumactif.com/t1199p12-cours-d-occultisme-pratique-0-les-inscriptions?nid=7#13434
Qu'on vous répartisse rapidement. (On vous préviendra par mp avec qui vous êtes et on rajoutera votre nom avec un EDIT rapide)

Vous utiliserez les dés entraînements à chaque fois que vous lancez un sort informulé (vous pouvez lancer au maximum 3 sorts par intervention). Vous gagnerez donc ou perdrez des points en fonction des vos résultats. On va dire que pour l’instant, pour arriver à attraper le Professeur Bones, il vous faudra obtenir au total 450 points. (Ben oui, c’est le premier cours, c’est pas censé être facile).

Votre groupe obtiendra un :
Troll s’il n’arrive pas à dépasser les 50 points au total.
Désolant s’il n’arrive pas à dépasser les 75 points au total
Piètre s’il n’arrive pas à dépasser les 100 points au total
Acceptable s’il arrive à dépasser les 125 points au total
Effort exceptionnel s’il arrive à 225 points au total
Optimal s’il dépasse les 400 points.
Respect s’il obtient / dépasse les 450 points. ( Et votre groupe obtiendra le respect de Caelum ahaha)

Il va s’en dire que si votre groupe fait piètre ou troll il aura un devoir supplémentaire. Pour ceux qui s’inquiètent du caractère imprévisible des dés, sachez qu’il y aura plusieurs obstacles à surmonter et que obtenir au moins 100 points si tout le monde y met du sien, ce n’est pas si compliqué hinhinhin. À la fin, selon vos actions on pourra vous attribuer des points supplémentaires. Si vous avez des questions mp nous, surtout !

S’il vous plaît, pour ce premier tour ne vous lancez pas directement après mon personnage. Les obstacles arriveront au prochain tour quoi qu’il arrive et l’objectif est aussi que vous puissiez travailler en équipe, créer une stratégie et l’appliquer, c’est le genre de petites choses qui compte à la fin. Et vous n’aimeriez pas obtenir un Troll. (surtout avec Cae mdr)

Bon courage à vouuus ♥.  

Codage©Perpendiculaire
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur

Neutre & Duelliste légal


Messages : 74

Date d'inscription : 07/10/2016

Feat : Suguryuji - Ao no exorcist

Double Compte : Luigi Tragelstone

Mikael B. Adams





Re: Cours d'occultisme pratique 0 [Groupe de Caelum]
19.11.16 19:36

Je ne m'étais pas à être réveillé à quatre heure du matin. Mais bon, il fallait s'y attendre. Je n'allais pas râler sur le fait que le prof nous prenait au sérieux. Laissez-moi rêver un peu. Donc, c'est en baillant que je sortais de mon lit. Le prof avait demandé de pas être en retard. Comme si c'était mon genre, Pfeuh. C'est avec un entrain un peu diminué par la fatigue que j'arrivais à m'habiller. Prenant le soin de prendre mes gants et d'attacher ma cape pour l'hiver. Je n'allais pas me geler les fesses pour les beaux yeux de ces crétins. Qu'importe les maisons, bien entendu. Je posais un regard sur ma montre. Bon, j'avais un peu de temps. Il fallait être là pour cinq heures. Je n'allais pas traîner plus longtemps dans le dortoir. Je pose un regard sur ceux qui dorment. C'est eux que je devrai protéger quand je serai auror. Ces gens qui sont paisiblement en train de se reposer. J'ai un peu ri avant de fourrer mes mains dans mes poches. Descendant prenant mon temps. Courir dans les couloirs, ce n'était jamais conseillé. C'est un peu en avance que j'arrivais, suivi de près par certains élèves. Certains que j'avais déjà vu, d'autres non. Il y avait Cyrian et l'autre colérique. Ce dernier se mettait à parler. Son ton était sans appel. Il y avait des groupes, tant que j'étais loin de Kieran, tout allait bien. Je pouvais même supporter monsieur jamais content. Il serait un personnage de dessin animé, il serait grincheux. Il m'appelait en premier, ordre alphabétique, que je t'aime. Je me retrouvais avec Demeter et Avalon, deux que je connaissais que vaguement, le reste, c'était inconnu au bacaillon. Je m'avance d'un pas calme. On devait le traquer. Voilà qui serait pas simple. Ce diable avait l'expérience du terrain. On devait le capturer. Voilà qui allait s'annoncer une tâche bien complexe. Maintenant il énonçait ses règles. Des informulés. Heureusement, je ne voyais pas hurler comme un sagouin. En plus, je ne voulais pas perdre mes vêtements. C'était un bon exercice. J'étais plutôt doué en sortilège et je me débrouillait bien DCFM. Il fallait définir une stratégie. Laissant le prof s'en aller comme une fleur.

« Bon, on n'est pas dans la merde les gars. Pour ce qui est de la stratégie. Celle de se séparer n'est pas la plus maligne. Je n'ai pas envie de me retrouver dans une parodie de film d'horreur. Malgré que ça couvre plus de terrain. Plus on est nombreux, plus les obstacles seront surmontable. Donc restons ensemble. Même si on a des spécimens bêtes comme leur pieds, ça devrait aller. Ce n'est qu'une idée. À vous de savoir si vous allez m'écouter ou pas. »

Je pouvais presque faire concurrence à l'autre glaçon. Mais bon, je ne pouvais m'empêcher de proposer cette stratégie. Car elle semblait bonne pour encercler notre cher enseignant. Ce n'était que le début de cette dernière. Il donnerait son avis, qu'importe la décision finale. Sans Kieran, je serai peut-être écouté, va savoir.
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur

Neutre


Messages : 323

Date d'inscription : 25/04/2016

Crédits : YAYA LE PLUS BO ♥♥

Double Compte : Joan PARKER

Demeter H. Green





Re: Cours d'occultisme pratique 0 [Groupe de Caelum]
20.11.16 2:42

Dans le matin gelé et au travers de l’obscurité qu’il fendait d’une démarche machinale, Demeter expira. Un panache de fumée s’échappa d’entre ses lèvres sèches et s’éleva dans l’air morne. Encore à moitié assoupi, il ne prit pas réellement conscience de ses alentours et se planta finalement à l’endroit convenu, les mains enfoncées dans les poches de sa robe, le menton replié dans sa chaude écharpe aux couleurs de Serpentard.
Arrivé un peu en avance, Demeter ne prit pas la peine de détailler tout de suite ce que lui avait préparé les professeurs d’occultisme car le contenu de ce cours, même inhabituel et inédit, était bel et bien le dernier de ses soucis. Jamais de toute sa scolarité, ses études ne lui avaient parues aussi lassantes et Demeter venait à regretter son choix de cursus, qu’il trouvait particulièrement éreintant en ce moment. Surtout à cet instant précis, où sa seule envie de retrouver son lit et surtout le sommeil ; La seule chose encore, qu’il ne considérait pas comme une corvée.
Contraint de prendre part à une activité contraignante, Demeter se renfrogna graduellement au fur et à mesure qu’il quittait son état légèrement assoupi. Il prit la pleine mesure de ses autres camarades déjà arrivés dont il reconnut les visages. Tous, le laissèrent indifférent, en bonne coquille vide qu’il était depuis que Daphné avait éviscérée toute la rage bouillante de ses entrailles et il resta immobile.
Puis Argus arriva. Le bel Argus Jones et cette désinvolture si déconcertante qui était toujours là ; Même à cinq heure du matin il exsudait cette élégance facile, séduisante qui donnait un air romanesque à l’air blasé dont il ne savait jamais se départir.
Un picotement incertain fit tressaillir le cœur de Demeter dont le regard s’était levé un instant, avant de retomber comme si de rien n’était. Tout au travers du vide, il sentit comme une épine brûlante le transpercer car Argus son compagnon de toujours n’était plus qu’un visage comme un autre.

Pire encore, il remarqua Poltergeist à son côté.

Ses narines frémirent aussitôt alors qu’il leva ses yeux vers la paire de gryffondor. Il les fixa un court instant, dévisageant le tableau d’une parfaite amitié qu’ils dégageaient. Se savoir exclu de cette peinture était un tantinet douloureux car Demeter était seul Argus, tandis que lui avait eu l’audace de ramener son handicapée de blonde à un cours où elle n'avait pas sa place.

Quoi de plus surprenant au fond ; Argus avait toujours aimé les objets brisés.

Se parant de froideur, Demeter cessa de les regarder et attendit qu’on les appelle enfin.

Quand le cours débuta par des prémices où ils furent appelés, le fantôme d’un rictus sardonique hanta les lèvres sanguines de Demeter. Le destin prenait un malin plaisir à toujours vouloir bien faire les choses, pour lui rappeler des souvenirs qu’il avait cru morts et enterrés.
Braver un labyrinthe dont on ne connaissait pas les dangers aux toutes premières heures sombre du matin, en la compagnie d’Argus et de Yasha avait un goût certain de déjà-vu. Et il s’agissait-là, d’une saveur qui lui avait laissé une trace amère et dégoûtante, dont la bile le faisait tressaillir ; Demeter n’avait pas oublié la morsure du Runespor et sa chair, ornée de deux infimes cavités à l’endroit où s’étaient logées les crocs de l’animal, non plus. Quoi de plus normal, après avoir convulsé et déliré, s’être cru mourir sur ce foutu brancard de fortune construit par Jones, avant que ce dernier ne trouve miraculeusement la sortie tandis que Demeter avait réellement cru à son trépas.
Tout son corps s’était tendu imperceptiblement et à l’intérieur de sa poitrine, son cœur se mit à battre un peu plus fort. Des frissons désagréables s’animèrent le long de sa peau et ses doigts lui semblèrent fébriles tandis qu’il attrapa sa baguette, saisissant son manche rigide.
Mikael Adams s’était mis à parler et Demeter l’écoutait d’une oreille distraite. Il savait son ainé plutôt habile et assez réfléchi quoique taciturne mais ne l’avait jamais réellement fréquenté. Ses airs intimidants commandaient le respect aussi, Demeter l’avait toujours observé avec un soupçon de révérence, de celui qu’il réservait à Rosabel ou Stella, habituellement mais qui s’était toujours imposé à lui lorsqu’il apercevait son condisciple.

Désintéressé, il ne souhaita rien rajouter et se contenta de regarder le groupe, puis d’observer le labyrinthe avant de penser qu’y aller seul ou avec ce tas d’abruti reviendrait au même à une chose près ; La solitude ne lui imposerait pas de bavardages et de présences abrasives et était sans doute plus souhaitable.

En silence, Demeter se détourna du groupe et s'en éloigna très légèrement.
Un bref frisson le fit tressaillir, lorsqu’il songea de nouveau à la morsure du serpent. La promesse des dangers que refermait l’endroit l’anima alors, et Demeter se sentit vivant, traversé d’une verve qui n’avait rien à voir avec la chaleur que lui évoquait Louise.

(HRP c'est bcp trop long pour un cours argh, mes prochains posts feront 1/4 de ça je le jure)


Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur

Neutre


Messages : 31

Date d'inscription : 09/11/2016

Localisation : Rennes

Feat : Clive Standen - Rollo "Vikings"

Crédits : Euh... mon compte en banque?

Graham Morvan





Re: Cours d'occultisme pratique 0 [Groupe de Caelum]
20.11.16 3:50

Graham ouvra les yeux au son de la voix.
"Occultisme? Pouahhh... c'est pas pour moi.
Refermant les yeux, Graham ecarta ses paupieres
"Bah si..
Soupirant, le colosse sorta mollement de son lit
"58minutes. Douche froide rapide, habits, un petit dejeuner vite fait et c'est parti.
Appliquant son programme, Graham se rendit finalement dans le parc, vetu de ses habits de cuir et d'une cape. Sa precieuse arme ranger a l'abri.Il se dirigea vers le professeur a la voix-reveil.
pic et colerepondit-il a l'absence de son nom.
"Putain... j'ai jamais fait une blague aussi merdique..."
Ecoutant les instructions, puis les autres eleves, Graham prit la parole.
Comme tu dis, Serpentar. Mais il serait plus sage de connaitre les niveaux d'etudes de ceux qui veulent former un groupe, et de mettre les plus haut niveaux aux extremites du groupe, et les plus bas au milieu. Poursuivre un supposé mage noir, dont on suppose qu'il est plus puissant que nous, seul, equivaut a un suicide pur et simple. On va devoir avancer lentement, et esquiver les pieges. Si possible, si on voit des solitaires, on essaye de les aider. Plus on est nombreux, meilleur son nos chances en affrontement. Il serait aussi necessaire de faire un rappel des sorts qu'on peut utilise, et ceux qu'on peut pas, qu'on evite la perte de point bête.
"J'ai jamais autant parler... Esperons qu'on m'ecoutera. Si y en a un qui commence a me chercher... on va jamais s'en sortir"
Le geant observa ses compagnons restant, ecoutant leur avis.
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur

Neutre


Messages : 189

Date d'inscription : 03/10/2016

Feat : Annabeth Chase ✘ Percy Jackson & the Olympians (Eliza Taylor)

Crédits : me (edits+art) & viria + Cherryandsisters (arts) & Yasha & Mikael ♥♥♥ + Leo le + bo pour le + swag ♥♥♥♥♥

Double Compte : Iris & Sun

C. Avalon Poltergeist-G





Re: Cours d'occultisme pratique 0 [Groupe de Caelum]
20.11.16 23:14

mikael & basma & avalon & argus & demeter & yasha & anselm & graham & cesar
Elle n’avait pas beaucoup hésité avant de se lever suite à l’annonce générale du professeur d’occultisme qui avait réveillé toute l’école. Avalon n’était pas son élève et n’avait jamais suivis ce cours, mais elle connaissait suffisement Caelum pour savoir qu’elle était suicidaire. Tant pis. C’était bien beau de faire SSAF, mais avec tout le bordel lié aux Sigmas, elle n’irait pas loin.
Elle n’était pas vraiment fatiguée -dormir peu était une habitude pour elle- quand elle finit de s’habiller et glisse sa baguette dans sa poche, se glissant hors du dortoir commun. Une silhouette brune attire son attention et elle esquisse un sourire en accélérant l’allure pour le ratrapper. « Argus!» Elle arrive à hauteur de son meilleur ami, colle rapidement un baiser sur sa joue et achève le chemin vers le parc à ses côtés. Une quinzaine d’étudiants étaient déjà présents et elle ne met pas longtemps à reconnaître Demeter et ses cheveux pâles. Merde. Elle n’avait pas pensé à la tension qui devait se sentir entre les deux pendant les cours, et maintenant qu’elle était là elle espérait juste que ça n’allait pas exploser. Elle avait du rester trop longtemps à fixer le Serpentard puisqu’elle sent son regard sur elle et le soutient quelques instants avant de détourner la tête quand les professeurs se mettent à parler. Elle n’était pas vraiment d’humeur à s’engueuler une énième fois avec lui.
Merde. Avalon ferme les yeux un instant en entendant les groupes se construire; Argus avec Demeter, évidement; elle ne savait pas quoi penser de sa même présence dans le groupe, mais finit tout de même par hausser les épaules et s’approcher à son tour de Caelum. Plus le professeur énonçait le déroulement du cours et plus Avalon regrettait d’être sorti de son lit. Elle était stupide.
Une fois qu’il eut disparu, elle tourne la tête vers Mikael au moment où il prenait la parole -elle le connaissait de nom et visage mais j’avais jamais tant parlé que ça avec lui, n’ayant partagé que des cours communs les premières années. « Bon, on n'est pas dans la merde les gars. Pour ce qui est de la stratégie. Celle de se séparer n'est pas la plus maligne. Je n'ai pas envie de me retrouver dans une parodie de film d'horreur. Malgré que ça couvre plus de terrain. Plus on est nombreux, plus les obstacles seront surmontable. Donc restons ensemble. Même si on a des spécimens bêtes comme leur pieds, ça devrait aller. Ce n'est qu'une idée. À vous de savoir si vous allez m'écouter ou pas. » Elle hoche doucement la tête sans pour autant de prononcer: la stratégie n’était pas vraiment son truc, elle qui était du genre à foncer tête baissée, mis un peu de réflexion ne faisait rien de mal. Elle lève les yeux vers Graham lorsqu’il expose son idée, et croise les bras, pensante. « 6e année, mais j’suis en SSAF donc dans ce domaine je suis moins expérimentée. Après ça m’dérange pas d’être en première ligne si y a des flippés.» Elle jette un coup d’oeil vers Demeter avec un léger sourire qui se fane à l’instant où elle remarque qu’il ne fait pas attention à la conversation. Frustrée, elle se reconcentre sur le groupe, balançant son poid d’une jambe à l’autre. « Donc il a dit que des sortilèges informulés, sauf pour les sorts de protections ou si on veut finir le cours à poil. Demeter? Si tu pouvais avoir l’air un tant soit peu interessé, ça serait cool, ça te concerne aussi. Pas de sectumsempra. Pas de sortilèges interdits. Ce qui reste logique. »


hrp> la longueur je. désolée (désolée aussi Dem mdrr)(le header est beaucoup plus swag que ma rep jpp)




Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur

Neutre


Messages : 65

Date d'inscription : 10/11/2016

Anselm C. Wright





Re: Cours d'occultisme pratique 0 [Groupe de Caelum]
21.11.16 22:20

Askip on va mourir —

tlmt badass ptn

labyrinthe lol

pk jss con


— Groupe de Cae vs Caelum
Y’a des jours comme ça où Anselm il sait pas trop pourquoi il continue de venir à Poudlard en fait. Tu vois, il se pose beaucoup de question sur sa vie, il lui arrive même de la refaire dans sa tête pour essayer de trouver ce qui a cloché à un moment donné. Un peu comme toi, quand t’as perdu tes clefs et que t’essaie de remonter le fil de ta propre journée. Sauf que lui, lui il a des souvenirs plus que nets. Il a du son, des images, des détails d’une incroyable précision sur sa propre vie. Des souvenirs d’odeurs, de couleurs, de sons, des os qui craquent, continuellement. Le problème d’Anselm c’est qu’il sait très bien ce qu’il a fait et pourquoi son Karma c’est de la merde un peu. En même temps quand il lui suffit de fermer les yeux pour avoir droit à un film de merde façon full HD 4D, c’est pas compliqué d’imaginer pourquoi ce gros bébé à encore peur du noir. Tu flipperais pareil, tu peux le croire.

Sauf qu’il y a des choses sur lesquels il n’a pas eu d’influence. Au début il pensait juste avoir une situation familiale compliqué. Sauf que maintenant son statue facebook est passé à « c grav hyper compliqué pk la vi ». Et que le truc de la magie, tu le maîtrises pas. C’est inné, un peu comme ton nez un peu trop tordu et sa tendance à ne pas être fait pour la muscu. Un truc dans les gênes. Alors parfois il vit ça comme une injustice et il se demande encore pourquoi il continue de s’acharner quand il serait très bien dehors, dans une école pas très chicos pour délinquants, à passer ses soirées à désosser des voitures ou les voler à des pauvres gars qui ont rien demandé à la vie. Bon ok ça a pas l’air glamour comme ça, mais c’est ce qui lui pendait au nez et il l’a toujours sur et puis bim. La magie entre dans sa vie et il se retrouve propulsé dans une famille de richous qui sont sans doute en train d’essayer de trouver le meilleur moyen de le tuer sans laisser de preuve tellement il fait son chiant avec eux depuis quatre ans. Super cool. Il saute de joie mentalement, là, même s’il a plutôt envie de se taper la tête contre le mur de la douche pour se réveiller un peu, tu vois ? Enfin non, tu peux pas voir, mais c’est pas trop grave.


Parfois il se pose de grandes questions sur sa vie, surtout quand il est en train de traîner des pieds en s’essuyant avec pas trop de conviction. Des trucs ultra philosophiques comme : « pourquoi moi ? » « Qu’est-ce que j’ai bien pu mal foutre dans ma vie pour mériter qu’on vienne me réveiller à 4 heures pour un putain de cours de merde que je vais passer planqué parce que je sais pas trop comment ça se fait que ma magie déconne un peu ??? » « Pourquoi j’suis con, non parce que pour choisir une spécialité comme ça faut vraiment l’être. » Et quand il pointe le nez dehors, enfin habillé et emmitouflé dans une robe de sorcier d’hiver, la baguette au poing (juste histoire de te crever l’oeil si tu la ramènes trop) et une cigarette éteinte entre les lèvres qu’il a abandonné parce que son briquet l’a abandonné. Il se demande :« Pourquoi il caille sa mère l’automne ? » et quand il lui arrive de croiser la tronche de certain il est encore à se demander : « Non, mais pourquoi vous existez ? »  Alors à la place de poser des questions connes il se tait il fait ce qu’on lui a hurlé de faire.

Être à l’heure tout en essayant de vraiment bien être réveillé. Ce qui n’était pas prêt d’arriver tant que personne daignait lui allumer sa petite clope du matin, mais bon. Avalon roucoulait avec Mister Jones, dont le nom faisait un peu trop injustement classe, mais peut-être qu’il était comme Indiana et qu’on finirait par survivre. Donc elle était pas trop dispo, pour le moment. Kieran était trop loin. Donc ben. Malheureusement il pouvait demander à personne d’autre. Parce qu’il les connaissait pas. Et puis y’en avait un qu’il avait décidé d’ignorer, pour l’instant, il était pas suffisamment réveillé pour aller le frapper. Pas suffisamment aéré du cerveau pour répondre à ses remarques de sale con narcissique.  Sauf qu’en fait il a quelques crasses qui lui viennent et il a grave envie d’aller les lui chuchoter en scred. Mais il va se retenir, parce qu’il se passe un truc grave devant ses yeux. Oui. Un truc grave du genre « on va vous mettre en groupe ensemble avec des gens que vous n’aimez pas on espère que vous coopérez. » Bon. Ok. Il l’a pas dit comme ça et on pourrait croire qu’en fait il a fait exprès de mettre des gens qui ne s’aiment pas ensemble juste pour lui donner un avantage. Ce qui devait être le cas à en juger par la tête du blond. Le serpentard qu'à juste l'air de vouloir en finir avec sa vie. Alors qu'il a une bonne tête et que ce serait un peu dommage. Mais non, c'est pas le moment d'aller pécho, d'ailleurs il est juste pas du tout d'humeur à le faire. Parce que là, c'est la m o r t.

Alors il est sidéré Anselm. Il freeze un peu du cerveau, surtout quand la suite se résume à :

Pas de formulés (alors qu’il arrivait même pas à faire des formulés??)

Pas de sortilège impardonnable ou méchant (alors qu’en fait il avait espéré momentanément profiter de l’exercice pour lui en balancer.)

Juste des protego en formulé (Protego son cul, et le patronus? Pourquoi personne lui a dit qu’il savait même pas faire de patronus ??)

Suivi d’un : « Slt pause stratégique réfléchissez bien cmt vous allez faire pr pa mourir lol. »


Anselm s’approche, à contrecœur, parce que c’est sa fierté qui l’empêche de retourner se coucher. Mais il se sent encore très con et il se demande pourquoi il fait de l’occultisme, déjà ? Alors comme il a rien à dire, il se contente d’écouter. De se retenir par exemple de se sentir insulté quand un serpentard propose de mettre les plus faibles au centre et, ouais, tu vois, il peut pas s’empêcher de tiquer. Alors il lui fait un doigt en grognant :  « Tu vas voir si je suis faible. » Et voilà maintenant qu’un gars plutôt salement barbu et grand – et c’est là qu’il se met à se dire que la vie lui en veut beaucoup trop et que ça devrait pas être permis – suggère qu’ils se mettent tous à se présenter, genre comme dans un rpg tu vois, avec des niveaux de compétences et tous ces trucs. Sauf que Anselm était plutôt un gars de type boulet à qui on avait attribué des points inutiles dans ce monde trop magique pour être brutal. Alors du coup il sait pas trop ce qu’il pourra apporter au groupe en fait.  « Je peux toujours… Euh. Me rappeler du chemin qu’on a pris quand il faudra qu’on revienne sur nos pas et qu’on voudra ressortir ce sera plus facilement. » Et c’était tout. Le minimum syndical. Parce qu’il avait pas forcément de participer plus que ça à une activité de groupe avec Cesar et qu’il risquait de lui péter les dents s’il s’amusait à l’énerver ce qui arriverait forcément.

Donc, pour le bien de cette mission et parce qu’il avait envie d’attraper le connard qui les avait mis dans cette situation -aka le Professeur Bones et sa sale tronche – et lui enlever son putain de sourire, il avait décidé de se tenir éloigné des emmerdes.  « Pour ce qui est des trucs magiques je gère grave, pas de problème. » Il ment, mais il sait bien qu’il fait pas illusion et il essaie de faire passer pour une blague en rigolant comme un idiot. Il tourne la tête et murmure fortement à Avalon, pour que tout le monde entende : «  T’es pas obligée de te mettre devant Ava, tu sais, y’a des têtes à claques plus qualifiées pour ce job. » À savoir faire les éclaireurs et se prendre tous les trucs moches dans la tronche. Et devine un peu qui est-ce qu’il désigne du menton ? Les deux russes du coin. Forcément.  
code by lizzou — pinterest — 1475 MOTS.


Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur

Neutre


Messages : 26

Date d'inscription : 25/09/2016

Argus Jones





Re: Cours d'occultisme pratique 0 [Groupe de Caelum]
22.11.16 0:52

Il a froid. Il a faim. Il a sommeil. Debout et mal éveillé, Argus a la grise mine qui vient, lorsque par fantaisie il se trouve qu’on doit commencer la journée à cinq heures du matin ; Soit beaucoup trop tôt à son goût.
Debout dans le parc et dans l’air frais, il voit Avalon qui arrive et un infime sourire étire ses lèvres. Il est content de la voir car il n’avait pas le cœur de se rendre seul jusqu’au lieu du rendez-vous ou plus globalement, car ce cours pratique l’avait laissé vaguement dubitatif ; Il y aura Demeter ainsi que toutes ces autres personnes qu’il n’a jamais pris la peine de connaître par désintérêt pur et simple. Alors il est réconfortant de savoir qu’il aura Avalon, sa précieuse amie sur qui il sait pouvoir compter.

- Salut Ava.

Fatigué, Argus se contente d’exister sans bruit alors qu’à deux, ils fendent le gazon gris jusqu’à rejoindre un petit attroupement de camarades, arrivés un peu avant. Parmi tous les visages qu’il croise, sur place, un se distingue particulièrement.
Le visage noyé dans son écharpe verte, ses cheveux blonds bien coiffés malgré l’heure matinale, il reconnait Demeter et comme toujours, Argus se désole de ne plus pouvoir aller vers lui comme avant. Mais il n’y peut rien.
Alors il soupire et détache son regard pour garder l’esprit clair.
Et bientôt dans l’attente ennuyante précédant le début du cours, Argus se perd vaguement dans ses pensées avant qu’enfin on se décide à commencer. Il roule vite des yeux, quand il comprend qu’il va devoir faire équipe avec Demeter. Il y a Yasha aussi avec eux et cela lui fait revenir en flashback les souvenirs plus chauds de Nukonunu. Particulièrement, cette excursion de minuit où Demeter a manqué de rester sur le carreau.
Un sourire ironique ourle rapidement ses lèvres ; Le destin fait bien les choses et il sait bien qu’à cet instant Demeter pense pareil.
Même sans le voir, il le sait et il le sent.
Le cœur lourd, Argus fait de son mieux pour ignorer toute la peine qu’il ressent soudainement et se reconcentre sur la tâche à venir ; Retrouver monsieur Bones au milieu des dédales sinueuses, en la compagnie de Wright, Jdanov, Ioslov, Morvan,  El Aoudi et Adams, qu’il ne connait pour la plupart que de loin voir pas du tout. Et tout ça, avec Avalon, heureusement d’ailleurs, ainsi que Demeter.
D’un naturel plutôt solitaire lorsqu’il s’agit de travailler avec des inconnus car il n’est social que par intermittence, Argus écoute d’une oreille distraite, espérant que quelqu’un de la trempe de Juniper vienne donner une ligne claire à suivre. Il a toujours préféré suivre que prendre des décisions, comme tout lui vient par impulsions.
Nonchalant, braver les dangers du labyrinthe ne l’inquiète pas plus que ça. Comme toujours, Argus est sûr de ses forces et a même hâte de voir sur quel genre d’épreuves ils tomberont ; L’appel du danger est toujours aussi irrésistible et lentement son sang se réchauffe.
L’air morne et abattu de Demeter le refroidit cependant. Le blond n’a ni son air féroce, ni son air froid. ; Il a une tronche de cadavre.
Soucieux, Argus ne dit rien et se contente de rester silencieux avant que ne lui vienne l’envie d’exprimer ses idées, car son point de vu diverge.

- Je n’aime pas l’idée de rester tous ensemble. A neuf, impossible d’être discret ça va faire du boucan et on risque d’attirer toute les bestioles qu’ils y ont mises.

Il baille désinvolte puis ajoute.

- En plus c’est étroit la dedans, on va se marcher sur les pieds. D’ailleurs si on tombe dans un piège c’est fini.

Il roule mollement son épaule droite et continue de s’expliquer.

- Et j’ai confiance en mes charmes du bouclier mais si on tombe sur Bones, tous entassé et qu’il décide de nous bombarder avec des sortilèges d’explosions, je n’ai pas envie de savoir ce qu’il va se passer.

Ce scénario ne lui parait pas du tout inapproprié vu la tête de leur professeur et il sait qu’il faut s’en méfier.
Mais ça lui fait bizarre à Argus, d’être prudent lui qui d’habitude est d’un naturel beaucoup plus consciencieux. Cependant, cela apparait comme des évidences pures et simples. Il ne s’agit que de logique et n’importe qui penserait la même chose.
Un rappel des sortilèges lui est très superflu mais un rappel n’est jamais de trop.

- Stupefix pour tout ce qui est vivant. S’ils font comme à Nukonunu il y aura peut-être des épouvantards à l’intérieur donc il faut garder la tête froide et ne pas paniquer. Hmm. Le charme du patronus si vous tombez sur un épouvantard, il y en avait aussi à Nukonunu. Sinon le sortilège de réduction pour les obstacles solides.

Il y en a bien d’autres, mais énumérer en entier tous les sortilèges susceptibles d’être utilisés, les garderait ici jusqu’à la fin de la matinée, ainsi Argus a préféré parler de tout ce qui est sommaire.

- Si on se sépare je propose trois groupes. Adams pour le premier, Morvan pour le second comme vous êtes en sixième année tous les deux et moi pour le troisième je suppose.

Argus hésite une brève seconde avant de couler un regard en biais à Demeter.

- On l’habitude d’être ensemble avec Demeter et Yasha depuis Nukonunu, si ça peut aider à répartir.

Il exhale de l’air froid qui s’élève en fumée, puis reprend.

- Ou à la limite, si vous tenez vraiment à rester tous ensemble, il faudrait au moins quelques personnes en reconnaissances, histoire qu’on tombe pas tous dans le pétrin d’un coup.

Argus marque une pause et adresse un sourire désinvolte à Avalon et Ansel. Il sait bien que le murmure de son cadet ne lui était pas adressé mais il ne peut s’empêcher d’y rebondir.

- Je suis le genre de tête à claques à me mettre devant.
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur

Téméraire


Messages : 68

Date d'inscription : 18/06/2016

Feat : Yuu Nishinoya | Haikyuu!! { irl : dylan sprayberry

Crédits : Avalon (avatar) ♥♥♥ | signa code perso

D. Yasha Ioslov





Re: Cours d'occultisme pratique 0 [Groupe de Caelum]
22.11.16 11:18

cours
d'occultisme
labyrinthe
ft. caelum dick bones et toute la clique


De la part de Bones, il fallait s’y attendre. Les plans foireux où il fallait se lever à l’aube par un temps pareil c’était lui tout craché. Il prenait constamment un malin plaisir à vous en faire baver mais finalement tu avais pris l’habitude ; lui, sa sale tronche et ce vieux rictus merdique toujours planté au beau milieu du visage. Il te donnait toujours autant la gerbe, mais tu avais cessé de discuter : finalement tu finissais toujours perdant et te prendre punition sur punition avec lui comme surveillant n’avait rien de plaisant. Le coup de la dernière fois t’étais encore resté en travers de la gorge, tu devais bien l’avouer.

Le visage blottis dans ton manteau qui était légèrement trop grand pour toi tu déambulais au milieu du brouillard épais, le nez fourré dans ton écharpe aux couleurs de ta maison. Le froid n’était pas très mordant, mais le vent était frais et l’air humide. Le jour n’était pas encore levé et tu ne voyais pas grand chose, alors tu te plantas simplement au point de rendez vous, un peu à l’écart du groupe déjà présent, en te disant que tu aurais peut-être finalement mieux fait de venir sécher ce cours pour la simple raison que tout le monde y était convié, y compris les autres filières. Et très honnêtement, tu trouvais ça stupide.

Tu baillas bruyamment, le regard blasé, détaillant les personnes que tu arrivais à distinguer. Tu poussas un grognement en voyant Demeter, qui semblait lui aussi peu ravi d’être là. Pour une fois, ça vous fait un point commun. Au fond tu n’étais pas vraiment surpris de le voir là — vous aviez presque les mêmes matières tous les deux — mais tu espérais profondément que certains de tes amis seraient présents. C’est avec soulagement que tu vis Cesar dans l’assemblée, que tu t’empressas de rejoindre, lui donnant une grande frappe dans le dos. Ton sourire revint enfin, il se faisait tellement rare ces derniers temps. Voir ce guignol dans une matinée que tu jugeais ennuyante te redonnas un peu foi en cette activité que l’on t’avait imposé : peut-être que ça allait être intéressant finalement.

salut tête de con.

Pas le temps d’en dire plus que Bones commença son speech. Tu serras les dents tandis qu’il fit une remarque à propos de vos origines, ce qui te mettais hors de toi. De toute façon, chez ce prof, tout te mettait hors de toi.

t’façon tu ne mérites même pas de prononcer mon nom говнюк (connard).

Tu savais qu’il n’y avait que Cesar dans les parages pour comprendre tes mots et ça t’arrangeais bien, c’est pourquoi tu te permettais quelques petits écarts de conduite. pourtant ce qui suivit piqua ton intérêt. Je suis un mage noir. Cet exercice se rapprochait réellement d’une situation à laquelle tu pourrais être confronté plus tard, et savoir que tu devais affronter cet homme en particulier te fit esquisser un rictus. Tu tournas la tête, observant tes camarades… Bon, il fallait bien travailler avec tout le monde, même ceux qui se sont visiblement incrustés. Comme d’habitude Bones termina son explication par une interminable liste de menace qu’il mettra sans aucun doute à exécution si l’envie le prend, et c’est sur ces mots qu’il disparut dans le labyrinthe, sans demander son reste.
Mikael était d’avis qu’il ne fallait pas se séparer. Toi tu pensais qu’il fallait se séparer, mais ne pas partir seul chacun de son côté. Travailler en groupe est primordial, mais se balader à vingt n’était pas non plus la meilleure idée qui soit. Tu remarquas Demeter qui se mettait un peu en retrait.

eh tête de noeuds, si tu crois tout pouvoir faire tout tout seul tu es encore plus con que ce que j’imagine alors écoute un peu avant que je vienne t’en coller une bordel. gueulas-tu à son intention, même s’il allait probablement te répondre d’un air cinglant tu savais que ce n’était pas le moment de jouer au plus malin.
S’en suivit l’intervention d’un géant que tu ne connaissais pas — Dieu que c’était frustrant —, d’une fille prénommée Avalon qui jouait à la dure mais finalement ça te faisait plus rire qu’autre chose, et puis d’Anselm, dont la réaction ne te surpris même pas.

On l’habitude d’être ensemble avec Demeter et Yasha depuis Nukonunu, si ça peut aider à répartir.

HEIIIIIIN ?

t’avais été étrangement calme jusqu’à présent et t’étais même plutôt d’accord avec ce qu’avait dit Argus mais là tu te devais de réagir.

je sais pas si t’es au courant mon ptit bonhomme – ironie quand tu nous prends – mais lui et moi on est pas super potes. je veux bien me le coltiner parce que j’ai l’habitude mais dans ce cas Cesar vient avec moi, j’ai besoin d’un soutient psychologique. Je trouve que rester tous ensemble est loin d’être la meilleure idée qui soit, mais partir en solo c’est pas non plus une bonne idée – regard en biais vers Demeter, très peu discret – L’idée des groupes me plait bien. Foncer tous ensemble dans un même piège très peu pour moi.
___

hrp : dsl de la longueur, si vous voulez aller plus vite lisez juste les dialogues mdrr



FORCE&ARDEUR
petit yasha veut devenir grand ; essayer d'être à la hauteur, essayer de ne pas commettre d'erreurs. yasha il marche sur un fil tellement fin qu'il a peur de se casser la figure, il tangue dangereusement vers le vide, vers le néant, et il n'y a personne pour le rattraper.

Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur

Neutre


Messages : 31

Date d'inscription : 09/11/2016

Localisation : Rennes

Feat : Clive Standen - Rollo "Vikings"

Crédits : Euh... mon compte en banque?

Graham Morvan





Re: Cours d'occultisme pratique 0 [Groupe de Caelum]
22.11.16 13:30

Graham observait le groupe. Passant sa main sur son visage, il était dépité.
"Aucun d'entre eux ne semble capable de travailler en équipe. Ils n'ont pas pigé que le but de cette épreuve c'est de réussir tous ensemble? Comment peuvent-ils croire qu'ils arriveront a défaire un supposé mage noir tout seul... moi j'ai un avantage, et je me sens pas capable d'y aller seul. Les risques sont trop important. Oh, et puis merde...
Hé! On a peut être autre chose a foutre que de savoir qui n'aime pas qui. Partons du principe qu'on y va en petit groupe de trois, on sera séparer dans le labyrinthe, et on ne pourra pas trouver le professeur en même temps, on ne trouvera pas les mêmes pièges, en gros, on sera tous soumis a la réussite des autres, car on ne pourra sans grande difficulté arriver jusqu’à lui sans perte. On doit travailler ensemble, connaitre nos positions, définir la sienne, puis ensuite établir un plan de bataille, et pour l'instant, la seule chose qu'on a, c'est des gens qui savent pas prendre sur eux pour réussir un putain de cours! Prenez sur vous, nom d'un griffon.!
"Ça y est... ils m'énervent déjà... Il n'aura fallu que... oh... à peine cinq minutes... quelle plaie...
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur

Neutre


Messages : 323

Date d'inscription : 25/04/2016

Crédits : YAYA LE PLUS BO ♥♥

Double Compte : Joan PARKER

Demeter H. Green





Re: Cours d'occultisme pratique 0 [Groupe de Caelum]
22.11.16 20:55

Il y eut d’abord Avalon, puis ensuite Yasha de manière plus virulente, pour mettre à l’épreuve toute l’indifférence dans laquelle Demeter se noyait depuis quelques temps déjà. Ces deux-là, ne provoquèrent guères que de remous en lui, tandis qu’il se retourna avec lenteur, face au groupe, l’air complètement détaché.

Alors que des semaines auparavant, la répartie serait venue immédiate et brûlante sur ses lèvres venimeuses, il demeura de marbre. Néanmoins, sa bouche s’étira en un sourire de circonstance, faussant une mine coupable et désolée qui ne tromperait personne tant elle était creuse.

Un peu sardonique, Demeter trouvait des allures de farce à cette petite réunion stratégique d’avant l’épreuve, mais il fallait bien se prêter au jeu, s’il souhaitait qu’on lui laisse la paix.

Comme il fallait s’y attendre, Argus était d’un avis différent de celui d’Adams et il ne tarda pas à prendre la parole pour expliquer sa vision des choses. Ce n’était guère étonnant ; Le gryffondor avait beau prétendre le contraire, il ne pouvait s’empêcher de participer à ce genre de débats.
Silencieux Demeter n’ajouta rien et se contenta de rouler des yeux en s’imaginant coincé entre Argus et Yasha une fois de plus ; Il préférait d’avantage se coltiner toute une soirée en compagnie d’Avalon, plutôt que d’avoir à supporter son nabot de condisciple qui braillait pour un rien.
Quoiqu’au final, Demeter s’en fichait éperdument. Il n’avait jamais été aussi peu désintéressé et inaffecté, qu’en ce moment même de sa vie, ainsi plus rien ne pouvait le surprendre.
Il eut un sourire, quand ce bon vieux géant de Graham Morvan s’anima un peu pour fustiger les tensions existantes ; Pour une fois que Demeter n’en était pas l’instigateur... Cette ironie le fit rire intérieurement et il s’amusa de toutes ces discussions qui n’emmenaient que des questions pour au final, aucune réponses.
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur

Neutre


Messages : 26

Date d'inscription : 25/09/2016

Argus Jones





Re: Cours d'occultisme pratique 0 [Groupe de Caelum]
22.11.16 21:25

On ne peut s’étonner de la réaction de Yasha considérant sa relation plutôt houleuse avec Demeter et Argus regrette d’avoir mentionné cette idée qui provoque une agitation dont le groupe n’a pas besoin.

Avant qu’il ne songe à répondre, la voix de Graham s’est élevée et son camarade est grand, si grand que son agacement, audible dans sa voix, force le respect. Le remerciant intérieurement de son intervention, Argus songe à un moyen de communiquer à l’intérieur de ce satané labyrinthe. Une réponse lui vient.

Dans son sac, il a toujours quelques rouleaux de parchemins et des plumes autoencreures

- Si on se sépare on peut communiquer par origami. J’ai le nécessaire pour trois groupes avec moi. Et pour la position on peut faire apparaître un bouquet grâce à l'incantation orchideus et en semer des pétales avec un code couleur par groupe. Ou les fixer aux parois du labyrinthe avec un sortilège de glu perpétuelle. Comme ça on peut toujours se rejoindre en revenant sur nos pas et en suivant le chemin qu'un autre groupe a emprunté, s'il y a besoin.

A présent reste à savoir si le groupe souhaite se diviser ou non et il ne tarde pas à prendre la parole, de nouveau, afin de savoir dans quelle direction ils vont s’élancer :

- Qui souhaite qu’on se divise, à part Yasha et moi ?
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur

Hibou & Sigma


Messages : 90

Date d'inscription : 06/11/2016

Crédits : Serge (Сергей); Yashou (Яша); Venus (Венера) ♥♥♥

Double Compte : Marvel J. Solberg

C. Parfait Jdanov





Re: Cours d'occultisme pratique 0 [Groupe de Caelum]
22.11.16 23:39

I get up in the morning to the beat of the drum
I get up to this feeling keeps me on the run
I get up in the morning, put my dreams away
I get up, I get up, I get up again

Non mais sérieusement ? Oser me couper en plein milieu de mon « beauty sleep » ? C'est pas un peu de l'abus de pouvoir, tout ça ? J'ai besoin de mes huit heures de sommeil pour rester magnifique et au maximum de mes performances ! Et bien qu'un certain professeur ait ruiné toutes ses chances de refaire un jour la couverture de sorcière Hebdo, ce n'est pas le cas de tout le monde. Espèce de vieux frustré, va !

Mais qu'importe. Je me vengerai plus tard en trouvant des rumeurs bien crades sur lui. En attendant, je n'ai plutôt pas intérêt d'arriver en retard. Je refuse de me retrouver avec une sale note en occultisme. Je vaux bien mieux que ça, et ce n'est pas un enseignant sadique qui me fera renoncer à mon avenir (note à moi-même : trouver une rumeur sur une prétendue relation sado-masochiste qu'entretiendrait le professeur Bones).  Je me plante donc dans le parc avec une toilette impeccable et un grand sourire insolent, au milieu de ce beau monde. Mais pour une fois, je ferme ma grande bouche et reste en retrait pour mieux évaluer la situation.

J'ai beau trouver les méthodes de Bones plus que discutables, c'est un dur à cuire. Ce mec a quand même pété des dents à des criminels, déjoué des plans machiavéliques et fini adulé par tous. Ce serait donc mentir de dire que je ne le respecte pas. D'autant plus que ses idées de cours sonnent comme un défi pour moi, et que ça change de la routine des cours de botanique qui sont d'un ennui mortel. Alors quelque part, j'ai envie de le rendre fier de moi, de lui prouver que je ne suis pas qu'un petit con arrogant qui fait pipi dans son froc dès qu'il voit une poupée Barbie.

Non sans lancer un clin d’œil provocateur dans la direction d'Anselm en guise de bonjour, je décide de courir au ralenti vers Yasha. Ah, ce type-là aura toujours le mot pour me donner le sourire ! Et évidemment je m’esclaffe comme un imbécile lorsqu'il traite Bones de connard. En temps normal, j'y aurais rajouté mon grain de sel. Mais une petite voix en moi me dit que ce n'est pas l'idée du siècle, surtout que c'est lui qui détient le pouvoir de me mettre un Troll en occultisme. Alors je me contente de reprendre mon souffle, et de lui adresser un grand sourire mielleux.

« Bonjour m'sieur. Vous êtes resplendissant, aujourd'hui ! »
Et plus bas, à la direction de Yasha «  Привет, blondinette ! ♥ ».

Le groupe commence à parler stratégie. À tenter de coopérer alors que disons le franchement : la moitié des personnes présentes a envie de décapiter l'autre. Peut-être qu'au final, c'est ça le véritable challenge : avancer sans essayer de tuer ou de perdre son petit camarade. Par Merlin ! Et si ce fourbe avait mis en place des pièges qui ne s'activaient que si on insultait ou frappait ses alliés.

« Avant de se diviser en sections, il faudrait peut-être faire un résumé de nos compétences. Moi par exemple, j'suis carrément bon en sortilèges de défenses contre les forces du mal. » Et très modeste. « Ok. Et j'admets que les animaux m'adorent. »  Même si ça, je n'en suis pas spécialement fier. Allez vous faire lécher la figure par un chien à trois têtes, et on en reparle ! « Aussi, qui déteste qui, et qui a couché avec qui ? Autant le dire maintenant, avant que ça n'explose dans le labyrinthe. » Je marque une pause, les fixant un par un. N'essayez pas de mentir, les losers. Je connais les rumeurs sur vous. « Yasha est mon Любовь. Je lui fais donc pleinement confiance. Et puis... » C'est là que je pose ma main sur l'épaule de mon ennemi juré avant de l'attirer vers moi, par la force.

« Anselm et moi, nous étions meilleurs amis dans le passé. Il a quelques sentiments contraires vis-à-vis de moi mais il m'a-do-re et a beaucoup pleuré à ma mort. Longue histoire. Il vous dira le contraire évidemment ! Fausse modestie, tout ça. Mais je suis le seul être humain capable de le supporter durant une heure entière ! » Et surtout, j'ai besoin de lui pour ne pas me perdre comme une crotte dans le labyrinthe. « On peut aussi se séparer en deux groupes, au lieu de trois. Ou alors je prends Yashou et vous récupérez Avalon ? Elle a l'air de beaucoup t'apprécier, Demeter. »  Petit clin d'oeil amusé. Et puis comme ça, si entre russes on perd discrètement Anselm, ce sera un malheureux dommage collatéral.


©Pando



Привет = Salut
Любовь = amour


A soldier on my own, I don't know the way. I'm riding up the heights of shame. I'm waiting for the call, the hand on the chest. I'm ready for the fight and fate. The sound of iron shots is stuck in my head, the thunder of the drums dictates. The rhythm of the falls the number of deaths, the rising of the heights ahead.
Revenir en haut Aller en bas


Contenu sponsorisé







Re: Cours d'occultisme pratique 0 [Groupe de Caelum]

Revenir en haut Aller en bas
 Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Firewhisky :: Poudlard :: Extérieur :: Le parc-
Sauter vers: