Partagez
 

 Weird and Suspicious[PV Kieran Nails]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3, 4  Suivant
AuteurMessage


Invité


Anonymous





Weird and Suspicious[PV Kieran Nails]
01.05.16 15:33

Weird and Suspicous



Ce qui contribuait à la magie de Poudlard, en plus des douves, des recoins sombres et des salles vivantes qui pouvaient changer de place, c’était ce côté fourmilière. Des centaines d’élèves arpentaient constamment ces couloirs anciens, comme des milliers d’élèves l’avaient fait avant eux. C’était un miracle qu’il n’y ait pas plus de fantômes entre les murs ! Le repas du soir avait quelque chose d’impressionnant, tout le monde assis à table, bien rangés par couleur. Le brouhaha que cela engendrait aussi…. Bref. Après une double ration d’asperges vertes et de poisson ( les omégas 3 c’est excellent pour la santé et le phosphore pour la mémoire), je me rendais à la bibliothèque pour emprunter un livre sur les soins aux créatures magiques. A cette heure de la soirée la plupart des élèves ( du moins les sages) rejoignaient simplement leur salle commune pour se reposer et terminer leurs devoirs, les activités de la journée s’étant achevée. D’autres en revanche avait la fâcheuse habitude de profiter de cette période de temps entre les cours et le couvre-feu pour s’adonner à des activités illégales. Nous, les préfets ne savions plus où donner de la tête. C’était du jamais vu. Des protestants contre les dragons ( quoique ceux là restaient majoritairement pacifiques, des duels illégaux au milieu des couloirs ou dans des salles vides, les téméraires qui commençaient à égaler Peeves avec leurs blagues et autres stupidités. Espérons qu’aucun d’entre eux n’ait à connaître un sort tragique, on en a déjà assez avec les élèves et un esprit frappeur.

Je me tenais au milieu du 3ème étage, le livre à la main à surveiller un peu le passage, au cas où un petit nouveau ne retrouverait pas sa salle commune, qu’un téméraire ne relâche des gnomes ou que quelques petits malins utilisent la salle du trône à un usage interdit. Pour l’instant il n’y avait rien à signaler jusqu’à ce qu’une tignasse familière ne me passe sous les yeux. Une tignasse d’un roux flamboyant que j’aurai eu du mal à ignorer puisque d’habitude elle me poursuivait partout.

Kieran Nails, frère de Aileas, une tornade rousse turbulente qui pour des raisons mystérieuses avait tendance à me suivre, et de me poser des questions. Autant vous dire que le fait qu’il passe quasiment à côté de moi sans me lancer un regard ou venir m’embêter était...incroyablement suspicieux. Vraiment bizarre. Se pourrait-il qu’il ait dépassé son obsession pour moi ?
Je plissais les yeux en le regardant passer. Je n’étais pas sûr mais il avait l’air pâle...Encore plus suspicieux. Dans quel genre d’ennuis s’était-il encore fourré ? Alors je m’apprêtais à faire quelque chose de cinglé. Alors que d’habitude je l’aurai laissé passer sans problèmes, j’aurai apprécié cette petite pause de mon pot de colle préféré… oui, j’ai du mal à le croire, mais c’est moi qui allait à sa rencontre. Je prenais ma voix autoritaire de préfet pour l’interpeller :

« Kieran Nails ! Attendez une minute.  »

J’avançais à sa rencontre, le livre serré contre moi. Maintenant que je pouvais clairement distinguer son visage, il était clair que quelque chose n’allait pas. Il était pâle et son visage n’était pas souriant comme d’habitude. Je reprenais ma voix normale

« Est-ce que tout va bien ? Tu as l’air… bizarre.  »


@ pyphi(lia)
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur

Duelliste illégal


Messages : 819

Date d'inscription : 15/04/2016

Feat : Un roux cool

Kieran Nails





Re: Weird and Suspicious[PV Kieran Nails]
02.05.16 0:02




Weird and Suspicious



Les duelles c'est super. C'est comme un fight club mais on ce sert d'une baguette plutôt que de nos poings.. et moi j'adore ça ! Y'a du suspense, de l'action, des bagarres, de quoi ce sentir vivant et d'en redemander. Bref. Les duels c'est le pied. Mais ça fait aussi vachement mal.

Je comprend pourquoi ils sont illégales maintenant. Parce que personne de responsable ou de normalement constitué laisserait des gamin ce tirer dessus à la baguette en plein milieux des couloirs, sans un minimum de sécurité ou juste un adulte pour dire d'en avoir un. Enfin un vrais adulte quoi, pas un élève qu'aurait simplement l'âge de boire et de conduire une voiture.. eux c'est certainement les pires en faite ! Ce soir, comme beaucoup de soirs, y'a eu un duel, même que c'était moi qui devait combattre ! Un combat difficile, en face c'était plus fort que moi et un sort mal lancé ça pardonne pas. Je m'en était prit un un peu trop violent, il avait fait un bruit d'enfer avant de me fracasser contre un mur. Encore un qu'a la baguette sensible c'est pas possible...
Le bruit avait fait venir quelqu'un, comme à chaque fois qu'on ce fait interrompre, ceux qui faisaient le guet nous avaient prévenus et on a eu le temps de ce dispersé avant de ce faire chopé. Je m’étais mis à courir pour sauver mes fesses et le peux de points qui restait à notre maison. Je pris le temps de me poser qu'une fois que j'étais certain d'être hors de porter de qui que ce soit... et c'est qu'à ce moment que je me rendis compte qu'en faite.. j'avais putain de mal au bras.

Une douleur vive s'y rependait quand je le bougeait. J'étais certainement mal tomber dessus pendant le duel, j'allais avoir un bleu demain et Aili va me casser les pieds toute la journée. Aprés quelques secondes à reprendre mon souffle, je voulu prendre mon sac et le hissé sur mon épaule, mais mon bras m’envoya me faire foutre en ce tétanisant de douleur une fois de plus.
Je crois que c'est pas un petit bleu finalement...
Sautillant en couinant de douleur, je fis un rapide examen de la situation pour déterminer à quel point j'étais dans la merde. Pas de sang.. c'est bien.. douleur au moindre mouvement.. c'est chiant.. et c'est certainement cassé. C'est ma veine tien.. Je peux pas allez à l’infirmerie comme ça.. je vais me faire griller directe et je pouvais pas tellement me permettre de perdre encore des points ou juste me faire choppé pour faire parti des Duelliste. C'était la merde. Pourquoi y'a jamais de healer quand on a besoin d'eux ? Ou des popo de vie quoi.. c'est trop demander ? Certainement, et puis la vie serait plus facile alors c'est forcément moins drôle.

Pas le choix.. fallait que je rentre, et que j'avise une fois dans la salle commune.. quelqu'un aura bien une idée pour moi.. Puis la la douleur me fait trop mal pour que je puisse correctement réfléchir. Déjà qu'en temps normal c'est pas glorieux.. la je voulais juste roulé au sol en braillant.. Mais un peu de dignité tout de même... Alors je me redresse et j'y vais. C'est pas loins.. juste 7 étages .. Ou est la téléportation quand on a besoin d'elle ? Je vous le demande.. j'aurais bien envoyé un origami à Mew pour lui dire qu'il falalit sauver le soldat Kieran.. mais pas de chance, mon bras niqué c'était celui pour écrire. Karma quand tu nous tient.. Donc je me traine, une mission survie comme j'en avait rarement fait, j'aurais put y arriver si le destin avait pas décidé de me mettre des bâtons dans les roues ce soir.
Au loin apparaît Rief.

Normalement je me serais fait une joie de le stalker.. juste comme ça pour passer le temps puis parce que c'est amusant... mais là j'étais pas tellement en état.. alors je joue la décontraction.. Prenons un air naturel et détaché, et surtout, pas croiser son regard.. c'est comme en cours, tans que y'a pas de contacte visuel, y'a pas de soucis. Ça marchait presque, je l'avais dépassé sans qu'il y fasse attention, j’étais sur le point de crier victoire, ou du moins le penser très fort.. mais sa voix retenti dans mon dos pour m'interpeller. Houston on a un problème.. abandonnez la mission  L'éventualité de m’enfuir en courant me traversa vaguement l'esprit, mais j'avais déjà mal rien qu'en balançant le bras.. Alors courir...
Je suis tellement dans la merde..

Je me retourne en souriant comme à mon habitude, quoi que cette fois ci il c'était plus crispé que d'habitude mais la douleur aidait pas tellement. Je suis bon comédien mais y'a des limites.

« Heeey ! Rief ! Ouais ça va.. J'allais rentrer justement, tu vois je suis sage je rentre me couché ! »

Je désignais le bout du couloirs du doigt en laissant pendre lamentablement mon bras meurtri le long de mon corps. Avec de la chance il allait juste partir.. mais vus la poisse que je me tape ce soir.. j'y crois pas trop.



codage par greenmay. sur Apple-Spring


Les cadeaux trop bo:
 
Revenir en haut Aller en bas


Invité


Anonymous





Re: Weird and Suspicious[PV Kieran Nails]
02.05.16 12:19

Weird and Suspicious


Maintenant que j’y pense je dois paraître un peu égocentrique, non ? Parce que Kieran Nails m’ignore, il doit forcément y avoir quelque chose de louche. Alors que tout ce que je pouvais espérer c’est qu’un jour il puisse surmonter l’espèce d’obsession qu’il avait pour moi. Et ce jour là et bien… mes journées seraient un peu vides, peut-être même que ses questions incessantes me manqueraient un peu. “ Qu’est-ce que tu fais ? Qu’est ce que tu lis ? Pourquoi t’as des cheveux bleus ? blablablabla” Bref. Avant de penser à ça, je devais reporter mon attention sur le jeune gryffondor. Non, tout les indices me signalaient que quelque chose de bizarre. D’abord Kieran ne marchait généralement pas dans les couloirs : il courrait. Ou alors il marchait vite. Aussi il arborait généralement un large sourire et même parfois un petit sourire malin quand il savait qu’il m’embêtait. Mais là son visage pâle et son sourire crispé faisait monter le mercure du bizarromètre. Je fronçais les sourcils et les haussais quand il déclara qu’il souhaitait se coucher. Le bizzaromètre qui se trouvait dans ma tête envoya un signal sonore : c’est louche. Définitivement louche.


« Ah vraiment ? Parce que c’était loin d’être convaincant »

Le ton de ma voix ne laissait pas de place à la moindre hésitation : je ne le croyais pas une seule seconde. Je l’analysais de la tête au pied. Dans quel genre de problème cet idiot s’était-il encore fourré ? Je croisais les bras et je poussais un long soupir en le regardant. J’étais un peu inquiet. Je l’avais rarement vu dans cet état. Ce qui me donnait l’impression que quelque chose lui était arrivé à lui, et non pas qu’il ait ennuyé qui que ce soit.


« Qu’est ce que tu caches, Kieran ?  »

C’est alors que je remarquais que depuis le début de la conversation, un de ses bras restait pendu le long de son corps, sans bouger. Ce qui était un peu étonnant étant donné l’exubérance du rouquin. Bref il ne me laissait pas le choix, je devais utiliser de mes pouvoirs de préfet.

« Allez. Montre moi ce que t’as dans les mains, et dans les poches. »

Honnêtement j’étais toujours un peu blessé quand je devais en arriver là. Surtout que depuis le temps que je le connaissais, Kieran m’avait frappé comme étant quelqu’un d’honnête. Alors qu’il me mente… j’espère que ça en valait la peine pour lui.


@ pyphi(lia)
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur

Duelliste illégal


Messages : 819

Date d'inscription : 15/04/2016

Feat : Un roux cool

Kieran Nails





Re: Weird and Suspicious[PV Kieran Nails]
02.05.16 13:22




Weird and Suspicious



Bon, voilà. Je suis un homme mort. Ou quasiment en faite. Parce que Monsieur le Préfet lâchait pas l'affaire. Pourquoi il l'aurait fait de toute façon, c'est son travail et puis me voir fuir comme ça alors que normalement je le stalker au moins dix minutes avant de lâcher l'affaire.. Ouais. C'était bizarre. J'ai tellement merdé sur ce coup là que je n'attendais qu'une chose c'est qu'il m'achève. Je garde un sourire de façade à ses soupçons, essayant de feindre au mieux la surprise ou même l'indignation. Moi ? Pas convainquant ? Bon j'avoue que la douleur entachait peut être mes talents de comédien...

Voilà. Il me scan de la tête au pied sans gêne et croise les bras en soupirant, ce qui en langage de Rief voulait dire : « Arrête de me prendre pour un débile je sais que tu cache un truc alors si tu pouvais me le dire tout de suite sans essayer de faire l'idiot ou de me mentir ça m’arrangerait et ça nous ferait gagner beaucoup de temps parce que tu vois moi j'ai pas que ça à faire de te courir après pour surveiller que tu fasse pas de conneries » .. oui, je suis passé expert en langage des soupirs et des regards exaspérés.
Fallait que je me sorte de là vus que mon sourire et ma demis franchise ne suffisait pas. Son regard s’arrêta quelques seconde sur mon bras. J'eus le réflexe idiot de le cacher un peu derrière mon dos comme si ça allait lui faire oublié son existence et le fait qu'il pende mollement contre mon corps. C'est chiant parce que du coup il avait capté qu'un truc allait pas. Bon bah je suis griller, mais je le prend avec le sourire, un sourire un peu plus sincère cette fois, et amusé aussi. Mes mains, mes poches, je me sentais comme un voyou pris en flag par un flic.

« Une fouille au corps aussi ? Je suis pas contre moi.. »

Voilà. Ça c'était fait, mais fallait pas tellement me demander de rester sérieux là tout de suite et puis de toute façon c'était toujours amusant de lui lâcher ce genre de truc énorme et sans la moindre subtilité, même si ça allait peut être user un peu plus vite ses nerfs et sa tolérance à mes idioties.. et là c'était pas tellement la chose à faire.

« Mais je peux pas te montrer .. ce que j'ai dans la poche. Pas que .. je veuille pas.. c'est que je peux .. vraiment pas...»

Ma main valide vint ce perdre dans ma tignasse, gêné par la situation et cherchant un mensonge convenable pour expliquer mon bras, je lui offrit une petite grimace ponctué d'un petit rire qui s'éteignait rapidement au vus du sérieux de l'affaire.

« .. Je me suis un peu niqué le bras. Ça fait grave mal donc je voulais juste aller me coucher.. voilà... Tu veux toujours voir mes poches ?  Viens va y.. fouille si tu me crois pas .»

J'suis honnête là. Parce que c'est vrais que je me suis fais mal et que je voulais retourner dans mon dortoir pour me rouler sur mon lit en pleurnichant comme si j'allais perdre mon bras dans l'espoir que quelqu'un panique assez pour me réparer ça..




codage par greenmay. sur Apple-Spring


Les cadeaux trop bo:
 
Revenir en haut Aller en bas


Invité


Anonymous





Re: Weird and Suspicious[PV Kieran Nails]
02.05.16 15:33

Weird and Suspicious


Le travail de préfet, c’est un travail bénévole. En général ça consiste à surveiller les couloirs, rappeler les élèves à l’ordre, rappeler les mots de passe aux nouveaux, les orienter… Et puis parfois ça revient à faire le gendarme, à courir après les téméraires qui viennent de faire une pluie de bombabouses dans les couloirs du cinquième étage. Bref c’était assez fatiguant ( d’où le besoin d’avoir notre propre salle de bain pour se relaxer ♥). Alors demander à certains élèves suspicieux de vider leurs poches, ça faisait partie des choses que l’ont pouvait faire. Ne jamais fouiller dans les sacs par contre, ça non.

Kieran suggéra une fouille au corps. Ca c’était lui tout craché, à dire des conneries juste pour m’embarrasser. Parfois cela fonctionnait, cela dépendait de la façon dont il le disait, de ce qu’il disait. Alors j’étais franchement embêté. Mais là, je savais juste qu’il cherchait à détendre l’atmosphère en faisant le malin - et je doutais qu’il puisse s’en empêcher. Malgré moi, je ne trouvais jamais de bonne répartie à ses commentaires qui semblaient parfois séducteur. J’aurai pu dire quelque chose “ Ouais, t’aimerais ça, hein ? , mais en tant que préfet je devais toujours tenter de donner une image impeccable. Et puis cela sonnerait tellement bizarre dans ma bouche que je serais incapable de faire en sorte que ce soit convaincant. Alors je me contentais de lui lancer un regard sévère pour lui faire comprendre que je ne plaisantais pas.

Et ensuite, il finit par lâcher le morceau, visiblement embarrassé par la situation et d’avoir été pris en flagrant délit. J’étais carrément surpris. Sur le coup je prenais quelques secondes avant de savoir quoi dire, parce que sinon ce qui allait ressortir ressemblerait à ça : MAIS T’ES CON OU BIEN ?? . Pas vraiment digne d’un préfet, n’est-ce pas ?


« QUOI ? C’est vrai ? Montre moi ton bras !»


Ce n’est pas que je ne le croyais pas mais…Il manquait indéniablement une pièce au puzzle. Pourquoi en faire un secret ? Je réfléchissais soudainement à haute voix.


« Mais… pourquoi ne pas me le dire ou aller à l’infirmerie...»


C’est alors que je commençais à comprendre. C’était d’une évidence. C’est alors que je devenais sérieux en fronçant les sourcils. J’étais un peu en colère. Juste un peu. Je savais que je n’avais pas le droit d’être vraiment en colère. Kieran n’était pas vraiment un ami proche, ni même un membre de ma famille ou encore de ma maison. Mais Kieran n’était pas un inconnu, je ne savais juste pas où le placer au niveau social. Quoi qu’il en soit je fronçais légèrement mes sourcils bleus pour le taper sur le crâne à coup de “Soins aux créatures magique volume 2” tout en lui disant avec un fond de reproche

« Tu t’es encore fourré dans les ennuis, hein ? Pas bien !»

Je sais, les pauvres livres ne devraient pas servir à punir les élèves indisciplinés. Ce n’est pas comme si ça pouvait accomplir quoi que ce soit. Je demandais pardon intérieurement au pauvre ouvrage et je retrouvais mon calme, remontant mes lunettes sur mon nez.

«Bref, on s’occupera de ça plus tard. D’abord on va t’emmener à l’infirmerie et voir ce qu’on peut faire.»

Non, je comptais bien aller au fond de l’histoire, mais pour l’instant l’urgence c’était de soigner cet imbécile. Je sortais ma baguette de ma poche et je la pointais sur son bras meurtri.

« Ferula !»

Le charme prit effet immédiatement : une attelle apparut pour soutenir son bras, le maintenir en place tout en soulageant la douleur. C’était déjà ça. Je ne perdais pas de vue que l’infirmerie pourrait être vide à cette heure, mais c’était déjà mieux que de le laisser souffrir en silence.


« Allez, suis-moi»


@ pyphi(lia)
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur

Duelliste illégal


Messages : 819

Date d'inscription : 15/04/2016

Feat : Un roux cool

Kieran Nails





Re: Weird and Suspicious[PV Kieran Nails]
02.05.16 17:21




Weird and Suspicious



Ok. Ça l'avait complètement fait bugé là. Il a fait un blue screen fallait le temps que ça redémarre la haut mais on y arrivait lentement. Ma petite plaisanterie pour détendre l'atmosphère n'avait pas tellement marché, j'avais même le droit à son regard méchant-faché-sourcils-froncé pour bien me faire comprendre qu'il était fatigué de mes conneries, là, tout de suite.. Si y'a que moi qui fait des efforts aussi ça va pas le faire! Après avoir avoué mon presque crime il lui avait bien fallut quelques secondes pour analyser la situation et la crédibilité de mes dire. Je disais toujours la vérité c'est vexant ! Ou plutôt la vérité qui m'arrange, mais c'est de la vérité quand même non ?

Mais non. Il m’engueule. Il commence par exiger de voir mon bras, je m'étais contenter de vaguement pivoté pour lui faire pendre sous le nez histoire qu'il constate de lui même que c'était vrais. Il avait l'air ensuite étonné que je ne soit pas passé par la case infirmerie, ou par lui. Ce qui m'étonna un peu je dois bien l'avouer, c'est vrais que je pourrais venir le voir quand j'ai des petits bobo, après tu il fait le bon cursus pour ça.. mais j'avoue que j'y avait jamais pensé, et surtout que j'avais pas l'habitude de trouver des préfets pour avoué que je m'étais pété le nez en descendant les escaliers avec mon skate sur une rampe fait moi même... Puis surtout je m'étais simplement dit que ce serait pas ses affaires et qu'il avait autre chose à foutre que d'être mon infirmière perso. Je dis pas que ce serait pas utile ou même juste amusant comme nouvelle fonction pour le préfet, mais en faite si, j'aimais bien l'idée. Maintenant que cette image s'était incrusté dans la tête ce serait idiot de pas en profiter.

« Promis, prochain bobo je viens te voler dans les pieds pour que tu me soigne. »


Une langue taquine sur fond de sourire amusée cassa peut être le ton un peu trop sérieux que la situation était en train de prendre. J'arrive pas à être sérieux. J’essaie pourtant, mais ça m’emmerde et puis les vannes et la maturité qui frôle à peine l'insolence ou la naïveté c'était bien aussi. Oui, non ? Visiblement pas pour lui, du moins pas en ce moment vus qu'il me fracassait maintenant le crâne avec un de ses gros bouquin. Je m'étais vaguement recroquevillé, dos courbé en couinant des « aie aie » et levant le doigts pour protester face à cette violence inadmissible.. même pas capable de lever le bras pour me protéger de ses assauts.. Frapper un homme quasi à terre c'était mal !

« Mais ! J'ai mal, je suis blessé ! Honteux m'sieur le préfet ! »

Il avait quand même finit par épargner à son bouquin de ce retrouvé maculé du sang des innocent. Ou juste du mien donc on pouvait pas tellement le qualifié d'innocent. Il réajusta ses lunettes sur son nez comme à chaque fois qu'il s'énerve un peu trop ou qu'il s'agite. Je lui sert mon regard de chien battu abandonné sur le bord de la route par une nuit pluvieuse avant de le laisser me jeter un sort... et sans crier ou rouspéter. Si c'est pas de la confiance ça hein je sais pas ce que c'est !
L’attelle qui tenais mon bras avait au moins l'avantage de calmer la douleur et d'éviter qu'il ce balance au rythme de ma marche. L'infirmerie donc, j'ai pas envie, mais je crois que j'avais pas trop le choix de toute façon alors j'exprimais mon mécontentement par un soupir.

« Je te préviens si y'a l'autre alcoolique en train de vomir sa dernière bouteille dans baque à fleurs moi j'rentre pas !  Puis ça va c'est pas non plus comme si j'avais perdu un bras ou quoi.. j'ai même pas si mal que ça regarde »

Je dis quelques moulinet de l'épaule pour bouger mon bras mais me ravisa bien vite quand la douleur fulgurante me remonta du coude jusqu'au cou. J'en avait étouffé un râle plaintif en me balançant vaguement du coté de mon bras meurtri ce qui ce transforma juste en une insulte purement moldu grogné dans ma barbe. Les yeux rond, mon regard glissa vers celui du préfet. Quelques clignements de cils avant de soupirer et de lever les yeux au ciel en me résignant pour de bon.

« Ok .. en vrais ça fait genre ... super mal ...  »

Pas tellement le choix. Je sais pas si c'est cassé ou pas mais je crois que ça ce réglera pas avec une nuit de sommeil et quelques tentatives foireuses lancé par mes potes de dortoirs. Quelque part j'étais content d'être tombé sur Rief du coup, je vois pas comment j'aurais put expliquer ça demain matin donc finalement ça faisait que retarder le problème. Au moins ce soir avec de la chance y'aura personne pour me demander ce que j'ai fais. Enfin personne sauf Rief, mais lui ça allait encore, puis il est sympa, mignon et ses cheveux bleu sont beaucoup trop cool pour que je lui en veuille vraiment dans la vie.
Je m’attendais quand même à me faire sacrément sermonner, alors je fais profil bas pour le moment. Puis je me suis vraiment niqué le bras cette fois alors je préférais encaisser la douleur en silence. Sinon je vais me rouler au sol en chouinant que j'allais crevé de mal..




codage par greenmay. sur Apple-Spring


Les cadeaux trop bo:
 
Revenir en haut Aller en bas


Invité


Anonymous





Re: Weird and Suspicious[PV Kieran Nails]
02.05.16 19:35

Weird and Suspicious


J’appréciais qu’il m’ait avoué la vérité. Même si je ne savais pas mettre un nom sur notre relation ( à part pot de colle, stalker, harceleur), je tenais quand même assez bien à cette tornade rousse. Enfin, quand on est préfet ça aide de s’intéresser aux gens et de vouloir les protéger…tout en faisant respecter le règlement bien sûr ! Le règlement était d’ailleurs là pour les protéger, même si beaucoup s’amusaient à l’ignorer. Kieran me répondit avec un petit sourire qu’il viendrait m’embêter en cas de besoin. Je devais admettre que je préférais ça, même si pour lui c’était juste une autre façon de venir se mettre dans mes pattes. Mais comme j’étais quand même un peu énervé par son comportement je me contentais d’abattre le livre sur son crâne roux alors qu’il se plaignait.

« Sers-toi de ta tête de temps en temps ! Si ca fait mal, ça veut dire que ça fonctionne !» grinçais-je entre mes dents.

Ce n’est pas mon genre d’être violent. Mais c’était de bonne guerre. Après tout Kieran Nails n’était pas n’importe quel élève à mes yeux et il méritait bien une petite correction, histoire de le faire réfléchir avant de commettre une autre connerie. Fatigué par cet effort physique, je me contentais de faire apparaître une attelle sur son bras blessé et l’emmener à l’infirmerie pour l’examiner. Kieran n’était pas super enthousiaste mais je ne pouvais lui en vouloir. Monsieur Valces n’était pas vraiment un ...modèle d’excellence. Et sa fichue habitude à se transformer en vautour dans l’infirmerie était loin d’être hygiénique. Mais la blessure de Kieran était sérieuse, nous n’avions pas le choix.

« Monsieur Valces n’est pas si terrible que ça et de toute façon nous n’avons pas le choix, il vaut mieux traiter ça maintenant… et si tu as peur, je te tiendrai la main »

Ca par contre c’était une petite blague destinée à le faire arrêter de se plaindre. C’était un grand garçon après tout. Je l’accompagnais donc jusqu’au deuxième étage où se trouvais l’infirmerie. Vu l’heure tardive je frappais avant d’entrer. Pas de réponse. Je tentais d’ouvrir la porte - avec succès. L’infirmerie était déserte, pas la moindre trace de Monsieur Valces et la porte n’était même pas verrouillée… Je regardais aux alentours pour distinguer une fenêtre ouverte. Il s’était probablement envolé par là sans prendre la peine de fermer la porte. Hum… voilà qui était embêtant...

« Hum… entre et assieds-toi. Je vais voir ce que je peux faire.»

Je fermais la porte derrière moi et je déposais mon volume de soins aux créatures magiques sur l’un des lits vides. Ok. J’ajustais ma robe de sorcier. Je n’avais jamais vraiment guéri quelque chose d’aussi grave avant mais à quoi pouvait servir tout ce que j’avais appris jusqu’ici sinon ? Je m’avançais prudemment jusqu’au bureau pour chercher ce qui pourrait m’aider. D’abord...identifier clairement le problème. Je m’emparais d’une des loupes qui traînaient sur le bureau et la passais au dessus de ma main, révélant métacarpes et autres phalanges. C’était la bonne.

Je me rapprochais de mon “patient” avec un sourire confiant. Inutile d’essayer de le cacher, j’avais hâte de m’y mettre. Je m’asseyais sur le tabouret en face de lui et d’un ton très calme, je lui demandais :

« Je sais que ça fait mal, mais est-ce que tu peux tendre ton bras un petit peu ?»

Il fit de son mieux et je me penchais pour passer lentement la loupe au dessus de son bras jusqu’à trouver la blessure. Et voilà bien nette, pas étonnant que ça lui fasse si mal. Je continuais jusqu’à l’épaule pour être sûr avant de poser la loupe sur le plateau d’à côté.

« Et bien tu t’es pas raté, c’est une belle fracture que tu as…D’ailleurs… est-ce que je peux savoir comment c’est arrivé ? Et ne me dis pas que tu es tombé dans les escaliers. Je ne croirais pas.»



@ pyphi(lia)
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur

Duelliste illégal


Messages : 819

Date d'inscription : 15/04/2016

Feat : Un roux cool

Kieran Nails





Re: Weird and Suspicious[PV Kieran Nails]
02.05.16 21:21




Weird and Suspicious



Il serait étonné de voir à quelle point je m'en sert de ma tête. Le problème c'est l'usage que j'en fais en faite. Y'a un tas de personnes, surtout des profs, qui sont consterné de voir que je suis pas idiot mais que je fais des choses idiotes. Moi je dis que je met à profit ma cervelle pour faire des truc cool.. et les truc cool, c'est souvent les truc idiots. Comme les duels !
Mais ça il avait pas à le savoir.

Je le suivais jusqu'à l'infirmerie dans un calme qui ne me ressemblait pas trop, mais honnêtement ça faisait du bien à tout le monde. Je me contentais de quelques commentaires fait à base d'onomatopée comme « hum, ou « bof » quand il mentionna l'infirmier et ses habitudes. Ce mec était trop bizarre, mais dans le sens glauque du terme quoi. Je me demandais comment il avait finit ici en faite, puis sa forme de vautour là.. Ierk. C'est moche un vautour quoi.. quitte à être ani autant être cool quoi ! Comme une belette par exemple !
Ma tête ce tourna ensuite vers Rief quand il ce proposa de me tenir la main si j'avais peur. Je lui fis mon plus beau sourire accompagné de mon regard  papillonnant qui voulait dire : Quel honneur j'en suis comblé. Il a de l'humour quand il veux, j'aimais bien me dire que c'est moi qui déteignait sur lui, ça lui fais pas de mal, je dois même dire que ça lui va bien le sarcasme, du coup je suis assez fier de moi, même si j'y suis probablement pour rien.

Arrivé à l'infirmerie, il s'assura d'abord qu'on était seul. Visiblement le responsable des lieux était parti ce pieuté ou cuvé son verre quelque part dans le château. J'eus quand même le réflexe de scruter l'obscurité et chaque recoins de la pièce pour m'assurer qu'il s'y planquait pas avec sa forme de piaf à charogne. Rien à l'horizon. Je pouvais poser mes fesses sur un des lits disposé dans la salle. J'aimais pas ici, ça ressemblait à un hôpital, c'est super flippant les hôpitaux.. ça me fout la frousse déjà et en plus c'est vachement angoissant. Heureusement qu'ici les murs de pierre et le look vieux cachot lui donnait un coté sympa.
Rief était parti chercher quelque chose et revint vers moi avec une loupe. Qu'est ce qu'il compte faire avec ça ? Je lui balance un regard septique, haussant un sourcils. Au moins maintenant je sais ce que ressentent les rats de labo qui subissent les expérimentation des scientifiques fou. Parce que Rief avait l'air bien trop content d'utiliser ce truc.. Mais bon. Je lui fais confiance alors je tend mon bras dans une grimace douloureuse et tente de le maintenir comme ça le temps qu'il m’ausculte. Est ce que sa loupe voit les os ? C'est trop cool.. j'en veux une. Tout de suite.

Fracture.
C'est chiant ça.

Je soupir un peu avant de relever les yeux vers lui dans un petit sourire désolé.. même si c'était mon bras à la base mais bon. Mon sourire foutu le camp rapidement quand il me demanda comment je m'était fais ça... et sans mentir en plus. Qu'est ce que je peux lui dire exactement moi. Je commence par juste le regarder, scrutant ses yeux comme s'ils allaient me donner une réponse ou juste m'indiquer son niveau de tolérance ce soir. Des fois ce serait bien qu'on puisse juste savoir tout ce qu'on veux d'un seul regard.. mais bon, là c'était trop demander, alors autant joué la carte de la sincérité.

« .. T'es sûr ? Parce que tu vas pas aimé ce que t'entend et ça me fais de la peine de te faire de la peine.. puis tu vas me crier dessus tu vas agiter tes bras dans tout les sens et je m'en voudrais d'avoir faillit te causer un infar, puis j'écouterais qu'à moitié ce que tu raconte parce que je serais trop occuper à d'abord regarder tes yeux puis à regarder tes lunettes tomber de ton nez donc tu m’engueulera deux fois plus et je me sentirais coupable de te faire gueuler...  non vraiment.. t'es sur que tu veux pas l'option de l'escalier ? »

Je lui fis mon plus beau sourire en penchant légèrement la tête pour la rentrer dans mes épaules des fois qu'il aurait envie de me cogner une fois de plus avec son livre. Mais moi je disais ça pour lui !  C'est vrais que je voulais pas qu'on ce prenne la tête.. mais Rief il était comme ça. Il s'inquiète et il fait les gros yeux. Personne peu résister à ses gros yeux, enfin pas moi en tout cas.



codage par greenmay. sur Apple-Spring


Les cadeaux trop bo:
 
Revenir en haut Aller en bas


Invité


Anonymous





Re: Weird and Suspicious[PV Kieran Nails]
02.05.16 23:13

Titre du RP


Au beau milieu de la nuit, l’infirmerie avait l’air franchement glauque. La lumière de la lune traversait les croisillons et s’éclaboussait sur le sol. Les rangées de lit et de rideaux se balançaient lentement au rythme du vent qui s’infiltrait via la fenêtre ouverte. Dieu merci, au moins le sol n’était pas couvert de fiente d’oiseaux et les appliques lumineuses fournissaient suffisamment de lumière pour travailler.

Suffisamment de lumière pour savoir ce que je voyais. Une belle fracture. C’était intéressant d’avoir l’infirmerie pour soit et d’expérimenter un peu. Quoique si cela voulait dire qu’il fallait que quelqu’un que je connaisse soit blessé...ce n’était pas si réjouissant. Mais connaissant Kieran, il était malheureusement suffisamment inconscient pour se blesser plus d’une fois. Oui, je commençais à percevoir l’intérêt de la médicomagie. “ Réparer les idiots pour qu’ils puissent se blesser à nouveau !” Ca devrait être la devise de la section.

Je savais ce qui pouvait réparer le bras cassé de Kieran. Je savais aussi qu’il y en avait dans les armoires de l’infirmerie et d’ailleurs dans toutes les infirmeries magiques dignes de ce nom. Mais avant de faire quoi que ce soit, je me sentais obligé de lui demander ce qui avait causé sa blessure, sans faire de détour ou m’inventer qu’il était tombé dans les escaliers. Ca se voyait que ce n’était pas ça.

C’est alors qu’il se mit à parler très vite pour lancer un monologue qui était presque adorable si seulement ce n’était pas pour se défaire de la vérité. J’esquissais un faible sourire en l’écoutant se dépêtrer. Il me connaissait assez bien, c’en était presque flippant et mignon à la fois, mais soit. Je gardais mon calme et mon sérieux. J’avais déjà une petite idée sur les raisons de l’accident, mais je préférais l’entendre de sa bouche.

«Non, Kieran. Je veux la vérité. Et je te promets, pas d’infar, pas de grands gestes, pas de cris et pas de tape sur le crâne à coup de bouquin, hum ?»

J’essayais d’être conciliant et psychologue, afin de l’amadouer. Un petit sourire, un regard compatissant :

«Alors, dis-moi, que s’est-il passé ? »

@ pyphi(lia)
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur

Duelliste illégal


Messages : 819

Date d'inscription : 15/04/2016

Feat : Un roux cool

Kieran Nails





Re: Weird and Suspicious[PV Kieran Nails]
03.05.16 0:55




Weird and Suspicious



Mes justifications l'avaient fait sourire à défaut de le convaincre. Je savais que ça lui aurait pas suffit de toute manière. Mais j'étais satisfait qu'il le prennent avec ce sourire plutôt qu'en croisant encore les bras pour me faire les gros yeux de préfet pas content. C'était mieux que rien, et peut être même  qu'il sera plus disposé à pas me torturer avec un de ces appareils étranges qu'on voyait dans les vitrines du placard du fond. Parce qu'avec des tête pareil ça pouvait être que ça.. Je reste un moment à simplement le regarder, jaugeant sa crédibilité avant de rapidement céder. Il a promis de pas s'agiter et de pas en mourir alors j’imagine que je peu faire un effort.
Je lui souris et joue la carte du mec détaché mais sérieux.

« Ok.. Mais tu me laisse parler jusqu'à la fin.. et pas d'attaque Gros yeux pendant que je parle parce que tu sais que ça me déstabilise. »

Mise au point faite, je pris quand même la peine de laisser pendre mon bras une nouvelle fois, machinalement ma main valide vint le soutenir légèrement pour calmer la douleur. J'avais vraiment l'air d'avoir fait la guerre alors il méritait bien cette explication.

« C'était pendant un duel.. mais ça j'imagine que tu t'en doute. Ça ce passait plutôt bien même que j'étais en train de gagner.. Mais à un moment le.. le gars d'en face à fait un truc bizarre avec sa baguette. Il était nouveau parce que je l'avais jamais vus avant.. Enfin bref..  Je crois qu'il a un peu le perdu le contrôle de sa baguette donc  parce que le sort est parti assez .. heu.. bizarrement ? Déjà lui ça lui a quasi explosé à la figure et moi.  Bah.. C'est venu me percuté et ça m'a éjecté contre un mur. Je pense que je vais avoir un ou deux bleus demain d’ailleurs. »

Je lui fit une grimace en soulevant ma chemise de ma main encore valide pour dévoiler un gros hématome qui commençait à ce former sur le coté droit de mes côtes, pile à l'endroit ou ça m'avait percuté. J'avais pas pris le temps de le regarder avant maintenant mais la vue de l'étendu violacé que ça avait laissé était assez moche à voir et me fit hausser les sourcils de surprise.

« Et donc .. heu.. Après le bruit que ce sort avait fait, les gars qui faisaient le guet nous on prévenus que quelqu'un débarquait, un préfet ou un prof je sais pas... ils aimeraient bien nous tomber dessus donc ils doivent fureter partout tout les soirs.. donc bref ..  du coup on s'est tous séparer.. et voilà. Ils vécurent heureux et eurent beaucoup d'enfants, FIN »

Nouveau geste de maturité de ma part en tirant la langue exagérément, exhibant le piercing qui été accroché. On finit sur une pointe d'humour, c'était toujours une bonne chose ça surtout qu'il allait pas tellement aimé cet aveux. Je sais qu'il a un problème avec les Duellistes illégaux .. en même temps n'importe qui d'à peut prêt responsable, raisonnable et doté d'une cervelle aurait un problème avec ça.. Mais si je peux éviter de prendre trop cher niveau sermon, moi ça m'arrange.




codage par greenmay. sur Apple-Spring


Les cadeaux trop bo:
 
Revenir en haut Aller en bas


Invité


Anonymous





Re: Weird and Suspicious[PV Kieran Nails]
03.05.16 13:13

Weird and Suspicious


Blague à part, je savais que cela allait être difficile de tenir mes promesses. D’abord parce que Kieran était en train d’en faire des caisses et que du coup ça devait être assez grave. Après tout il me traînait dans les pattes depuis un bout de temps, il me connaissait dangereusement bien. Mais je gardais mon calme, il fallait rester rationnel, après tout ce n’était pas la fin du monde. Toutefois je me préparais mentalement à la bombe qu’il s’apprêtait de me lâcher dessus. Et je ne sais pas exactement de quoi il parlait quand il mentionnait mes “gros yeux” mais je ferai attention.

Et en effet, c’était pas mal. Evidemment que c’était à cause de leurs stupides duels. Evidemment. Mais qui s’était dit que c’était une bonne idée ? Je ne disais rien et je prenais une grande inspiration en évitant de faire les gros yeux et en me mordant l’intérieur de la bouche pour ne pas dire ce que je pensais. Mais ça finirait par sortir d’une autre façon. Je gardais tout ça dans un coin de ma tête et je tentais de faire bonne figure et de ne pas “ faire mes gros yeux”. Mais évidemment que ces duels allaient mal se passer. Evidemment que quelqu’un allait faire une connerie. Et donc évidemment que quelqu’un allait être blessé. Ca se prend pour des génies, ces duellistes illégaux hum…

Et alors il souleva sa chemise pour dévoiler un bon gros hématome sur son flanc. Alors là je ne pouvais m’empêcher d’écarquiller les yeux. C’était pas un petit bleu de rien du tout, non c’était bien tuméfié. Il s’était pas raté l’idiot. A partir de ce moment je l’écoutais qu’à moitié. Dans ma tête, ça commmençait à s’accélérer. Et s’il s’était cassé une côté en plus ? Ou s’il avait une hémorragie interne ? Je commençais à penser comme un médicomage. C’est pour ça qu’avant de le sermonner proprement, je préférais m’assurer qu’on ne laissait rien au hasard. Je déglutissais difficilement et m’éclaircissais la gorge.

« Okay. Allonge-toi deux minutes, garde ta chemise relevée.  »

Je m’emparais de nouveau de la loupe enchantée et j’examinais ses côtes. Je poussais un soupir de soulagement. Je remontais mes manches.

« Rien de cassé… est-ce que ça fait mal ?»

Je commençais à presser mes doigts sur son abdomen à quelques endroits stratégiques. Diaphragme, foie, etc... C’était souple, ce qui normalement voulait dire pas de saignement interne. Rien à première vue donc sur cette examen. Je me redressais et je remontais mes lunettes. Maintenant que mes premières inquiétudes s’étaient évanouies, je commençais à sentir la colère et l’indignation remonter doucement en moi. Mais j’avais promis pas de cris et pas de coups de bouquins, voilà je le regrettais déjà. Tant pis il allait falloir faire autrement. Je l’aidais à se remettre en position assise.

«Bon, je sais ce qu’il te faut. »

Je me levais et j’allais me rendre au fond de l’infirmerie pour aller chercher la potion dont il avait besoin. Mais s’il croyait que c’était tout niveau sermon, il se trompait, tout en y allant je soupirais à vois haute pour qu’il puisse m’entendre d’un ton calme mais cynique :

« Et bien, c’est une belle ribambelle d’amis que tu as. T’abandonner alors que tu es blessé. S’enfuir comme des lâches...Je veux dire je sais pas, ça aurait pu être tellement pire. Tu aurais pu perdre un oeil. Ou une jambe. Remarque ça serait plus difficile pour toi de me suivre partout avec un oeil et de verre ou un jambe de bois. Oh. Mieux. Tu aurais pu être paralysé. Tu savais que la magie ne pouvait pas guérir la paraplégie. C’est dommage vu que Poudlard n’est pas très adapté pour les handicapés. »

J’ouvrais la porte de la vitrine et j’attrapais la bouteille de Poussos, distincte entre mille par sa forme de squelette. Il n’en aurait pas besoin de beaucoup. Juste un petit peu pour réparer son bras.  Je déposais la bouteille sur le bureau et je m’emparais du gros compte-goutte. 20 ml devraient être suffisant, que je versais dans un verre propre.

« Je veux dire… ce n’est pas comme si il existait déjà un club de duel. Supervisé, sécurisé,etc. C’est teeeeeellement plus amusant de se taper dessus sans faire gaffe et de se tabasser mutuellement. »

Je poussais un grand soupir et je me rapprochais de Kieran.

« Idiot. »

Voilà c’était passé, j’avais vidé mon sac. Maintenant que la pression était retombée, je pouvais me relâcher un petit. Je lui tendais le verre de poussos.

« Garde ton bras bien droit dans l’attelle  et bois ça. Ca va réparer tes os. Ca te fera aussi mal pendant au moins une heure mais bon, tu as vu pire. T’es un Gryffondor après tout.»

Mes lèvres esquissaient un sourire. C’est vrai que cela forçait le respect. Ces idiots avaient une tolérance pour la douleur… Moi je serais probablement resté allongé à me plaindre.

@ pyphi(lia)
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur

Duelliste illégal


Messages : 819

Date d'inscription : 15/04/2016

Feat : Un roux cool

Kieran Nails





Re: Weird and Suspicious[PV Kieran Nails]
03.05.16 21:26




Weird and Suspicious



C'est bien, il avait écouté, il avait pas fais de gros yeux, du moins si, en voyant mon bleu mais ça je pouvais lui pardonner. Je savais qu'il allait pas aimer ça, en faite j'attendais le sermon mais pour une fois j'étais prêt à le subir. Il me regardait un peu bizarrement, je devinais qu'il était en train de ce stresser tout seul à la vue de ce nouveau bobo. Il me demanda de me couché, je me fis pas prier surtout que le confort du lit me faisait sacrément bien au dos. J'exécutais chaque ordre sans bronché, mais tenta quand même de voir à travers cette loupe trop bizarre moi aussi. Fallait vraiment que j'en vole une.. Je me demande si on peut voir à travers tout ce qu'on veux avec. Un léger sourire s'afficha sur mes lèvres à cette idée.

Il m'examina rapidement et fut soulager de ne rien trouvé de casser... par contre il en profitait aussi pour appuyer la ou ça fait bien mal en jouant les petit innocent. « ca fait mal si j'appuie là en plein milieux de ton gros bleu qu'a l'air douloureux ? ». j'en avait gonflé mes joues en soufflant par le nez pour m’empêcher de hurler que, oui, je crève de mal putain. Je suis sur que ça lui fait plaisir d'enfoncer son doigt pile là ou j'ai mal .. c'est sa petite vengeance sadique ça ! Mais bon, c'est de bonne guerre.

On y était. Le sermon. Il s’était redressé en réajustant ses lunettes avant de ce diriger vers le fond de la pièce. Je me demandais bien ce que j'allais devoir prendre. Tout les truc qui sont ici sont dégueulasse de toute manière.. à croire qu'ils savent pas faire de medoc sucrée ou juste mangeable. Je l’entendis farfouiller tout en me parlant. Haut et claire, histoire que j'en rate pas une miette. Il commençait par dénigré mes « amis », ceux qui m'avaient abandonné sans scrupules.. Il comprenait pas que ça faisait parti des règles. Chacun pour soit quand on ce fait griller.. c'est comme ça, je leurs en voulait pas mais je comprenais qu'il essai de me faire culpabiliser, ou juste que je me sente mal. Ça marchait peut être un tout petit peu, mais c'était plus la culpabilité d'inquiéter quelqu'un, comme avec Aili quand je faisais une trop grosse bêtise. Ils sont mignons à s'inquiéter quand même.. mais je m'en veux quand même un peu.

Après les fréquentation, on passait aux blessures. Perdre un oeil ça m'aurait fait chier ouais, mais j'aurais certainement put avoir une prothèse magique trop coll qui voit à travers les murs ou balance des rayons laser comme Superman. Ce serait trop cool.. mais je préfère quand même garder mes deux yeux. Puis je sais qu'il aurait pas aimé que je m'amuse de la situation. C'était grave j'en suis conscient, mais j'aime pas qu'il essai de me faire flipper comme ça ! C'est super méchant.

« Toi, t'as jamais vus Fight Club pas vrais.. »


Ça m'avait échappé quand il énonça le club de duel.. mais le normal. En même temps s'il est pas moldu, ça m'étonne qu'à moitié. Je sais que c'était nul comme et puis j'avoue que c'est un bon argument, mais un argument qui prend pas sur moi.
Je lui tire une nouvelle fois la langue en réponse à son « idiot », histoire de bien lui montrer que j'étais très mature.

«  C'est comme ça que tu m'aime non ? Idiot et irresponsable. Qui est ce qui viendrais t’embêter et te coller sinon hein ? Tu t’ennuierais tout seul dans ta petite vie de préfet»

Je lui fis un léger sourire doublé d'un clin d’œil. Je sais que j'exagérais un peu des fois, mais j'aimais bien me dire qu'il ne détestait pas totalement ça.. sinon il m'aurait viré à grand coup de pieds au cul depuis longtemps. J'attrape le verre qu'il me tendais et le vidé d'une traite avant de grimacer exagérément en le foudroyant du regard.

« C'est super dégeu putain ! Tu peux prévenir ! C'est quoi c'est ma punition c'est ça ?. Va y fille moi un chewing-gum .. y'en a dans mon sac. Je vais gerber sérieux..»

je fis de grands mouvements de la main vers le sac au pied du lui mais m’abstins rapidement en voyant que ça tirais sur mon bras. Douleur. Je sentis ensuite quelque chose de gênant sous l'attelle qui tenais ma blessure. Une nouvelle douleur, celle ci était plutôt vive et chaude, c'était pas franchement agréable et ça me faisait grincé des dents en fronçant les sourcils.

« Pendant une heure comme ça ?.. Tu reste avec moi hein ? Tu m'abandonne pas genre souffre en silence et tout seul comme ça t'aura le temps de réfléchir à ce que tu fais de ta vie et comment tu la bousille... »

Un regard quasi suppliant. Je sais pas tellement s'il était du genre à faire ça.. quelque part je me dis qu'il serait capable de le faire juste pour me donner une bonne leçon. Mais vraiment, il pouvait pas me laisser tout seul. Je déteste être tout seul, s'il sort d'ici, attelle ou pas, hématome ou pas.. je le suis jusqu'à ce que mon os ai poussé.. Je le Kidnappe même s'il faut ! J'en suis capable, sans baguette et à qu'un main !




codage par greenmay. sur Apple-Spring


Les cadeaux trop bo:
 
Revenir en haut Aller en bas


Contenu sponsorisé







Re: Weird and Suspicious[PV Kieran Nails]

Revenir en haut Aller en bas
 Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 4Aller à la page : 1, 2, 3, 4  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Firewhisky :: Beginning :: Le ministère :: La Corbeille :: Corbeille Rps-
Sauter vers: