Revenir en haut




Bienvenue sur Firewhisky les sorciers ! On espère que vous allez bien, et que vous êtes près à swinguer au rythme des trompettes ! À Londres Magique, nous sommes en Mars 2017 ! Les oiseaux recommencent à chanter et les mimosas sont en fleur, bon courage pour les allergies. Il est 12 heures, l'heure des news !

15.03.17 — Après un an d'aventure extraordinaire à vos côtés, Firewhisky ferme définitivement ses portes. Retrouvez plus de détails ici, et écrivez la fin de votre personnage par là !
26.02.17 — La MaJ #6 est finiiie ! Retrouvez tous les détails de ce qu'il s'y est passé par ici ;)
02.01.17 — La MaJ #5 a été effectuée ! Retrouvez tous les détails de cette dernière par ici !
19.09.16 — Le journal de FW reprend ! Participez-y en écrivant un article. Plus de détails ici.
04.09.16 — Une MàJ a été effecutée ! Retrouvez tous les détails ici
18.08.16 — le forum sera inaccessible du 02/09/2016 au 04/09/2016 pour une nouvelle mise à jour. On sait, on en fait beaucoup, mais il faut encore se préparer à de gros changements....













No regrets, just love. [Aileas]


Partagez | 
 

 No regrets, just love. [Aileas]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage


Invité


avatar





No regrets, just love. [Aileas]
27.09.16 12:13

Aileas & Spencer
No regrets, just love.
9h30, mardi. Cohue matinale habituelle dans les couloirs du premier étage. L'idée de devoir en monter trois autres pour arriver jusque dans ma classe, à dire vrai, ne m'enchante pas des masses. Non pas que je manque de motivation, loin de là. Il s'agit plutôt de volonté. L'oeil endormi, la tignasse ébouriffée et le pas lent, il est clair que la seule chose à laquelle j'aspire actuellement, c'est dormir. Et tandis que certains élèves discutent des nouveautés en vente à Pré-au-lard et que d'autres s'amusent à comparer leurs bijoux fantaisies qui rendent les cheveux roses ou les yeux jaunes, moi je me tâte à rejoindre mon lit douillet. Avec un peu de chance, personne ne remarquera mon absence et je pourrai tranquillement jouir d'une heure de sommeil en plus. J'ai à peine le temps d'y penser que mon regard croise celui du professeur que je dois rejoindre en classe. Celui-ci m'adresse un regard qui veut dire "n'y pense même pas." Hahaha, j'ai envie de mourir. Je lui réponds par un sourire innocent avant de reprendre ma route. Qui sait ? Peut-être réussira-t-il à me maintenir éveillé ?

Je reprends donc sagement ma route, disais-je, répondant brièvement aux salutations de mes camarades par de brefs hochements de tête. D'autres fois, je me montre plus courtois et un grognement daigne se glisser entre mes lèvres pincées. Le bonheur et la joie de mes camarades me donnent la nausée. Si seulement, le matin, le monde pouvait se contenter de ne communiquer qu'avec le regard, ce serait tellement bon. Tellement bon ! Mais si j'évoque l'idée en public, je risque de passer pour un grognon. Alors je me contente d'être agacé en silence.

Arrivé à hauteur de ma salle de classe, je crois reconnaître une chevelure familière, non loin de moi. Après la chevelure, un visage se révèle et je reconnais celui d'Aileas. Nous ne nous sommes pas trop parlé depuis un moment et pour cause, j'avais eu vent de certaines rumeurs déplaisantes qui m'avaient fait prendre mes distances. J'avais mis mon éloignement sur le dos des révisions, des examens, de mon manque de sommeil... tout était bon à prendre pour esquiver la jeune fille. Je me contentais de lui adresser un regard, parfois un maigre sourire lorsque nos routes se croisaient. Mais je devais bien l'avouer, elle me manquait ... un peu.

Alors aujourd'hui, j'abandonnais l'idée de rejoindre ma salle de classe, m'arrêtant en plein milieu du couloir pour attendre la jeune fille. Une fois arrivée à ma hauteur, je lui offrais un sourire franc.

- Bonjour.

Il y avait mieux pour engager la conversation, c'était certain. Mais je commençais à connaître la jeune fille et je savais pertinemment qu'elle pouvait me snober si le coeur lui en disait. Alors autant y aller en douceur et attendre au moins une réponse, avant d'aller plus loin. Ses iris se lèvent vers moi, je ne parviens pas à interpréter ce qu'elle pense à cet instant précis. Ô comme j'aimerais le savoir.


Code by Silver Lungs
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur

Duelliste illégal


Messages : 290

Date d'inscription : 15/04/2016

avatar





Re: No regrets, just love. [Aileas]
27.09.16 15:39

Comme à mon habitude, j’étais en retard sur mon planning. Vers 9h15, j’étais toujours dans mon lit songeant que peut-être, il serait temps pour moi de bouger. Toutefois, l’unique perspective de quitter mes couvertures m’en décourageait. Si j’avais à comparer mon début d’année, je dirais qu’il ressemblait à la guerre du Vietnam. Le double cursus et les devoirs, le combat avec les Sigmas, celui contre Green, Lux la chouette… je dormais peu et mangeais peu (je gardais mon temps le matin pour dormir donc on oublie le copieux petit déjeuner) ce qui me rendait un peu plus à cran que d’habitude. Impatiente, râleuse, chiante, rien de différent en apparence; je l’étais seulement plus.
Mon sac rempli des livres que j’aurais besoin pour le matin, j’avais finalement réussi à me traîner les pieds jusqu’à l’étage de mon premier cours. J’étais alors accompagnée de Rief. Ne me voyant pas au petit déjeuner, le préfet avait su où me trouver. Évidemment, il n’avait pu traverser le rideau, mais mon aîné avait trouvé le moyen d’envoyer une autre Serdaigle pour me tirer de mon lit. Aucune compassion pour moi et mon double cursus. Car si je ne me sentais pas apte à continuer, je devrais abandonner une de mes spécialités. Mais ça signifiait moins de cours avec Kiki. Ce qui n’arriverait pas. Et Rief, toujours par l’entremise de la malchanceuse qui dû me réveiller, m’attendait avec un croissant.
Baillant à m’en décrocher la mâchoire, je saluai Rief qui me laissa pour rejoindre sa propre classe. J’étais devant ma salle de cours lorsque soudainement, je me tapai le front. Je fouillai rapidement dans mon sac pour constater ce que je craignais le plus en ce mardi matin.

« Fais chier, mes lunettes ! »

Je relevai la tête, croisant au même instant les iris azurés d’un blondinet. Spencer. Je roulai des yeux, m’attendant encore à cette salutation froide, impersonnelle et déplaisante qu’il me réservait depuis un moment. Mais non, ce mec vint me parler. Me dire des mots. Ma parole ! Il n’était pas muet ?

« B’jour. » marmonnais-je, incertaine de ce nouveau changement de comportement de mon ami ? ancien ami ? connaissance ? « En quelle honneur ai-je le droit t’entendre ta douce voix ? »

Le sarcasme y était. Qu’il ait pris ses distances m’avait fait plus de mal que je ne voulais l’avouer. Je pensais avoir trouvé un ami l’année dernière et le voir s’éloigner sans raison avait été un autre coup douloureux.
Revenir en haut Aller en bas


Invité


avatar





Re: No regrets, just love. [Aileas]
27.09.16 17:02

Aileas & Spencer
No regrets, just love.
L'impulsivité qui caractérisait la jeune fille n'avait pas disparu. Elle était restée intacte malgré les semaines qui s'étaient écoulées et j'avais certainement mérité cette petite pique, typique d'Aileas. Après tout, je revenais comme une fleur après quelques bonnes semaines de silence. J'affichais donc un faible sourire, amusé par la situation mais pas assez pour en rire de bon coeur. Et tout réajustant la bandoulière de mon sac sur mon épaule, je tentais de réfléchir à une réponse adéquate. Aussi, je passais une main dans mes mèches déjà bien décoiffées, comme pour m'aider à trouver une réponse.

- Je voulais m'assurer que tu te portais bien. Après ce qu'il s'est passé, je me suis un peu inquiété. Mais ça a l'air d'aller, c'est cool.

C'est cool, tu parles d'une réponse. Je manquais d'assurance, ça n'avait pas changé non plus. Il faut dire qu'entre Aile et moi, quelque chose s'était un peu fissuré. Même si j'éprouvais autant de plaisir à converser ne serait-ce qu'un peu avec elle, je sentais tout de même une certaine souffrance à l'entente du son de sa voix. C'était agaçant, quand bien même ça restait doux à l'oreille. Et il m'arrivait de vouloir encore la fuir, quand l'envie de lui parler devenait trop envahissante. J'avais donc bien envie de prendre mes jambes à mon cou mais en même temps, j'avais tellement de choses à lui demander, tellement de choses à lui dire que je ne voulais plus qu'une chose, saisir l'occasion.

- On sèche ?

Ca ne sonnait pas comme une question, plutôt comme une invitation. Et sans lui laisser le temps d'y réfléchir, je m'empressais de l'attirer contre moi avant de m'emparer de ma baguette et de jeter un discret sort de désillusion, simplement le temps qu'élèves et professeurs soient dans leur salle de classes respectives, sans que l'on se fasse remarquer. Après quoi, je rangeais ma baguette et libérais Aile de mon étreinte.

- Il fait encore bon dehors, suis-moi.

Je prenais visiblement les choses en main et pour cause, ça me tenait vraiment à coeur. Même si c'était difficile pour moi de l'avouer, j'avais tout de même déprimé en l'absence de la demoiselle à mes côtés. et j'avais besoin de lui confier ce que je ressentais.
Code by Silver Lungs
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur

Duelliste illégal


Messages : 290

Date d'inscription : 15/04/2016

avatar





Re: No regrets, just love. [Aileas]
03.10.16 22:10

Ouais, super cool. La joie dans ma vie. Qu’on sorte les confettis et les trompettes, nous allions célébrer tous ensemble ma vie de merde. Je me demandai réellement pourquoi je me trouvais toujours devant lui. Visiblement, lui et moi n’avions rien à se dire. Le silence qui s’installait devenait fort gênant et j’avais autre chose à faire que de me coltiner un mec qui ne voulait plus me parler. Genre, des cours. Ma main glissa dans mes cheveux roux, replaçant ma frange bien devant mon œil noisette. Mouvement nerveux ou blasé, au choix.
Spencer me proposa de sécher. Mes yeux s’agrandirent de surprise. C’était le genre de trucs qu’on n’hésitait pas à faire l’année dernière. À l’époque, un regard suffisait et le message était passé. Mon aîné ne me laissa toutefois pas le temps de protester; je me retrouvai coller à lui le temps que les couloirs se vident. Je vis passé à côté de moi le prof d’études des moldus avec qui j’avais cours. Navrée M’sieur Solberg, on me kidnappait.

« Ok, je te suis que pour ce matin. T’as de la chance que je sois gentille. »

Un sourire narquois étira mes lèvres. Il avait surtout de la chance que ce soit étude des moldus et que je n’avais pas nécessairement besoin d’assister au cours. Je réajustai mon sac beaucoup trop lourd et pris la direction du parc. À l’occasion, je jetais des regards vers Spencer voir si peut-être il initierait la conversation. Malheureusement, je n’arrivais pas vraiment à lire ses expressions faciales et j’étais loin, très loin, d’être legimens.

« T’as l’air en forme. Il s’est passé quoi depuis… depuis la dernière fois qu’on s’est parlé ? »

Pleins de choses ? Je craignais un peu la réponse, mon cœur se serrant légèrement. Je craignais qu’il me dise que ce fut un été génial. Qu’il ait été super heureux. Que mon absence n’est rien changé dans sa vie.
Revenir en haut Aller en bas


Invité


avatar





Re: No regrets, just love. [Aileas]
16.10.16 15:52

Aileas & Spencer
No regrets, just love.
J'eus un peu de mal à réaliser que la jeune fille venait d'accepter ma proposition. D'habitude, Aileas se laissait tout de même un peu désirer ou se montrait au moins hésitante. C'était une bonne nouvelle pour moi, j'en étais ravi ! Seulement, je me posais tout de même quelques questions. Et lorsqu'elle évoqua son exceptionnelle gentillesse, je ne pus réprimer un sourire. Au final, elle restait fidèle à elle même et j'en étais rassuré. La jeune fille sur mes pas, nous quittâmes le bâtiment pour nous aventurer à l'extérieur, le soleil comme seul témoin de notre rendez-vous improvisé. Fatigué, j'abandonnais rapidement mon sac pour m'asseoir sur un bout de rocher, assez large pour accueillir deux personnes. J'avais l'infime espoir qu'elle prenne place à mes côtés.

Sa question ne me laissa pas indifférent, bien au contraire. Sans exagérer, nous n'avions pas discuté depuis un long moment et malgré mes nombreuses tentatives pour l'éviter, j'étais tout de même lassé de jouer à ce petit jeu.

- En dehors des nombreux événements qui ont eu lieu et du blond avec lequel je t'ai souvent remarqué ? Pas grand chose. Mais je constate que tu profites bien de ton année, tant mieux.

J'avais lâché ça comme on lâche une bombe. En général, je conserve toujours une certaine retenue à l'égard d'Aileas. Je pèse mes mots, j'essaye de ne pas paraître trop brutal et j'évite de me montrer désagréable. Cependant, à cet instant précis, j'étais bien incapable de faire preuve de tact. De toute façon, il fallait bien jouer carte sur table à un moment ou à un autre, non ? Autant que ça soit le plus rapidement possible, histoire de se débarrasser de ça au plus vite.

Manque de bol pour moi, je regrettais bien vite mes paroles sèches et après avoir passé une main dans ma chevelure ébène, je soupirais.

- Désolé, je ne voulais pas dire ça comme ça. T'es même pas forcée de me répondre.

Ca aussi, je le regrettais déjà. Bien sûr que j'avais envie, même besoin de réponses. Bien sûr que je voulais savoir ce qu'elle pensait de moi, comment est-ce qu'elle me voyait, si j'étais simplement un pote parmi tant d'autres. Aussi, après ma dernière déclaration, je le vais un regard peiné sur elle. Il n'était pas difficile de comprendre que j'étais totalement perdu et j'étais certain qu'elle le voyait. Si seulement elle pouvait apaiser ne serait-ce qu'un peu de mes tourments, je lui en serai tellement reconnaissant... C'est bien la seule à être capable d'une telle chose.

Code by Silver Lungs
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur

Duelliste illégal


Messages : 290

Date d'inscription : 15/04/2016

avatar





Re: No regrets, just love. [Aileas]
02.11.16 11:18

Une fois à l’extérieur, je remontai légèrement le col de ma cape. L’automne pointerait bientôt le bout de son nez et ce matin, malgré le soleil, il faisait déjà un peu frisquet. Évidemment, ça se réchaufferait au cours de la journée, mais nous étions tout de même loin des températures de cet été. Spencer prit la voie des rochers qui donnaient et s’y installa face à la nature. J’allais limiter et m’installer à ses côtés. Avant même que je dépose mon sac au sol, je m’arrêtai.

« Mais quelle merde tu m’racontes ? »

J’hallucinais. Spencer me faisait-il réellement une scène parce que je traînais avec Alexis ? Ce mec avait un de ces culots. Le mec me parlait pas durant des semaines, pas même un petit signe durant l’été, et il me reprochait de passer du temps avec un autre depuis la rentrée. Genre.
Durant un bon moment, je restai silencieuse et le fusillai du regard. J’hésitai à partir puisque je n’avais pas accepté son invitation pour me faire juger par une personne que je considérais être un ami. Ou ce qui s’en rapprochait.

« Tu voulais peut-être pas dire ça comme ça, mais tu l’as fait. Et si t’as un problème avec moi, t’avais qu’à le dire avant. A ce que j’sache, j’ai rien fait de mal. T’as décidé par toi-même de plus m’parler alors assume. J’ai clairement pas accepter te t’accompagner ‘jourd’hui pour me faire juger. Si j’l’avais voulu, il y a tous ces p’tits con de Serpentard pour ça. »

Dans l’espoir de m’apaiser un peu, ma main glissa sur mon cou et massa ma nuque. Ce n’était clairement pas le temps d’agir pour le regretter plus tard. Au final, avoir des amis était ultra compliqué. J’allai m’asseoir à côté de lui et regardai le lac qui miroitait sous le soleil matinal.

« Pardonne moi. J’t’avoue qu’beaucoup d’choses ont changé depuis la fin de l’année dernière. C’t’été surtout et la rentrée avec ces faces de trolls qui ont surgit à la rentrée. J’pense que c’est pareil pour tout l’monde. Mais ouais, le blond, c’est Alexis. On s’est surtout connu durant les vacances. Puis, on a décidé de passer du temps ensemble. Genre comme deux personnes normales. »

Pas obligée de tout lui expliquer en détail ce que nous avions fait. Peut-être même qu’il le savait déjà. Bref…

« Pourquoi tu m’faisais la gueule ? »

Cette fois, je plongeai mes yeux dans les siens.
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur

Personnel


Messages : 30

Date d'inscription : 20/09/2015

avatar





Re: No regrets, just love. [Aileas]
02.01.17 16:45

Lux pas Chouette


Art. VIII. Les élèves sont priés d'arriver à l'heure en cours, sous peine de sanction de leurs professeurs. Aussi Lux se promène souvent dans les couloirs lors des heures de cours, finissant par les jardins : aux aguets de scélérats en retard où ayant décidés de sécher. On dit qu'elle connait les emplois du temps de tous les élèves et de chaque année par coeur... Terrifiant, n'est-ce pas ? Et d'ailleurs ! La voilà qui surprend Aileas Nails et Spencer Mark ! N'ont-ils pas honte ? Vociférant elle les incite à retourner en cours tout de suite, leur annonçant qu'à eux-deux ils viennent de faire perdre 25 points à serdaigle !

Revenir en haut Aller en bas


Contenu sponsorisé







Re: No regrets, just love. [Aileas]

Revenir en haut Aller en bas
 Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Firewhisky :: Beginning :: Le ministère :: La Corbeille :: Corbeille Rps-
Sauter vers: