Partagez
 

 stop trying ▬ Tobias

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage


Invité


Anonymous





stop trying ▬ Tobias
08.05.16 21:26

pourquoi tu comprends pas ?
Arya était une rousse assez surprenante. C'était tout à fait involontaire, mais elle trouvait toujours moyen de trouver de quoi surprendre les gens. Il était donc coutume de voir Arya harceler les gens pour qu'ils rejoignent sa cause. Ou pour qu'au moins, ils abandonnent l'idée de devenir, ou d'être, dragonrunner. Le Club Militant contre les Dragons à Poudlard c'était toute la vie d'Arya. Il n'y avait rien pour quoi elle se battait plus que pour cette cause.

À tel point que parfois, ça passait même avant ses études. Et sans aucun doute bien avant sa vie sociale quasi inexistante. Cette même vie sociale qu'elle semblait vouloir éradiquer. Quand on savait pourquoi elle avait jeté Tobias, cela sautait yeux. Elle ne voulait pas perdre son temps. Elle l'estimait trop précieux pour se fatiguer avec des gens qui n'étaient pas à la hauteur de ses attentes. Ce qui n'était définitivement pas le cas de Tobias. Il était pourtant évident qu'en étant avec la fondatrice du MCDP, il ne pouvait pas soutenir les dragonruns. Le mieux aurait été qu'il la rejoigne. C'était dans l'absolu ce qu'elle attendait. Seulement, le blond avait fait tout le contraire de ce qu'elle pouvait espérer. Le tout avec cet inocent d'abruti qui ne comprend rien. Elle l'avait donc jeté. Sans plus d'explication. Il ne les méritait pas.

Seulement, depuis, elle devait faire face à un certain problème. Tobias était tenace. Comme elle. Mais plus chiant encore. Elle ne comptait plus le nombre d'origamis qu'elle avait reçu de sa part. C'était insupportable. Parfois plusieurs fois par jours ! C'était terrible. Et récemment, il la suivait partout où elle allait. Quoiqu'il n'allait pas dans la bibliothèque en principe. Sans doute car ce n'était pas l'endroit où avoir ce genre de conversation mouvementée.

Elle avait réussi plusieurs semaines durant elle l'avait évité avec une certaine habileté. Sauf que visiblement, Monsieur avait appris son emploi du temps par coeur. la première fois lorsqu'elle le vit l'attendre devant la salle, elle pensa à une coïncidence. Sauf qu'au bout de la cinquième fois la même semaine, coïncidence il n'y avait plus. Elle ne comprenait pas pourquoi il persistait à ce point. Il aurait pu avoir l'intelligence de comprendre ce que ce silence signifiait.

Ou alors, il y avait autre chose qui la dépassait totalement. Ce qui était tout aussi probable.

Là, elle sortait de son cours d'Histoire de la Magie. Elle n'avait pas croisé de Tobias depuis deux jours. Donc, elle ne pensait pas à le croiser en sortant de la salle. Ce fut d'un pas décidé qu'elle prit le chemin du couloir, son sac rempli de livres sur le dos.

Elle fit mine de ne pas l'avoir vu. Peut-être que lui ne l'avait pas vu. Arya n'était pas douée en terme de discrétion. Elle avait surtout certains désavantages comme une chevelure rousse. Mais il y avait surtout l'idée qu'en principe elle ne cherchait pas vraiment à se cacher. Du coup, là, il avait toutes ses chances de la trouver. Et ce malgré le monde présent. À ce moment, si elle avait pu, elle aurait bien aimé pouvoir enfoncer sa tête entre ses épaules, comme une tortue.
Revenir en haut Aller en bas


Invité


Anonymous





Re: stop trying ▬ Tobias
09.05.16 20:39




stop trying

S'il y avait bien une chose qu'on devait reconnaître à propos de Tobias, c'était qu'il était obstiné. Tellement obstiné que s'en était maladif. Et lorsque son coté obstiné ressortait, il pouvait faire un peu peur. Le pire c'est qu'il était tenace en plus d'être obstiné. Et c'était pas un bon mélange. Vraiment pas. Il tenait sur la longueur. Ça faisait 4 mois, 122 jours, 2928 heures, 175680 minutes, 105490800 secondes qu'Arya l'avait largué. 4 mois qu'il 'avait pas entendu son rire. 4 mois qu'il n'avait pas pu poser ses mains sur ses hanches. 4 mois qu'il n'avait pas put enfouir son nez dans sa chevelure rousse. 4 mois déjà et c'était beaucoup trop.

Alors, Tobias, dans toute son obstination, était partit à la reconquête de la belle Pousouffle. Il était l'homme de sa vie et elle était la femme de sa vie. Il le savait et il voulait qu'elle le comprenne. Qu'elle le sache. Et Tobias était un peu possessif. Même si leur rupture était connue de tous, l'ombre du blond planait sur les possibles prétendants de la rousse. Et Tobias n'hésiterai pas à lancer le terrible Charrrrr d’assaut sur l'impudent. C'était dire la motivation du jeune homme …

Tobias était amoureux comme jamais il ne l'avait été. Il avait trouvé la fille qui faisait battre son cœur plus fort qu'un saut à l'élastique et il ne voulait pas la laisser filer. Il l'aimait trop pour ça. Et quand bien même il abandonnerait, il voulait savoir Pourquoi ?

Pourquoi ?

Ce simple mot le hantait. Ce fichu « Pourquoi ? » auquel il ne trouvait aucune réponse. Cette fichue question qui le tourmentait. Il n'en avait pas dormit de plusieurs nuits, à tourner dans le dortoir des Gryffondors pour chercher où il avait merdé. Il avait pourtant eut l'impression de se comporter parfaitement bien avec elle. Il n'avait pas été insistant, il avait été galant, il avait tout fait. Tout fait, pour que ça marche. Son sourire paraissait peut-être moins lumineux et il était étrangement encore plus accro qu'habituellement aux activités des Téméraires. Ça lui changeait, un tant soit peu, les idées.

Il avait essayé, de nombreuses, très, trop, nombreuses fois de parler avec sa rousse. Mais jamais, J A M A I S, elle ne s'était laissée approchée et c'est en gentlemen un peu trop gentil qu'il la laissait filer. Il aurait put la coincer dans un placard à balais, dans un couloir vide, ou peu importe, mais son cœur se serrait de la voir le fuir et il regardait son dos qu'il connaissait désormais plus que son visage. Mais il commençait à s'énerver de la situation. Mais il commençait à s'agacer. Du coup, il avait décidé de tenter une méthode un peu plus … insistante. Physiquement. Car il avait bien fait attention à ne pas la laisser l'oublier. Il ne comptait plus le nombre d'origami qu'il lui avait envoyé. Le nombre de lettres. Tout. Il avait tout essayé. Et si tous ça ne marchait plus, il allait tenter, et réussir, un kidnapping dans les règles.

Il avait tout prévu. Il connaissait l'emploie du temps de sa belle par cœur, s'en étant également servit pour tenter de la croiser à de nombreuses reprises. À peine sortit de son cours de DCFM, il se précipita vers sa salle d'histoire de la magie. Il ne put retenir un sourire attendrit à la vue de la Pousouffle mais il secoua rapidement la tête et se concentra. Il ne devait pas se laisser attendrir, il se devait d'être sérieux. Il voulait des réponses, par le string de Merlin !

Conformément à son plan, il se faufila dans la foule, se rapprochant rapidement et sûrement de la rouquine. Elle l'avait vu, c'était certain. Il ne passait jamais inaperçu. Un des désavantages de sa pseudo célébrité, que voulez-vous ? Saluant rapidement les gens, il ne s'arrêta pas comme il le faisait habituellement. Arya était bien plus importante. Il éluda les conversations d'un rire ou d'une petite vanne plus ou moins drôle avant de rattraper sa belle. Arrivé à son niveau, il ne s’embarrassa pas de précaution et récupéra le sac de la jeune fille avant d'attraper fermement mais délicatement son bras.

Il la guida de force, faisant fit de ses protestations, dans les couloirs, jusqu'à trouver une petite alcôve vide de tout monde. Il soupira et la relâcha. Enfin. Elle était enfin face à lui et il pouvait lui parler. Il était déterminé à avoir enfin ses réponses. Il hésita une demi-seconde avant de se lancer.

- Désolé pour mes manières peu cavalières mais c'était ma seule option.

Il passa une main sur sa nuque dans un toc nerveux.

- Je … Écoute, je sais que j'ai fait une connerie. Sûrement énorme et je suis incroyablement con de pas le savoir par moi même et de ne pas te comprendre mais … j'veux vraiment comprendre. Je t'aime vraiment Arya et j'ai juste pas envie que ça s'arrête comme ça. Je sais que pour toi c'est sûrement déjà finit mais je veux saisir la moindre opportunité de te récupérer, qu'on redevienne comme avant. Je veux comprendre pourquoi. Je suis désolé. Vraiment.

Il la fixait droit dans les yeux, une légère rougeur sur les joues, il tenta un instant de tendre une main vers sa joue pour déplacer une mèche avant de se raviser et de la ranger dans sa poche. Il espérait qu'elle comprenne et qu'elle ne se retourne pas et le laisse, encore, en plan, tel l'abrutit qu'il était.
Revenir en haut Aller en bas


Invité


Anonymous





Re: stop trying ▬ Tobias
10.05.16 22:26

pourquoi tu comprends pas ?
Arya était dépassée. Elle ne pensait pas qu'il serait capable de tout cela. De la traîner de force dans le fond d'un couloir miteux. Il avait osé. Elle ne pensait même pas qu'il aurait le temps d'arriver jusqu'à elle. Elle avait cet espoir vain qu'il ne l'avait pas vue. Ou alors qu'il n'aurait pas le temps de l'attraper. Ou peut-être qu'elle aurait juste pu éviter la conversation. Puisqu'il semblait réussir à entreprendre tout ce que la rousse pensait impossible pour lui à faire.

Seulement, tout cela avait été rapide. Le moment où il avait saisi ses deux bras fermement et qu'il l'avait poussée vers le bout du couloir. Avant de tourner. Elle n'avait pas pu sortir sa baguette. Sans quoi elle l'aurait pétrifié sans le moindre hésitation. Et elle serait partie très loin. Quitte à faire perdre des points à Pouffsoufle à cause de son geste.

Elle ne voulait plus voir Tobias.
Elle ne voulait plus entendre Tobias.
Elle ne voulait plus parler avec Tobias.

Elle voulait fuir Tobias. Parce qu'elle était blessée. Parce qu'elle était déçue. Parce que rien n'allait.

Et c'était sa faute à lui.

Elle avait failli s'attacher à lui. Tomber amoureuse de lui. Maintenant, elle voyait ça d'un autre oeil. Quel abruti de ne toujours pas avoir compris ce qu'il s"était passé. Elle lui en voulait tellement. Pour tellement de raisons différentes. Elle détestait ça. Tout ça. Tout ce qu'il lui faisait subir. Ce discours mielleux. Elle n'était pas très douée avec tout ce qui relatait des sentiments. Ou même d'une quelconque vie sociale. Même si Tobias n'était pas forcément son premier copain. C'était lui qui l'avait le plus marquée.

Elle l'écouta. Parce qu'elle n'avait pas le choix. Il était trop mignon. Il semblait comprendre ce qui n'allait pas chez lui. Mais en même temps, ça ne l'aidait pas beaucoup. Un abruti. Voilà ce qu'elle avait pu se dégoter de mieux. Elle voulait lui hurler dessus. Le frapper. Parce que ce n'était pas possible d'être à ce point stupide. Elle ne voulait même pas lui répondre. Juste partir. Tourner les talons encore une fois et tracer sa route.

C'était le plus simple.

« Il est là ton problème ! Tu comprends rien ! »

Elle voulait lui hurler qu'elle s'en foutait de ses sentiments. Qu'elle ne les avait pas. Et quelque part, c'était vrai. Elle n'était jamais tombée amoureuse de lui. Pas comme lui il l'aimait elle. Mais le voir s'accrocher à ce point ça remuait quelque chose en elle. Et elle piétinait dessus pour le faire taire. Tobias ne changerait pas. C'était une certitude. Il continuerait d'apprécier les dragonruns. Et ce n'était pas possible en étant avec Arya.

« C'est pourtant évident. »

Du désespoir mais surtout de l'agacement se lisait sur son visage. Comment pouvait-il ne pas avoir compris ?
Revenir en haut Aller en bas


Invité


Anonymous





Re: stop trying ▬ Tobias
18.05.16 13:32




stop trying

Il avait l'impression de parler dans le vent. C'était probablement le cas d'ailleurs. Après tout Arya était tellement … Tellement … Il l'a voyait comme une reine, quelqu'un qui le dépassait totalement. Il se sentait comme un paysan à la conquête de la maîtresse du château du coin. Plein de bonne volonté mais tout bonnement inutile. C'était vraiment un sentiment lassant et épuisant. Il se sentait vidé et il l'était encore plus suite à sa petite tirade.

Il s'était mit à nu devant elle. Et il avait l'impression que ses mots filaient dans le vent. Qu'ils ne pouvaient pas l'atteindre. Qu'elle se tenait trop haut, qu'elle était trop bien. Peut-être devait-il abandonner. La laisser trouver quelqu'un à sa hauteur. Peut-être qu'elle s'était rendue compte qu'il n'était pas si bien que ça et qu'il ne la méritait clairement pas. C'était peut-être ça au fond, la raison.

Tobias soupira un peu en voyant le visage de la rousse se froncer encore plus montrant clairement l'agacement qu'elle ressentait actuellement. Il se sentait tellement … C'était quoi son problème sérieux ? Pourquoi n'arrivait-il pas à voir ce qui la dérangeait autant. Il n'était qu'une andouille, un type qui la méritait pas. Pourtant, il était totalement mordu. La belle Pousouffle lui faisait un effet monstre et il ne contrôlait vraiment rien en sa présence. Il avait été tellement heureux quand elle avait accepté de sortir avec lui.

Les quelques mois qu'ils avaient partagés avaient été magiques. Un peu comme un rêve. Elle était son rêve. Son regard fuit un instant celui, accusateur, de la jeune fille avant de se reprendre pour faire croiser leurs regards. Il se baisserai pas les yeux. Non, il devait lui prouver qu'il était déterminé à comprendre à à la reconquérir.

C'était impressionnant cet effet qu'elle avait sur lui, juste plonger ses yeux dans les siens suffisait à faire battre son cœur bien trop fort. Elle était tellement …. tellement … il n'avait même de mots, il devait en inventer pour la décrire, pour décrire ce qu'elle lui faisait. Il ne voulait vraiment pas la laisser partir. Il savait bien que parfois mieux valait laisser partir quand il n'y avait plus d'espoir.

Il le savait mieux que quiconque. Sa mère avait fait le coup à son père et là, là il se sentait comme s'il répétait ce qui était arrivé à ses parents. Il devait réussir. Il avait eut dû mal à se remettre de ce pseudo-abandon maternel, alors il n'allait pas laisser Arya partir. Il confondait un peu tout. Son cerveau était un incroyable bordel, il n'arrivait plus vraiment à faire la part des choses. Il était venu dans le but de comprendre mais revoir Arya d'aussi prêt, sentir son parfum, l'angoisse de ce qui allait se passer, la peur que ce soit totalement la fin, ce mélange le perdait et il la regardait presque désespéré alors qu'elle marchait sur le tout.

Une reine des glaces. Et elle était énervée. Pourtant il insista, le ton presque énervé lui aussi. Il préférait la voir lui crier dessus aussi fort qu'elle pouvait plutôt qu'elle reparte. Ça prouvait qu'il existait à ses yeux. Il en était vraiment réduit à des trucs ridicules.

- Je sais. Je sais ! Je comprend rien. Mais je te jure que j’essaie. Merlin je ne réfléchis qu'à ça ! Je sais que je suis qu'un abruti et y'a pas une chance que je te mérite vraiment mais … J'ai pas envie de décrocher ! J'ai pas envie de te laisser partir, j't'aime trop pour ça.

Il inspira et expira un peu pour se calmer. Il ne voulait pas crier, ce n'était pas à lui de crier, il était le fautif dans cette histoire. Pas Arya, si quelqu'un devait crier c'était elle. Même si cette situation lui pesait.

- C'est évident, c'est évident. Je veux bien te croire Arya mais je ne sais pas. Je suis pas Legilimens, ma belle. Je lis pas dans ta jolie petite cervelle. Et crois moi, j'adorerai.

Il était amer. Ces mots étaient piquants. Il était agacé par cette situation. C'était certes lui qui la maintenait mais il ne pouvait pas tirer un trait sur celle qui, il le savait, était la femme de sa vie.

- Je suis désolé. Je me comporte comme un abruti, c'est toi qui devrait être en colère. Mais j'en peux plus. J'ai besoin de toi.  Je …

Il se tut. Il en disait trop. Il en disait toujours trop.
Revenir en haut Aller en bas


Invité


Anonymous





Re: stop trying ▬ Tobias
21.05.16 19:54

pourquoi tu comprends pas ?
Elle s'énervait. Il s'énervait. La suite était logique. Elle allait s'énerver encore plus. Lui hurler dessus. Parce que c'était un idiot. Et elle lui en voulait tellement de ne pas avoir trouvé tout seul. Elle aurait été si contente s'il s'était aperçu tout seul de ce qui clochait. Elle était prête à lui hurler dessus. À le pousser  pour partir en courant tellement cette situation lui déplaisait. Et elle ne savait pas quoi dire. C'était terrible. Elle était un peu perdue sur le coup. D'un côté, elle avait envie de lui dire. Parce que peut-être qu'il le méritait quand même. Mais d'un autre, elle se disait que tout était terminé. Il l'avait déçu, et c'était tout.

Quelque part, Tobias la touchait bien plus qu'elle n'aurait pu le croire. Elle était si remontée qu'elle n'y faisait pas attention. Mais peut-être bien qu'elle aurait juste pu ne rien dire. Qu'elle aurait pu le laisser courir autour d'elle et ne jamais lui répondre. Il y avait quelque chose. Même si elle avait une croix dessus. Voilà, elle lui en voulait. Elle était profondément déçue. Parce qu'elle l'avait considéré comme un égal. Et finalement, il n'était pas capable de voir la boulette qu'il avait réussi à commettre.

Malgré tout ce qui lui passait par la tête, Arya ne pleurerait pas. Elle savait que ça arrivait souvent dans ce genre de situation, de se mettre à pleurer. Mais pas elle. Elle serait pas comme ça. Et plus encore, elle ne craquerait pas. Elle ne voulait pas laisser une seconde chance à Tobias de la décevoir. C'était tout bonnement hors de question.

Elle le regardait dans les yeux maintenant. Elle avait les sourcils froncés. Trop. Un jour elle aura de sacrées rides à cause de ça. Elle allait réagir. Lui répondre. Et malgré le temps qu'elle venait de passer à y réfléchir. Elle avait encore des doutes sur ce qu'elle devait faire. Ou pas. Elle prit sa décision en réalisant qu'il était honnête. Il avait le droit de savoir. Et elle, ça ne l'engageait à rien. Elle l'espérait vraiment.

« C'est évident. » répéta-t-elle « Tu ne peux juste pas être avec moi. Et ensuite me dire que t'aimerais devenir dragonrunner. »

Elle marqua une pause. Elle ne l'avait pas lâché des yeux. Elle voulait ne pas crier. Lui expliquer calmement pourquoi ils ne pouvaient pas être ensemble. Pourquoi ça ne serait plus possible.

« Non. Tu ne peux pas. »

Elle insistait là-dessus. Elle ne lui demandait même pas de changer. Ça, elle savait que ça ne durait jamais bien longtemps. Tout ce qu'elle faisait là, c'était lui expliquer pourquoi tout avait foiré entre eux.
Revenir en haut Aller en bas


Contenu sponsorisé







Re: stop trying ▬ Tobias

Revenir en haut Aller en bas
 Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Firewhisky :: Beginning :: Le ministère :: La Corbeille :: Corbeille Rps-
Sauter vers: