Revenir en haut




Bienvenue sur Firewhisky les sorciers ! On espère que vous allez bien, et que vous êtes près à swinguer au rythme des trompettes ! À Londres Magique, nous sommes en Mars 2017 ! Les oiseaux recommencent à chanter et les mimosas sont en fleur, bon courage pour les allergies. Il est 12 heures, l'heure des news !

15.03.17 — Après un an d'aventure extraordinaire à vos côtés, Firewhisky ferme définitivement ses portes. Retrouvez plus de détails ici, et écrivez la fin de votre personnage par là !
26.02.17 — La MaJ #6 est finiiie ! Retrouvez tous les détails de ce qu'il s'y est passé par ici ;)
02.01.17 — La MaJ #5 a été effectuée ! Retrouvez tous les détails de cette dernière par ici !
19.09.16 — Le journal de FW reprend ! Participez-y en écrivant un article. Plus de détails ici.
04.09.16 — Une MàJ a été effecutée ! Retrouvez tous les détails ici
18.08.16 — le forum sera inaccessible du 02/09/2016 au 04/09/2016 pour une nouvelle mise à jour. On sait, on en fait beaucoup, mais il faut encore se préparer à de gros changements....













Brouillard de colère [pv Eros] - Page 2

Partagez | 
 

 Brouillard de colère [pv Eros]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage

Voir le profil de l'utilisateur

Neutre


Messages : 161

Date d'inscription : 12/08/2016

Feat : Sawada Tsunayoshi (Katekyo Hitman Reborn)

Crédits : Kiki ♥ Ava ♥ et Moi XD

Double Compte : Mikael B. Adams

avatar





Re: Brouillard de colère [pv Eros]
12.02.17 17:11

Le jeune homme était un peu déçu que Eros ne parle pas italien, il pourrait tenter lui apprendre. Il ne serait pas le meilleur prof qui soit, mais il ne voulait pas le blesser en disant qu'il le parlait. Il se mordait les lèvres. Un peu gêné par cette situation. Elle le dépassait clairement. Mais le serdaigle parlait des branches, comme si c'était une évidence. Mettant en avant sa branche à lui, ce qui le faisait rire. Il devait selon Eros, affronter ses peurs. Celle des canidés. Pour apprendre des choses. Comme l'art. Il n'était pas doué de ses mains. À part pour la cuisine. Mais c'était son exception à lui. Luigi regardait le visage de jeune adulte qu'il avait en face de lui. Il parlait de sa vie, du regard des autres sur lui. Il se demandait si c'était parce qu'il était spécial. Sûrement. C'était la seule explication possible. Un double cursus, lui ? Il y croyait assez peu. Il n'était pas assez intelligent pour ça. Certes, il travaillait, mais aurait-il le temps pour travailler à son double cursus. Il n'en savait rien. Il voulait juste trouver cette voie, celle qui l'attendait, mais avec les sigmas, serait-il obligé de choisir son camp. Sachant qu'il aurait des ennemis, il préférait ne pas en avoir. Le moins possible. Le jeune sorcier soupirait.

« J'essayerai d'être un meilleur moi, mais je sais que je ne pourrait pas faire quelque chose d’exceptionnel. Je ne pense pas qu'un double cursus soit une bonne idée. J'ai parfois du mal à suivre en cours, ce n'est pas hasard que je suis pouffy, je suis loin d'être un génie, j'ai peur de quelque chose, donc, je n'ai aucune envie de l'affronter, même en la croisant en rue, je flippe et je fuis. Je serai plus bon, c'est sûr, je n'ai aucune envie de forcer les choses, ça va me dégoûter. Puis je me vois mal dans ton cursus, mon seul talent, c'est la cuisine. »

Luigi pour appuyer ses dires sortais une photo de son dernier plat. Un truc digne de Gordon Ramsey quand monsieur ne criait pas à tue-tête. Il n'aurait pas eu ses accidents magiques, il aurait sûrement été dans cette branche. Le travail ne lui faisait pas peur. Pour preuve ses notes. Celles qui noircissait son cahier, à côtés de ses recettes. Il n'avait pas beaucoup de célébrités de sa maison, c'était dommage. Au moins, il pouvait se faire des amis, c'était cool.

« Je ne veux pas te faire de la peine Eros, tu sais. Mais je ne peux mettre la barre trop haut, déjà que je suis pas très grand. Je la met assez pour me permettre d'avancer. Tu sais que te dire ce qui me passait par la tête fait partie des choses que je devais affronter pour évoluer. Je suis un poil méfiant avec les autres. »



Revenir en haut Aller en bas


Invité


avatar





Re: Brouillard de colère [pv Eros]
12.02.17 18:44

Eros le regardait attristé. Luigi avait une faible confiance en soi et pourtant Eros était sûr que le jeune Poufsouffle serait capable de faire de grandes choses. Il lui montrait une photo d'un plat, et Eros était conscient que le garçon devrait en être fier. Pourtant, il ne semblait que plus rabattu par ce don qu'il avait. 
Il n'y avait pas de cursus, ici, à Poudlard, qui lui aurait permit de travailler le cullinaire comme il n'y avait pas de cours d'art ou d'estéthique. C'était quelque chose que les sorciers laissaient à d'autres, comme par exemple aux elfes de maison. Le monde moldu avait bien plus à offrir à Luigi que celui magique. Pourtant, à sa connaissance, les élèves ne pouvaient partir de Poudlard qu'après l'obtention d'un des diplômes.  
Eros se rendit compe à quel point il avait cru le garçon enfantin. Celui-ci semblait déjà avoir compris que la tâche serait difficile. Il ne savait plus quoi lui dire ni comment le rassurer. Il était perdu. Comme presque à chaque fois qu'il avait une conversation humaine avec quelqu'un. C'était presque obligatoire. Il avait sous-estimé Luigi. Le garçon était bien plus mature qu'Eros ne l'avait pensé.  
Lorsqu'il énonça qu'il voulait pas lui faire de la peine, le semi-vélane secoua la tête. Il ne s'agissait pas de lui dans cette discussion. Il voulait juste que Luigi soit heureux et fier d'être lui-même. Cependant la dernière remarque le troubla. Méfiant avec les autres ? Qu'est-ce qui a bien pu se passer pour qu'il se méfie des gens autour ? L'épisode avec les Serdaigles n'était pas le premier ? Eros serra les poings et sa question lui échappa avant qu'il ne contrôle sa langue. 

"Pourquoi cette méfiance ?" 


Il soupira, et regarda l'heure sur une horloge accrochée dans le couloir. Il leur restait environ une dizaine de minutes, pas plus. Pas assez d'après Eros, mais il ne pouvait pas retenir Luigi plus longtemps. 

"J'en suis désolé, je ne suis pas un Serdaigle sans raison... Vilaine curiosité..." 


Il esquissa un sourire d'excuses, le plus sincère possible, espérant qu'il n'avait pas gaffé.
 
 
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur

Neutre


Messages : 161

Date d'inscription : 12/08/2016

Feat : Sawada Tsunayoshi (Katekyo Hitman Reborn)

Crédits : Kiki ♥ Ava ♥ et Moi XD

Double Compte : Mikael B. Adams

avatar





Re: Brouillard de colère [pv Eros]
12.02.17 21:30

Luigi parlait de sa vie, de son indécision à un inconnu, ça serait un psy. Il pourrait avoir l'excuse de parler à un pro. Mais là, il faisait confiance à un élève dont il connaissait à peine le noms et ses origines. Comme si être à moitié italien était la clé. Non, ça ne l'était juste, qu'il était gentil avec lui. Il appréciait qu'on le voit un peu autrement qu'un truc mignon. Aussi surprenant, une question sortait du jeune adulte. Laissant le jeune sorcier assez surpris, par la colère qu'il pouvait entendre dans sa voix. Il penchait la tête, se demandant ce qui se passait avec ce grand. Il se grattait le menton, réfléchissant rapidement. Il s'excusait pour cette curiosité.

« Non, j'ai amené le sujet sur le tapis, c'est ma faute. Disons que même si je suis les plus fraternels ici, je n'avais que deux amis chez les moldus, dont un qui ne me parle depuis que je suis ici. Certains que j'avais considéré comme mes amis ont fait des choses qui m'ont blessé. Je n'ai pas le temps, ni l'envie de parler de ça en détail. J'étais trop gentil, je me suis fait mordre par ce trait de caractère. Je ne peux pas mal voir ta curiosité, j'ai un peu la même. Tu m'excusera, je crois que mon cours commence bientôt. Dis-moi on se reverra ? J'ai un peu peur que tu revienne pas me voir. Je n'ai pas revu ni Clive, ni Cecil depuis un moment, ils me manquent. Kieran aussi... Je sais qu'ils ont une vie, mais... Pardon... »

Luigi frottait son nez reniflant pas très élégamment. Il avait failli pleurer pour des amis. Ceux qui l'avait laissé. Il revoyait Clive en cours, mais c'était compliqué, déjà parce qu'ils étaient pas de la même maison, mais aussi car le rouge et or était un peu comme ce garçon bleu et bronze, spécial. Il n'avait aucune envie de les perdre, tous autant qu'ils sont. Il devait être forts pour tous le monde. Il devait changer, accepter ce monde aussi étrange qu'il soit. Le laisser faire partie de sa vie. Il prenait la main du Serdaigle.

« Merci de m'avoir conduit ici, il ne faudrait pas que tu soit en retard. Ça fait mauvais genre. Bon courage. Eros. La magie nous accompagne. »

Il sourit, il savait que par réflexe, il avait un peu parler italien. Il souriait, il n'avait pas sûrement compris, pas grave, il expliquerait plus tard.



Revenir en haut Aller en bas


Invité


avatar





Re: Brouillard de colère [pv Eros]
13.02.17 13:09

Eros avait envie de le retenir, mais en avait-il seulement le droit ? Luigi lui avait parlé italien, et quelques mots l'avaient atteint grâce aux similarités avec le latin. "Bon courage".  
Mais Eros n'avait pas besoin de courage non. Il avait envie de voir les autres heureux et il avait l'impression de n'avoir fait que raviver de vieilles blessures. Mais il savait que parfois, il ne fallait pas forcer. Que certaines choses nécessitaient du temps.  
Il lui sourit, lui ébouriffa les cheveux une nouvelle fois. Il croyait en lui et il espérait que ça l'atteigne.
 
"Tu connais mon nom, si jamais tu as besoin de moi, envoie moi un origami, d'accord ? J'espère qu'on aura l'occasion de se reparler et surtout que tu trouveras ta voie. Et n'écoute pas les autres. Suis ton instinct. Bon courage à toi."
 


Il le regarda dans les yeux avec tendresse, comprenant qu'il avait eu le temps d'un peu s'attacher à lui. Il lui avait quand même confié des choses. Ils s'en étaient mutuellement confiés. Il espérait que cette confiance bancale crée sur l'instant resterait un peu plus longtemps. Que ça serait plus qu'un simple moment de partage entre deux inconnus. Que ça deviendrait un moment entre amis.  
C'est avec ces pensées qu'il s'éloigna du garçon, lui faisant un signe d'au revoir. Il devait monter en occultisme, au cinquième étage et préférait pas trainer.  
Pourtant, il n'arrivait pas à suivre, une fois en classe. Il arracha une feuille de son carnet et dessina le portrait de Luigi. Ses grands yeux caramel, son air mélancolique. Il replia ensuite le papier méticuleusement, et pendant que le prof ne le regardait pas, il l'enchanta. Le petit lynx ainsi crée sauta de la table et disparut sous la porte, portant un portrait à un garçon écrivant des recettes sur son petit cahier. Eros sourit, espérant que le chat sauvage se tromperait pas de destinataire, et se laissa emporter par les longs discours énoncés par le professeur.  
Il espérait que la journée suivante serait aussi bonne que celle-ci. 
Dommage que cela ne se résuma qu'à l'espoir.
Revenir en haut Aller en bas
 Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Firewhisky :: Poudlard :: Étage 5°-
Sauter vers: