Revenir en haut




Bienvenue sur Firewhisky les sorciers ! On espère que vous allez bien, et que vous êtes près à swinguer au rythme des trompettes ! À Londres Magique, nous sommes en Mars 2017 ! Les oiseaux recommencent à chanter et les mimosas sont en fleur, bon courage pour les allergies. Il est 12 heures, l'heure des news !

15.03.17 — Après un an d'aventure extraordinaire à vos côtés, Firewhisky ferme définitivement ses portes. Retrouvez plus de détails ici, et écrivez la fin de votre personnage par là !
26.02.17 — La MaJ #6 est finiiie ! Retrouvez tous les détails de ce qu'il s'y est passé par ici ;)
02.01.17 — La MaJ #5 a été effectuée ! Retrouvez tous les détails de cette dernière par ici !
19.09.16 — Le journal de FW reprend ! Participez-y en écrivant un article. Plus de détails ici.
04.09.16 — Une MàJ a été effecutée ! Retrouvez tous les détails ici
18.08.16 — le forum sera inaccessible du 02/09/2016 au 04/09/2016 pour une nouvelle mise à jour. On sait, on en fait beaucoup, mais il faut encore se préparer à de gros changements....













Speed Dating [Marvel & Sören]

Partagez | 
 

 Speed Dating [Marvel & Sören]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage

Voir le profil de l'utilisateur

Personnel


Messages : 1406

Date d'inscription : 03/09/2015

avatar





Speed Dating [Marvel & Sören]
04.09.16 1:41

Speed Dating

Marvel J. Solberg & Sören Vilhjálmsson —> Il semblerait qu'un farceur soit parmi nous : quelqu'un a versé des filtres magiques dans vos verres ce midi à table ! Voilà que Sören est sous l'effet d'un charme qui rend la première personne dont il croise le regard extrêmement attirante à ses yeux... Et il s'agit de Marvel ! Mais le professeur a ingéré le filtre inverse et après avoir aperçu Sören, le voilà totalement repoussé par sa personne ! Apparemment l'effet devrait se dissiper d'ici la fin de la journée, en attendant, comme dit le proverbe : « fuis-moi je suis te suis, suis-moi je te fuis » ! Si l'un a besoin de rester très proche de sa moitié, c'est tout l'inverse pour l'autre... Bonne chance !
Revenir en haut Aller en bas
http://firewhisky.forumactif.com

Voir le profil de l'utilisateur

Préfet


Messages : 68

Date d'inscription : 05/07/2016

Double Compte : Richard Perry

avatar





Re: Speed Dating [Marvel & Sören]
05.09.16 22:46

Il y a ce sentiment gênant qui lui tourne les boyaux depuis midi. Il a suffi qu'il croise son regard pour qu'il hante ses pensées. C'est ridicule. Il a déjà vu ce professeur un nombre incalculable de fois sans jamais ressentir la moindre attirance et le voilà fou amoureux. Il en a même interrompu son repas pour dessiner le professeur. Le crayon résonnait si fort contre le papier qu'il en a oublié de manger et a quitté la table une fois le dessin terminé. Le voilà dans le hall à attendre on ne sait quoi. M. Solberg va certainement sortir de la grande salle. Beaucoup en sont déjà sortis et lui attend avec son calepin à la main.

Il vérifie que son dessin est impeccable une fois de plus. Le portait illumine encore le papier blanc. Les traits sont nets et précis. Son œil d'expert approuve l'esthétique du croquis et il referme son calepin. L'offrir va lui permettre de parler un peu au professeur. La peur lui serre le ventre pendant qu'il attend. L'inquiétude se lit dans ses yeux. Il va se faire rejeter s'il se déclare. Une relation entre élève et professeur est tout sauf recommandable. Ce n'est pas comme s'ils avaient vraiment passé du temps ensemble de toute façon. Cet amour est juste absurde. D'où peut-il bien sortir ?

Il ne se souvient pas de ce qu'il a fait juste avant le coup de foudre. Foutue mémoire. Peut-être que quelqu'un lui a jeté un sort ou bien il a bu une sorte de philtre d'amour... Aucun moyen de le savoir. Tant pis. Il range ça dans un coin de sa tête et verra plus tard. Le passage des gens est insupportable. Il n'avait jamais remarqué qu'entendre des morceaux de conversations et voir des élèves passer était si dérangeant. Son cœur bondit à chaque fois que quelqu'un entre dans son champ de vision mais ce n'est jamais lui. L'attente est si longue.

Il devrait préparer une batterie de questions à poser au professeur pour le retenir mais aucune ne lui vient. Il soupire face à son manque d'ingéniosité. C'est le moment que choisit le professeur pour traverser son champ de vision. Il s'élance à sa suite malgré la surprise.

« Monsieur ! Excusez-moi ! »


Le professeur s'est arrêté. Il a capté son attention. Il faut offrir le dessin maintenant.

« J'ai fait un dessin de vous. Je me disais que je pourrais vous l'offrir. »


Et il tend la feuille en espérant que l'autre accepte.
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur

Personnel


Messages : 254

Date d'inscription : 30/08/2016

Feat : Robert Lutece / Cameron Monaghan

Crédits : AVALTOUT. ♥

Double Compte : C. Parfait Jdanov

avatar





Re: Speed Dating [Marvel & Sören]
11.09.16 3:54

Love me cancerously, like a salt-sore soaked in the sea. "High maintenance" means your a gluttonous queen, narcissistic and mean. Kill me romantically, fill my soul with vomit then ask me for a piece of gum. Bitter and dumb, you're my sugarplum. You're awful, I love you.
Pourquoi diantre est-ce que ce jus de citrouille lui donnait le même sensation que s'il avait dévoré un paquet entier de dragées surprises de Berthie crochue goût crotte de nez ? C'était pourtant sa boisson préférée ! Est-ce que les elfes de maison avaient finalement décidé de se rebeller en urinant dans les boissons servies ? Non, quelqu'un d'autre s'en serait rendu compte et la grande salle se serait transformée en gigantesque champ de bataille où les Serpentards auraient lancé de la purée sur ces Poufsouffles bien trop dociles pour piailler en guise de protestation. Ou peut-être qu'il était tout simplement en train de tomber malade. Pourtant, avec sa poisse légendaire Marvel avait déjà passé la fin de ses vacances d'été dans son lit après s'être attrapé une grippe intestinale. Il ne pouvait quand même pas avoir fait une rechute !

Et puis, il y eut cette sorte de révélation lorsque ses yeux se posèrent un peu par hasard sur cette tête blonde. Ce sentiment horrible et nauséabond qui lui donnait l'impression d'être en cloque. Jamais il n'avait encore ressenti une telle aversion. C'était comme un coup de foudre inversé, celui qui vous fait frissoner de haine du haut de la colonne vertébrale au bout des pieds, en passant par les rotules. Celui qui vous fait perdre le contrôle, celui qui vous donne envie de fuir jusqu'au Sahara. C'est d'ailleurs ce que Marvel entreprit de faire en se levant de sa chaise à toute vitesse pour partir loin d'ici. Mais c'était sans compter sur un coussin qui se trouvait en plein milieu du passage et le fit trébucher. C'était de sa faute ! Ce foutu blondinet était le porteur d'un message néfaste, il le savait. Ainsi, après s'être relevé non sans regarder partout autour de lui pour s'assurer que personne ne l'avait vu se casser lamentablement la figure, il tenta de retrouver la source de ses malheurs. Mais en vain. Le fourbe avait déjà déserté.

Bien qu'il tenta d'oublier cet incident et de finir tranquillement sa part de boudin aux pommes, le jeune professeur sentit son esprit s'agiter. Toutes ses pensées étaient tournées vers lui. Vers ce gamin qui n'avait pourtant rien demandé. Marvel n'arrivait plus à maîtriser ses émotions, cela devenait obsessionnel. Pourquoi lui ? Pourquoi tant d'images violentes apparaissaient dans son esprit pourtant si pacifiste ? Oh, comme il aurait aimé transgresser quelques règles pour tordre ce cou si frêle. Oh, comme il aurait aimé abandonner son cadavre quelque part derrière un tas de feuillage. Non, Marvel. Reprends-toi ! Il ne t'as rien fait, bon sang !


C'est donc la tête lourde comme une enclume et le corps continuant de trembler qu'il se dirigea vers la sortie, non sans dévisager le tableau d'un valet qui se trouvait à côté de la grande porte. Décidément, la mode du XXième siècle était vraiment... spéciale ! Mais quelle ne fut pas sa stupeur lorsqu'il tomba nez-à-nez avec l'ennemi public numéro un. Oh non, mais c'est qu'en plus de ça il avait l'audace de venir vers lui ?

« Je vous excuse. Maintenant, laissez-moi passer ! »
Répondit-il du tac-au-tac, avec une agressivité toute particulière. Mais qu'avait-il fait à Marvel Solberg ? Est-ce qu'il était... possédé par un esprit malin ? Ce n'était pas possible, il ne comprenait pas ce qui lui arrivait et avait envie de hurler.

« Un dessin... de moi ? » Cette fois-ci, il était estomaqué. Alors que l'autre tendait la main vers lui, il ne put s'empêcher de serrer des dents en faisant un pas en arrière. « Est-ce que vous m'avez... observé de loin ? » Le jeune Solberg avait froncé les sourcils tout en croisant des bras d'un air réprobateur. Est-ce qu'il s'agissait là d'un  croquis vaudou acheté dans une boutique de magie noire ? C'était logique ! Enfin, il tenait l'explication de sa soudaine bizarrerie. Et l'autre se permettait de se pavaner fièrement devant lui avec l'arme de son crime ? Certes, Marvel était un professeur un peu trop coulant, mais certaines choses ne pouvaient pas passer. Toutefois, avant de le punir, il devait en avoir le cœur net.

« Pourquoi est-ce que vous m'offririez un dessin ? On se connaît à peine. »

©Pando


Oh man! Wonder if he'll ever know
He's in the best selling show
Is there life on Mars?
(solosand, bazzart)
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur

Préfet


Messages : 68

Date d'inscription : 05/07/2016

Double Compte : Richard Perry

avatar





Re: Speed Dating [Marvel & Sören]
17.09.16 17:13

L'agressivité lui perce l'âme. Tout dans la personne de son bien-aimé le rejette. La posture autant que le ton le menacent. Une angoisse depuis longtemps enfouie ressurgit alors. Tellement de gens se sont méfiés de lui à cause de son excentricité. Beaucoup l'ont rejeté simplement parce qu'il ne souriait pas. Est-ce encore ça le problème ? Son regard confus scrute le visage de Marvel. La dureté des traits lui entaille l'âme. Ce n'est pas ce qu'il espérait. Au lieu de voir son visage s'illuminer, ce qui arrive habituellement quand il offre des dessins, il s'est fermé davantage. Le reproche cogne dans sa tête. Sören ne savait pas qu'observer était mal. Personne ne le lui a dit. La culpabilité lui fait plier la nuque et il regarde ses chaussures. Impossible d'affronter encore le regard accusateur du professeur.

« Je pensais que ça vous ferait plaisir. Je vous ai trouvé particulièrement élégant aujourd'hui et ça m'a donné envie de vous dessiner. Je suis désolé si je vous ai froissé. Si ça vous dérange, je ne vous dessinerai plus. »


En vérité, il espère que le professeur lui accorde le droit de le dépeindre. Ses yeux plein d'espoir embrasse le visage. Ce serait si doux qu'il puisse l'esquisser un millier de fois et qu'il s'égaie à chaque croquis offert. Sören pense encore que ça pourrait arriver. Après tout, peut-être qu'il est simplement de mauvaise humeur ou inquiet à cause des agissements des sigmas ? Ce ne serait pas surprenant que l'un d'eux tentent d'intenter à sa personne vu la matière qu'il enseigne. Cette explication étant logique, le peintre met la mauvaise humeur de Marvel sur le dos des sigmas.
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur

Personnel


Messages : 254

Date d'inscription : 30/08/2016

Feat : Robert Lutece / Cameron Monaghan

Crédits : AVALTOUT. ♥

Double Compte : C. Parfait Jdanov

avatar





Re: Speed Dating [Marvel & Sören]
18.09.16 14:14

Love me cancerously, like a salt-sore soaked in the sea. "High maintenance" means your a gluttonous queen, narcissistic and mean. Kill me romantically, fill my soul with vomit then ask me for a piece of gum. Bitter and dumb, you're my sugarplum. You're awful, I love you.
Bien sûr que ça le dérangeait. Pire encore, Marvel trouvait ce dessin particulièrement effrayant et ne savait pas comment réagir. Il ne savait pas l'expliquer, mais derrière ces traits fins et ce jeu d'ombres planait l'ombre d'une menace. Est-ce que cet élève cherchait à lui mettre le couteau sur la gorge derrière ses dessins et ses sourires innocents ? Par Merlin, et s'il était envoyé par les Sigmas pour se rapprocher de lui ? Qu'est-ce qui lui prouvait qu'il n'avait pas été embrigadé, qu'il n'avait pas été manipulé lui aussi ? Après tout, plusieurs élèves s'étaient posé la question après l'intervention de la légion des masques dorés. Étaient-ils avec eux ou contre eux ? Impossible de le dire à ce stade. Ainsi, rien ne prouvait que Sören n'était pas un espion. Après tout, c'était louche qu'il vienne le voir aussi soudainement. Non ? Ils se connaissaient à peine, et ne s'étaient encore jamais parlé en dehors des leçons d'étude des moldus.

« Elegant ? Moi ? » Rire jaune. C'était bien la première fois qu'on lui faisait un tel compliment. Marvel Solberg n'avait jamais été quelqu'un d'élégant. C'était le Poil de Carotte de service, le type parsemé de tâches de rousseurs qui portait des vêtements bien trop colorés et décontractés pour un professeur. On pouvait le qualifier de beaucoup de choses, mais ce n'était certainement pas une personne chic. Il laissait ça aux autres. « Je... Pourquoi vous faites ça ? Il y a des tas d'autres personnes à dessiner. » Et il le pensait sincèrement. Pourquoi lui ? Et surtout, pourquoi est-ce que ce garçon là, en particulier, devait le dessiner ? Marvel sentait quelque chose de bizarre émanant de lui. Comme une aura noire l'englobant tout entier. Cette histoire n'allait pas bien se terminer, et il le savait.

« Je préférerai que vous ne me dessiniez plus à l'avenir, en effet. Mais j'imagine que ça ne vous stoppera pas, n'est-ce pas ? »
Au fond, le croquis était plutôt bien fait. On sentait que le jeune homme s'entraînait tous les jours à dessiner, et qu'il y avait mis tous ses efforts et... son amour ? Oh, par les chaussettes de Bogeyman ! Était-il en train de se faire draguer ? Non. Impossible. L'idée était trop ignoble, dans l'esprit de Marvel.

« N'avez-vous pas mieux à faire, par les temps qui courent, que de dessiner ? Vous feriez mieux de vous entraîner à vous défendre. » Demanda t-il, d'un ton sec et un peu abrupt, qu'il ne comprenait pas trop.

©Pando


Oh man! Wonder if he'll ever know
He's in the best selling show
Is there life on Mars?
(solosand, bazzart)
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur

Personnel


Messages : 1406

Date d'inscription : 03/09/2015

avatar





Re: Speed Dating [Marvel & Sören]
23.09.16 22:16

Speed Dating

Marvel J. Solberg & Sören Vilhjálmsson —> Vos rôles s'inversent... ou presque ! Face aux mots de son professeur, Sören est soudain assailli par la colère et le dégoût ! Vous vous retrouvez donc tous les deux dans une relation de « moins je te vois, mieux je me porte » ! Marvel se sent également de plus en plus bouillonnant, le farceur ne devait pas être encore très expérimenté en filtres ! ... Quoique, peut-être que tout était prévu. Qui sait.
Revenir en haut Aller en bas
http://firewhisky.forumactif.com

Voir le profil de l'utilisateur

Préfet


Messages : 68

Date d'inscription : 05/07/2016

Double Compte : Richard Perry

avatar





Re: Speed Dating [Marvel & Sören]
03.10.16 13:44

Bien que souvent en proie à des émotions assez intenses, il n'a pas l'habitude qu'elles changent si facilement. Lui-même se demande pendant de longs instants si la haine qui lui brûle les tripes est déclenchée par le professeur ou un sortilège. Après tout, quoique désagréable, il n'a pas été réellement insultant. Le roux n'a absolument rien fait qui mérite de la haine. À présent, il est certain d'être victime d'un tour mais cela ne change rien à l'amertume sur son palais. Les taches de rousseur autrefois si charmantes le dégoûtent à présent. Elles le font ressembler à un enfant. Ça n'est pas digne d'un professeur. Oui, cet homme n'a rien d'un professeur. Il pourrait tout aussi bien être un élève alors le blond peut sans aucun doute le traiter comme un élève. Ses yeux acides parcourent le visage. Il n'a qu'une envie, c'est se barrer mais l'autre l'a provoqué. Sören ne saurait supporter qu'on l'accuse de ne pas s'entraîner à la défense alors qu'il le fait et avec une plus grande assiduité que la plupart. C'est d'autant plus intolérable que Marvel fait partie de ses professeurs et donc devrait beaucoup mieux le connaître.

« Ne vous inquiétez pas, je ne vous dessinerai plus et figurez-vous que je m'entraîne à me défendre. J'ai réussi les deux entraînements des semaines passées avec brio et étudie par moi-même. »


La colère s'est emparée de lui. Il serre les poings, prêt au combat. Il pense bien que ce n'est pas le genre de son interlocuteur mais on ne sait jamais. Ils ne sont pas tous les deux dans leur état normal et il le sait bien. La rancune lui brûle la gorge et déjà, un flot de mots tranchants arrive à ses lèvres.

« Après tout, si les professeurs ne sont pas capables de protéger les élèves, il nous faut nous protéger nous-mêmes et agir contre les Sigmas seuls. »


Oui, il leur en veut de ne pas avoir été capables de protéger les élèves. Lui non plus n'aurait pas pu mais son frère et sa sœur se sont retrouvés en danger à cause de leur incapacité. Des choses atroces auraient pu se passer et il s'en veut aussi parce qu'il n'aurait pas pu les empêcher. Pour protéger, il faut être fort. Il travaille pour cela et ça lui tient à cœur, contrairement à ce que l'autre abruti semble penser. Il ne le laissera pas insulter son sérieux.

Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur

Personnel


Messages : 254

Date d'inscription : 30/08/2016

Feat : Robert Lutece / Cameron Monaghan

Crédits : AVALTOUT. ♥

Double Compte : C. Parfait Jdanov

avatar





Re: Speed Dating [Marvel & Sören]
09.10.16 1:19

Love me cancerously, like a salt-sore soaked in the sea. "High maintenance" means your a gluttonous queen, narcissistic and mean. Kill me romantically, fill my soul with vomit then ask me for a piece of gum. Bitter and dumb, you're my sugarplum. You're awful, I love you.


Quel gamin méprisant, doublé d'un gigantesque fayot ! Pour qui est-ce qu'il se prenait, bon sang ? Croyait-il vraiment qu'en se plantant devant lui la bouche en cœur et le croquis en main, le professeur Solberg ajouterait des points à sa maison ? À moins qu'il ne cherche « juste » à récolter des compliments. Peut-être qu'il n'avait pas l'habitude qu'on rejette son art de la sorte. Après tout, d'un point de vue purement technique, il avait un don. Mais ça lui était clairement monté à la tête. Et si Marvel n'avait pas été un adulte responsable, il lui aurait probablement lancé un sortilège à la figure pour le faire gonfler comme une montgolfière. Autant le montrer tel qu'il était vraiment, cette petite peste pensant pouvoir mettre tout le personnel dans sa poche avec de jolies esquisses.

… Que se passait-il ?

Comment pouvait-il penser quelque chose de si violent envers un élève qui venait de lui offrir un cadeau, envers quelqu'un qui avait pris de son temps pour lui redonner le sourire. C'était absurde ! Et ça ne lui ressemblait tellement pas. En temps normal, Marvel aurait trouvé l'attention adorable. Peut-être même qu'il aurait rougi de gêne devant un présent si unique et personnalisé, quand lui n'avait rien à offrir en retour. Dans tous les cas, une chose était certaine : il aurait été reconnaissant et aurait probablement affiché le portrait quelque part dans son bureau.

Mais il avait fallu que ça tombe sur lui. Ou plutôt sur lui à ce moment précis, alors qu'il venait d'ingurgiter un philtre de haine parfaitement coriace. Et lorsque Vilhjálmsson finit par s'offenser de son comportement exécrable, le rouquin eut l'impression de se retrouver face à Satan en personne. Le monstre tapis derrière ce visage angélique se montrait enfin. Et comme il était hautain !

« Comme c'est intéressant, dites donc ! » S'exclama t-il, avant de bâiller à s'en décrocher la mâchoire. « Votre vie est vraiment passionnante, monsieur Vilhjálmsson. Dommage que la seule chose dont vous puissiez vous vanter soit d'avoir réussi à passer des entraînements de niveau basique et d'étudier par vous même. Je ne savais pas que c'était censé être un exploit ? Mais je vais quand même applaudir ? Car c'est ce que vous voulez, non ? »

Et sans la moindre conviction dans son geste, il se mit à battre ses mains lentement. Mais quand le Gryffondor mentionna l'échec cuisant de tout le personnel face aux Sigmas, le regard qu'il planta dans le sien fut glacial. On aurait dit qu'il allait le tuer sur place. C'est d'ailleurs ce qu'il avait fait dans son esprit, le regardant dépérir d'une trentaine de façon différentes.

« J'oubliais que vous avez tellement mieux réagi lors de l'attaque ! D'ailleurs, où est votre nom dans les journaux ? N'êtes-vous pas le héros qui a éradiqué l'organisation terroriste des Sigmas? » La langue claqua contre son palais, dans un réflexe agacé. « À vous entendre, vous êtes l'un des meilleurs en matière de sortilèges de défense. Alors qu'attendez-vous pour m'attaquer ? Je vous en prie, je vous attends. Montrez-moi à quel point vous êtes le meilleur. Prouvez-moi que vous n'êtes pas qu'un Gryffondor dédaigneux, qui se croit au dessus des autres. »

La baguette serrée contre lui, Marvel attendait que son ennemi ouvre les hostilités. De cette manière, il pourrait toujours dire qu'il avait seulement voulu se « défendre » face à un élève enragé. Mais n'était-il pas celui qui l'avait provoqué ?



©Pando


Oh man! Wonder if he'll ever know
He's in the best selling show
Is there life on Mars?
(solosand, bazzart)
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur

Préfet


Messages : 68

Date d'inscription : 05/07/2016

Double Compte : Richard Perry

avatar





Re: Speed Dating [Marvel & Sören]
08.11.16 12:04

Ses yeux trop brillants trahissent son ressenti. Lui si calme d'habitude a un regard menaçant. Cet homme l'insulte ouvertement et crache sur sa cause. Sören ne tolère pas son attitude. Certes, il n'a pas agi lors de l'attaque des Sigmas mais l'aurait-il pu ? Le moindre signe de révolte lui aurait valu un stupéfix et ça n'aurait mené à rien. Tous le savaient bien puisque certains avaient subi ce sort. Seul cet idiot de professeur n'y a pas pensé. Il l'accuse de n'avoir rien fait alors qu'il n'aurait pas pu. Le blond voit bien que ses mots ne sont guidés que par ces intentions noires que l'on porte vers une personne que l'on hait. La méchanceté pure ne l'attendrait pas en temps normal mais comme elle touche à son action contre Sigma, il se sent agressé.

« Je sais bien que je ne suis pas au-dessus des autres. J'ai simplement décidé que je protègerai ce qui me tient à coeur. »


D'un geste vif, il lève sa baguette et la pointe en direction du professeur. Bien qu'il réponde à son attaque, il ne le blessera pas. Tant que Marvel n'en vient pas à la violence, il s'abstiendra également. Après tout, il serait dangereux pour lui et son groupe qu'on le fiche comme élève qui agresse les professeurs. Bien que sortilège de défense, celui qu'il lancera n'est pas offensif.

« Protego. »


Le bouclier magique s'étend entre lui et le roux et repousse même son interlocuteur de quelques pas. Le sort disparu, il plante son regard dans celui de l'autre. Il espère secrètement qu'il cède à la violence et qu'ils se battent. Cette flamme sombre en lui le brûle trop fort. Elle a déjà consumé son calme et consume à présent sa patience. Une goutte de carburant suffirait à ce qu'elle explose.

« Vous ne valez pas la peine que l'on me punisse pour agression sur professeur. »


Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur

Personnel


Messages : 254

Date d'inscription : 30/08/2016

Feat : Robert Lutece / Cameron Monaghan

Crédits : AVALTOUT. ♥

Double Compte : C. Parfait Jdanov

avatar





Re: Speed Dating [Marvel & Sören]
20.11.16 4:16

Love me cancerously, like a salt-sore soaked in the sea. "High maintenance" means your a gluttonous queen, narcissistic and mean. Kill me romantically, fill my soul with vomit then ask me for a piece of gum. Bitter and dumb, you're my sugarplum. You're awful, I love you.

Oh, vraiment ? Protéger ce qui lui tenait à cœur ? Insinuait-il par là que les professeurs n'en avaient rien à faire de leurs élèves ? Qu'ils préféraient boire de l'hydromel en se racontant comment ils avaient adoré enlever des points à ceux qui leur cassaient les pieds ? Qu'ils ne pensaient qu'à leur gueule ? Plus Marvel entendait l'islandais parler, plus il sentait son sang bouillir. Ce n'était pas possible d'être aussi remonté contre un quasi-inconnu. Mais il était désormais hors de contrôle, totalement sorti de ses gongs.

On se serait crus dans la scène finale d'un western, les deux protagonistes braquant leurs armes respectives sur le front de l'autre. Ou bien de retour en octobre 1962 durant la crise de Cuba entre les USA et l'URSS. Dans tous les cas, la tension était clairement palpable.

Lorsqu'il vit la baguette de son nemesis s'illuminer, Marvel tenta un stupéfix informulé. Manque de bol, le Gryffondor avait été plus rapide et un bouclier vint se poser entre eux, le forçant ainsi à reculer.

Quelque chose clochait. Plus encore que toute la situation à laquelle ils étaient confrontés. Vilhjálmsson n'était-il pas supposé attaquer ? Ce gamin avait le diable au corps. Qu'était-il en train de faire ?

« Un protego, vraiment ? Parce que tu crois que moi, je vais risquer mon poste pour un véritable Gobelin dans ton genre ? Elle est bien bonne, celle-là. »
Levant les yeux au ciel d'un air affligé, le rouquin rangea sa baguette dans sa poche. Il valait mieux limiter la casse, et ne pas se laisser tenter à l'idée de lui lancer discrètement un petit sectumsempra.

« C'était peut être ça ton plan initial : de me provoquer avec tout ton venin, juste pour me faire renvoyer. Dis-moi, Sören. Tu te crois plus malin qu'un professeur ? N'oublie pas ta place. Si je n'avais pas tant de dégoût à la seule idée de voir ta tronche de scoutt à pétard, t'aurais probablement été collé pour le restant de l'année ! »
Des menaces, maintenant ? Mais que lui arrivait-il ? Et pourquoi... était-il au bord des larmes ? Est-ce que sa conscience était en train de le rattraper ?

« Maintenant, hors de ma vue. Ou je te jure que je m'arrange pour que tu te retrouves à nettoyer tous les couloirs de Poudlard, sans magie ! Et n'oublie pas que nous on met tout en œuvre pour que vos jolies boucles blondes ne soit pas effleurées par ces crétins au masque doré. Je sais de quoi ça a l'air au vu des derniers événements mais ces enfoirés nous ont pris par surprise. »

C'est qu'il était plutôt sensible sur le sujet, Marvel.


©Pando


Oh man! Wonder if he'll ever know
He's in the best selling show
Is there life on Mars?
(solosand, bazzart)
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur

Personnel


Messages : 1406

Date d'inscription : 03/09/2015

avatar





Re: Speed Dating [Marvel & Sören]
20.11.16 13:35

Speed Dating

Marvel J. Solberg & Sören Vilhjálmsson —> L'effet s'estompe et vos émotions ne sont plus manipulées. Le calme vous gagne et vous reprenez vos esprits.
Revenir en haut Aller en bas
http://firewhisky.forumactif.com

Voir le profil de l'utilisateur

Préfet


Messages : 68

Date d'inscription : 05/07/2016

Double Compte : Richard Perry

avatar





Re: Speed Dating [Marvel & Sören]
23.12.16 0:36

Le professeur lui demande de partir. Bien décidé à conclure la conversation par son départ, il se fait un plaisir d'arrêter d'écouter toutes les idioties incroyables que l'autre peut débiter. C'est incroyable comme certaines personnes peuvent se montrer hautaines et dédaigneuses quand elles ont du pouvoir. S'il en avait, il ne se permettrait pas de monter ainsi sur ses grands chevaux, surtout face à quelqu'un qui n'a rien fait de mal. Après tout, un dessin n'a jamais blessé personne sauf s'il a été enchanté auparavant mais ce n'est pas bien malin de délivrer un maléfice ainsi, de ses propres mains.  Une fois que le roux a fini de parler, Sören tourne les talons et pense déjà à l'endroit vers lequel il va pouvoir se diriger afin de se calmer. Un décor apaisant serait idéal alors il va sûrement aller dessiner en extérieur en attendant son prochain cours. L'ardeur l'abandonne subitement, si bien qu'il s'en trouve arrêté dans son mouvement.

Dos à son aîné, il lui faut quelques secondes pour reprendre ses esprits. Sa tête le fait un peu souffrir. La douleur se dissipe et il se remémore ce qu'il vient de se passer, comme s'il n'avait été que spectateur de l'amour et de la haine. Il réalise alors que le dessin est encore dans sa main gauche mais froissé. Les plis gâchent les traits ce qui pince son cœur quand il redécouvre le croquis. Même s'il ne s'agit pas de son plus beau chef d'œuvre, il a l'impression d'avoir foutu en l'air tant de travail. Il redresse l'échine et plie délicatement le papier afin de le tenir dans sa main droite. Vu le stade où il en est, ça ne changera pas grand-chose au crayonné. Sören fait de nouveau face à Marvel. Lui aussi a l'air assez perturbé par la tournure qu'ont pris les événements alors, pour détendre l'atmosphère, le blond lâche une évidence.

« Un petit rigolo semble nous avoir bien eus. »


Son regard se détourne du professeur. Que va-t-il penser maintenant de lui ? Bien sûr, il devrait ne pas tenir compte de ce qui s'est passé au vu des circonstances mais que faire s'il lui en veut ? Les cours d'étude des moldus vont devenir un enfer et il n'osera même plus le regarder s'il le croise en dehors. On peut entendre à travers ses dents quelques grommellements.

« Si je choppe le responsable, il va passer un sale quart d'heure. »


Et puis ses yeux se posent à nouveau sur ceux du roux. Autant affronter ce qui s'est passé et montrer sa bonne foi. Après tout, il ne voit rien de mieux à faire.

« Je suis désolé pour mon attitude. Même si on était tous les deux sous l'emprise d'un sort, c'était pas génial de ma part de vous répondre comme ça. »


De ses deux mains, il étend le dessin pour masquer les marques de la colère et montrer à nouveau son travail à son modèle.

« Si vous le voulez, il est à vous. Bien sûr, je vais le refaire sur une feuille moins froissée mais je vous l'offrirai. J'ai déjà un carnet rempli de croquis donc j'sais pas quoi faire alors si ça vous ferait plaisir, dîtes-le moi. »

Revenir en haut Aller en bas
 Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Firewhisky :: Poudlard :: Rez-de-Chaussée :: Le Hall-
Sauter vers: