Revenir en haut




Bienvenue sur Firewhisky les sorciers ! On espère que vous allez bien, et que vous êtes près à swinguer au rythme des trompettes ! À Londres Magique, nous sommes en Mars 2017 ! Les oiseaux recommencent à chanter et les mimosas sont en fleur, bon courage pour les allergies. Il est 12 heures, l'heure des news !

15.03.17 — Après un an d'aventure extraordinaire à vos côtés, Firewhisky ferme définitivement ses portes. Retrouvez plus de détails ici, et écrivez la fin de votre personnage par là !
26.02.17 — La MaJ #6 est finiiie ! Retrouvez tous les détails de ce qu'il s'y est passé par ici ;)
02.01.17 — La MaJ #5 a été effectuée ! Retrouvez tous les détails de cette dernière par ici !
19.09.16 — Le journal de FW reprend ! Participez-y en écrivant un article. Plus de détails ici.
04.09.16 — Une MàJ a été effecutée ! Retrouvez tous les détails ici
18.08.16 — le forum sera inaccessible du 02/09/2016 au 04/09/2016 pour une nouvelle mise à jour. On sait, on en fait beaucoup, mais il faut encore se préparer à de gros changements....













Any regrets ? [Alexis]


Partagez | 
 

 Any regrets ? [Alexis]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage

Voir le profil de l'utilisateur

Duelliste illégal


Messages : 290

Date d'inscription : 15/04/2016

avatar





Any regrets ? [Alexis]
23.09.16 20:28

Assise sur mon lit, j’attendais patiemment que le temps passe pianotant les secondes sur mon genou. Le sommeil me fuyait et j’étais aux prises avec mes pensées. Sigma, Gamma, Kiki, Green, ‘Pa et sa nouvelle copine, les études, les devoirs, le futur. J’étais là, dans le noir, à ressasser toutes ses pensées comme une idiote sans savoir quoi en faire. Pire que tout, je n’avais personne à qui en parler. Autour de moi, il n’y avait que la respiration douce et calme de dizaines de dormeuses. Un instant, je songeai à Kiki. Lui parler était l’évidence même. Ma décision était prise. Je me glissai dans mon kigurumi de Totoro et partit à sa recherche.
Silencieuse dans mes mocassins ramenés d’un de mes voyages à New-York, j’avançai vers le rideau qui séparait filles et garçons. J’étais prudente. Avec l’attaque des Sigmas, les profs restaient plus vigilants, même à cette heure de la nuit. Se faire prendre du côté des garçons n’occasionnerait que des problèmes et de nombreuses rumeurs. Aileas Nails qui va voir les mecs la nuit. La petite dévergondée, blablabla. Bien évidemment, je les emmerderais, mais ça restait super chiant.
Telle une ninja, je me dirigeai dans le noir vers l’étage des rouge et or. En moins d’une journée, j’avais appris où il se trouvait. Kiki, dans un élan enthousiaste sur leur nouvelle situation, s’était empressé d’expliquer clairement où se trouvait son lit. Avoir des dizaines de jeunes adultes au même endroit… empestait. À croire qu’on avait lancé une bombe puante de leur côté du rideau. Puis j’entendis du bruit et je me cachai derrière une colonne. Un bruit répétitif. Des pas ? Non. À ma droite, j’entendis gémir… Bien sûr. C’était évident. J’en eus le rouge aux joues avant de continuer.
Je vis Randy, les cheveux en bataille, la couverture à moitié sur lui. Si Randy était là Kiki devrait être juste à côté. Il me l’avait dit… Mais son lit était vide. Merde, fais chier. LA fois que je voulais lui parler, il n’était pas disponible. Je faisais quoi moi maintenant ?
Pestant, je fis demi-tour pour reprendre le chemin vers mon lit. Si mon allée n’avait été ponctuée que des gémissements, mon retour fut plus compliqué. En descendant les étages, j’entendis clairement deux professeurs discuter ensemble se dirigeant directement sur moi. Pas le temps de réfléchir, je tournai les talons et m’engouffrai dans le premier dortoir que je croisai. Poufsouffle, garçon. Je ne connaissais personne chez les Poufsouffles… pers… Alexis ! Alexis était un blaireau. Même si je n'avais pas eu trop l'occasion de lui reparler depuis l'île, il m'aiderait... sûrement. Je me dépêchai à le retrouver.

« Pssss. Alexis… Alexis ? »

J’hésitai à le remuer, mais la vision des profs au loin m’incita à le faire.

« Alexis, cache-moi s’te plaît. Il y a des profs... »

+20
Revenir en haut Aller en bas


Invité


avatar





Re: Any regrets ? [Alexis]
26.09.16 22:37




Any regrets ?

ft. Aileas Nails


Les bras croisés derrière la tête, tu attends de trouver le sommeil. Premier lit d'une longue colonne qui tremble, tu ne sais pas ce qui va se passer encore. Certains partent défaitistes, d'autres ont l'espoir de combattre. On en vient à ne plus pouvoir dormir seul.

Les Sigmas t'ont recruté, tu as adhéré à leurs idées, mais il y a-t-il vraiment besoin de toucher au monde des sorciers, à Poudlard, comme ils le font ? Tu ne comprends pas les sorciers qui pensent encore lier une amitié avec des Moldus. C'est pour ça que tu as rejoins secrètement l'organisation des masques dorés. Tu attends une mission, un truc à faire, quelque chose, n'importe quoi, même un mot. Tu n'en peux plus de ne pas agir, tu veux que les sorciers soient tranquilles. Tu veux vivre ta vie, sans avoir à te cacher, comme tu as fait toute ton enfance.

Tu soupires, tentant de soustraire ton esprit aux nombreux bruits parasites et honteux que l'on entendait partout du côté des garçons. Était-ce plus calme côté filles ? Si c'était ça, tu aurais préféré en être une. C'est vrai, quoi de plus simple pour toi ? Mais la fatigue t'en empêche, le silence aussi, ainsi que les professeurs. Tu penses à Aileas Nails. Depuis la plage, tu ne l'avais pas revue. Que devenait-elle ? L'évitait-elle ? Tu ne sais pas. Tu lui as collé une honte fabuleuse à cette soirée, tu trouves normal qu'elle ne vienne pas se coller à toi telle une abeille dans une fleur. Il était même probable qu'elle te déteste, après coup.
Et toi, qu'est-ce que tu ressens envers elle, maintenant que ta tête est moins encombrée ? Un mélange d'attirance, de curiosité, de questions. Comment peut-elle être si différente de son frère, au point de passer pour une asociale ? Elle est plutôt jolie, comme tu l'as dis, elle est attirante à cause de son visage froid, ses yeux qui transpercent, cette beauté un peu cachée, que toi seul aurait pu voir cette nuit-là. Tu te demandes si elle est comme toi, qu'elle a été son enfance, que pense-t-elle de toi. Tu voudrais analyser tout ces sentiments qui te traverse ces nuits. Tu n'éprouves pas de l'amour, non, c'est bien trop tôt. Pourtant, sur la plage, tu t'es retrouvé dans un état si désastreux, que tu en viens à te demander ce qu'il s'est passé. Tu aimerai apprendre à mieux la connaître.

Tu te tournes sur ton lit, passant à plat ventre, enfouissant ta tête dans l'oreiller un instant. Trop de questions. Tu étais bien avant, sans connaissance, juste ta solitude. Et ce dortoir n'arrange rien, la plupart des garçons qui passent se tapent la discute, ou jouent. Tu essayes de t'endormir, mais une petite voix souffle ton prénom à ton oreille, soudainement. Tu baragouines un "laisse-moi dormir", ne voulant parler à personne, mais la personne insiste, de sa voix aiguë. C'est pas une voix d'homme ça, ou alors il n'a pas mué... Tu relèves la tête, et bloque un moment en apercevant Aileas en kigurumi adorable plantée devant ton lit, le visage angoissé, pointant les professeurs qui faisaient leur ronde. Bientôt, ils passeraient de ton côté, chez les Poufsouffles. Tu hésites à l'aider, après tout, tu ne la connais finalement pas si bien, vous avez simplement fait l'amour une nuit, sur la plage, pour seuls témoins les étoiles et la mer. Tu rougis à cette pensée. Comment ça, simplement ? C'était bien assez important.

Tu jettes un coup d'oeil aux professeurs qui se rapprochent, et décides de frauder, après tout, tu risques seulement de te faire disputer non ? Pas renvoyer. Tu attrapes la jeune fille par la taille, et la tire d'un geste contre toi, la collant à ton torse, puis tu te retourne, montrant seulement ton dos aux professeurs. Ta respiration s'accélère quand tu te rends compte que tu as une fille dans ton lit, entouré par des centaines d'autres garçons, qui te tueraient probablement pour ça. Tu ne dis rien, entourant Aileas le plus possible pour qu'on ne la remarque pas dans la forme des draps. La ronde passe, tu retiens ta respiration. Aucun problème à signaler, tu finis par respirer de nouveau. Tu retires la couette de ta tête, et dévoile celle de la jeune Serdaigle.

Qu'est-ce que tu fais là ? souffles-tu, gêné et un peu paniqué. Tu sais que tu n'as pas le droit.


Il serait même idiot de le lui rappeler. Tu devines bien que son but n'était pas de te blottir contre toi dans ce lit. Une partie de toi le regrette d'ailleurs. Oublions ça, et concentre toi plutôt à ne pas sentir son corps chaud contre le tien. Tu es un homme, et tu as beau être solitaire et asocial, si une jolie fille se colle à toi, tu ne vas pas la repousser. Tu as des besoin aussi, et bien trop peu assouvis. Tu attrapes donc Aileas par la taille, et remonte sa tête au niveau de la sienne, pour être sur de ne pas être tenté de baisser le regard. C'est étrange comme cette situation semble familière, et pourtant. Tu souris intérieurement en sentant ses pieds vers tes tibias. Elle est toute petite, c'est adorable.

Tu te redresses sur ton coude, continuant de chuchoter, mais cette fois-ci plus serein.

Tu voulais me voir ? demandes-tu d'un air curieux. Un truc important ?

Ca te surprends de lui parler aussi simplement. En même temps, cette situation n'est pas pire que la précédente, tu as l'impression d'être un peu plus immunisé, et cette fois tu es sobre et libre de penser. Il n'y a donc aucune raison que ça dérape, pas vrai ?


C O D E © W H A T S E R N A M E .



+20
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur

Duelliste illégal


Messages : 290

Date d'inscription : 15/04/2016

avatar





Re: Any regrets ? [Alexis]
03.10.16 5:05

M’avait-il entendu ? Peut-être qu’il était du genre Snorlax et qu’une fois endormi rien ne le réveillait. Fait chier… Je relevai les yeux sur les professeurs qui se rapprochaient dangereusement de ma position. J’allais être vue, d’un instant à l’autre. Merde, merde, merde . Plus le temps d’attendre, je devais partir. Mais où ?
Soudainement, je me sentis tirer vers le bas. Bientôt, je me retrouvai contre le corps chaud d’Alexis. J’essayai de me faire la plus petite du monde dans son lit, ce qui signifiait que je le collais un peu plus que de raison. Ses bras me gardaient tout contre lui et je ne réalisai réellement cette proximité qu’une fois la ronde passée. Nous étions plus que proche. C’en en devenait gênant. Je relevai les yeux lorsque la couette fut retirée de ma tête et les plongeai dans le regard sombre du Poufsouffle.

« Je sais qu’on a pas le droit… » avais-je chuchoté avec le ton paniqué que lui. Il était dépassé l’heure du couvre-feu et je me retrouvai dans le lit d’un garçon. Qu’on me trouve et je pouvais dire adieu à mes temps libres. J’imaginais bien Mathesson s’assurer de me pourrir la vie avec un sermon de la mort. Elle me menacerait de son parapluie, prête à me frapper aux moindre roulement des yeux.  Mais Alexis continua à me poser des questions et cette fois, je ne répondis pas du tac-au-tac. C’était beaucoup moins évident de lui révéler la vérité. Pourtant, je ne pouvais pas lui mentir.

« J’voulais voir Kiki… mon frangin, tu sais, roux, pas ultra grand, un peu fou, qui se promène avec des souliers multicolores. Mais il est pas dans son lit et je sais pas où il a bien pu disparaitre. Puis y’a eu les profs. Et j’ai stressée… et j’ai pensé à toi. »

Dit comme ça, ce n’était vraiment pas sympa pour Alexis. J’en avais conscience. N’avais-je pas promis de traîner avec lui sur cette plage au milieu de nulle part ? Pourquoi pas le faire maintenant ? Il ne dormait pas, je ne dormais pas et nous n’allions certainement pas rester dans son lit. Et puis, rester collée contre lui, alors que je ne lui avais pas parler depuis la rentrée me gênait un peu beaucoup.

« Hum… Alex… enfin Alexis… tu veux bien m’accompagner… genre marcher. J’arrive juste pas à dormir et, peut-être que j’aimerais avoir de la compagnie. Enfin, qu’est-ce que je dis. J’aimerais beaucoup que tu sois là. J’pense que je te dois des explications. Et du coup, j’en profiterais pour te demander comment toi tu vas. Bref. Tu veux bien ? »

Je jouai nerveusement avec le tissu de mon kigurumi.

« Enfin, si tu veux pas, je vais te laisser dormir. »
Revenir en haut Aller en bas


Invité


avatar





Re: Any regrets ? [Alexis]
03.10.16 19:15




Any regrets ?

ft. Aileas Nails


Sa réponse te déçois, et tu relaisse tomber mollement ta tête sur l'oreiller, regardant le dessous du lit au-dessus de toi. Elle n'est même pas venue réellement pour toi. Elle n'a juste pas trouvé celui qu'elle cherchait, et en situation de panique, elle a pensé à toi, parce que tu pouvais lui éviter des ennuis. Le seul Pouffy qu'elle connaissait hein... Tu sais bien qu'elle ne veut pas te vexer, mais tu te sens utilisé, comme un vieil outil, un balai de remplacement, une troisième chaussette. Elle ne vient même pas pour le plaisir. Tu croises les bras derrière la tête. Tu la rassure d'un ton qui ne te réconforte même pas toi-même, qui sonne faux.

Ça va, t'en fais pas c'est pas grave.

Quand elle t'avait dit qu'elle voulait bien traîner avec toi plus tard, sur la plage, tu t'étais senti heureux, heureux qu'elle ne te repousse pas. Au début, c'était plus elle qui t'évitait, pour une raison obscure et inconnue, puis ce fut ton tour. Tu te métamorphosais dès que tu la voyais arriver, changeant discrètement ton visage, quitte certaines fois à devenir une fille pour qu'elle ne soupçonne rien. Mais après tout, elle t'avait déjà vu changer de forme, même si sur le coup Aileas n'avait jamais rien deviné sur ton don. Et au final, vous ne vous étiez plus parlé depuis cette fameuse soirée.

Quand elle te pose cette question, tu hausses les sourcils, rejetant ton regard sur la jeune Serdaigle. L'accompagner ? Faire un tour ? Elle aimerait que tu sois là. Elle doit plaisanter n'est-ce pas ? Est-ce encore une blague pour t'humilier ? Tu t'étais senti trahi lorsque tu la voyais changer de chemin dans les couloirs, pour t'éviter. Tu aurais voulu te remettre sous ta couette, et dormir pendant des jours entiers, sans voir personne. Ça t'avait brisé, de voir que la jeune fille qui t'avait promis de te revoir, passait finalement ses journées à t'esquiver. Tu lui jettes un regard glacial, qui fond presque en un instant. Elle propose de t'expliquer, elle veut que tu viennes toi. Comment résister à cette tête adorable ? Tu marmonnes un instant dans ta barbe, pesant le pour et le contre, et ton envie. De toute façon, tu n'as pas non plus envie de dormir. Tu te redresses, et t'assoies sur le rebord du lit, enfilant un jogging et un t-shirt noirs ; tu te retournes vers Aileas, et lui fais un minuscule sourire :

Alors, on y va ?

Tu l'attrapes par la taille, et la colle contre toi, puis entreprends de te déplacer avec la souplesse et le silence d'un chat dans les rangées de lits, esquivant les rondes des professeurs. Tu ne préfères pas penser à ce qu'ils pourront te faire lorsqu'ils vous trouveront dans les couloirs à une heure pareille.
C O D E © W H A T S E R N A M E .

Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur

Duelliste illégal


Messages : 290

Date d'inscription : 15/04/2016

avatar





Re: Any regrets ? [Alexis]
07.10.16 19:45

La réponse est non.
J’attendis nerveusement ces mots. Alexis refuserait certainement de m’accompagner dans ma virée nocturne. Et il aurait eu toutes les raisons du monde de refuser. Une promesse non tenue, une trahison amère. Deux âmes esseulées, incapables de s’affronter. Pis, il n’était pour rien dans ma fuite. Fugitive de mes propres sentiments, je l’avais laissé dans l’incompréhension.
Lorsqu’il se redressa, je l’imitai. Mes pieds touchaient à peine le sol.
Dis le… dis que tu veux que je parte.
L’attente était quasi insoutenable. Alexis ne disait toujours rien enfilant un jogging et un t-shirt. Mes joues rosirent légèrement lorsque je réalisai que je m’étais collée au Poufsouffle alors qu’il était uniquement vêtu d’un boxer. Kiki portait un pyjama… Alexis non. Merde.

« Hum quoi ? »

Surprise, je le regardai, mais déjà il me prenait par la taille m’obligeant à le suivre. Je ne m’attendais pas à ce contact. Ainsi, je ne pus refreiner le frémissement qui parcourut mon corps. Et pourtant, je ne cherchai pas à m’en déloger. Je n’osai pas.

« Allons sur le balcon. On devrait être en paix pour discuter librement. » lui murmurais-je à l’oreille.

Pas question qu’on reste dans les couloirs. Trop dangereux, déjà, et les murs avaient des oreilles. Des centaines de portraits pourraient écouter et je n’avais aucune intention de leur offrir une prestation de tragédie grecque ce soir. Ma main glissa contre la sienne, hésitante, avant d’entrelacer mes doigts avec les siens. La différence de taille restait impressionnante. Uniquement éclairés par les rayons lunaires, nous avançâmes silencieusement jusqu’à destination. Je le lâchai pour aller m’installer sur le parapet, les pieds ballant dans le vide.

« T’as pas trop froid ? Tu l’dis et on rentre… j’voudrais pas qu't’es un rhume. »

Silence.

« Parfois, j’aimerais être une d'ses étoiles. Inatteignable. »
Revenir en haut Aller en bas


Invité


avatar





Re: Any regrets ? [Alexis]
10.10.16 16:34




Any regrets ?

ft. Aileas Nails



Aileas te conseille d'aller vers le balcon, que personne ne vous dérange. Tu t’exécute, empruntant les nombreux escaliers de l'école. Tu comprends parfaitement qu'avec les espions que contient Poudlard, mieux vaut ne pas rester dans les parages. La jeune fille effleure ta main, entrelaçant ses doigts dans les tiens. Mais tu n'es pas d'humeur, tu n'as pas envie, pas ce soir. Tu déloges ta main, un air coupable sur le visage, n'osant la regarder. Pourquoi fait-elle ça ? Elle n'a fait que t'éviter depuis ce jour. Quel intérêt voit-elle à faire cela avec toi ? Tu plonges tes mains dans tes poches de jogging, restant silencieux. Vous ressemblez à deux âmes en peine, errant dans le château comme si votre vie s'était arrêtée à la porte de la salle du trône.

Une fois arrivés à destination, tu la regardes s'installer sur le parapet du balcon, regardant le ciel. Tu viens t'accouder à côté d'elle, préférant plonger ton regard dans les ténèbres du sol. Elle te pose une question sans aucun sens. Si tu as froid, tu ne serais pas venu. Une phrase sur les étoiles. Tu lèves les yeux vers la voûte céleste, cachant du mieux que tu le peux ton agacement. Où veut-elle en venir ? Tu soupires, tu redresses, croises les jambes, tout un tas de gestuelle qui montrent que tu n'es pas là pour admirer les étoiles.

A quoi joues-tu ?

Une question, brutale, brisant l'instant. Ce silence te tue. Cet évitement constant. Tu as demandé à la revoir, tu ne pensais pas attendre plus d'un mois. Cette soirée, tu y pense depuis bien trop longtemps, cette absence d'explications te ronge. Tu veux savoir, ce qui se passe dans sa tête, dans son corps, dans son cœur. Quitte à ce qu'elle t'évite, autant savoir pourquoi. Tu reprends, d'un ton amer :

Tu ne m'as pas amené pour regarder les étoiles, viens au but de tout cela.

Tu ne veux pas la blesser, mais tu ne veux pas non plus être blessé. Rester dans l'ignorance, tel un enfant, ce n'est pas pour toi. Une peine de cœur, voilà ce qui te ronge, voilà pourquoi tu ne voulais pas parler à quelqu'un. Tu te fais avoir, parce que tu es sincère, et finalement, Aileas ne peut même pas te rendre la pareille. Voilà ce qui te coûte d'être si naïf. Tu aurais dû rester dans ton coin, la solitude fait moins mal que les sentiments. En y réfléchissant, tu ne ressens pas d'amour, seulement une attirance étrange. Mais ça aurait pu venir. Ça aurait pu si tout cela n'avait pas été une mascarade, une illusion trompeuse d'un vague bonheur éphémère.

Tu attends en silence la réponse de la Serdaigle. Tu ne sais à quoi t'attendre. Que va-t-elle te répondre ? T'envoyer balader ? Ou au contraire t'inviter à la revoir, sérieusement cette fois-ci ? Tu ne sais pas. Tu redoutes, tout en espérant qu'elle te repousse, détruisant une bonne fois pour toute ces espoirs, ce calvaire et cette lueur d'attirance.

C O D E © W H A T S E R N A M E .

Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur

Duelliste illégal


Messages : 290

Date d'inscription : 15/04/2016

avatar





Re: Any regrets ? [Alexis]
11.10.16 16:30

Soupire.
Lentement mes yeux se posèrent sur mes mains. Mes doigts, ceux qu’Alexis avait repoussés sans gêne, triturait nerveusement le tissu de mon kigurumi. À quoi jouais-je ? Bonne question. Très bonne question Alexis. Malheureusement pour lui, je n’avais aucune réponse à lui offrir. Aucune satisfaisante en fait. Car je ne jouais pas vraiment. J’étais simplement perdue, égarée sur le chemin de la vie. Green était le pitipong qui avait réussi à m’écarter de la voie que je m’étais imaginée emprunter avec le Poufsouffle. Et en dehors du chemin, je n’y voyais rien de joyeux, rien de beau. Une noirceur qui m’englobait.
L’impatience de mon aîné ne nécessitait aucune explication. Mes yeux se posèrent un instant sur lui, avant de les reporter vers l’horizon.
Non Alexis, nous ne sommes pas là pour regarder les étoiles, mais j’aimerais beaucoup que ce soit le cas.

« J’ai merdé. C’est c’que j’fais l’mieux. Merder, encore et encore. J’ai été heureuse avec toi et cette soirée sur la plage, même si tu ne t’en souviens pas, reste le plus beau souvenir de mon été. Mais sur cette île, j’ai aussi connu l’une des plus horribles. Pas celle avec toi, j’te rassure. Non… »

Je m’arrêtai un instant. J’entendais toujours l’horrible rire de Green. Son sourire, sa voix, son regard… Et tout ce que je faisais contre lui ne suffisait à apaiser ma douleur.

« Mais, j’ai une légère tendance à fuir. En fait… j’le fais tout le temps. Parce que je déteste mes faiblesses. Je déteste qu’on sache que je peux aimer et que je veux être aimée. Je déteste souffrir pour ça. »

Kiki m’avait enjoint de retourner voir Alexis. Qu’il ne fallait pas laisser ce troll de Serpentard s’insérer autant dans mes pensées. Mais j’y pouvais rien. Green s’imposait.

« Et, j’me suis rapidement sentie pas à la hauteur. Pour personne. Encore moins pour toi après cette promesse que j’ai même pas tenue. »

Au cours de mon explication, ma main s’était posée sur ma nuque pour la masser doucement. Je devais cette explication à Alexis, mais je craignais encore de regretter. D’ouvrir mon cœur pour être à nouveau poignardée.
Revenir en haut Aller en bas


Invité


avatar





Re: Any regrets ? [Alexis]
12.10.16 17:57




Any regrets ?

ft. Aileas Nails


Son discours t'échappe, tu ne sais à quoi elle fait référence. Cette pire soirée... Elle te rassure, mais rien à faire, tu restes désespérément muet. Sa voix vacille, chancelle, elle cache quelque chose de blessant, on dirait qu'elle ne souhaite pas te faire de la peine. Peine perdue. Ton regard se reporte sur ces ténèbres en bas du balcon. Tu as envie d'y plonger soudainement, ne plus avoir à subir tout cela, redevenir aussi solitaire qu'avant, et tout n'aura aucune importance pour toi. Tu aimerais pouvoir dire ça. Mais rien que l'air triste d'Aileas brise ton cœur en morceaux, et l'envole au vent. Pourtant, tu veux le laisser comme ça, ainsi, tu n'auras plus peur que ça n'arrive de nouveau. Cette angoisse, ce désir, cette attente, cette tristesse latente.
Tu écoutes ses plaintes, encore et toujours plus silencieux. Elle aime fuir, elle fuit pour les mêmes raisons que ton coeur et pourtant... Pourtant ton cœur porte malgré tout ces faiblesses qui font de toi Alexis James Rothschild. Tu plisses les sourcils, croises tes bras, et reporte ton regard froid sur la Serdaigle.

Ça me déçoit... Honnêtement, j'y ai cru. J'ai cru à tout ça, cette promesse de se revoir, j'ai cru que toi aussi tu partageais cet intérêt envers moi. Mais ce qui me déçoit le plus, ton rejet de tes faiblesses, qui font parties de toi, qui te permettent d'exister en tant qu'Humain.

Tu inspires, retient un air triste glissant sur ton teint pâle. Douloureux à dire, triste à penser.

J'ai toujours cru qu'aimer ne signifiait rien pour moi, un mot vide de sens. Et encore aujourd'hui. J'ai toutefois appris le désir, et l'attirance envers une personne, si imparfaite pourtant, tout comme moi. Un être rempli de défauts, voilà ma définition. Pourtant, je ne rejette rien. Tout simplement parce que je me renierai moi-même. Accepte-les comme tu acceptes la couleur de tes yeux, ta peau douce, ou tes cheveux roux.

Tu ne sais pas pourquoi tu lui raconte tout cela. Après tout, elle t'a évité, elle a rompu votre promesse et derrière tout ça, elle semble penser à quelqu'un d'autre. Ce regard fuyant, rien ne pourrait plus te blesser.

De toute façon, je ne peux pas t'empêcher de faire ce que tu veux.

Tu commences à faire demi tour, désireux de retrouver ton lit, ta chaleur si Aileas Nails n'avait plus rien à te dire. Triste de dire ça ainsi, mais si elle ne souhaite pas te prouver que tu as une quelconque importance pour elle, alors tu n'as rien à faire ici en sa compagnie.

C O D E © W H A T S E R N A M E .

Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur

Duelliste illégal


Messages : 290

Date d'inscription : 15/04/2016

avatar





Re: Any regrets ? [Alexis]
12.10.16 20:20

Sa voix se révèle une ode à la tristesse, à la déception. J’hésite à le regarder, à croiser son regard qui ne doit être que le reflet d’une douleur infini. Et pourtant, je me retourne délaissant la lune et les étoiles. Eux ne partent pas, Alexis si. Mon cœur se tord à cette vision. Je désire le retenir sans savoir comment. Le Poufsouffle ne mérite pas que je joue ainsi avec lui. Il mérite mieux. Il mérite le bonheur et je crains de ne pas être la bonne personne. Le désir et l’attirance… ai-je réellement cet impact dans la vie de mon aîné ? Et moi ? Qu’est-ce que je ressens ?
Qu’est-ce que je ressens pour Alexis, bordel de merde.

Mes yeux se posent se posent sur le garçon  Je n’espère plus le pardon après ses mots, mais je sais ce que je veux.

« Alexis ! Attends un instant. »

Doucement, je descends de mon perchoir pour me rapprocher de lui. Je n’ose pas le toucher ou lui attraper la main, et ce, même si le désir de le faire me brûle. C’est la première fois que je ressens une telle envie de retenir quelqu’un. Mes mains se font moites et mes joues rosissent. Maintenant que je suis là, que je me lance, je n’ai aucune idée de ce que je dois faire. Kiki est le pro de ce genre de situation. Trouver les bons mots et les bons gestes, c’est lui. Pas moi. Je souffle pour reprendre constance.

« Pars pas. S’te plait. J’ai… littéralement aucune idée de ce que je dois te dire. Ou faire… Parce qu’il y a littéralement personne outre mon frangin qui voit ça en moi.  Et que c’est totalement ouf… J’veux dire, regarde moi. J’suis une merde qui te fuit alors que t’es ultra sympa. Que t’es sûrement le mec le plus intéressant dans cette putain d’école. Parce que t’es toi. Tu fais pas semblant. T’as pas peur de dire ce que tu penses. Et ça, j’aime. Mais j’ai peur. J’ai peur de mes sentiments, de mes faiblesses, de tout. J’suis pas aussi forte que je m’entête à croire et c’t’à cause de toute ces émotions que tu éveilles chez moi.  Mais, j’veux pas que tu partes. J’veux plus être seule… J’vois bien le mal que je te fais. Mais, j’veux être avec toi. Laisse-moi tenir ma promesse. S’te plaît. »

Je lui balance ça, sans préavis. Mais si je ne le fais pas maintenant, je meurs avec ce secret. Totalement idiote, je lui déballe mon sac et si après ça il veut partir, je l’en empêche pas.
Revenir en haut Aller en bas


Invité


avatar





Re: Any regrets ? [Alexis]
12.10.16 21:35




Any regrets ?

ft. Aileas Nails


Une voix, une phrase, elle te retient. Pourquoi décides-tu en cet instant de t'arrêter, tu n'en sais rien. Tu penses avoir abandonné, perdu espoir qu'elle te retienne, peut-être qu'au fond tu ne lui faisais pas réellement confiance sur ce qu'elle ressentait. Le jeu, tout comme son frère, tu penses que c'est son truc. Et pourtant, elle semble tellement être son opposé, c'est ce qui te plaît chez elle. Une solitaire, tout comme toi. D'un pas lent, une rotation hésitante, tu pivotes vers Aileas Nails, plus triste que jamais. Tu la vois s'approcher, hésiter, tout comme toi, à ne savoir quoi faire, quoi dire. Tu es suspendu à ses lèvres, espérant entendre ce qui te fait tant envie, ces mots prononcés par cette bouche rosée, cette mine boudeuse et oh combien charmante. Tu la regarde hésiter encore, tordre ses doigts, comme si le discours qu'elle s'apprête à débiter était insurmontable.

Ne pars pas. Tu veux ré-entendre cette phrase, et ton vœu s'exauce, elle le redit, te supplie, déballe un tissu de tristesse. Tu attends patiemment la fin de sa tirade. Tu en as presque le coeur qui fond, elle paraît si frêle, si fragile en cet instant, tu veux la consoler, lui dire que tout ira bien. Elle paraît au bord des larmes, comme si ce moment était le dernier de sa vie. Un peu comme si le futur de son bonheur s'arrêterait au moment où tu franchirai la porte, lui tournant le dos à jamais. Tu fais un pas en sa direction. Puis deux, et d'un pas rapide et sec, tu l'attrapes et la sers contre toi, comme si tu ne veux plus qu'elle t'échappe. Tu respires son parfum, son shampoing, ses cheveux, son odeur si chaude.

Je ne veux pas partir. Je veux rester à tes côtés, rester moi-même, faire mon asocial et mon loup, mais avec toi pour me tenir compagnie. Je sais que je suis maladroit, et pas le meilleur, mais j'apprécie énormément être avec toi, je ressens un plaisir étrange quand tu es à côté, qui me donne le sourire.

Une pause.

Tu as bien vu la fréquence à laquelle je souris ? Elle augmente quand tu es là. J'aime ta maladresse, ta façon de parler, tes gestes timides. Ça me fascine.


C'est gênant de lancer ça comme ça, tu n'as certainement pas l'habitude de sortir cela à n'importe qui. Tu resserres ta prise, passant ta main dans son dos, calant ta tête dans sa nuque si douce. C'est étrange cette sensation, tu te sens si bien, pour la première fois. Le fait qu'elle te dise tout ça soulage tellement ton coeur et ton esprit... Tu te sens plus léger.

Reste avec moi... s'il te plait.

C O D E © W H A T S E R N A M E .

Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur

Duelliste illégal


Messages : 290

Date d'inscription : 15/04/2016

avatar





Re: Any regrets ? [Alexis]
13.10.16 15:55

Incapable de le regarder plus longtemps, je baisai les yeux vers mes pieds. J’attendais qu’il rigole comme Green l’avait fait. Aussi bien me jeter maintenant en bas du balcon puisque je ne survivrais pas au désespoir créé par un nouveau rejet.
Puis, sans rien y comprendre, je me retrouvai dans ses bras entièrement envahie par sa présence. Je n’attendis pas. Ma tête se posa sur son torse et je le serrai comme si ma vie en dépendait. Non ma vie en dépendait. Un fait incontestable à cette heure de la nuit. Mes doigts agrippèrent le tissu noir de son t-shirt. Cette fois, je ne le lâcherais pas. Ça non. Je ne ferai pas cette erreur une deuxième fois et surtout pas parce qu’un cul de troll avait un plaisir pervers à me voir souffrir. Au final, je m’accordai le droit d’être heureuse. Et Alexis me rendait heureuse. Cette gaucherie dans ses propos, cet air grognon et cette véracité dans ses propos, ce mec ne cherchait pas à plaire. Pourtant, il m’attirait. Deux loups solitaires enfin réunis sous la lune.
Ma main se pose sur sa nuque, la massant doucement et profitant de ce moment que nous vivions ensemble.

« T’inquiète pas. J'reste… même que j'resterai jusqu’à ce que tu veuilles plus d'moi. »

Par les saintes babouches magiques de Merlin, jamais je n’aurais imaginé ça. Alexis et moi. Moi et Alexis. Pourquoi nous priver de ce bonheur ? Sans le connaître, je ne doutais pas de ce que nous partagions. Bizarrement, nous représentions ce truc ultra kitsch d’âme sœur. Heureux et vrais qu’en présence de l’autre. Je posai délicatement mon autre main sur son épaule et le forçai à se relever un peu. Mon front se plaça contre le sien et enfin, mon regard croisa le sien.

« Attends-toi à sourire beaucoup ces prochaines semaines. Parce que j'compte bien rattraper le temps que j’ai perdu. » murmurai-je surprise par ma propre audace.

Et délicatement, je l’embrassai. Mon cœur semblait sur le point d’exploser dans ma poitrine, mais je devais le faire. Je voulais le faire. Parce qu’il me faisait sentir bien. Parce que j’avais ces papillons qui s’énervaient dans mon ventre.
Revenir en haut Aller en bas


Invité


avatar





Re: Any regrets ? [Alexis]
16.10.16 20:41




Any regrets ?

ft. Aileas Nails


Elle s'agrippe à toi, te fait frissonner par son contact. C'est étrange cette sensation de bien être. Au fond de toi, tu as peur, peur que ça aille trop vite. c'est vrai, elle t'attire, mais est-ce une raison pour vouloir plus ? De nombreuses filles ont déjà attirées ton regard, te faisant te retourner dans les couloirs, dans la ville. Alors pourquoi elle ? Cette Serdaigle, tu ne fais que répéter qu'elle n'est pas ton style, que tu cherches une fille mignonne et calme. Elle est tout sauf ça, sans vouloir être méchant, elle te ressemble quasiment en tout point : râleuse, solitaire, manque de confiance en elle et aucune envie de parler aux gens. Est-ce cela qui t'avait charmé ?

Puis cette phrase, cette hésitation, cette voix tremblotante qui fait courir sur ta nuque cette sensation de froid, de chaud, de plaisir. Sa mine encore boudeuse, son air triste. Tu sais. Tu sais que c'est pour toutes ces choses que tu es là. Sa remarque te fais sourire. Voilà ce qui te plait. Par n'importe quelle bêtise elle arrive à te remonter le moral.
Puis ces lèvres chaudes, ce contact mouillé, tant désiré, et aussi tant redouté. Mais finalement, ce baiser, bien que tu ne saches pas comment l'interpréter, il te fait tout oublier. Les Sigmas, tu y pensera bien plus tard, tu comprendras bien plus tard l'importance dans ta vie. Oui, tu sais que ça va être dur, tu sais que beaucoup des élèves n'approuvent pas cette "secte" mais toi, même si leurs agissement te révoltent, tu es en accord avec leur idée majeure. Séparer les mondes moldus et sorciers. Un jour en discutant, tu as appris que les jumeaux Nails étaient des Nés-Moldus, leurs parents n'étaient pas du tout des sorciers. Tu n'as su et tu ne sais toujours pas quoi penser. Est-ce vrai ? Comment cette information agit entre Aileas et toi ? Dois-tu lui dire ? Non. Sous aucun prétexte. Les jumeaux sont des gens qui adorent les moldus, tu sais que tu passerais pour un monstre aux yeux de la jeune fille. Tu ne veux pas. Tu ne diras rien. Tu vas juste apprécier ce baiser, remettant à plus tard toute cette agitation intérieure. Tant pis. Tu profites juste de cet instant, car comme la soirée sur la plage, tu as l'impression que le prochain sera aussi lointain que la Lune de la Terre.

Tu l'embrasses alors avec toute la tendresse qui est en toi, toute celle qu'elle fait ressortir d'un simple contact. Mon Dieu, depuis combien de temps n'as-tu pas ressenti une émotion si troublante, si plaisante, du contact d'une bouche innocente contre la tienne ? Probablement cet été, mais l'alcool, maudit soit-il, a effacé tout cela, emmenant de force les sensations avec lui. Tu sens ton piercing effleurer sa langue, un agréable toucher, comme une caresse. Le monde pourrait bien s'écrouler, tu ne bougerai pas d'un pouce. Tu l'embrasse encore, parsemant sa bouche, ses joues, son cou, de centaines de baisers tendres et sauvages à la fois.
Puis te retient. Tu n'es pas un sauvage. Pourtant, l'une de tes mains s'est déjà glissée sous le t-shirt de la jeune fille, et tu t'empresses de la retirer, rougissant discrètement.

Pardon...

Tu romps le contact si agréable, si fin. Esquisse un sourire mi triste mi heureux, la regardant de cet air mélancolique qui te va si bien. Tu lèves la tête, interrogeant les étoiles d'un sourire. Toi tu veux briller pour elle, quel qu’en soit le prix... Tu frissonnes un peu, tant par le vent silencieux que par cette sensation heureuse qui te parcourt.

Veux-tu rentrer ? As-tu froid ? On pourrait retourner dans les couloirs, balader discrètement, ou se blottir sous ma couette pour discuter de tout et de rien...

Tu ne proposes pas ça avec une idée derrière la tête. Non, tu veux juste passer un moment avec elle, tu veux profiter d'elle jusqu'à ce qu'un jour, elle te rejette, apprenant ta nature égoïste, élitiste, et mauvaise, ta nature de Sigma.
C O D E © W H A T S E R N A M E .

Revenir en haut Aller en bas


Contenu sponsorisé







Re: Any regrets ? [Alexis]

Revenir en haut Aller en bas
 Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Firewhisky :: Beginning :: Le ministère :: La Corbeille :: Corbeille Rps-
Sauter vers: