Partagez
 

 Weird and Suspicious[PV Kieran Nails]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4
AuteurMessage


Invité


Anonymous





Re: Weird and Suspicious[PV Kieran Nails]
16.05.16 18:01

Weird and Suspicious


J’étais un peu surpris que Kieran ne cherche pas à aller plus loin dans sa demande de rançon. En général, c’était la réaction de la plupart des gens lorsqu’il découvraient que je n’accordais pas tellement d’importance à mon orgueil. Ils passaient à la surenchère pour voir jusqu’où ils pouvaient aller. Mais pas Kieran. Comme je le soupçonnais, il avait beau être inconscient et un peu idiot, c’était quelqu’un de sincère et avec un certain sens de l’honneur. Par contre, bras ou nez cassé, j’avoue que je ne m’attendais pas à un tel engagement de sa part. Je pensais vraiment parler dans le vide. Je me redressais soudainement, à la fois surpris et intéressé.

« Vraiment ? Tu promets ? »

J’avais du mal à dissimuler l’agréable surprise que cela suscitait. Cela dépassait vraiment mes espérances. Moi j’en restais sur le cul.

Quand je le traitais de binoclard, il fit de nouveau mine d’être profondément choqué. Seulement nous avions déjà établi que Kieran n’était pas un excellent acteur - et je pense qu’il ne cherchait pas à en être un. Je récupérais mes lunettes et je les reposais prudemment sur mon nez alors que Kieran tirait une autre paire de son sac - la sienne apparemment. Et il ne s’agissait pas de fines montures comme les miennes, mais bien d’une grosse paire de lunettes à monture noire, moby style. Etrange, je ne les avais jamais vues auparavant. Il les arborait désormais avec fierté, ce qui m’arracha un léger sourire.

« Ah bon ? J’ignorais que tu portais des lunettes… Je retire ce que j’ai dit alors.»

Il poursuivit alors en expliquant qu’il était effectivement bigleux et qu’il ne les sortait que la nuit tombée. On en apprend tout les jours. Comme quoi, il y avait un peu de Rief dans Kieran et vice versa. Non attendez. C’est pas ce que je voulais dire. Oubliez ça. Je remontais alors mes lunettes sur mon nez et pris un air de professeur hautain :

« Tu sais, un vrai binoclard s’assume ! »

Je laissais aussitôt tomber cet petite mise-en-scène aussitôt pour reprendre mon ton habituel.

« Je ne savais pas que tu étais si coquet, et puis, tu sais,  elles ne te vont pas si mal.»

Comme quoi Kieran aussi pouvait s’inquiéter de la façon dont il était perçu par les autres.


@ pyphi(lia)
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur

Duelliste illégal


Messages : 819

Date d'inscription : 15/04/2016

Feat : Un roux cool

Kieran Nails





Re: Weird and Suspicious[PV Kieran Nails]
17.05.16 12:43




Weird and Suspicious



Il avait l'air un peu surpris que je lui fasse cette promesse. J'étais pas bien certain de ce que je venais de faire, peut être qu'on aurait dut établir une liste de ce qu'il considéré comme potentiellement mortel pour ma vie. Parce que techniquement je peux mourir en glissant dans les escaliers.. Alors.. c'était compliqué.. Mais je pouvais faire l'effort de me tenir tranquille un moment. De toute façon je crois que j'avais épuisé mon quota de conneries pour les prochains mois et vus ce qui venait de ce passer au cours du Duel je pense qu'on allait devoir s'en passé quelques temps, du moins moi. Finalement c'était peut être pas une promesse en l'air.

J'étais content de mon petit effet avec mes lunettes. Visiblement ça surprend tout le monde en faite, à croire que j'ai l'air trop intelligent avec ou que ça fait tache pour mon genre, mais lui il sourit et il me dit même que ça me va bien après avoir prit un l'air sérieux des binoclards qui assument. Ca m'avait fait rire, en faite c'est pas tellement que je me cachais avec mes lunettes, je les assumais quand il fallait, c'est simplement que j'étais pas à l'aise avec, du coup ça passait certainement pour une espèce de secret honteux auprès des gens, et j'adorais jouer sur les rumeurs. Puis le Gryffon honteux d'avouer qu'il a des lunettes parce qu'il est peut être plus intelligent qu'il en a l'air ça m'allait bien je crois.

Je laisse échapper un léger « Tss » à son compliment, ou du moins à sa mention de coquet. Mais c'est vrais que j'avais l'air de toutes ces minettes qui réclament des compliments à tout va sur leurs nouvelles fringues ou leurs brushing parfait. J'en avait même pas honte en plus !

« Mais y'a un tas de chose que tu ignore sur moi monsieur le Préfet. »

Je pris l'air mystérieux, ce qui devait juste me donner l'air un peu idiot mais c'était juste pour ponctuer cette phrase cliché que je venais de sortir. Je riais de ma propre bêtise avant de continuer un peu plus sérieusement.

« Et puis je dirais pas que c'est de la coquetterie. J'aime simplement les compliments, comme tout le monde quoi en faite. Faut bien en réclamer de temps en temps sinon en voit pas l'ombre d'un seul. Les gens sont avare de compliments, à croire qu'on les paye sérieux..  c'est pas compliqué pourtant. C'est comme quand je dis que j'adore tes cheveux et que ça te vas super bien. La première fois que je te l'ai dis t'es resté à me fixer avec des yeux de hiboux, à croire qu'on t'avais jamais rien dit de gentil de ta vie...  »

Bon peut être aussi que c'était dû au fait que je lui avait lâché ça après trois secondes et demis à lui parler.. mais ça restait un compliment sincère et spontané, tout le monde devrait toujours faire ça, je connais encore personne qui ce vexe d'un compliment ou qui le vive mal alors je vois même pas pourquoi en s'en prive.
J'enlève finalement les lunettes de mon nez, la superposition lentille et verre me faisait un peu mal aux yeux à force. Au lieux de les reposer dans mon sac je profite de la proximité du Serdaigle pour lui voler les siennes une fois de plus et lui déposer les miennes sur le nez. Même si j'étais habitué à le voir avec des lunettes, voir les grosses montures sur son visage lui donnait un autre genre.

« Pas mal.. A toi aussi ça va bien.. Bon.. peut être que finalement c'est juste ces lunettes qui sont canon si elles rendent tout le monde beau gosse ! »

On en revient toujours à mes plaisanteries, pour pas changer. Je lui tire encore la langue en faisant de nouveau l'échange de lunette, cette fois les miennes avaient finit au fond du sac avec beaucoup de précautions. A force on va les casser si on continue, enfin surtout moi quoi...



codage par greenmay. sur Apple-Spring


Les cadeaux trop bo:
 
Revenir en haut Aller en bas


Invité


Anonymous





Re: Weird and Suspicious[PV Kieran Nails]
18.05.16 14:13

Weird and Suspicious


Décidemment Kieran Nails recelait de surprises. D’abord sa promesse ( bon d’accord, c’était beau de faire des promesses, encore fallait-il s’y tenir) ensuite sa myopie. Pour qu’en plusieurs années Kieran ne soit jamais sorti sans ses lentilles, cela demandait une certaine coquetterie. J’avais eu cette option aussi un jour, mais j’avais choisi les lunettes. Moins de dépense, moins d’irritation oculaire et surtout elle me donnait un air distingué et malin qui m’avait servi plus d’une fois. Le jeune gryffondor fit un peu son malin en suggérant de façon un peu cliché qu’il me réservait encore plein de surprises. Tiens je me demandais ce qui allait me tomber sur le coin de la tête un de ces jours. Il poursuivit en se défendant d’être coquet, ce qui ne fonctionnait qu’à moitié. Avec un sourire malicieux je lui fis remarquer :

« Tu sais que tu viens de donner une définition partielle de la coquetterie ? »

Aimer recevoir des compliments. Ce n’était pas forcément le cas de tout le monde. D’ailleurs cela me mettait un peu mal à l’aise. Pas quand on me complimentait pour quelque chose de vrai ou dont j’avais conscience, comme mes notes ou mon travail. Mais quand quelqu’un me complimentait sur mon physique, comme Kieran, là tout de suite, cela avait tendance à me décontenancer. Je ne savais jamais si c’était censé être une blague ou bien je ne sais pas… C’était ça le problème je ne savais pas quoi répondre. D’ailleurs là, ça ne faisait pas un pli, une expression figée sur le visage, je me demandais comment répondre à ses compliments perpétuels.

«C’est pas ça...» répondis-je de façon énigmatique avant de le laisser poursuivre.

Il me piqua mes lunettes une dernière fois avant de poursuivre. J’avais un petit rire gêné.

« Peut-être mais je ne pourrais pas te voir en détail sans. C’est un peu le problème. »

Je me penchais vers lui pour récupérer délicatement mon bien. Ce n’était pas un jouet après tout. Après les avoir ajustées correctement sur mon nez. Je me laissais aller à une longue explication.


« Tu sais, ce n’est pas que certaines personnes n’aiment pas les compliments. C’est juste...ça les met mal à l’aise. Ils ne savent pas comment répondre. Parce que parfois, un compliment n’est pas juste un compliment.»

Je ne doutais pas une seule seconde que Kieran se contentait simplement de dire ce qui lui passait par la tête, sans la moindre arrière pensée. Cependant ce n’était pas le cas de tout le monde et pour son bien, il me semblait crucial de devoir éclairer ce point.


« Par exemple, quand tu me complimentes sur mon physique, ça me met un peu mal à l’aise. D’abord parce que c’est assez bizarre pour des garçons de se complimenter sur leur physique. Ensuite parce que le faire de façon répétée, ça peut être interprété comme une façon de flirter avec quelqu’un ou de lui démontrer un intérêt romantique.»

Aussitôt je me justifiais aussitôt avec un geste de la main :

« Pas que je pense que tu le fasses, hein ! Je sais que ce n’est pas le cas!»

Je m’éclaircissais la gorge histoire de reprendre une contenance et de poursuivre.

« Parfois je pense que c’est juste un problème de formulation. Par exemple j’ai dit “ tes lunettes ne te vont pas si mal” je n’ai pas dit “ je trouve très beau avec tes lunettes”. Ca serait bizarre, non ? Surtout si je te le répétais tout le temps.»

J’avais l’impression que je commençais à m’enliser dans une conversation compliquée dans laquelle je ne sortirais pas indemne. Donc je fermais les yeux un instant et je poussais un soupir. Kieran avait l’air de m’emmêler les pinceaux. Je changeais de sujet, remarquant qu’il ne s’était pas agité ni avait geint depuis un moment.

«Et sinon ce bras, comment ça va ?»

@ pyphi(lia)
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur

Duelliste illégal


Messages : 819

Date d'inscription : 15/04/2016

Feat : Un roux cool

Kieran Nails





Re: Weird and Suspicious[PV Kieran Nails]
18.05.16 22:41




Weird and Suspicious



C'est pas ça ? J'avoue que j'ai toujours été curieux de connaître le point de vu de Rief sur la chose. Jusqu’ici c'est vrais qu'il ce contentait d'être gêné à mes compliments. Moi j'ai toujours trouvé que « Merci » c'était un bon début comme réponse à  ce genre de chose, mais avec le temps je remarquais aussi que les gens ne pouvaient simplement pas ce contenter de ça. Les compliments, c'est tout une histoire dans la vie de certain. Des gens comme Rief par exemple. J'écoutais attentivement en étirant un sourire sur mes lèvres. Il entrait dans la catégorie des gens qui pensent toujours qu'on a une idée derrière la tête quand on leurs dit qu'ils sont bien coiffé ou qu'ils ont de jolies yeux. Il avoue que ça le rend mal à l'aise et qu'il trouvait ça bizarre pour des garçons de ce faire des compliments. Oh non Rief, pas toi. Mes yeux s'arrondir d'exaspération en roulant légèrement, mon sourire teintait ça d'amusement je crois que je n'avais même pas besoin d'ouvrir la bouche cette fois pour qu'il comprenne que pour moi ce genre d'arguments dataient d'un autre siècle. Vraiment.. pourquoi les hommes ne pourraient ils pas ce faire de compliments  sur leurs physique ? On était obligé de ce taper virilement dans le dos en riant fort et en ce remontant le paquet histoire d'avoir un comportement bien masculin ? Et les compliments c'était universel, uni sexe, uni race, unicorne, bref.. c'est pour tout le monde.

Mais c'était intéressant d'avoir son point de vu du coup. Maintenant il pense que je le drague, enfin non. Il dit qu'en général c'est ce qu'on en déduit mais il savait que je le faisait pas et il ne m'accusait pas de le faire. Vraiment, je faisais un effort pour pas rire à ses explications qui s’emmêlaient toutes seules. C'était amusant de le voir comme ça, vraiment. Selon lui je devrais m'y prendre différemment, je suis conscient que les mots ont une importance, son exemple m'arracha un autre sourire, ce qu'il comprenait pas c'est que si je voulais dire que je le trouvais beau avec ces lunettes, c'est que je le pensais, et qu'il l'était. J’énonce simplement un fait. Comme dire qu'une chaise sert à s’asseoir ou qu'avec des lunettes on voit mieux. Sauf que là c'est supposé faire plaisir en plus. Mais ça, c'est juste moi... parce que je dois être un peu bizarre dans le fond.

« Moi je trouverais pas ça spécialement bizarre. Je te dirais juste merci si c'est sincère. Mais je comprend que ça passe pour de la drague pas subtile. Ça l'est pas, parce que si me décidais à vraiment te draguer je te ferais des compliments sur ta personnalité, pas sur la couleur de tes cheveux ou la classe de tes fringues. »

Mais une fois de plus, ça c'était juste moi.. des fois j'ai l'impression de pas être tellement compris mais a force je m'y faisait plutôt bien.

« Les gens tu vois c'est .. comme une œuvre d'art. Elle peut être peinte par un grand maître, par un inconnu, elle peut avoir toutes les couleurs, toutes les forme, on peut la trouvé belle ou non.. mais dans le fond, ce qui compte c'est qu'on ressente quelque chose en la voyant et en comprenant sa signification. Moi, pour que je drague quelqu'un bah c'est pareil, faut que ça me fasse quelque chose. M'enfin c'est un peu.. bizarre comme fonctionnement c'est vrais.. il est tard je commence à dire de la merde. Mais tu sais Rief si ça te met sincèrement mal à l'aise que je te fasse des compliments, je le ferais plus, je m'en était juste pas rendu compte c'est tout. »

J'étais pas non plus un gros lourd. Si on me demande sincèrement de plus le faire, j'y voyais pas de problèmes.. même si c'est bizarre de refuser des compliments mais ça c'est chacun son choix. Après un dernier sourire, je m'étais redressé en agitant un peu mon bras pour voir. Je ne ressentais plus de douleurs, plus trop de gêne non plus, je pouvais le bouger sans que ça m’arrache de grimaces.

« J'crois que c'est bon non? Tu veux vérifier ? T'es pas obligé de me ramener après tu sais je saurais trouvé mon chemin tout seul et je suis trop fatigué pour penser à faire la moindre connerie. »

Mais quelque chose me disait qu'il n'allait pas ce contenter de ça. Quoi que ça faisait un moment qu'on était là à attendre, il avait sûrement des rondes à faire ou ce genre de truc. Du travail de préfet. Des fois je me dis que je devrais le devenir juste pour me balader dans les couloirs la nuit sans rien craindre, mais c'était beaucoup trop de responsabilité en contre parti.



codage par greenmay. sur Apple-Spring


Les cadeaux trop bo:
 
Revenir en haut Aller en bas


Invité


Anonymous





Re: Weird and Suspicious[PV Kieran Nails]
19.05.16 13:54

Weird and Suspicious


En toute honnêteté, je pense vraiment que cette conversation doit faire partie du top 5 des conversations les plus chelous de ma vie. Avec celle sur la sexualité ou celle sur le monde magique. Je m’emmêlais les pinceaux et j’avais le sentiment que je n’exprimais pas correctement mon message, mais ça passait. Moyennement. Bon sang ce que ma médiocrité peut m’énerver parfois. Et plus je parlais, plus je me rendais que je n’étais pas sûr de ce que je disais ou bien d’où je voulais en venir. Il était tard. C’était probablement la fatigue. Et puis quand je croyais tenir quelque chose, Kieran répliquait et à là du coup je restais un peu con.

Il avait un peu raison. En théorie. C’était ça le problème avec lui. J’avais des certitudes basées sur des données et puis il ouvrait la bouche et c’était comme si on ouvrait un rideau et dévoiler une fenêtre que je n’avais pas vue. C’était logique...

« C’est marrant que tu dises parce que… en fait, je préférais qu’on me complimente sur ça plutôt que sur mon physique. »

C’était plutôt une réflexion à voix haute qu’un ajout dans la conversation. Ensuite il expliqua sa façon de voir les gens, comme des oeuvres d’art. C’est dans ces moments là que je me rendais compte que Kieran était encore jeune et naïf, mais qu’il avait plus de coeur que quiconque. C’était bel et bien un gryffondor… Alors que je lui parlais de ça, de comment d’autres personnes pouvaient prendre sa façon de faire de complimenter, je sentais soudainement mon coeur se serrer. Etait-ce que j’étais en train de devenir ? Une voix qui étouffe les autres, qui étouffe une façon de penser différente ? Non certainement pas… Tout ce que je voulais c’était essayer de lui faire comprendre que tout le monde ne pensait pas comme lui, c’est tout.

« Non,ce… ce n’est pas ce que je voulais dire. C’est juste que tout le monde ne le voit pas comme ça. Et puis, je sais que tu dis simplement tout ce qui te passes par la tête. Ne t’occupes pas de moi, et dis ce que tu veux, Kieran.»

J’avais l’impression de mieux le comprendre, de mieux le connaître maintenant. J’ôtais cette expression soucieuse de mon visage pour la remplacer par un léger sourire, masqué par une sorte de lassitude feinte.

« Et puis de toute façon, je te connais. Je sais que tu ne pourras pas t’en empêcher.»

C’était une petite boutade pour conclure ce sujet et passer à la suite, ce qui importait vraiment : l’état de santé de Kieran. Lui il était déjà prêt à repartir vers de nouvelles aventures. Je m’emparai de nouveau de la loupe pour y jeter un coup d’oeil. Tout allait bien, l’os s’était correctement resoudé. Je reposais la loupe avec soin.

« Ca m’a l’air parfaitement guéri ! Dans les prochains jours essaie de privilégier une alimentation riche en calcium quand même.»

Je me relevais, j’époussetais ma robe de sorcier, récupérais mon livre et remontais mes lunettes.

« Je sais que tu connais le chemin. Mais je m’en voudrais si tu tombais dans les vappes dans les escaliers. Allons-y !»

@ pyphi(lia)
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur

Duelliste illégal


Messages : 819

Date d'inscription : 15/04/2016

Feat : Un roux cool

Kieran Nails





Re: Weird and Suspicious[PV Kieran Nails]
19.05.16 23:06




Weird and Suspicious



J'étais content qu'il me demande de rien changer. Il avait prit cet air un peu perdu qu'il a quand il hésite sur un truc ou qu'il sait pas trop comment réagir. Faut dire que la discussion avait quand même pas mal dérivé depuis le début, je sais même plus comment on a fait pour en arrivé là, mais c'était pas important et puis c'était plutôt intéressant de toute manière. Il me demandait de ne pas changer, il osait même prétendre que j'en serais de toute manière pas capable. C'est vexant ! Quand même, quand je voyais que c'était chiant ou que ça mettait réellement mal à l'aise j'hésitais de le faire, bon je dis pas que j'aurais pas eu un peu de mal à m’habituer au début, mais j'y serais arrivé ! J'avais l'air si lourd que ça ? Peut être que c'est l'image qu'on les gens de moi. Un gros lourd qui lâche jamais. Je trouverais ça triste je crois mais en même temps je pouvais pas leurs en vouloir, puis comme ça y'a qu'une poignée de privilégié qui savent vraiment qui je suis, j'aimais bien cette idée.

Je le laissais observer mon bras avec sa loupe une dernière fois. Visiblement tout était en ordre, j'avais plus trop de gêne et j'avais du mal a me dire que je me l'étais cassé y'a une heure même pas. Vraiment, j'adore la magie. Je fis quelques mouliner du bras pour m'assurer que tout allait bien et souris un peu plus à se conseils. Un vrais pro.

«  A tes ordres Monsieur le Préfet. »

Maintenant que la douleur avait foutu le camp c'est la fatigue qui s'incrusta pour prendre sa place. Pour une fois j'allais pas rester des heures dans mon lit à chercher le sommeil en songeant à des paradoxe comme « Est ce que Magneto peut soulever le marteau de Thor ? » en général ça marche plutôt bien.. mais ce soir j'allais juste m'écrouler dans mon lit jusqu'à demain matin. Rief tenait à m'accompagner même si je lui assurais que j'étais capable de le faire tout seul. Bon, au moins les Serdaigles sont au septième étage, ça lui évitera de ce taper un allé retour jusqu'au sous sol s'il avait été Pouffy ou Serpy, mais même avec ça je suis certain qu'il m'aurait raccompagner. C'est tout lui ça et dans le fond je  vais pas me plaindre d'avoir de la compagnie, je soupirais juste pour la forme et mon sourire me trahissait assez.

« Ah.. oui.. Mon chevalier servant j'avais oublié ! Je vais pas m'en plaindre hein, au contraire. »

Je lui fais un grand sourire en récupérant mes affaires avant de hisser mon sac sur mon dos dans un soupir. Je lorgnais une dernière fois sur cette magnifique loupe si merveilleuses avant de me décider à sortir de l'infirmerie et d'entamé l'escalade infernal jusqu'aux derniers étages. Étrangement la fatigue me rendait silencieux, pensif en faite, c'est pour ça que mes voisin de chambre me supportaient plutôt bien, j’arrêtais de réfléchir à voix haute quand je suis fatigué, comme maintenant. Je laissais simplement mon esprit s’égarer aux hasard de mes réflexions, mes yeux glissaient sur à peut prêt tout ce qui passait à leurs porté, ils s’arrêtaient quelques fois sur le préfets et je me posaient des question inutiles comme « Qu'est ce que c'était sa couleur de cheveux naturel », sans même que je m'en rende vraiment compte nous avions gravis le nombre incalculable d'escalier et de couloirs jusqu'à la salle commune des Rouge. En faite j'étais même un peu surpris d'y être arrivé.

« Je crois qu'on y est. Rassuré ? »

J'étouffais un bâillement en le cachant sous un sourire et me tourna face au préfet. Il pouvait s'en aller l'esprit tranquille maintenant. Je risquais pas de me faire mal sur les trois mètres qui me séparait de la salle commune. Mon regard ce braque sur le sien pour s'y accrocher cette fois, dernier sourire avant les bonnes nuit qui s'imposaient.

« Merci de m'avoir soigné ça, et merci d'être resté .. et de pas m'avoir enlevé de points.. ou de pas m'avoir trop botté le cul parce que je fais des conneries.... C'était sympa d'avoir parler avec toi, enfin.. d'avoir une conversation normal et pas juste.. toi qui m’engueule ou moi qui te casse les pieds. Faudra faire ça plus souvent.»

Je lui glisse un clin d’œil et m'en contente, vus ses réactions face aux compliments j'osais à peine imaginer celles au hug sauvages que j'avais l'habitude de faire. Il l'avait pourtant bien mérité mais j'avais assez fait mon chiant pour ce soir. Un dernier bonne nuit était suffisant avant de l'abandonner là et de glisser à travers le passage ouvert par le portrait de la grosse dame. Mes forces me portèrent jusqu’à la chambre ou je m'étais simplement écroulé sans même prendre le temps de me changer. Mais la fatigue est plus fort que tout.. et je m'endormais déjà.




codage par greenmay. sur Apple-Spring


Les cadeaux trop bo:
 
Revenir en haut Aller en bas


Contenu sponsorisé







Re: Weird and Suspicious[PV Kieran Nails]

Revenir en haut Aller en bas
 Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 4 sur 4Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Firewhisky :: Beginning :: Le ministère :: La Corbeille :: Corbeille Rps-
Sauter vers: