Revenir en haut




Bienvenue sur Firewhisky les sorciers ! On espère que vous allez bien, et que vous êtes près à swinguer au rythme des trompettes ! À Londres Magique, nous sommes en Mars 2017 ! Les oiseaux recommencent à chanter et les mimosas sont en fleur, bon courage pour les allergies. Il est 12 heures, l'heure des news !

15.03.17 — Après un an d'aventure extraordinaire à vos côtés, Firewhisky ferme définitivement ses portes. Retrouvez plus de détails ici, et écrivez la fin de votre personnage par là !
26.02.17 — La MaJ #6 est finiiie ! Retrouvez tous les détails de ce qu'il s'y est passé par ici ;)
02.01.17 — La MaJ #5 a été effectuée ! Retrouvez tous les détails de cette dernière par ici !
19.09.16 — Le journal de FW reprend ! Participez-y en écrivant un article. Plus de détails ici.
04.09.16 — Une MàJ a été effecutée ! Retrouvez tous les détails ici
18.08.16 — le forum sera inaccessible du 02/09/2016 au 04/09/2016 pour une nouvelle mise à jour. On sait, on en fait beaucoup, mais il faut encore se préparer à de gros changements....













what the hell happened to me ? ▬ Shasta

Partagez | 
 

 what the hell happened to me ? ▬ Shasta

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Voir le profil de l'utilisateur

Neutre


Messages : 80

Date d'inscription : 04/09/2016

Feat : Weiss Schnee

Crédits : Percy & Avalon & Kieran ♥

Double Compte : Tamara Abbott

avatar





what the hell happened to me ? ▬ Shasta
13.09.16 23:32

seriously ?

C'était la rentrée. Après le jour qui avait mis tout le monde dans cette indélicate sensation de peur. Qui avait entasser les élèves dans la salle du trône. C'était donc finalement une journée relativement simple. Sauf pour Myrtle. Car Myrtle n'était pas contente. Encore une fois elle avait trouvé quelque chose à redire. Cette fois il s'agissait d'un devoir de droit magique dont elle venait de recevoir la note finale. Bien sûr elle s'attendait à mieux. Mais n'étant pas le genre à blâmer un professeur pour ses propres erreurs. Elle prit sur elle ce qu'elle considérait comme un échec et relut ses rouleaux de parchemins. Et finalement ça ne lui semblait pas cohérent cette note. Alors bornée comme elle pouvait se montrer l'être elle attendit patiemment la fin de la leçon de Mme Mathesson pour lui demander éclaircissement.

Elle voulait savoir ce qu'elle avait fait qui n'allait pas. Ce qui manquait dans son devoir. Et bien qu'elle sache qu'elle allait ressembler à l'une de ces personne réclamant juste une meilleure note. Ni celle qui blâme un professeur. Elle avait eu affaire à des enseignants si peu professionnels dans son enfance que depuis qu'elle était à Poudlard il lui avait fallu apprendre réellement et en plus oublier ce qu'on avait pu lui apprendre jusque là. Seulement maintenant elle était en cinquième année et cette période lui semblait si loin.

Ainsi Myrtle allait le faire parce qu'elle voulait progresser. Même si clairement elle bouillonnait. Et elle n'aurait su dire si c'était après elle ou après Mme Mathesson. Ou encore contre le monde. Puisqu'elle en était tout à fait capable. La fin du cours arriva. Mais Myrtle ne se pressa pas pour autant de ranger ses affaires pour se jeter sur Mme Mathesson. Elle ne faisait pas les chose à la « va-vite ». Elle était soigneuse peut-être même un peu trop puisque chaque chose avait sa place. Aussi il lui était détestable de faire autrement. En tout cas elle se dirigea avec son parchemin fermement tenu vers l'enseignante de droit magique.

« Bonjour j'aurais quelques questions à vous poser sur le dernier devoir. »

Myrtle ne présenta aucune excuse pour le potentiel dérangement. Elle estimait normal que ce genre de choses arrivent à un professeur. Puis elle considérait qu'elle n'avait pas le faire. Myrtle était polie avec certaines limites. Si madame était pressée alors peut-être qu'elle songerait à le faire. Ou alors elle s’éclipserait juste sans dire un mot. C'était tout à fait elle.




hrp ; ceci est le rp pour le défi sans virgule et point virgule
MENTION SPECIALE à tous ceux sur la cb qui m'ont aidée à trouver un titre. vous êtes des amours merci love ( bon au final j'ai mis autre chose hein, mais vous m'avez bien inspirée ) love.



Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur

Personnel


Messages : 87

Date d'inscription : 10/09/2016

Localisation : Poudlard

Feat : XII - dCTb

Crédits : moi même

Double Compte : /

avatar





Re: what the hell happened to me ? ▬ Shasta
14.09.16 21:22

Bien que la rentrée soit un jour assez récent pour que les élèves se remettent encore lentement dans le bain du rythme scolaire, Shasta elle n'avait aucune pitié. En digne professeur acharnée, elle avait très tôt, distribué des devoirs à rendre. Et bien évidemment, elle les avait corrigé en un rien de temps, parce que contrairement au droit moldu, il n'y avait pas foule en amphi.
Elle estimait d'ailleurs qu'une fois qu'elle avait attribué une note et rajouté un commentaire, c'était définitif. Elle prenait assez de temps pour relire, et vérifier qu'elle ait bien retiré tout les points que, par mégarde elle aurait attribué en trop. Ainsi, ses élèves étaient prévenus ; elle notait sévèrement. Pas question de faire une quelconque forme de favoritisme, et pire encore de se montrer clémente. Ce n'est pas de l'acabit d'un juriste magique. La justice dans sa conception, et généralement la conception universelle, est impartiale. Pas de pitié ou encore de cruauté, simplement une application juste et réfléchie.

Aussi, l'une des choses qui l'agaçait certainement le plus après sa famille, c'est qu'on vienne réviser son jugement. Enfin, elle n'était pas un tyran. Mais tout de même, quoi de plus blessant de se trouver face à quelqu'un qui trouve quelque chose à redire à votre travail ? Donc elle attendait a minima un plaidoyer digne de ce nom. Sinon, elle vous lançait en deux temps trois mouvements un bloclang assez efficace pour que vous n'osiez plus jamais contester ses méthodes.

En terminant son cours, Shasta en quelques coups de baguette rangeait ses quelques bouquins et faisait effacer le tableau de manière très sommaire. Son attention était surtout retenue par une recherche assidue de son paquet de cigarettes, caché quelque part dans son petit cartable de cuir noir impeccable.

Tout d'un coup, une voix féminine l'interrompait dans cette inquisition. Une voix qui lui demandait des précisions sur un devoir qu'elle avait rendu. Une voix qu'elle avait déjà entendu d'ailleurs, et dont elle allait retrouver l'origine sans même lever la tête. Parce que merlin sait à quel point Shasta a une mémoire d'éléphant.

Miss Jackson. Je vous écoute, mais j'espère bien que vos questions sont un temps soit peu intéressantes.

Lâchait elle sans lever les yeux. Trouvant alors son paquet, elle l'extirpait, victorieuse, glissait une cigarette entre ses lèvres et se rappelait alors qu'elle ne pourrait l'allumer qu'une fois sortie. La cigarette demeurait alors sans vie, parfaitement intacte entre ses lèvres encore un peu colorée du rouge fade qu'elle y étalait chaque matin.

hrp:
 
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur

Neutre


Messages : 80

Date d'inscription : 04/09/2016

Feat : Weiss Schnee

Crédits : Percy & Avalon & Kieran ♥

Double Compte : Tamara Abbott

avatar





Re: what the hell happened to me ? ▬ Shasta
28.09.16 9:28

seriously ?

Il était clair que Mme Mathesson était agacée par la présence de Myrtle. Et surtout par ce qu'elle désirait. Myrtle s'en moquait, elle ne venait pas déclarer une guerre. Elle venait pour avoir des explications sur qu'elle avait fait de mal. Ce qui pour elle était déjà tout un challenge que d'admettre avoir fait quelque chose de mal. Enfin, mal n'était pas le mot exact. Cette note n'était pas si terrible. Juste pas ce que visait la blanche. Elle fronça légèrement les sourcils à la vue de la cigarette. Elle se tut, ce que faisait Mme Mathesson de ses poumons ne la regardait certainement pas. Ou du moins tant que l'objet restait éteint. La réponse ne s'était pas faite attendre. Elle piqua un peu la Serpentard. Cependant, elle passa outre, sachant que si elle voulait obtenir une vraie réponse, il valait mieux ne pas froisser la professeure tout de suite.

« En fait, il se trouve que j'ai été surprise par ma note. » Elle marqua une légère pause avant de reprendre. « Il est vrai que je m'attendais à mieux. Et donc, j'aimerais savoir ce qui n'allait pas. Puisque pour moi, tout était plutôt très correct. » Là elle réalisa qu'elle allait énerver Mme Mathesson avec ses insinuations, alors elle reprit. « Je ne vous remets pas en cause, bien sûr. Je voudrais juste comprendre. »

Elle aurait pu ajouter une petite phrase signifiant que tout ce qu'elle voulait c'était de faire mieux la prochaine fois. D'une façon, c'était son but. Néanmoins, elle ne voulait pas passer pour une élève faisant de la lèche. Ce n'était pas franchement son genre. En tout cas, elle savait se faire bien plus discrète que ça. Elle avait un certain raffinement dans ce qu'elle entreprenait. Puis, il y avait aussi cette idée que Myrtle ne se décrédibilisait pas, elle gardait la tête haute. Surtout qu'elle ne comprenait pas le principe de se rabaisser. Quoique si, il s'agissait d'une façon pour valoriser la personne en face. Mais Myrtle n'appréciait pas. Alors elle s'abstenait.



hrp ; désolée pour l'attente, j'étais persuadée d'avoir posté, mais en fait non, heureusement que je l'avais gardée. en tout cas c'est pas terrible, vraiment désolée. ><
défi sans verbe du second groupe



Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur

Personnel


Messages : 87

Date d'inscription : 10/09/2016

Localisation : Poudlard

Feat : XII - dCTb

Crédits : moi même

Double Compte : /

avatar





Re: what the hell happened to me ? ▬ Shasta
01.10.16 23:06

Elle écoutait la demande de son élève, les yeux plantés dans les siens. Avec cet air qui veut dire ''dis un truc de travers et je te divise ta note par deux''. Mais Shasta n'allait pas, dès la rentrée se montrer cruelle. S'il semblait certain que son élève venait gratter quelques points (du moins dans la logique imparable du professeur), elle ne les lui accorderait pas. Shasta n'aime pas faire des fleurs à ceux qui viennent les réclamer. Mais elle ne s'emporterait pas pour autant, se contentant tout simplement d'expliquer à Miss Jackson ce qui n'allait pas.

Ainsi, elle inspirait, expirait et prenait la copie des mains de son élève. Elle relisait très rapidement pour se remettre en tête ce qui ne lui avait pas plu, la cigarette toujours callée entre ses lèvres. Finalement, elle posait la copie sur son bureau, attrapait sa cigarette du bout des doigts et se penchait un peu en avant pour expliquer.

Très bien. Mais pas parfait. Vous avez bien cerné le problème juridique énoncé, ce qui est a priori le point le plus important dans une copie. Sinon, tout est faux et on tombe rapidement très bas sous la moyenne. Pour en revenir à la vôtre, il y a quelques erreurs qui ne laissent pas indifférents. L'orthographe et l'utilisation du vocabulaire juridique, je n'ai rien à redire dessus. Mais, vos tournures de phrases me dérangent. Elles sont trop prétentieuses. Quand on est juriste, on peut se permettre de l'être, dans la mesure où évidemment tout les éléments le favorisent. Ici ce n'est pas le cas. Vous n'êtes qu'une élève, en droit certes, mais encore trop maladroite pour vous permettre une telle façon d'écrire.

Elle pose sa cigarette sur le bureau, histoire d'éviter de l'exploser contre la copie. Myrtle est une bonne élève, Shasta n'a aucun doute là dessus. Mais c'est une ambitieuse, et c'est souvent ce qui conduit les étudiants à leur perte. Dévorés par l'impression de réussir aisément, ils finissent par s'écrouler comme sur un château de cartes.

Il y a également d'autres choses à ajouter. Sur la méthode. Vous l'avez comprise certes, mais elle n'est pas maîtrisée. Vos arguments ont beau être justes, ils ne sont pas répartis dans un ordre logique, ce qui rend le développement trop irrégulier et au final, gâche votre réflexion puisque les arguments ne sont pas liés entre eux, simplement énoncés. Enfin, la conclusion est beaucoup trop sommaire. Si elle n'est pas d'une grande importance en droit, il ne faut tout de même pas se tromper sur sa fonction.

Maintenant qu'elle énumérait les imperfections face à son élève, elle zieutait à nouveau sur la note et se demandait si elle n'avait pas été trop gentille. Elle se souvenait que son père à elle, quand il corrigeait ses copies l'écrasait à chaque petite erreur. Elle tendait à nouveau la copie à son élève et ramassait la cigarette sur son bureau.
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur

Neutre


Messages : 80

Date d'inscription : 04/09/2016

Feat : Weiss Schnee

Crédits : Percy & Avalon & Kieran ♥

Double Compte : Tamara Abbott

avatar





Re: what the hell happened to me ? ▬ Shasta
06.10.16 12:02

seriously ?

Myrtle se sentit alors comme un oiseau dans lequel on avait tiré dans l'aile. Elle était maintenant piquée à vif, et peut-être un peu blessée. Mais elle n'en laisserait rien paraître, puisqu'elle était une personne digne, il lui fallait garder la tête haute. Et le fait que Mme Mathesson soit un professeur, supposé être là pour aider Myrtle, n'y changeait rien. Cependant, elle devait reconnaître qu'il n'y avait pas que du faux dans les défauts énoncés de la copie de Myrtle, quoiqu'avant qu'elle l'admette, il y avait de la marge. Elle n'hésita pas des masses avant de répondre. Elle employa probablement un ton plutôt arrogant. Mais ses mots étaient pesés. Elle n'était pas comme ces Gryffondors qui fonçaient tête baissée. Elle n'était pas si vulgaire.

« Oh, je vois. Dans ce cas, je crois que j'aurais besoin d'un rappel sur ce qu'est supposé faire une conclusion. Si ce n'est résumé le devoir, en tentant plus ou moins adroitement d'élargir le problème. D'ailleurs, je trouve cette notion d'élargir un peu vaste. »

Elle ne prévoyait aucunement d'admettre ses torts à voix haute. Pour la simple et bonne raison que si elle n'appliquait pas la méthode voulue, ce n'était pas parce qu'elle ne l'avait comprise, si on exclu cette maudite conclusion qui lui posait toujours problème. La vérité était plutôt qu'elle n'appréciait pas la méthodologie. Alors, elle avait décidé de ne l'appliquer qu'à sa manière. Elle avait fait son petit tri et n'avait repris que ce qui l’intéressait. Myrtle sentait bien que si elle continuait de parler, elle risquait plus qu'autre chose d'énerver Mme Mathesson. Cependant, il lui était impossible de se laisser injurier de la sorte. Il lui fallait d'une certaine façon s'imposer. Sans pour autant, injurier le professeur, qui méritait un certain respect.

« Si vous avez un peu de temps, peut-être que vous pourriez me donner des conseils, à propos de la tournure de mes phrases. Et aussi, sur la méthodologie de rigueur. »



hrp ; désoléééééée, c'est encore court ! ><



Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur

Personnel


Messages : 87

Date d'inscription : 10/09/2016

Localisation : Poudlard

Feat : XII - dCTb

Crédits : moi même

Double Compte : /

avatar





Re: what the hell happened to me ? ▬ Shasta
06.10.16 22:03

D'un côté, elle appréciait Myrtle, pour son côté perfectionniste, et cette ambition dévorante. Peut être parce que plus jeune elle était elle même très exigeante avec ses propres résultats, et se serait comporté exactement comme Myrtle. Alors quelque part, une petite voix lui disait de ne pas envoyer paître son élève.
Elle regardait avec envie sa cigarette, qui tournait désormais, entre ses doigts, n'attendant qu'une flamme pour se consumer. Elle soupirait en esquissant un bref sourire et glissait la cigarette dans son paquet, chose assez remarquable à cette heure là de la journée. Myrtle ne remarquerait très certainement pas l'effort, et qu'importe après tout. Elle attrapait la copie de son élève, s'asseyait de nouveau sur sa chaise et attirait celle qui attendait à un bout de l'estrade à l'aide d'un accio sévère. Déjà, elle extirpait de son sac à main un morceau de parchemin et son nécessaire d'écriture.

He bien, ne restez pas plantée là, venez vous assoir, je ne compte pas y passer la soirée.

Ajoutait elle, sèchement à l'attention de la jeune femme. Désormais, elle concentrait son attention sur la conclusion, même si elle savait d'ores et déjà quelle erreur son élève avait commise. Elle s'était trompée sur le rôle de la conclusion en droit magique.

Il va donc falloir revoir la méthode, je ne vous louperais pas le jour de l'examen autrement. Mais ce n'est pas catastrophique, j'ai bon espoir. Vous avez commise l'erreur de base, et tout bon juriste l'a commise en apprenant le droit. C'est à dire que la conclusion n'est pas une conclusion classique, comme dans n'importe quelle autre matière.

Tandis qu'elle parlait, sa plume notait ses dires sous une forme plus synthétique, de telle sorte que la méthodologie soit plus évidente pour son élève. Tout du moins, elle l'espérait.

Avant tout de chose, sachez que si vous n'êtes pas sûre de votre conclusion, supprimez la de votre copie. En droit c'est possible, c'est même quelque chose de récurrent. Cependant si vous choisissez d'en ajouter une, il va falloir y réfléchir. Une conclusion ici, n'est pas un rappel du plan et par pitié, aucune ouverture. Nous ne sommes pas dans un devoir d'histoire de la magie. Non, la conclusion ici, c'est l'apport d'un argument supplémentaire qui n'avait pas sa place dans le plan, et qui vient appuyer le point de vue que vous défendez.

Puis elle attrapait la plume et écrivait rapidement sur le parchemin le plan type et attendu.

Introduction avec accroche, définition, exposition du problème, annonce brève et impersonnelle.
Développement en deux parties deux sous parties avec une première partie présentant le point de vue opposé, et une deuxième partie présentant le point de vue défendu.
Conclusion éventuelle avec un dernier argument venant appuyer le point de vue défendu.


Enfin, elle montrait le parchemin à Myrtle, en montrant du doigt chaque étapes.

Le truc infaillible, c'est proposer une introduction en suivant à la lettre ces quatre étapes et surtout en les reliants naturellement. Ce qui vous amènera automatiquement à un développement pertinent. Alors, si vous osez poser une conclusion, pitié ne massacrez pas les bonnes lignes écrites auparavant.
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur

Neutre


Messages : 80

Date d'inscription : 04/09/2016

Feat : Weiss Schnee

Crédits : Percy & Avalon & Kieran ♥

Double Compte : Tamara Abbott

avatar





Re: what the hell happened to me ? ▬ Shasta
07.10.16 14:33

seriously ?

Myrtle sentait bien que cette insolence auprès du professeur ne la mènerait pas loin. Pourtant, c'était plus fort qu'elle. Alors que cette fois, elle avait bien besoin d'un peu d'aide, tout ce qu'elle allait gagné était de se faire mettre à la porte. Et d'un côté, elle le méritait. Seulement, au moins, ce qui lui restait d'honneur semblait sauf. Puis, elle observa d'un air perplexe Mme Mathesson ranger sa cigarette dans son paquet. Si sur le coup, elle ne comprit pas réellement le but de la démarche, le son de la voix du professeur la rappela fermement à l'ordre. Ainsi, elle allait malgré tout obtenir de l'aide. Et surtout, des explications. A ce moment là, son visage devait abhorrer un air légèrement béat qu'on ne lui connaissait pas vraiment. Clairement, elle n'y attendait pas. Elle se reprit rapidement, et rejoint l'enseignante de droit magique qui avait déjà eu le temps de sortir son matériel d'écriture.

Myrtle acquiesça silencieusement aux paroles du professeur. Elle non plus, ne voulait pas passer la soirée ici, dans cette salle. D'une part parce qu'elle avait bien conscience que plus elle obligeait Shasta à rester, et plus elle risquait de se faire mal voir par cette dernière. Et dans le pire des cas, elle se ferait prendre en grippe. Ce qui comme projet, ne semblait pas être viable, puisque le Droit Magique représentait le cursus suivit. En tout cas, sous l'étonnement, elle se laissa prendre au jeu et écouta sagement ce que lui expliquait Mme Mathesson tandis qu'elle écrivait. Myrtle ne pris pas de note, se sentant encore capable de retenir ces précieux conseils qu'après tout, elle avait demandé.

Ainsi, elle pu comprendre le problème qu'il y avait eu avec sa méthodologie. Tout simplement, elle appliquait la même pour chaque cours. Elle se contentait de l'adapter à la matière, et bien sûr au problème à traiter. Il était vrai qu'avec les explications, elle comprenait mieux ce qui lui était demandé.

« Je comprends mieux maintenant pourquoi ça coinçait. Cette subtilité m'a échappée et du coup, j'appliquai la méthode classique de méthodologie au droit. »

Elle avait annoncé ça calmement, et en le disant, ça lui semblait être une évidence. Son erreur lui paraîssait si bête qu'elle ne pensait jamais avoir à la refaire. Mais comme on venait de lui dire, même les plus grands passaient par là. Il était perceptible qu'il ne s'agissait là que d'une façon de la rassurer. Mais d'une façon, ça avait été efficace. Pourtant pas assez pour adoucir la colère que Myrtle éprouvait contre elle, puisqu'elle estimait qu'elle n'aurait pas dû faire cette erreur.

« Dans ce cas, il vaut mieux laisser un argument de côté pour le placer dans la conclusion. Mais comment, doit-on le choisir ? Par goût personnel ? Par pertinence ? Mais n'aurait-il donc pas plus sa place dans le développement ? »

Par-là, elle cherchait à perfectionner ce qu'elle avait compris, et ainsi faire de gros progrès, plus gros qu'un simple argument placé en fin de copie, ce qui était assez léger selon elle.



hrp ; cette fois, c'est moins court. \o/



Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur

Personnel


Messages : 87

Date d'inscription : 10/09/2016

Localisation : Poudlard

Feat : XII - dCTb

Crédits : moi même

Double Compte : /

avatar





Re: what the hell happened to me ? ▬ Shasta
07.10.16 18:08

En écoutant Myrtle, Shasta s'adoucissait, de manière très légère certes, mais c'était réel. Elle se souvenait qu'à l'âge de son élève, elle s'était posé les mêmes questions. À quoi pouvait bien servir une telle conclusion ? Ne valait il mieux pas résumer le sujet, comme l'avait demandé la jeune fille ?
Maintenant qu'elle y réfléchissait, elle trouvait cette manière de procéder parfaitement idiote. À tel point qu'elle en oublierait presque les nombreux points perdus parce qu'elle n'avait pas voulu se plier à la règle.

C'est bien pour ça que j'insiste quand je vous dit que la conclusion n'est pas obligatoire. Si vous n'avez rien à ajouter en fin de copie, arrêtez vous là. En général, les mauvaises conclusions qui sont en générales quelques lignes inutiles agacent le lecteur ou le correcteur, qui va vous retirer des points.

Elle réfléchissait désormais à un sujet qu'elle puisse soumettre à son élève pour lui expliquer un peu plus concrètement la méthodologie qu'elle lui donnait dès à présent. Tout en réfléchissant au cas qui lui revenait en mémoire, elle continuait d'expliquer la théorie.

En droit, j'aime à dire qu'on est bête et méchant. Etant donné que vous construisez votre plan en deux parties deux sous parties, vous devrez fournir un nombre d'argument équivalent. En général c'est un argument par sous parties, et bien alimenté. Imaginons que vous ayez trois arguments pour la thèse que vous soutenez, et deux seulement pour la thèse que vous exposez sans défendre, et bien votre troisième argument trouvera sa place dans la conclusion.

Elle tournait le parchemin et réécrivait la méthodologie, en espérant que ce serait plus clair pour son élève.

Introduction : 4 alinéas (accroche, définitions+contexte, problématique, annonce de plan)
I_ Thèse qui s'oppose à la vôtre
chapeau annonçant les arguments
A_ argument n°1
B_ argument n2
Transition
II_ Votre thèse
chapeau
A_ argument n°1
B_ argument n°2
Conclusion : argument n°3 de la partie II --> C'est une façon de clore le sujet définitivement.


Elle réfléchissait maintenant au cas qui lui était passé par la tête. Quelques années plutôt, des activistes d'un groupe défendant les droits des créatures magiques avaient exigés qu'elles bénéficient des mêmes droits et devoirs que les sorciers.

Prenons un exemple. Imaginons qu'un groupe de sorciers revendiquent que les créatures magiques disposent de la personnalité juridique magique. Je suis pour ma part opposée à ce point de vue.

Elle fouillait à nouveau dans son sac à main et extirpait un autre parchemin vierge. Satisfaite de sa trouvaille, elle l'étalait sur son bureau, et attrapait sa plume pour écrire.

Avant toute chose, il faut que vous rassembliez toutes vos idées sur un brouillon, de telle sorte que vous ayez le choix dans les arguments sur votre copie.

--> Définition de la personnalité juridique magique

Argument pro personnalité juridique magique applicable aux créatures :
-->Exemple des centaures qui sont doués de réflexion
--> Ce sont des créatures ''magiques'' donc différentes des moldus et des animaux communs

Argument contra :
--> Les créatures ne peuvent manier la magie comme les sorciers le font
--> Les créatures sont considérées comme ''incapables'' puisque ce sont les sorciers qui déploient des sortilèges pour les cacher des moldues
--> Les créatures douées de réflexion ne réclament pas pour autant ce genre de droit alors qu'elles ont les capacités de le faire


Elle décalait le parchemin pour que son élève puisse le voir nettement.

Je crois que mon avis paraît clair, et à froid je me sens bien incapable de restituer les arguments des défenseurs des créatures magiques, mais tant pis. Voyez vous, mon plan sort tout seul. Certes le sujet est simple, mais il est évident que je vais introduire en évoquant les revendications de ces groupes, définir la personnalité juridique magique et toutes ses subtilités. Quand à mon plan, j'exposerait la thèse ''les créatures magiques ont droit à la personnalité juridique magique'' en grand I et j'enchaînerais sur ma thèse, c'est à dire qu'elles ne peuvent pas en disposer. Hors, j'ai trois arguments. Il faut procéder par élimination. Lequel semble moins judicieux dans un plan que les autres ?

Elle allait donner son choix à son élève, mais finalement se retenait, esquissait un petit sourire et regardait Myrtle.

D'après vous, lequel des trois arguments mérite de clore le sujet ?
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur

Neutre


Messages : 80

Date d'inscription : 04/09/2016

Feat : Weiss Schnee

Crédits : Percy & Avalon & Kieran ♥

Double Compte : Tamara Abbott

avatar





Re: what the hell happened to me ? ▬ Shasta
08.10.16 14:43

seriously ?

En même temps que le professeur, Myrtle réfléchissait. Avec ce qui venait de lui être expliqué, elle comprenait désormais mieux le soucis qu'avait pu poser sa conclusion. Elle était hors sujet. Il lui fallait désormais passer davantage de temps sur ses brouillons, de sorte à trouver dans tout les cas le fameux troisième arguments qui viendrait se placer en conclusion. En tout cas, elle se refusait clairement de ne pas terminer son parchemin avec une conclusion. Elle imaginait très mal comment faire autrement que de conclure. Sans conclusion, elle aurait tendance à trouver sa copie vide. Ou du moins, il y aurait un manque, et une coupure trop brutale ; développement-fin.

Tandis qu'elle cherchait d'autres questions à poser, Mme Mathesson écrivait encore à toute vitesse sur un nouveau rouleau. Myrtle appréciait beaucoup cette efficacité spectaculaire. Rapidement, elle se pencha sur le premier rouleau concentré sur de la méthodologie, et maintenant, même si elle avait estimé ne pas avoir besoin de prendre de note, ce qui était toujours le cas d'une certaine façon, elle pensait à garder le parchemin. C'était synthétique, et donc parfait pour ses révisions à venir. Le professeur décida de la faire travailler sur un exemple. Et elle ne rechigna pas. Si elle était certaine de pouvoir désormais maîtriser la méthode de rédaction spécifique au Droit Magique, il n't avait qu'en l'appliquant sur une exemple qu'elle pourrait en obtenir la certitude absolue.

Ainsi, Mme Mathesson lui expliqua en quelques mots le sujet du débat, puis elle lui donna la feuille sur laquelle elle avait noté les arguments pour chaque partie. La première chose que nota Myrtle fut qu'elles étaient du même avis. Ce qui ôtait à Myrtle l'obligation de prendre sur elle, tout en se morfondant sur l'incapacité des personnes à faire le bon choix de pensée. Alors elle saisi le parchemin. Il lui fallait donc choisir lequel des arguments iraient se placer dans la conclusion. Le choix lui semblait délicat pour plusieurs raisons. La première étant que son choix serait orienté à cause de ses valeurs et son opinion. Qui n'était peut-être pas la même que celle du professeur qu'elle tentait de ne pas froisser.

→ Les créatures ne peuvent manier la magie comme les sorciers le font
→ Les créatures sont considérées comme ''incapables'' puisque ce sont les sorciers qui déploient des sortilèges pour les cacher des moldus
→ Les créatures douées de réflexion ne réclament pas pour autant ce genre de droit alors qu'elles ont les capacités de le faire


Selon elle, il y avait deux arguments qui pouvaient se placer en conclusion. Le premier, et le dernier. Son choix voulait se baser sur celui qui avait le moins sa place dans le développement. Celui qui semblait le plus léger. Et clairement, le second ne remplissait pas ce critère de sélection. Elle poursuivit sa réflexion un moment puis prit la parole.

« Je choisi le troisième. J'aurais aussi pu choisir le premier. Cependant, comme le second, il traite de l'utilisation de la magie, et il me semblait plus judicieux de le mettre en parallèle avec le second plutôt que de le mettre dans la conclusion. Ainsi, on a pour la conclusion le troisième qui me semble aussi être celui qui pourrait porter le plus débat. »

Après quoi, elle se tut, et attendis la réponse de Mme Mathesson.




hrp ; omg j'pensais faire plus de dialogue que ça sry ><



Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur

Personnel


Messages : 87

Date d'inscription : 10/09/2016

Localisation : Poudlard

Feat : XII - dCTb

Crédits : moi même

Double Compte : /

avatar





Re: what the hell happened to me ? ▬ Shasta
08.10.16 17:46

Très clairement, Shasta avait déjà la réponse toute nette dans la tête, et se demandait si son élève arriverait à la restituer. Et si elle proposait autre chose, au moins le justifier. Ainsi, tandis que Myrtle observait le parchemin, Shasta se penchait un peu en arrière pour s'étirer. Elle sentait la fatigue qui pesait sur son corps, et pensait à un bon bain chaud et délassant. Quand elle a l'occasion dans son appartement bordélique à Londres, elle achète des fleurs et les effeuilles dans l'eau brûlante de son bain. Ça dégage une odeur tellement agréable qu'elle serait capable d'y rester des heures si l'eau ne finissait pas par refroidir. Un peu amusée, elle pensait à l'image qui lui venait systématiquement quand elle prenait ce genre de moment de détente. Une tasse de thé géante, dans laquelle on a fait infusé un bouquet de fleur et un corps humain.

Oubliant quelques secondes durant qu'elle était dans l'amphithéâtre, Shasta fermait les yeux en se rappelant qu'elle avait besoin de se détendre autrement qu'en étant stricte à souhait avec ses élèves. Cela ne faisait que lui apporter des soucis supplémentaires semblait il. Elle se redressait lentement sur sa chaise, sans porter plus d'attention que d'ordinaire à son élève, immobile face au parchemin. Dans un coin de sa tête, elle se promettait d'augmenter la note de Myrtle si elle trouvait la bonne réponse.

Je choisi le troisième. J'aurais aussi pu choisir le premier. Cependant, comme le second, il traite de l'utilisation de la magie, et il me semblait plus judicieux de le mettre en parallèle avec le second plutôt que de le mettre dans la conclusion. Ainsi, on a pour la conclusion le troisième qui me semble aussi être celui qui pourrait porter le plus débat.

Shasta écarquillait les yeux et restait muette pendant une fraction de secondes. Puis elle esquissait un sourire assez chaleureux pour avoir le mérite d'être rare.

Je suis ravie de constater que nous sommes d'accord Miss Jackson. Il me semble que je n'ai rien à ajouter, si ce n'est qu'outre ce que vous venez d'expliquer, placer le troisième argument en conclusion permet de revenir sur l'accroche de la dissertation. C'est à dire que l'accroche consistait à exposer le fait que des militants réclamaient des droits, la conclusion permet de fermer ici le sujet.

Il y avait une forme de satisfaction dans sa voix, parce que son élève réclamait justement, et avait du mérite. Glissant la main dans son parapluie, elle extirpait sa baguette magique. De sa main libre, elle attrapait la copie de Myrtle et tapotait sur la note, qui augmenta.

N'allez pas croire que j'augmente facilement les notes de mes élèves. J'espère que vous saurez appliquer parfaitement la méthodologie au prochain devoir.

Quelque part on pouvait plaindre Myrtle. Parce que c'était quitte ou double. Désormais, Shasta serait à l'affût de la moindre erreur que l'élève puisse commettre. Peut être aussi parce qu'elle en attendait beaucoup de sa part.

hrp : pas de soucis, par contre je touche à la fin là D8
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur

Neutre


Messages : 80

Date d'inscription : 04/09/2016

Feat : Weiss Schnee

Crédits : Percy & Avalon & Kieran ♥

Double Compte : Tamara Abbott

avatar





Re: what the hell happened to me ? ▬ Shasta
12.10.16 15:36

seriously ?

Myrtle avait beau savoir sa réponse juste, elle appréhendait tout de même le moment où Mme Mathesson lui dirait que sa justification aurait dû se faire plus étoffée. Elle se montrait si exigeante envers elle-même qu'elle voyait bien trop souvent le mal là où il n'y en avait pas besoin. Parce qu'elle avait toujours l'impression de ne pas en faire assez. Il lui fallait toujours faire mieux la fois d'après.

On pouvait dire sans mal que Myrtle semblait fière d'elle. Déjà parce qu'elle avait eu l'approbation de son professeur. Ce qui pouvait paraître peu pour certain. Seulement, elle voyait bien combien Mme Mathesson savait se montrer sévère. Alors, ce sourire qui étira ses traits fit de Myrtle un personne encore plus fière. On avait reconnu ses efforts, et pour elle il n' avait pas de meilleure récompense. Elle se rendait compte de la rareté de ses sourires. Pourtant, aussi fière qu'elle se sentait à ce moment-là, elle n'irait pourtant jamais s'en vanter à grands cris auprès du peuple. Non, Myrtle se contenterait d'agir comme à son habitude, puisqu'elle se savait supérieure.

Une certaine forme de joie l'emportait sur elle, sans pour autant qu'elle ne perde le contrôle. Elle savait se maîtriser. Non pas, comme ces filles poussant de petits cris à chaque signe de perturbation dans l'humeur classique. Myrtle refusait catégoriquement de devenir ce genre de personne abjecte et insipide. Mais il fallait qu'elle se reprenne, elle ne pouvait pas simplement rester silencieuse. Sa note venait d'augmenter, parce qu'elle avait eu le courage d'aller voir Mme Mathesson. Il avait ce quelque chose d'audacieux dans ce qu'elle avait fait. Enfin de compte, elle ne pensait même pas l'obtenir cette augmentation de note. Finalement, elle avait déjà accepté le fait qu'il lui faudrait travailler encore plus pour pouvoir parvenir à une moyenne correcte. Seulement la voilà désormais surprise parce que la professeure avait attrapé sa baguette, puis tapoté sur la copie. Et là, la serpentard avait pu observer l'écriture se changer en une note bien meilleure.

« Merci. Je tacherais de faire mieux la prochaine fois. »

Elle ne savait pas franchement quoi dire de plus. D'un côté elle avait mérité cette augmentation. Mais d'un autre, depuis qu'elle étudiait à Poudlard on ne lui avait jamais vraiment fait de cadeau, dans la mesure où celui là pouvait se faire considérer comme tel. Shasta n'avait pas besoin de lui dire, on ne la reprendrait plus à faire ce genre d'erreurs. Et puis, elle ne voulait certainement pas lui faire regretter son geste. Elle-même s'en remettrait probablement pas.

Il valait sans doute maintenant de laisser Mme Mathesson partir, avant qu'elle ne change d'avis. Myrtle ramassa donc le tas de parchemin, sans vraiment demander puisqu'elle comptait s'en servir non pas comme Shasta qui risquait juste des les faire glisser dans la poubelle la plus proche. Puis, elle se tourna, et décida de partir.

« Je vais vous laisser, bonne soirée. »



hrp ; j'avoue que moi aussi. du coup bah si tu veux tu peux conclure, sinon on le considère comme terminé. love



Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur

Personnel


Messages : 87

Date d'inscription : 10/09/2016

Localisation : Poudlard

Feat : XII - dCTb

Crédits : moi même

Double Compte : /

avatar





Re: what the hell happened to me ? ▬ Shasta
12.10.16 18:15

Apparemment la joie était partagée, et Shasta se sentait fière de ravir son élève. Quoique ce n'était pas une faveur pour ses beaux yeux, simplement une récompense dument justifiée. Voilà comme Shasta envisageait sa sympathie à l'égard de la jeune fille. Elle promettait de s'améliorer à la prochaine évaluation, et son professeur attendait de voir ça. De remarquer que le travail en plus ne pouvait être que bénéfique.

Puis elle la regardait s'éloigner rapidement, et quelque part, elle se sentait soulagée. Sa journée était dès lors ter-mi-née. Soufflant un grand coup de contentement, elle envoyait sa tête en arrière quelques instants. Puis elle se redressait pour ranger son matériel d'écriture, et attrapait dans son sac à main son paquet de cigarette. Après un dernier regard dans l'amphithéâtre, son royaume, elle descendait lentement les marches, quittait la salle et verrouillait la porte derrière elle.
Auparavant, elle ne le faisait pas ça, mais maintenant qu'il y avait les sigmas... Quoiqu'ils n'aient aucun intérêt à rentrer dans l'amphi, et qui plus est, ne seraient pas embarrassés d'un verrou mais... Shasta devenait paranoïaque, et elle n'aurait su dire s'il s'agissait de son âge ou des temps qui courraient.

Parapluie sous le bras, cartable au bout de la main, elle traversait les couloirs désertés d'un pas souple et dynamique, en pensant à cette cigarette qu'enfin, elle allait pouvoir savourer. Descendant doucement les escaliers, bien qu'habituée à leurs farces, elle laissait son esprit trotter dans son passé. Qu'aurait-on fait, si elle avait été élève pendant que de tels personnages brillaient par la terreur dans l'école ? Son père aurait certainement été déchiré entre la retirer de ces lieux, ou l'avis de sa femme, qui semblait nettement plus tranché ; rejoins ces gens Shasta, ils ont peut être besoin de toi. Sa mère vouait une haine viscérale aux moldus, d'ailleurs elle détestait de la manière la plus sincère Thomas, le père d'Evan.

Perdue dans ses pensées, elle finissait par se rendre compte alors qu'elle était à l'extérieur, et souriant doucement, elle allumait sa cigarette en s'appuyant contre le froid mur de pierre.



Une petite heure de colle Invité ?
Revenir en haut Aller en bas
 Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Firewhisky :: Poudlard :: Étage 7° :: Amphithéâtre-
Sauter vers: