Partagez
 

 tristes fatalités. (mew)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Voir le profil de l'utilisateur

Duelliste illégal


Messages : 106

Date d'inscription : 29/03/2016

Crédits : ancien membre (oui, il est vieux cet avatar)

Double Compte : clive bird

Lancelot Thompson





tristes fatalités. (mew)
09.05.16 22:10

Il n'est rien de plus déplaisant que de sentir une épine dans son pied, que de devoir gérer cet inconfort sans avoir la possibilité de venir à bout du problème à sa source, car celle-ci, pour certaines raisons, est totalement hors d'atteinte. Quels que soient les moyens employés, il n'est parfois pas possible d'avoir raison du souci, comme si la situation était tout simplement irrésoluble.
C'est précisément la situation dans laquelle se situe Lancelot en cet instant où il doit jongler entre deux paradoxales positions. Dans ces moments-là, sa morgue habituelle se teinte d'une doucereuse saveur d'amertume ; perdu entre la droite assurance de l'homme destiné à commander, et le retrait concédé de l'homme destiné à servir, Lancelot se perd dans les méandres de l'hésitation. Il a ce déséquilibre en lui, Lancelot ; il ressemble à cet équilibriste désarçonné par un violent coup de vent, peinant à retrouver son assiette ; et on a beau s'émouvoir sur lui, redouter la mortelle chute, au fond, Lancelot sait qu'il ne sera jamais que l'unique victime de sa déstabilisation, qu'il sera le seul à déplorer son trépas. Les larmes chaudes de compassion ne l'atteignent pas vraiment. Lancelot, il se sent seul, parfois. Surtout dans ces instants de mensonge où il aimerait pouvoir dire, je ne suis pas digne de ta confiance, je suis un coffre à mystères, un secret liant mes lèvres.
Être chef pour Bartholomew.
Être second pour Arthur.
(Ne lui en demande-t-on pas trop, à Lancelot ?)
Confortablement installé sur le canapé de la salle vide, jambes croisées et bras étendus le long du dossier, Lancelot affecte la flegme. En cas de difficulté, toujours feindre. Telle est sa règle, à Lancelot ; il se glisse dans la peau du leader qu'il n'est pas, et il sait que c'est crédible ; on est aisément dupes de ce qui devrait être naturel. Car Lancelot est fait pour diriger. Cela se sent dans sa façon de se tenir ; dans sa façon de distribuer les ordres, la voix empreinte d'une autorité implacable, n'acceptant aucune contradiction ; dans sa façon d'écouter les plaintes et d'y trouver des solutions, de respecter les autres tout en attendant une part égale de respect. Lancelot souhaite devenir président du Magenmagot : l'homme au dessus des autres. C'est cette position qui justifie son affection pour la position, être membre du tribunal ne suffisant guère ; il se tord d'ambition, se donne parfois les moyens de réussir, il sait qu'il peut Lancelot, il sait qu'il en a les capacités - lui manque cependant cette stabilité qui s'acquiert avec le temps, ces nerfs de fer qui l'empêche de sombrer dans cette pseudo-bipolarité affligeante.
« Le cas de Norfolk est vraiment problématique, et sa voix tonne au sein de la pièce déserte à l'exception de leurs deux présences, plus puissante que le grondement de l'orage, et pourtant douce, si douce. Incapable d'organiser correctement un pari, malgré les instructions qu'on lui donne ; et en plus il se fiche complètement des accidents. Ça ne va pas du tout. »
Il peut parler, Lancelot. Il agit comme s'il avait le pouvoir au creux de la main, comme s'il n'avait besoin que de l'avis de son « second » à qui il délègue les questions d'intégration - comme ce nouveau, Norfolk, qui pourtant avait l'air si fiable -, et avait toute licence de décider du sort de ce Norfolk.
Sauf que non.
Lancelot a les mains liées, et sans doute est-il responsable de ce joug. Il aurait pu cueillir les duellistes et s'assurer de leur obéissance. Il est en position de le faire ; nul ne soutiendrait Arthur, car nul ne connaît son appartenance au groupe. Cela lui serait très facile. Mais il ne l'a pas fait. Parce que dans le fond, Lancelot ne le désire pas vraiment, il ne le désire pas assez pour s'y risquer.
Il pourrait prendre une décision, mais peut-être qu'au fond, il ne veut pas le faire.
Revenir en haut Aller en bas
 Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Firewhisky :: Beginning :: Le ministère :: La Corbeille :: Corbeille Rps-
Sauter vers: