Revenir en haut




Bienvenue sur Firewhisky les sorciers ! On espère que vous allez bien, et que vous êtes près à swinguer au rythme des trompettes ! À Londres Magique, nous sommes en Mars 2017 ! Les oiseaux recommencent à chanter et les mimosas sont en fleur, bon courage pour les allergies. Il est 12 heures, l'heure des news !

15.03.17 — Après un an d'aventure extraordinaire à vos côtés, Firewhisky ferme définitivement ses portes. Retrouvez plus de détails ici, et écrivez la fin de votre personnage par là !
26.02.17 — La MaJ #6 est finiiie ! Retrouvez tous les détails de ce qu'il s'y est passé par ici ;)
02.01.17 — La MaJ #5 a été effectuée ! Retrouvez tous les détails de cette dernière par ici !
19.09.16 — Le journal de FW reprend ! Participez-y en écrivant un article. Plus de détails ici.
04.09.16 — Une MàJ a été effecutée ! Retrouvez tous les détails ici
18.08.16 — le forum sera inaccessible du 02/09/2016 au 04/09/2016 pour une nouvelle mise à jour. On sait, on en fait beaucoup, mais il faut encore se préparer à de gros changements....













Un petit match ? || Maïwenn [FINI] - Page 2

Partagez | 
 

 Un petit match ? || Maïwenn [FINI]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage


Invité


avatar





Re: Un petit match ? || Maïwenn [FINI]
10.03.17 12:24








Elle serre sa main, délicatement, et il est surpris de découvrir des mains aussi fragiles chez une poursuiveuse.
Elle ne doit pas faire partie de l'équipe depuis longtemps, se dit-il. Les mains des poursuiveurs, la plupart du temps étant calleuses et fortes.
Elle se présente, elle s'appelle Maïwenn. Il se recule un peu lorsqu'elle ouvre la veste laissant découvrir une petite créature ébouriffée. Surpris, il se demande ce qui ne vas pas chez elle pour mettre son animal de compagnie autant en danger puis se souvient.
Les Poufsouffles n'ont jamais été très raisonnables.
Il lui adresse un sourire sincère et enlève sa veste, trouvant qu'il faisait chaud en hauteur, avec ce soleil hivernal fort et intense. Il l'a replie et d'un geste de baguette la fit léviter jusqu'au sol, près de la porte des vestiaires, ne restant qu'en T-shirt sans manches, découvrant ses bras tatoués. Il louche sur la jeune fille, secoue un peu la tête puis remonte dans les airs.

"On se fait un petit match à l'amicale ?"




Soudain il entend un bruit caractéristique et se raidit un peu. Le souffle s'approche et il se retourne au dernier instant pour se prendre le cognard dans l'abdomen contracté. Il plaque ses avant bras contre la balle folle et envoie un sourire désolé à la jeune fille.

"Sans le cognard, cette fois, je préfèrerais qu'on le repose, question que personne n'ai mal."




Il doit avouer qu'il aurait du mal à voir comment la demoiselle survivrait à une rencontre avec l'arme de quidditch.
Sa batte sous l'épaule lui rentrant douloureusement dans les côtes, il descend jusqu'au sol et disparaît quelques instants dans les vestiaires avant de revenir, bouteille d'eau dans la main. Il en prends une gorgée, goulûment, puis secoue le récipient vers Maïwenn.
Après tout, elle est habillée plus chaudement que lui et dois forcément avoir soif après la course effrénée avec la gagnante de la balle au prisonnier.



Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur

Neutre


Messages : 52

Date d'inscription : 22/02/2017

Localisation : Trois ballais

Feat : Luna Lovegood

Double Compte : Adnaé L. Adroborann

avatar





Re: Un petit match ? || Maïwenn [FINI]
15.03.17 21:52

◄► Un Petit Match ?◄►
J'ai toujours eu un physique dit "fragile", mais j'ai aussi souvent impressionné les gens qui me rencontraient. Il ne faut pas sous-estimé les petites mains. Ce sont celles qui peuvent faire le plus de choses.
Il a eu l'air surpris lorsqu'il vit Banshee, pourtant mon Chinchilla est en sécurité avec moi. Je le sais.
Il enlève sa veste et.. Wow, je n'ai jamais vu autant de tatouage, ils sont époustouflants. Je ne sais pas si j'aurais le courage d'affronter l’aiguille pleine d'encre, et son bruit maléfique. Mais j'admire ce qui en ont, ça en dit beaucoup sur eux.

Il me propose un match amical, mais je crains de connaître le score avant même de commencer. Ceci-dit, cela peut-être amusant, et cela fera un très bon entraînement. Finalement, mieux vos s'entrainer à plusieurs que tout seul, on s'ennuie moins.

Tout à coup un sifflement se fait entendre, je le reconnais très bien et lui aussi. J'ouvre de grands yeux face au cognard qui arrivait à vive allure derrière lui. Il me regarde et se retourne au dernier moment. Je ferme les yeux automatiquement, tout en les cachant avec mon bras. Un instant se passe. Rien. Pas de chute, pas de bruit d'impact. J'ouvre les yeux. Il tenait le cognard contre son torse, le serrant avec ses mains. Ses muscles sont contractés, ses mains serrées sur la balle. Il me sourit, je suis surprise et un peu confuse. Est-ce que je viens de le relooker ?

L'évidence est certaine, on pose le cognard. Eros a bien raison, si ça continue il pourrait y avoir de graves séquelles. Bien sur que je me suis déjà reçu des cognards, mais je dois avouer que moins je m'en reçois, mieux je me porte. Je hoche la tête en signe d'approbation.

Il redescend, j'ai eu comme l'impression qu'il couvait une douleur aux côtes. Il pose la balle, et se dirige vers le vestiaire. Je me demande ce qu'il fait, peut-être n'a-t-il pas supporté le coup de la balle. J'en profite pour redescendre sur terre. Un match avec Eros, c'est risqué pour mon pauvre Banshee. De plus il a besoin de se dégourdir les pattes. Je m’accroupis et dépose mon chinchilla au sol en lui caressant la tête.

Tu restes bien sage Banshee, pas de bêtise.

Je lève la tête, observant le vaste terrain qui m'entoure. Je dépose ma veste au sol, je porte un débardeur noir bordé de jaune. En haut à gauche l'insigne de poufsouffle. C'est ma mère qui me l'a fait, à la main. Quelques marques foncées sur les bras, des cicatrices. Je n'ai jamais su les cacher, mais elles disparaissent avec le temps. Elles sont presque invisible, imperceptible.

Je me relève, revoyant les scènes, me rappelant les douleurs. Un petit instant de nostalgie. Mais la silhouette de mon adversaire de quidditch sort des vestiaires, une bouteille d'eau à la main. Mon dieu j'avais tellement soif ! Il me fait signe d'en prendre, mon sourire s'élargit sur mon visage et mes yeux pétilles. Il a lu dans mes pensées, c'est sûre ! Je prend la bouteille qu'il me propose, bois deux gorgées. Une grande expiration en suit, ça fait du bien.
Je le regarde d'un air de le défier.

J'ai failli croire à ma victoire par abandon ! J'aurais presque trouvé ça facile !

Je lui fais un clin d’œil m'armant de mon balais. Il fait si beau aujourd'hui.



Love sur ta truffe yaay
Revenir en haut Aller en bas


Invité


avatar





Re: Un petit match ? || Maïwenn [FINI]
17.03.17 8:39









" Victoire par abandon ? Voyons, Maïwenn, tu te rendras vite compte que ce n'est pas mon genre ! "




Il s'incline gentiment et élégamment devant elle, comme devant une grande dame. Son regard glisse sur son corps agile et délicat. Soudain, il se raidit, ses yeux s'arrêtant sur des marques brunes difficilement perceptibles sur ses avant-bras. Le jeune homme s'avance, ne faisant même plus attention à ce que son contact pourrait faire à une fille aussi innocente qui peut à tout moment lui succomber et il attrape ses bras fermement. Eros effleure les cicatrices d'un geste doux, attentif. La peau est rugueuse sous ses doigts. Il peut presque sentir la douleur, la souffrance qu'elle devait subir pour s'infliger ça.
Pourtant, il ne dit rien. Pas un commentaire. Il lui a signalé qu'il avait vu, qu'il était conscient, mais qu'il n'allait rien demander. Si elle avait envie de se confier, elle saurait qu'elle pourrait.
Il lui sourit, recule, conscient d'avoir peut-être été un peu trop intrusif.

"Je suis navré, je ne me contrôle pas parfois... "




Il laisse échapper un petit rire gêné, sentant ses pommettes rosir. Et ce n'est pas faute au petit vent frais qui venait de se lever.
Il empoigne son balais, jette un regard à la petite créature poilue jouant au sol et se soulève dans les airs. Ses cheveux, décoiffés, laissent échapper quelques mèches sur l'avant de son visage aux traits anguleux et à la fois doux.
Il sait être beau, irrésistible même, mais dernièrement ça ne lui pose plus problèmes. Il a mesuré le temps qu'il a perdu à éviter des problèmes aux gens alors qu'il n'y avait qu'eux pour être gênés par son don. Il laisse échapper un soupir qui se matérialise sous forme de buée pâle devant ses lèvres gercées.
Il n'a pas froid pourtant. Son sang, ce sang de vélane qu'il crut détester si longtemps, le réchauffe. Les autres l'admirent, le dévorent du regard, et alors ?
En quoi je devrais changer pour eux, alors que c'est à eux, pas à moi que ça pose un problème ?
Il sait parfaitement depuis quand ce changement brusque s'est fait dans son esprit. Il repense vaguement à des yeux verts et à l'odeur de l'orage. La pluie dégoulinant sur une peau dorée.
Il sourit, regarde Maïwenn. Il a conscience de sa petite absence et ne s'en soucie guère. Il lui adresse un signe de la main pour qu'elle le rejoigne, puis désigne les goals opposés.

"Celui qui y fait passer le souaffle en premier gagne ! "




Il lui lance la balle avec un clin d’œil.
Honneur aux filles, n'est-ce pas ?



Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur

Neutre


Messages : 52

Date d'inscription : 22/02/2017

Localisation : Trois ballais

Feat : Luna Lovegood

Double Compte : Adnaé L. Adroborann

avatar





Re: Un petit match ? || Maïwenn [FINI]
17.03.17 19:56

◄► Un petit Match ? ◄►
Bien sur qu'il n'allait pas abandonner. Il s'incline, et je fais de même, tel un hippogriffe. Je ris.
Mais il s'arrêta net, comme s'il avait vu une horreur. Et c'est bien le cas, c'est l'horreur de mon passé. Il s'avance brutalement vers moi, mon cœur fit un bon de trop. Et je fis volte face. Il m'attrape le bras. Ses mains serraient sur mes poignées. J'ai l'impression qu'il m'envahit, qu'il prend l'entière partie de mon corps. Je n'ai jamais ressenti ce que je ressens en ce moment. Il m'attire, me fait naitre des pulsions. Des bouffées de chaleur regorgent mon corps tout entier.

Il les observe, les fixe. Je ne me suis jamais senti aussi mal. J'ai l'impression que mon souffle se coupe. Je ne veux pas y repenser, je ne veux revoir ces moments terribles de ma vie. J'ai compris. Ce que je ressens, ce qui m'envahit, je dois lutter.

Puis il me lâche. Tout d'abord je ressens un vide, puis petit à petit je me sens légère. Je croise les bras, comme pour cacher ce qu'il a déjà vu. C'est d'ailleurs ce que je veux. Il s'excuse. En réalité je ne lui en veux pas. C'est la réaction qu'auraient les gens s'ils en avaient le courage. Or Eros était comme moi, comme une minorité des sorciers. Il avait un don.

Je reprend mes esprits. "Ce n'est pas grave, je ne t'en veux pas."

J'attrape mon balais. Ce n'est pas un incident comme celui ci qui va nous arrêter quand même ? Il n'est plus mentalement présent. Je jette des graines à Banshee.
Un défi trop facile.
"Surtout ne tombe pas de ton balais, ce serait regrettable !"
J'attape le souafle qu'il m'envoie. Je m'élève avec un allure stricte, me métamorphomant en notre professeur de vol sur balais. Je savais bien prendre l'apparence des gens, et généralement je prend l'apparence de mon interlocuteur, mais ici, le professeur de vol me semblait être la meilleure option.

"Voyons voir ce que vous avez dans le ventre, Eros. Batteur de Serdaigle."

Et je m'élance en riant à gorge déployée, reprenant mon apparence.



Love sur ta truffe yaay
Revenir en haut Aller en bas


Invité


avatar





Re: Un petit match ? || Maïwenn [FINI]
18.03.17 12:26








Il soupire soulagé. Il ne l'a pas offensée. Elle semble rapidement se remettre de ses émotions, avant d'enfourcher son balais à son tour. Elle monte dans les airs, attrape le souaffle et lui recommande de rester sur son balais. Il rit.  
Il est impossible que j'en tombe. 
Il la regarde monter dans les airs et sa mâchoire se décroche lorsque ses traits se déforment et il reconnait le ton et le visage sévère de la professeure de Vol. Pendant quelques secondes il se dit qu'elle serait monstrueuse si elle faisait le coup en plein match, mais remarque qu'elle porte toujours sa tenue de Poufsouffle.  
Pratique mais avec des limites. 
Il s'élance derrière elle, rapide, s'allongeant sur le bois comme pour faire un avec. Il réduit ainsi les frottements avec l'air et devient plus rapide. Plus agile. Il arrive derrière elle et plonge, se retournant, dos au sol, la dépassant sous son balais.  
Il lui sourit amusé, tous ses muscles contractés, puis soudain se redresse, évitant de peu une collision. 
Seulement, il a pu récupérer la balle, attrapée par son bras agile. Il rit à gorge déployée et fait une manœuvre dangereuse en râpant presque le sol. Il regarde derrière lui, se redressant un peu, de plus en plus proche des anneaux. 
 
"Tu disais quoi à propos de tomber ?"


 
 
Il l'attend un peu, ne voulant pas la désavantager avec sa vitesse qu'il maitrise mieux que personne. Une fois sa batte en main, il est vrai qu'il va beaucoup moins vite, mais son rôle est alors différent. Sauf qu'il n'a jamais cessé d'aimer aller à fond sur un balais, et depuis que sa mère lui avait offert de l'argent, il avait pu enfin atteindre la somme nécessaire pour l'avant dernier modèle.  
Avec un sourire il ferme les yeux, laissant le vent s'engouffrer dans son T-shirt qui se relève dans son dos.  
Enfin un peu d'oubli.



Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur

Neutre


Messages : 52

Date d'inscription : 22/02/2017

Localisation : Trois ballais

Feat : Luna Lovegood

Double Compte : Adnaé L. Adroborann

avatar





Re: Un petit match ? || Maïwenn [FINI]
18.03.17 22:20

◄► Un petit Match ?◄►
J'étais tellement concentré sur ma trajectoire, les yeux rivés sur les cerceaux. Le vent à détacher mes cheveux, ils volent désormais dans le sens du vent. Cette fraîcheur, cette vitesse. Je me sens bien. Pas de soucis, pas de prise de tête. Mais je ne me prend jamais la tête...
Si le vol sur balai me produit cette effet de liberté, alors le vol sur dragon ! Être dans les airs, ne penser à rien. J'aime ça.
Eros arrive soudain dans mon champ de vision. À l'envers, avec une vitesse que j'avoue je jalouse.
Il me nargue, les hommes..
Je ne suis pas très rapide sur un balai, d'autant plus que je détiens le vieux balai de mon père. Nous n'avons pas les moyens, surtout depuis qu'il n'est plus là.

Il m'a attrapé la balle. Ma trajectoire à changer. Il faut que je récupère ce souafle. Je donne un coup à l'arrière de mon balai pour le faire accélérer. Ça a marché. Je suis au même niveau que lui. Mais il a ralenti.

Je souris.

"Tu fatigues déjà ?"

Je tente de récupérer le souafle, une première fois, échec. Je continue d'accélérer prenant une allure que je n'ai jamais pris. Cette entraînement m'aura au moins servi à savoir que je pouvais aller vite.

Je trace un virage avec mon balais à deux centimètres des cerceaux. Je me retrouve face à lui. Tu vas voir pourquoi je suis poursuiveuse.
J'accélère vers lui. Je n'ai pas peur. Même si je le percute. Mon but c'est le souafle. Un sourire en coin, mon regard bleu pénètre les siens. Intensément. Cela pouvait me faire paraître froide et sadique, chose que je ne suis pas du tout.



Love sur ta truffe yaay
Revenir en haut Aller en bas


Invité


avatar





Re: Un petit match ? || Maïwenn [FINI]
23.03.17 17:26






Eros, fatiguer ? Il s'esclaffa. Cette Pouffy avait de l'humour. Peut-être un peu trop.

Il s'apprêtait à une réplique cinglante lorsqu'elle vrilla ses yeux dans les siens et soudain...

Lui fonça dessus.

Au début, il hésita. Il aurait pu s'effacer, se décaler, se renverser. Il aurait pu tout faire. Tout.

Sauf ça.

Il y avait beaucoup trop de défi dans les yeux bleus et leur teinte le rendit enragé comme un foulard agité devant un taureau.

Alors lorsqu'elle arriva enfin sur lui, il était prêt. Ses jambes s'étaient solidement nouées autour du balais et tout son corps était tendu. Au moment fatidique, où il restait encore une ou deux secondes pour s'écarter, il ne recula pas.

Il fonça à son tour sur elle, l'attrapant à la taille, faisant tomber le souaffle. Le balais, perdu sans son propriétaire, se précipita vers le sol.

Eros hissa Maïwenn sur ses genoux et d'un coup de baguette arrêta le bout de bois avant qu'il ne se casse et perde ses propriétés magiques. Ensuite, son attention toute entière fut reportée sur la fille avachie sur lui. Il laissa un sourire lui monter aux lèvres et s'immobilisa.



"Règle n°1 ; ne jamais défier un bleu. Il n'hésitera pas à agir en plus fou et fourbe que toi et tu risques d'y perdre plus que ta dignité."



Il lui fit un clin d'œil, soulignant encore plus l'ambiguïté de la situation. Les cheveux de la jeune femme sentaient bon l'Irlande. Un mélange de pluie, de vent, de bonne humeur et de folie. Ainsi que de détresse.

Lentement, il se dirigea vers le sol, sans se dépêcher.



"Un Griffon te foncerait dedans. C'est une bonne technique de kamikaze si tu vois que l'adversaire est trop fort et que ton sacrifice aiderait l'équipe. Un Serpentard, lui, n'hésiterait pas. Leurs balais sont trop précieux pour leurs fesses prétentieuses, il s'effacerait de ton chemin. Cependant, fait attention aux gros gabarits – parfois, ils partagent un neurone pour l'équipe."



Il s'arrêta à deux mètres du sol. Ses yeux retrouvèrent le regard bleu de Maïwenn. Il était confortable, lui, sur ce balais avec elle. C'était sympa comme situation. Mais elle succombait à son sang et ça, ça le décevait.





Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur

Neutre


Messages : 52

Date d'inscription : 22/02/2017

Localisation : Trois ballais

Feat : Luna Lovegood

Double Compte : Adnaé L. Adroborann

avatar





Re: Un petit match ? || Maïwenn [FINI]
29.03.17 18:31

◄► Un petit Match ?
you're beautiful, but... ? ◄►
Who are you ?
Si j'en crois mon expérience, ça peut marcher il suffit de tourner au denier moment. Et plus important, croire en soi. Je m'approche. De plus en plus. Les cheveux dans le vent, le visage éclairé. Il ne se décale pas, pourquoi ne change t-il pas sa trajectoire ? Mon cœur bat à une vitesse, je suis soudain prise de frayeur. Il se met aussi à foncer sur moi, quel technique a t-il en tête ?

Je ne suis plus qu'à un mètre de ce dernier. Je tend le bras pour attraper la balle. Mais.. Je ferme automatiquement les yeux, sentant une main agripper ma hanche. Un haut le cœur me prend au cou. Je me sens soulever dans les airs, mon balai échappant mes mains. Lorsque tout mouvement se mobilisa, j'ouvris les yeux. Lentement. Mes pupilles était aussi fines que celles d'un chat, jusqu'à ce que je croise son regard bleu, différent de ceux que j'ai l'habitude de croiser. J'aurais dû me méfier, être plus prudente, il a raison.. Sur le coup j'ai été une vrai débutante.

Ma dignité... Que veut-il dire par là ?Je me demande si je ne me suis pas cogner la tête, et cette sensation bizarre qui revient.. Il me lance un clin d’œil, je me sens un peu... Mal à l'aise, avachie sur ses genoux. Mes yeux pénétrant presque les siens. Mes pupilles se sont élargies, mes joues empourprées.

Je ne me sens vraiment pas bien, je ne sais pas si cette sensation provient de la gêne ou bien du fait que nous descendons tel un ascenseur et que je n'ai jamais supporté ces machines. Ou bien les deux à la fois, et puis il y a cette attraction... Je ne devrais pas ressentir ça pour lui, le dévorer du regard comme je le fais. Je n'arrive pas à penser à autre chose. C'est mal. Je ne me reconnait pas. J'écoute vaguement ce qu'il me dit.

On peut dire que je suis un peu le taureau de mon équipe... Foncer, être têtu, ne pas abandonner. Nous sommes deux à faire ça... Et...


Je me rend compte que j'arrive à penser à lui. Arrivé à terre, je suis finalement soulagée, même s'il m'attire beaucoup, et d'une façon anormale. Tel un vélane. J'arrive à mettre ça de côté. Mes yeux plantés dans les siens.

Eros, batteur des Serdaigle. Un bleu. Très bon joueur. Tu es un homme attirant, il faut qu'on te le dise. Tu as un charme énorme. J'espère que tu t'en rend compte. Mais d'un côté je suis heureuse d'avoir déjà donné mon cœur.

Je me relève, les jambes flageolante. Retrouvant mes esprits.

Et puis, ce ne serait pas drôle.



Love sur ta truffe yaay
Revenir en haut Aller en bas


Invité


avatar





Re: Un petit match ? || Maïwenn [FINI]
02.04.17 12:50


 
 
Elle est un peu perdue sous son regard et il l'aperçoit nettement. Elle s'explique, dit qu'elle est le taureau du groupe, qu'ils sont même deux... Visiblement, les explications qu'Eros a fourni n'ont pas atteint son cerveau, perdues en route. 
Il sourit, amusé. Il l'a déstabilise fortement. Sauf qu'elle n'a pas fini. Et le visage pâle du vélane rougit lorsqu'elle admet qu'il est un homme attirant. Qu'il l'a charmée. Il n'arrive pas à comprendre d'où vient ce changement soudain. Cette nouvelle énergie. Et puis il comprends. 
Être vélane, c'est que personne ne peut vous résister. Les hommes sont rares et donc les femmes vélanes sont pour la plupart destinée à faire des enfants avec un homme qui a déjà fait ça avec plein d'autres femmes. C'est pour cela que chez les vélanes la notion d'amour n'existe pas. C'est un concept tout à fait abstrait. Il n'y a que la reproduction. Survie de l'espèce. 
Sauf que certaines femmes cherchent du réconfort, de la tendresse. Et les hommes leurs succombent. Mais les enfants, eux, mélange de sang humain et vélane, sont rejetés par le peuple cruel et froid. Impurs, ils ne sont pas capables de faire plier tout le monde. Ils sont inefficaces. 
Les enfants de sexe masculin sont rares. Les bébés comme celui que donna au monde la mère de Eros le sont encore plus. Pourtant, cela ne fait qu'accentuer le rejet de la communauté. Car aussi attirant qu'il soit, Eros ne pourra jamais faire chavirer ceux dont le cœur est déjà pris. 
Comme Maïwenn.  
Comme Alice. 
Il ne regrette pas, non. Mais il se rend compte que parfois, il aurait aimé juste être humain. Ou juste être vélane. Ce mélange dangereux qu'il est, c'est quelque chose qu'il rejette. Qu'il refuse. Un héritage qu'il ne veut pas porter. 
La jaune descend de son balais. Il voit que ses jambes ne tiennent pas bien debout et l'attrape sous le coude pour l'empêcher de tomber. 
"Mon but n'était pas de te séduire, ne t'en fais pas. Et puis, tu n'y peux rien, seul celui que tu aimes t'a sauvée de me succomber." 
Il soupire et lui sourit, prenant son balais sous son aisselle.  
"Si jamais tu désires encore t'entraîner avec moi, envoie moi un origami. Il me trouvera sûrement." 
Il se penche et l'embrasse légèrement sur la joue avant de se reculer, souriant et partir vers les vestiaires sans l'attendre. 
"Ce fut un plaisir de te rencontrer Maïwenn !"  


 
 
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur

Neutre


Messages : 52

Date d'inscription : 22/02/2017

Localisation : Trois ballais

Feat : Luna Lovegood

Double Compte : Adnaé L. Adroborann

avatar





Re: Un petit match ? || Maïwenn [FINI]
04.04.17 12:57

◄► Un petit match ? ◄►
Il me retient, pour m'éviter une chute non désiré. En même temps qui désirerait une chute ?
Je suis rassurée de l'entendre m'affirmer qu'il ne désirait pas me séduire. Je remercie le ciel de voir naitre des personnes si compréhensives. Je lui souris avec compassion. Mais Eros cache un lourd secret, il souffre et ça se voit. Ce ne doit pas être facile tout les jours d'être Vélane.

Alors que je m'assois au sol, il prend son ballet sous son bras. Un origami... C'est un moyen de communication tellement originale et drôle. J'imagine les moldus qui verraient passer des origamis papiers comme si c'étaient de vrais animaux. Je sais déjà la tête que ferait ma mère. Je soupire d'amusement. Lorsqu'il se penche et m'embrasse sur la joue. Mes joues s’empourprent d'un rouge vif mais innocent. Il commence à s'éloigner vers les vestiaires.

Je ne réagis pas de suite. J'ingurgite. J'émerge. Je retire mes chaussures. Je reprend mes affaires d'un coup de baguette, siffle pour que Banshee me rejoigne. Ce qu'il fait. Je rejoins donc Eros avant qu'il n'entre dans les vestiaires, l'arrêtant juste à l'entrée.
Je lui tend la main.

Je te remercie pour ce moment divertissant Eros. Mais j'espère qu'à notre prochaine rencontre tu ne feras pas de traitement de faveur.

J'aurais vraiment aimé que ça ne s'arrête pas là. Eros a vraiment l'air d'être quelqu'un de bien. Je tourne ma tête vers le ciel bleu.
C'est dommage de ne plus en profiter.



Love sur ta truffe yaay
Revenir en haut Aller en bas
 Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Firewhisky :: Poudlard :: Extérieur :: Quidditch-
Sauter vers: