Partagez
 

 Réveil brutal. [ Myrtle ]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage


Invité


Anonymous





Réveil brutal. [ Myrtle ]
02.10.16 11:34

Myrtle & Spencer
Réveil brutal.
Je ne m'étais jamais rendu compte à quel point la bibliothèque était un lieu propice au sommeil. Si on excepte le calme habituel qui y règne, je m'étonne du confort des chaises plutôt banales et de ces longues tables en vieux bois, sur lesquelles traînent bon nombre d'affaires scolaires. Tout ici appelle au travail et à l'assiduité ! Les immenses étagères pleines de livres, l'odeur des crayons fraîchement taillés et la concentration des élèves présents. Bien entendu, j'étais habituellement du genre sérieux et je rejoignais mes camarades dans les révisions qui m'étaient propre. Cependant, aujourd'hui, je me sentais vraiment fatigué. Combien d'heure avais-je dormi cette nuit ? Probablement pas assez, vu le nombre de fois où j'avais baillé !

J'avais le choix : craquer maintenant au risque de prendre du retard dans mes devoirs ou me résigner à travailler malgré la fatigue, afin de dormir plus longtemps cette nuit. Quel choix cornélien... quand on est du genre à adorer dormir, il est plutôt désagréable de se forcer à rester éveillé. Mais je n'avais pas le choix et malgré tout, je décidais de poursuivre mes écrits, non sans avoir laissé échappé un long soupir avant, ce qui irrita particulièrement mon voisin de table, qui me fusilla du regard.

Et si je reposais mes yeux un petit quart d'heure ? Ca n'avait rien de bien méchant, je ne dérangeais personne, après tout ! Aussi, après m'être longuement étiré, je croisais mes bras sur mon coin de table avant d'y déposer ma tête. Un quart d'heure, rien qu'un petit quart d'heure... Mes yeux ne tardèrent pas à se fermer, presque d'eux même, et je finis par m'endormir sans peine.

- Mmh...

J'aurais pu rester ainsi des heures durant, à profiter du calme régnant et du son apaisant des pages tournées. Un quart d'heure, n'est-ce pas ? Voilà bien 20 minutes que je somnolais, je n'avais vraiment aucune volonté.

Code by Silver Lungs
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur

Neutre


Messages : 80

Date d'inscription : 04/09/2016

Feat : Weiss Schnee

Crédits : Percy & Avalon & Kieran ♥

Double Compte : Tamara Abbott

Myrtle A. Jackson





Re: Réveil brutal. [ Myrtle ]
03.10.16 11:40

oh really ?

La bibliothèque était un lieu agréable. D'abord parce qu'il était calme. Puis, parce qu'il avait cette allure imposante, avec cette masse de connaissance qu'il laissait loger en son sein. Et puis, surtout car il avait un certain confort. En tout cas, Myrtle voyait les choses de cette façon. Elle aimait y passer régulièrement. Là, elle pouvait enfin aspirer à une certaine tranquillité. Ne pas se retrouver avec une de ces personnes indésirable. Non, là Myrtle se retrouvait seule. Sauf si on considérait les livres, les rouleaux de parchemins, et les plumes comme des personnes. Parfois, la bibliothèque était aussi son lieu de refuge, surtout lorsqu'elle cherchait à s'isoler. Elle y passa énormément de temps au départ de Père.

Il n'en demeurait pas moins que ce jour-là, pour plusieurs raisons liées, elle avait ressenti ce besoin d'y aller. D'une part, elle était agacée, d'autre part, Mme Mathesson ne lui avait pas attribuée la note que Myrtle méritait. Alors, elle était partie travailler à la bibliothèque. Il lui fallait relativiser, la note n'était pas si terrible. Elle aurait juste pu être meilleure. Ainsi, la verte armée de son matériel de travail. Tout ce qui lui manquait était une table où elle pourrait prendre ses aises. Généralement, elle ne se pressait pas. Elle préférait balader entre les allées, et ainsi profiter de l'effet apaisant. Il y avait tant de choses à voir et apprendre sur ces étagères bien souvent poussiéreuses.

Néanmoins, ce chemin vers la paix intérieur fut abruptement brisé par la présence d'un être peu apprécié de la serpentard. Spencer Mark. Il n'avait rien trouvé de mieux à faire que de venir dormir à la bibliothèque. Lorsqu'elle le vit, Myrtle soupira. Sans doute plus fort qu'elle ne l'aurait souhaité. Et puisqu'il venait la déranger dans un lieu qu'elle appréciait particulièrement, il n'y avait aucune raison pour qu'elle ne le fasse pas en retour.

« Est-ce vraiment le lieu pour dormir Mark ? »

Myrtle avait l'habitude d'appeler les gens par leurs noms plutôt que leurs prénoms. Sauf certaines exceptions.




hrp ; np tkt. love moi aussi c'est tout court là ><



Revenir en haut Aller en bas


Invité


Anonymous





Re: Réveil brutal. [ Myrtle ]
16.10.16 16:26

Myrtle & Spencer
Réveil brutal.
Qu'il était bon de se laisser aller dans les bras de Morphée, sans personne pour vous rappeler qu'il y a une heure spécifique pour dormir et une autre pour être d'aplomb. Il faut dire qu'à force, la grande majorité de mes camarades s'était habituée à me voir dans un état de léthargie continue et ils ne s'étonnaient plus de me voir somnoler, peu un porte l'endroit, peu importe l'heure. Certains avaient même la gentillesse de me réveiller à l'approche d'un cours ou de l'heure du repas. C'était bien aimable de leur part !

Cependant, si j'avais bon nombre d'amis qui me soutenaient dans mes siestes quotidiennes, il existait tout de mêmes certains lourdeaux qui ne supportaient de me voir ainsi, encore moi dans un lieu qu'ils affectionnaient.  D'ailleurs, en entendant le soupir indigné et la remarque d'une demoiselle à mon sujet, j'ouvrais immédiatement les yeux... pour les lever au ciel. Il n'y avait qu'un spécimen pour m'appeler par mon nom et ce spécimen ne méritait même pas que je me redresse pour lui. Cependant, je savais bien qu'elle n'allait pas me foutre la paix, voilà pourquoi je me redressais mollement.

- Est-ce vraiment le moment de m'emmerder avec les règles de bienséance, Jackson ?

Demandai-je, sans un regard pour elle. Je ne savais pas vraiment ce qui pouvait bien  l'embêter dans le fait que je somnolais. Après tout, je ne gênais personne, je ne ronflais même pas. J'en tirai donc mes conclusions, certain qu'elle souhaitait simplement me faire chier à la moindre occasion. Mais je décidais de ne pas râler trop longtemps ! Après tout, il y avait un point positif à tout ça. Cet insupportable petit farfadet m'avait motivé à me replonger dans mes devoirs. Si je ne la remercierai certainement pas pour ça, je lui en étais tout de même reconnaissant.

Aussi, je me replongeais dans mes écrits avec l'assiduité qui me caractérisait lorsque j'étais en forme. Plus vite je finissais tout ça, plus vite je pourrais m'éloigner de la plus fatigante des serpentards.

HRP:
 
Code by Silver Lungs
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur

Neutre


Messages : 80

Date d'inscription : 04/09/2016

Feat : Weiss Schnee

Crédits : Percy & Avalon & Kieran ♥

Double Compte : Tamara Abbott

Myrtle A. Jackson





Re: Réveil brutal. [ Myrtle ]
16.10.16 23:04

oh really ?

Elle n'attendait pas d'autre réponse qu'un vague grognement. Puis de le voir se retourner comme une mauvaise crêpe. Puisque d'habitude les événements se déroulaient ainsi. Elle lui faisait une remarque, et lui s'en moquait. Alors, puisqu'elle n'était ni sa mère, ni sa soeur, Myrtle laissait passer. De toute façon, Spencer ne valait rien dans son opinion. Et pourtant, cette fois il se réveilla à proprement parler. Et en plus, daigna lui répondre. La réponse piqua plus que Myrtle aurait pu le croire. Finalement, elle ne connaissait pas Spencer. Pour certaines raisons évidentes. Notamment, elle n'en avait pas envie. Elle était juste étonnée de voir qu'il n'était pas seulement un mollusque.

Son vocabulaire la fit soupirer. Ce point-là par contre ne l'étonna point. Elle n'attendait pas le moindre raffinement chez ce garçon. Et ses manières douteuses en témoignaient bien avant qu'il n'osât ouvrir la bouche. Ainsi, si Myrtle aurait pu lui répondre sèchement tout de suite, elle prit plutôt le temps de respirer et de trouver les mots adéquat. Parce qu'elle n'appréciait vraiment pas son attitude. Elle ne s'offusquait pas de le voir lui parler dans vide, prenant ça comme un défi. Pourtant d'une certaine façon, elle entrait dans son jeu, si on pouvait dire qu'il y en eut un. Puisqu'au lieu de partir en l'ignorant, elle avait décidé de lui répondre.

« Je crois en effet, Mark, qu'il n'y aurait pas eu de meilleur moment que celui là pour te rappeler l'utilité première d'une bibliothèque. A savoir, ne pas s'en servir comme d'un dortoir. »

Elle était on ne pouvait plus calme en disant. Pas plus froide qu'à son habitude. Et surtout égale à elle-même. Elle avait bien vu qu'il s'était replongé dans un devoir. Elle le soupçonnait de feindre le devoir afin de la voir partir plus vite. C'aurait pu être son genre. Elle n'en savait rien, alors elle se méfiait. C'était logique et tout à fait rationnel. Maintenant, elle était curieuse de voir ce qu'il trouverait à lui répondre.  Probablement que désormais c'était elle qui ne respectait plus ces fameuses règles de bienséance puisqu'elle l'empêchait de travailler. Ô lui pauvre serdaigle innocent qui n'avait rien demandé.




hrp ; j'crois que c'est mieux mais j'ai pas vérifié



Revenir en haut Aller en bas


Invité


Anonymous





Re: Réveil brutal. [ Myrtle ]
23.10.16 0:55

Myrtle & Spencer
Réveil brutal.
La serpentarde avait totalement plombé l'ambiance. Elle était venu avec la discrétion qui lui était propre, m'avait mordu de ses crocs acérés avant de libérer son venin insultant. Elle était amère, tant dans ses propos que dans sa simple présence. Bien sûr, faire comme si elle n'était pas là et lui offrir tout mon mépris serait la plus sage des solutions ! Le problème, eh bien... c'est que j'avais un mal fou à me concentrer en sentant sa présence dans mon dos. Le serpent est discret, menaçant et impulsif. Aussi, il est normal de ne pas se sentir à son aise à ses côtés. Au début, je me contente de reprendre mes écrits, tout en espérant qu'elle finisse par prendre le chemin du retour. Elle n'en fit rien et ma tranquillité s'envola aussitôt. Ma plume se mit à virevolter, tandis que je parcourais la frêle silhouette de Myrtle des yeux. Que voulait-elle ? N'avait-elle pas quelques ouvrages à lire, quelques devoirs à terminer ?

- Ciel, j'ai tendance à oublier qu'une âme endormie pouvait déranger le plus grand des assidus ! Pardonne mes mauvaises manières.

Répondis-je, sur un ton des plus sarcastique. En réalité, j'avais un mal fou à comprendre l'intérêt d'en faire tout un drame. Une personne endormie, si elle se contente de dormir et non de ronfler, ne dérange pas plus que ça. Myrtle avait-elle d'autres raisons de m'en vouloir ? J'étais curieux de le savoir, sans pour autant lui poser directement la question. Le silence s'était installé entre nous, comme une vieille amie qui vient se rappeler à vous, quand bien même vous ne lui avez rien demandé. Il est vrai que je n'avais jamais rien eu à dire à Myrtle, en dehors de nos piques habituelles. Pourquoi aujourd'hui ferait exception à la règle ? Pour toute réponse à cette question, je me contentais de gratter quelques mots sur ma feuille, comme à mon habitude lorsque j'étais concentré sur un devoir. Etudiant les langues des êtres de l'eau, j'écrivais dans cette fameuse langue sans peine, allant jusqu'à oublier la présence du serpent. Du moins, pendant quelques secondes.

- Autre chose à ajouter, Jackson ?

Demandai-je, en veillant à chuchoter pour ne pas qu'elle me reproche quoi que ce soit d'autre. Ca lui ferait trop plaisir.

HRP:
 
Code by Silver Lungs
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur

Neutre


Messages : 80

Date d'inscription : 04/09/2016

Feat : Weiss Schnee

Crédits : Percy & Avalon & Kieran ♥

Double Compte : Tamara Abbott

Myrtle A. Jackson





Re: Réveil brutal. [ Myrtle ]
03.11.16 11:33

oh really ?

Elle détesta le ton sur lequel il avait ça. Elle n'aimait pas qu'on lui tienne tête. Il était rare que ce genre d'incident arrive, puisqu'elle ne prenait que rarement le temps de parler aux gens. Avec Mark c'était ce qui ressemblait à une habitude de toujours lui tenir tête. Et d'un côté, elle le cherchait probablement un peu. Il semblait si agacé par les paroles de Myrtle qu'il en devenait amusant d'en rajouter. Ce que la verte avait appris à faire au fil du temps. Alors, avec un léger rictus, elle ajouta :

« Ne t'inquiètes pas, je serais toujours là pour te rappeler à l'ordre. »

Ô combien ce qu'elle disait pouvait paraître vrai tant à chaque fois qu'elle le croisait il lui fallait donner de sa critique sans retenue. Avec le silence qui s'installa, parfois moins glacial que les mots même de Myrtle, elle prit le temps de penser. Les pensées vinrent avec le silence. Elle n'avait jamais vraiment parlé avec Spencer. Ou du moins, elle ne le connaissait pas vraiment. Ce n'était pas comme Kieran qu'elle avait entendu jacasser depuis si longtemps. En même temps, il était si agaçant à toujours s'endormir dans les lieux plus inappropriés, qu'elle ne voyait pas pourquoi elle se serait intéressée à lui outre mesure. En cet instant, elle avait cessé de regarder le brun, préférant perdre son regard dans l'étalage de livres sur les étagères environnantes. Elle songeait à repartir à la recherche d'une table pour y travailler convenablement. Seulement, c'était sans compter sur le serdaigle, qui avait eu la bonne idée de ne pas se rendormir tout de suite, et avait finalement décidé de lui adresser la parole, encore.

« Tu es au moins aussi fatiguant, que ce que tu es fatigué. » déclara-t-elle, sur ce qui s'approchait le plus chez elle d'une plaisanterie.



Revenir en haut Aller en bas


Contenu sponsorisé







Re: Réveil brutal. [ Myrtle ]

Revenir en haut Aller en bas
 Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Firewhisky :: Beginning :: Le ministère :: La Corbeille :: Corbeille Rps-
Sauter vers: