Partagez
 

 Adlona ---

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage


Invité


Anonymous





Adlona ---
21.05.16 23:37

Merkelovà-Koga Adlona Céleste


SURNOM : Ironiquement, les gens l'appellent Holy. Elle a beau être très sage d'apparence, le caractère est une autre histoire, une fausse Sainte à priori.
ÂGE, DATE ET LIEU DE NAISSANCE : Elle est née un 27 juillet à Prague. Jour ensoleillé qui cette année lui a rappelé ses dix-huit ans.
NATIONALITÉ ET ORIGINES Les Merkelovà sont tchèques depuis des siècles, elle a vécu à Prague jusqu'à ses neuf ans puis a déménagé à Londres. Elle a obtenu la nationalité britannique.
SANG DE SORCIER Une jolie petite moldue.
GROUPE Elle aime bien rire, elle est grande enfant. Une téméraire à ses heures perdues.
ANNÉE D'ÉTUDE Quatrième année.
PARCOURS Elle a choisi de faire un bi-cursus droit magique, et coopération magique. Parce que magic is fabulous.
MAISON THUG.
BAGUETTE MAGIQUE Ebène - Epine de Monstre du Fleuve Blanc - 22,7 cm - flexible.
PATRONUS Diable de Tasmanie, elle n'a jamais compris pourquoi mais elle suppose que c'est parce que d'apparence c'est mignon, et puis en fait ça vous mange.
ÉPOUVANTARD Le feu.
AMORTENCIA Une forêt sous la pluie.
DON MAGIQUE ____
QUALITÉS ET DÉFAUTS Insouciante _ Optimiste _ Intelligente _ Curieuse _ Dynamique _ Maline _ Capricieuse _ Têtue _ Ambitieuse _ Fleur Bleue _ Taquine _ Egoïste.  
SIGNE DISTINCTIF Celui qui ose demander comment reconnaître Adlona, il est aveugle. La gamine a une touffe de cheveux longue et rose, inévitable.
ANIMAL DE COMPAGNIE Un daman du cap, parce que c'est mignon.

MATIÈRES OPTIONNELLES CHOISIES Potion & Rhétorique des sorciers au XXIeme siècle. NIVEAU SCOLAIRE Elle n'est pas mauvaise, loin de là, elle a des facilités même ce qui lui vaut souvent d'être victime de blague à son sujet. Qu'elle prend, au passage, toujours avec le sourire.  APPRÉCIATIONS "Des facilités mais un manque de concentration notable dans certaines matières pratiques." REDOUBLEMENT ___ MÉTIER ENVISAGÉ :Elle se dit que l'utilisation abusif de la magie, c'est plutôt exécrable, alors pourquoi pas le surveiller à son tour ?


LES B.U.S.E : {X} Obtenu {} Recalé {} Trop jeune
BREVET DE TRANSPLANAGE : {X} Obtenu {} Recalé {} Trop jeune



CARACTÈRE A voir son attitude, il n’est pas difficile de caractériser Adlona. La fille aux cheveux couleur de l’aurore est frivole, légère comme la brise d’été et la neige d’hiver tombante dans un souffle frais. Elle est détachée de tout, une vision globale qui s’adapte à ce qu’elle peut, un sourire toujours aux lèvres et un regard pétillant de découverte. Est-ce dangereux ? Il se peut. Son insouciance l’amène souvent à faire des choses juste pour les faire. Pour tester, dit-elle.

Mais Adlona c’est aussi un rayon de soleil pur et dur, celui qui illumine vos nuits de solitude, vos journées pluvieuses et vos tracas du quotidien. C’est le rire incarné, l’espièglerie et toujours cet optimisme débordant, vous prenant la main et vous guidant vers des aventures inédites, des choses peu communes qui vous feront forcément sourire à votre tour. C’est contagieux, on appelle ça le syndrome Adlona, elle le complète souvent avec une tasse de thé vert ceci dit.

Encore ? On pourrait écrire un roman de cinq-cents pages sur sa personne. Une grande enfant, prête à tout pour jouer encore plus longtemps dehors avec ses amis. Courir au gré du vent, parler dans les dortoirs - cachée sous sa couverture à moitié et le faire parce que c’est interdit -, embêter les gens pour son plaisir personnel, pour qu’ils continuent de s’occuper d’elle et de son caractère si particulier. Qu’ils prennent soin d’elle comme une princesse.

Parce que oui, Adlona est une princesse et ce depuis sa naissance. Elle est persuadée d’être née dans l’optique de vivre une vie heureuse et pleine d’enfants avec son Prince Charmant, celui qui la délivrera du malheur dans lequel elle se trouve -autant dire inexistant mais elle est certaine qu’il y en a un- et qui lui passera alors la bague au doigt. L’amour c’est le seul sujet sur lequel elle ne plaisante pas. Et ne plaisantera jamais. Une question importante, presque politique et à en faire tomber un pays entier. Adlona, c’est celle qui lit des romans d’amour, regarde les séries style Amour, Gloire et Beauté et s’entête à savoir si le blanc ou le noir est la meilleure couleur, si l’un des deux en est une.

Et tout cela pour en venir au fait, qu’elle est juste invivable. L’intelligence ne lui fait pas défaut et elle en joue bien. Faire croire que l’on est idiote c’est son principe de base pour que les gens lui concède a peu près tout. Un savoir-faire qui la ferait presque passée pour une voleuse à la tire, une sale gamine qui tire les vers par le nez des gens. Sauf que ce n’est pas ça, la plupart du temps elle part dans des excès dingues, faisant sa diva à se rouler dans l’herbe. Vous lui avez refuser quelque chose ? C’est le pire jour de sa vie, sa muraille de bonheur sur son faciès s’écroule en un rien de temps et ressort alors l’Adlona bornée et capricieuse, qui veut tout et tout de suite. Jamais contente ? Non, c’est juste un prétexte, une fois l’ouragan passé, le calme revient.

Au fond, Adlona n’est qu’une putain d’égoïste.


Vous vous retrouvez face à un épouvantard, et vous vous rendez compte que vous avez oublié votre baguette — heureusement, vous avez votre cerveau et vos jambes. Que faites-vous ? Rencontrer un épouvantard ? Ça vous arrive tous les jours ? Oh, oui ça lui est déjà arrivé pourtant. "Petite vipère, viens-là que je te montre à qui tu as à faire.". Adlona ne cherchera pas à le fuir, pour une simple raison : elle en a peur, mais tant qu'il ne la touche pas, ça va. Alors, elle commence à prendre l'air amusée, regarde l'épouvantard en le provoquant. "Allez viens, je vais devenir ton contraire, comme ça tu auras peur de moi à ton tour.". Et elle peut y rester la nuit jusqu'à ce que quelqu'un la ramène, lui expliquant qu'elle ne peut pas se liquéfier.
Vous avez déçu votre baguette qui a décidé de ne plus vous obéir et qui n'en fait plus qu'à sa tête. Que faites-vous ? au début, c'est le désespoir, elle ne comprend pas pourquoi sa baguette lui veut du mal. Alors elle verse quelques larmes jusqu'à apercevoir un récipient, ou plutôt un objet pouvant en contenir un autre comme une armoire. Elle la prend dans ses mais, la caresse. "Si c'est comme ça, tu resteras ici jusqu'à ce que tu arrêtes de bouder. COMPRIS ?!". Elle referme alors l'objet et se poste devant, sur une chaise et écoute sa baguette. Enfin, tente de l'écouter.
C'est enfin les vacances d'été ! Vous êtes prêt à partir dans le sud de la France avec vos amis, mais votre père s'est cassé une jambe et vous demande de travailler pour lui à sa boutique de balais magiques. Quelle est votre réaction ? Ce vieux croûton là ? Elle le regarde, rigole et claque la porte.
Vous êtes en cours de potion, et la potion du jour explose à la moindre maladresse. Vous avez soudainement un trou de mémoire vis à vis du prochain ingrédient, que faites-vous ? Hmmm. Quel ingrédient ? Il suffit de le mettre dedans et .. Voir si ça explose ? Discrètement elle prend l'ingrédient qui lui paraît le plus probable, puis un deuxième, fait tomber un récipient et prétend aller en chercher un autre au fond de la salle. Au passage, elle met les ingrédients dans les marmites d'autres élèves. Résultat garanti.




On dit qu'elle n'a pas été adoptée, que ses cheveux roses sont hérités de son père.
On dit qu'elle est fan des Super Nana.
On dit qu'elle fait un élevage de Damans du Cap dans les dortoirs.
On dit qu'elle attendrait le Prince Charmant.
On dit que plus jeune, elle voulait être Mage Noir, pour montrer à tous qu'elle était la plus forte.
On dit que son chanteur préféré moldu, serait un dénommé Justin Bieber.
On dit qu'elle aurait déjà essayé de noyer un gosse à la piscine. Pour rire.
On dit qu'elle aurait déjà fuit le garçon de sa vie par peur d'avoir des comptes à rendre.
On dit qu'elle était brune avant d'être rose.
On dit que ce qui l'intéresse à Poudlard c'est la bouffe.
On dit qu'elle se douche avec une charlotte sur la tête.
On dit qu'elle a des sous-vêtements assortis. -bande de stalker-
On dit qu'elle aimerait adopter une licorne pour son mariage.



Revenir en haut Aller en bas


Invité


Anonymous





Re: Adlona ---
21.05.16 23:39

histoire


« Je veux être une sorcière ! »
La gamine tournoyait dans le salon, les cheveux coulant sur ses épaules et la cape noire sur ses épaules, une paille dans les mains. Sur le canapé, sa mère râlait déjà tandis que son père la ramenait à la raison du mieux qu’il pouvait. Non Adlona, tu ne peux pas être une sorcière. Les sorcières sont hideuses et elles sont viles. Toi tu es une gentille enfant. Toujours la même rengaine, ce même son qui sortait de sa bouche et qui lui faisait lâcher sa paille, ôter sa cape et courir en pleurant dans sa chambre. Tous les jours c’était la même histoire. Monsieur et Madame Merkelovà étaient des moldus tout ce qu’il y a de plus horrible dans le monde des moldus : capitalistes à souhait, racistes et en prime, très stricts vis-à-vis de l’éducation de leur fille unique Adlona. Elle était née un juillet, dans leur maison pour ne pas la corrompre dès le début dans un monde hostile. Elle vivait chez elle tout le temps, elle suivait une éducation exemplaire via sa très chère mère et une tutrice plutôt expérimenté dans le domaine des bourgeois tchèques.

Leur fille était leur joie et leur peine. Elle représentait l’unique chance d’héritage de la famille, la succession magistrale d’un empire industriel, mais elle ne voulait pas comprendre que le monde était fait pour les travailleurs. On avait beau lui expliquer et la mettre devant les faits, cette petite savait déjà ce qu’elle voulait faire dans la vie : sorcière. Personne ne sait d’où lui venait cette idée farfelue et les Merkelovà bannissaient formellement la magie, reniaient son existence, en somme n’étaient que des gens très terre à terre.

« Papa, transforme-toi en lapin ! »
Encore une fois, son déguisement parfaitement exécuté, elle pointa la paille usée en direction de son paternel qui n’hésita pas une seconde avant de la porter pour la remettre dans sa chambre. Adlona, tu ne peux pas…  « être une sorcière, je sais. » Il sourit, et répondit par un rire timide. Leur faire plaisir c’était tout ce qui comptait, elle les voyait souvent se demander si elle était normale. Si elle n’avait pas des soucis. Chaque soir, elle dévalait les escaliers sans un bruit et les regardait pleurer sur des photos d’elle quand elle venait de naître. L'Adlona qui avait disparue à travers le temps. L’innocente laissée derrière qui avait fait place à l’Adlona optimiste et déterminée à croire en la magie. Elle savait qu’elle n’était qu’éphémère, que le jour où un nouvel être ferait face elle serait oubliée, mise de côté, chaque fois des pincements aux coeurs le lui rappelaient la vérité. Alors elle remontait paisiblement avant de recommencer une nouvelle journée.

________
« C’est quoi la montagne ? »
C’était la première fois qu’elle sortait de chez elle plus loin que pour aller au parc. Cette fois-ci elle prenait la voiture, son père au volant et sa mère à côté de lui. Nous partons en vacances qu’ils lui avaient dit. Ça sonnait bien le mot vacances, ça lui plaisait alors elle n’avait pas rechigner. Le voyage était des plus longs, partir de Prague pour atterrir aux Carpates, cette extension des Alpes vers la Roumanie, n’était pas une chose aisée quand on roule à cent-trente par heure. Elle regardait les paysages défilés devant elle, tout était parfait. Tout était magistral. C’était ça le vrai monde, et elle en oublia presque ses ambitions démesurées.

Après de nombreuses heures de trajet, ils arrivèrent enfin dans leur chalet, acheté pour l’occasion bien évidemment. C’était rustique, en bois solide et aux fenêtres teintées pour ne pas bronzer de l’intérieur. L’été à la montagne, une chose merveilleuse et étonnante. Cependant, les sentiers montagneux n’étaient qu’une vision de loin pour la petite. Elle n’avait pas le droit de sortir, elle devait continuer à vivre la même vie qu’à Prague mais à l’autre bout de l’Europe. Sa tutrice était venue aussi, arrivée quelques jours plus tard. Tous les jours c’était l’Enfer, les apprentissages inutiles et les cours de danse barbants. Alors un jour, elle sortit du chalet car c’était le jour où sa tutrice repartait. Elle avait fermé la porte à clé, mais on est jamais aussi malin qu’un enfant de neuf ans. Aurait-elle dû le faire ? Cela n’aurait rien changer à ce qui allait se produire. Elle n’y était pour rien, ce n’était pas de sa faute. C’est ce qu’elle voulait se dire, tous les jours elle se le répétait.

Ça sentait l’air pur, la terre parsemées de fleurs colorées et le brûlé. C’était un peu plus loin, entre la route et un ravin gigantesque, sur le chemin de randonnée. Là-bas il y avait du feu dans le ciel. Elle regardait le spectacle ébahie, suivant des iris les flammes rougeâtres, jusqu’à ce qu’elle comprenne. Tout se fit rapidement, elle n’eut le temps que de voir la créature maléfique sortie de nulle part avec son feu puissant, et deux personnes tomber, brûlés vifs. Elle courrait dans la direction des deux corps cramoisis. Larmes aux yeux, coeur qui battait fort. Une pierre se trouvant sur le chemin la fit tomber, sa dernière vision étant ses parents enflammés et un dragon tourbillonnant au-dessus d’eux.

________

« Papa, j’ai encore fait un cauchemar ».
Elle était persuadée que cette scène n’était que pure invention de son esprit, c’était Sakutaro qui lui disait. Il l’avait recueilli après l’accident tragique et se plaisait chez lui. Il était gentil, trop même des fois. Mais spécial tout de même. Il avait une capacité étonnante à changer d’apparence en quelques secondes, à lui faire… de la magie. En vérité, jusqu’à ce qu’il lui explique et qu’elle le croie surtout, elle pensait seulement que c’était un charlatan. Sauf que la magie existait. Elle le savait depuis le début, elle était fière et encore plus excitée qu’à l’époque. Pourtant il y avait toujours ce côté sinistre, cette perte de ses parents d’un coup, qui avait transformé les Merkelovà en Merkelovà-Koga. Lui, il ne l’empêchait pas de rêver, de jouer avec des pailles en guise de baguette et de raconter n’importe quoi. Il la laissait vivre sa vie, comme un vieux qui n’a jamais eu d’enfant et fait de son mieux pour s’en occuper.

Mais le cauchemar était de plus en plus présent, cela empiétait sur le jour comme sur la nuit. Un traumatisme qui lui faisait oublier la beauté de la magie de jour en jour, ne croyant plus aux grandes images de sorciers vainqueurs et sauveurs de ce monde. Sakutaro, conscient de la situation ne put que faire appel à un ami pour l’aider. A partir de ce jour, le Dragon s’était transformé en voiture, et le feu en poussière. Ils étaient tombés dans le ravin. C’était ça la version. Elle savait qu’ils avaient péri, qu’ils n’étaient plus avec elle, mais elle oublia du jour au lendemain la malveillance des Dragons et cette noirceur magique qui rôdait dans le monde sorcier.

________

Elle tapait du pied, prête à arracher l’enveloppe quand elle arriverait. Il lui avait dit, elle allait être admise à l’école des sorciers qu’on appelait Poudlard. La plus proche de Londres. Elle courrait partout comme une petite folle, un bout de bois qui remplaçait l’ancienne paille et une toge noire lui couvrant le corps. C’était cliché et elle aimait ça. Une moldue qui allait devenir sorcière. Cri de joie, la lettre passa à travers la trappe et elle l’attrapa au vol. Le sceau pourpre signifiait tout, elle la brandit comme un trophée et l’ouvrit avec rage.

Admise à Poudlard. Que fallait-il rêver de mieux pour une jeune fille croyant en la magie dès le début ? C’était le plus beau jour de sa vie.

Mais ne croyez pas qu’Adlona était fière d’être moldue. Les Sang-de-Bourbe, comme on lui avait appris, étaient des êtres détestés et qui ne méritaient pas de vivre une vie aussi bonne qu’un sang-pur ayant honoré sa famille. Le premier jour, assise dans le train et disant au revoir à la ville de Londres, un gamin aux lunettes carrés s’assit à côté d’elle. Il bredouilla un Tu t’appelles comment ? auquel elle répondit rapidement et tout sourire « Adlona ». Le gamin lui tendit la main, se présenta. Kevin Weasley. Le gars acheta des chocogrenouilles à la vendeuse, la rose afficha une mine étonné jusqu’à ce que le Kvin en question comprenne. Oh ! T’es une moldue ? C’est ce que mon père m’a dit, que les gens étonnés de la magie étaient des moldus. C’pas grave tu sais.. Gêne intense, mais rien n’y laissait paraître, elle remit ses cheveux en place et se reprit.

« Je suis de sang-pur ! Je suis une Koga ! »



blake // Amalya


COMMENT ÇA VA ? Ça va plutôt bien, je suis en décès cérébral mais ok. J'ai trop rp dans ma vie pour avoir ce DC je crois ?? M'enfin, je suis happy !
C'EST QUI SUR TON BEL AVATAR ? Satsuki Momoi - KnB. La plus jolie quoi.
ET TU AS QUEL ÂGE ?   Toujours le même âge bébé.
COMMENT AS-TU TROUVÉ FW ? De base c'est Joyce qui m'a traîné, puis je suis venu. J'ai vu. J'ai vaincu aussi. Oupas. MAIS QU'IMPORTE ! Je suis là now.
FILLE, GARÇON OU ESCARGOT ? Toujours indéfini. Plutôt une coccinelle, je le répète j'ai la phobie des escargots.
CRÉDIT Moi. Et Zerochan aussi.
UN COMMENTAIRE ? J'AI ATTENDU CE MOMENT TOUTE MA VIE. JE VOUS AIME.
Revenir en haut Aller en bas


Invité


Anonymous





Re: Adlona ---
22.05.16 11:39

Moet chan a écrit:
sauf que j'ai la flemme d'écrire.
ECRIS AAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAH
Revenir en haut Aller en bas


Invité


Anonymous





Re: Adlona ---
22.05.16 12:49

ADLONA EST TROP CUTIIIIIIE.
REBIENVENOUILLE
Joli vava dis-donc /pan
Avoue, t'as attendu pour ton dc qu'on atteigne la barre des 99 membres,
pour avoir l'air trop fab' !
Aha, on me la fait pas à moi !
Allez, keur sur toi et tes gros nénés !
Revenir en haut Aller en bas


Invité


Anonymous





Re: Adlona ---
22.05.16 14:59

So cute omg
et puis l'amortencia quoi. Le petrichor.
REBIENVENUE LEL
Revenir en haut Aller en bas


Invité


Anonymous





Re: Adlona ---
22.05.16 15:08

BIENVIENDUUUE love Bon courage pour la suite de ta fiche !
Revenir en haut Aller en bas


Invité


Anonymous





Re: Adlona ---
22.05.16 15:48

trop trop chou love

Rebienvenue & bon courage pour la story ~
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur

Téméraire


Messages : 750

Date d'inscription : 28/03/2016

Feat : Akaashi Keiji — HAIKYUU!!!

B. Perceval Mcdonald





Re: Adlona ---
22.05.16 18:09

Bienvenue parmi nous Adlona ♥️
Ta perso est trop adorable omg j'ai hate de voir l'histoire !
Si tu as besoin d'aide pour la suite de ta fiche, n'hésites pas à envoyer un mp à Darwin ou moi-même nous sommes là pour ça ! cute



don't need to be the hero
Why I'm still running when I know there's no escaping, come undone, surrender is stronger. I don't need to be the hero tonight. We all want love we all want honor, nobody wants to pay the asking price.
Revenir en haut Aller en bas


Invité


Anonymous





Re: Adlona ---
22.05.16 18:45

Vous êtes trop choupihahaha.

J'espère que ça ira pour l'histoire, voilà voilà. Tout est fini !
Love sur vous flower
Revenir en haut Aller en bas


Invité


Anonymous





Re: Adlona ---
22.05.16 19:25

Ouaaaah, t'es cute toi !
Bienvenue ❤️
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur

Téméraire


Messages : 750

Date d'inscription : 28/03/2016

Feat : Akaashi Keiji — HAIKYUU!!!

B. Perceval Mcdonald





Re: Adlona ---
22.05.16 20:33

Intéressant personnage, tu sais déjà comment ça fonctionne ici alors amuse-toi bien avec cette petite cutie rose !  heart



serpentard !


Félicitations ! Le choixpeau a bien lu dans ton esprit et t'as réparti dans la maison des malins qui arrivent toujours à leur fin. Tu peux maintenant te balader sur le forum comme tu le désires. Nous te conseillons de suivre Être un sorcier pour les nuls qui te guidera pour faire des premiers pas sur le forum !



don't need to be the hero
Why I'm still running when I know there's no escaping, come undone, surrender is stronger. I don't need to be the hero tonight. We all want love we all want honor, nobody wants to pay the asking price.
Revenir en haut Aller en bas


Contenu sponsorisé







Re: Adlona ---

Revenir en haut Aller en bas
 Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Firewhisky :: Beginning :: Le ministère :: La Corbeille :: Corbeille Fiches & RS-
Sauter vers: