Partagez
 

 Coeur Insatisfait - Arthe'

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage


Invité


Anonymous





Coeur Insatisfait - Arthe'
07.04.16 3:59

Bartholomew étouffa un bâillement. Encore une fois, il avait passé la nuit éveillé. Un poignée chouettes sorties chasser avaient pu apercevoir un petit animal blanc flâner sur les toits la nuit précédente : une hermine, ou en réalité, Bartholomew. Encore une fois, il n'était pas parvenu à fermer l'oeil. Encore une fois, la peur avait remué le couteau dans la plaie. La peur de fermer les yeux, et de ne plus rien voir en les rouvrant avait fait son retour cette nuit là. S'il lui arrivait parfois d'oublier cette hantise, elle continuait tout de même à l'habiter. Et probablement ne le quitterai-t-elle jamais. Ce n'était plus juste une malformation qui avait rongé sa vue, c'était une malédiction, et la peur de perdre la vue le pourchassait. C'est pour cela qu'il avait encore passé la nuit debout, bien qu'il n'ait, pour une fois, pas réveillé toute sa chambre au passage. Il venait de rentrer dans le chateau, reprenant forme humaine alors qu'il croisait quelques autres élèves tout juste réveillés. La plupart se dirigeaient vers la Grande Salle pour prendre leur déjeuner avant de partir en cours. Mais il ne suivit pas le mouvement, préférant éviter les questions de ses camarades de chambre à propos de la nuit étrangement calme qu'ils avaient passée. Il préféra se diriger directement vers les cuisines, dans l'idée d'aller chercher une tasse de café ainsi que de quoi manger. Il remercia intérieurement son camarade Perceval de lui avoir enseigné la technique pour pouvoir y accéder, bien que les elfes de maison soient relativement fatiguant à son goût. Leur façon de s'incliner à tout bout de champ était exaspérante à force.

Mais il avait descendu son café noir d'un trait, quittant ensuite les lieux pour remonter chercher ses affaires. Une nuée d'élèves commençait déjà à se diriger vers les différentes salles de cours, se répandant assez rapidement dans les escaliers. Tant pis, il arriverait avec un peu de retard en cours. A moins que. Il fouilla rapidement ses poches, trouvant un morceau de parchemin, mais malheureusement pas de quoi écrire. L'idée de l'origami adressé à l'un de ses camarades de chambre tombait donc à l'eau. Dommage. Il avait alors repris son ascension, tiquant en apercevant des reflets verts devant lui. Il avait légèrement accéléré le pas, curieux de savoir s'il s'agissait bien de la personne à laquelle il pensait.

C'était en effet elle. Il avait alors senti son coeur s'emballer, sans vraiment comprendre pourquoi. Il savait bien ce qu'il en était. Il savait pertinemment qu'elle avait du sang de vélane dans les veines. Qu'elle ne devait son attirance qu'à sa généalogie. Mais pourtant, il n'arrivait pas à se défaire de cette attirance étrange qui le poussait vers elle. C'est comme si sa simple vue lui faisait oublier son handicap. Comme si le simple fait de voir ses traits effaçait sa peur de la cécité. C'était étrange. Comme si cette attirance et sa peur de perdre son sens de la vue étaient entremêlées. Il ne se l'expliquait toujours pas. Il ne comprenait décidément pas ce qui le poussait vers elle. Et pourtant, il continuait, il n'arrivait pas à se détacher de ce sentiment. Il était alors arrivé à sa hauteur, la gratifiant d'un sourire, et lui même n'aurait su dire si cette expression était naturelle ou totalement forcée.

    Salut. Tu vas bien ?


C'était une approche désolante par sa banalité. Il savait bien que peu importe ce qu'il pourrait faire, ou même penser, ses efforts seraient sans doute voués à l'échec. Et pourtant, il avait continué à marcher à côté d'elle, sans vraiment savoir quoi dire, encore moins quoi faire, et pour ce qui était de penser, il se trouvait bien incapable d'aligner un raisonnement viable. De loin, ils pouvaient passer pour deux élèves lambdas en train de converser, mais la vérité était bien loin. Il y avait là deux êtres bien particuliers, jetés dans une rencontre étrange.
Revenir en haut Aller en bas


Invité


Anonymous





Re: Coeur Insatisfait - Arthe'
08.04.16 22:18



insatisfaction ♔

morne journée une fois de plus, à briller par son absence de considération pour la masse grouillante. elle ne le fait même plus exprès, c'est devenu un mode de vie. se soucier de soi et puis les autres, on verra. blesser avant même que l'on ait esquissé un geste mauvais, avant même d'être touché.
arthemise n'a jamais été une mauvaise personne. pas plus qu'une bonne. elle flotte dans un monde gris, à la recherche perpétuelle de son moi. celle qu'elle est, ou qu'elle devrait être.

ailleurs, princesse émeraude marche les yeux dans le vague, sans jamais se faire bousculer. l'aura qui l'entoure y est pour beaucoup, son air naturellement hautain finit le travail. et pourtant, ses rêvasseries s'interrompent sur un bête question.

elle met bien plus de secondes qu'il n'en faudrait pour daigner cesser de rêver. les yeux ronds, elle fixe, attendant qu'il décline son identité. sa mémoire des autres est à revoir. elle se mord délicatement la lèvre avant de se souvenir. hallelujah. elle sait qu’elle le connait, c'est déjà ça. mais elle a du mal à se souvenir pourquoi. son fil de pensées interrompues interfère. grésillements et caetera...

_ salut... bartholomew.

elle sourit délicatement, fière d'elle-même et ravie d'avoir pu sauver un minimum les apparences et garder ce problème de mémoire défaillante pour plus tard.

_ ça va plutôt bien... relle le fixe, elle le jauge, tout ça n'est qu'un ramassis de platitude. ses souvenirs se remettent en place soudainement. le prénom et la raison. elle réfléchit, tant et si bien qu'elle manque presque d'ajouter un et toi ? tu voulais quelque chose ? pas tout à fait poli, un brin ironique. mis à part me fixer.

elle passe une main dans ses cheveux, pas perturbée le moins du monde. et elle s'interroge : croit-il toujours bêtement que son lignage n’est pas le seul responsable des sentiments qui le taraudent ?
pauvres hommes, sentimentaux et crédules.
pauvre arthemise, désabusée et grise.

(c) séléné


( dsl c'est kk )
Revenir en haut Aller en bas


Invité


Anonymous





Re: Coeur Insatisfait - Arthe'
09.04.16 3:22

Il aurait voulu pouvoir lui répondre que non. Il aurait voulu pouvoir se contenter de nier, tout simplement. Mais il avait déjà senti son cœur faire des bonds en l’entendant prononcer son nom. Il savait que c’était idiot. Que ce n’était en rien matière à réjouissances. Et pourtant, il s’entêtait, il continuait à venir se briser sur ce mur d’indifférence qu’elle lui présentait. D’autant qu’il avait choisi le pire jour pour aller lui parler. Il ne s’était guère soucié de ce qu’il avait avalé le matin même. Ni même de croiser tant d’élèves aux comportements étranges, ou bien malades. Il fallait croire que Bartholomew ne pouvait pas plus mal tomber, à la croiser ainsi un matin de premier avril. Il ne comprenait pas vraiment pourquoi ses pensées étaient si chamboulées, pourquoi, à l’instant où il avait ouvert la bouche, ses mots lui avaient échappé, sans qu’il puisse les retenir, sans qu’il puisse réfléchir à ce qu’il allait avancer.

    Ca va oui… Et, n… Oui. Oui, je voulais juste…


Il avait beau tenter de réprimer ses paroles, de les contrôler, de se retenir de dire une énormité, ses paroles lui échappaient. Il perdait peu à peu prise sur ses mots, sur ses pensées.

    Eh bien, juste passer un peu de temps avec toi.


C’était dit. Il ne comprenait pas d’où lui venait cette audace. Il ne s’expliquait pas pourquoi il avait agit ainsi, sentant un poids lui tomber dans la poitrine. Glacial, pesant. Avec un peu de chance, elle ne le repousserait pas trop violemment. Avec un peu de chance, elle penserait surement à une de ces farces qui sont d’usage dans le monde Moldu à cette date. Oui. Oui vraiment, pourvu qu’elle pense à une de ces plaisanteries douteuses, dénuée d’humour. Pourvu qu’elle n’en tienne pas d’avantage compte, et qu’elle passe son chemin. Il espérait qu’elle le laisse là, sans lui laisser le temps d’ajouter un mot. Parce qu’au fond de lui, il savait très bien que s’il continuait, que s’il ajoutait autre chose, ce serait une erreur. Que dans ce cas, il risquait de faire une bourde. Foutue journée. Foutue attirance. Foutue rencontre.

(Non non t'excuse pas j'aime bien) (Enfin j'espère que le coup du 1er avril te dérange pas, mais tant que j'y pense le gage sera fait) (Et puis je me suis dit que ce serait... Amusant dans ce rp ?) (Well si ça te gêne au final tu me dis hein)
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur

Personnel


Messages : 1424

Date d'inscription : 03/09/2015

Bogeyman





Re: Coeur Insatisfait - Arthe'
16.04.16 21:23

Une goule fait au câlin à mon VDD.

Revenir en haut Aller en bas
https://firewhisky.forumactif.com


Invité


Anonymous





Re: Coeur Insatisfait - Arthe'
19.04.16 12:38



insatisfaction ♔


ses grands yeux verts restent fixes, fixés sur le visage de son interlocuteur sans se soucier du souci que cela pourrait engendrer. le mettre mal à l'aise, elle est de ces gens qui vous percent l'âme avec un seul regard. elle y peut rien, c'est juste comme ça.
bartholomew bafouille mes mots étranglés entre ses lèvres qui frémissent, elle l'écoute à moitié, soudainement très intéressé par la couleur de ses cheveux. comment arrive-t-il à un tel résultat, voilà ce qui l'intéresse à cet instant. un brin de superficialité, rien de bien méchant. quoi que peu pertinent.


_ Pardon ?

elle fait papillonner ses paupières, agitant ses longs cils, une expression quelque peu perplexe sur le visage. elle se mord un bref instant - délicatement - sa lèvre inférieur, mi-amusée, mi-agacée.
à vrai dire elle n'a pas vraiment bien entendu ce qu'il vient de dire et elle en s'en veut même pas. elle serait presque à point pour le blâmer llui de ne pas avoir su garder son attention assez longtemps.

passant une main dans ses cheveux, elle sourit et ajoute doucement :

_  j'ai pas entendu la fin de ta phrase...

elle sourit, impertinente, toutt semble sans importance dans ses yeux émeraudes. son charme se fait brillant. bien exécuté.
et c'est alors que surgit de nulle part, une goule. une goule.

arthémise reste un instant interdite et se met à reculer. pas qu'elle ait peur mais si elle peut rester loin de cette chose qui défit toutes les lois de la beauté, elle le fera. une expression de dégoût passe sur son visage, ne défaisant en rien sa beauté.

_ qu'est-ce que cette goule fait là ?

fixant bartholomew avec intensité, elle s'attend à ce qu'il ait une réponse. ou du moins à ce qu'il fasse quelque chose pour que cette créature loin d'être agréable à regarder, disparaisse.
maintenant.

(c) séléné


( j'espère que ça t'iraaa )
Revenir en haut Aller en bas


Invité


Anonymous





Re: Coeur Insatisfait - Arthe'
24.04.16 19:49

Il avait maudit cette journée. Non seulement son aisance s'envolait face à elle, mais en plus, elle le forçait à répéter. Comme si elle ne le perturbait pas suffisamment. En général, sa simple présence lui faisait graduellement perdre ses mots. Mais sa façon d'être, ses manières ne faisaient qu'ajouter à la confusion du Gryffondor. Il détestait cette façon qu'elle pouvait avoir de le dévisager, sentant le rouge lui monter au joues petit à petit, malgré tous ses efforts. D'autant qu'elle ne l'écoutait simplement pas. S'il avait pris le temps de s'arrêter un instant, de réfléchir une seconde à ce qu'il pouvait ressentir, cela aurait-il pu changer les choses ? Peut-être. Ou peut-être pas. Ce n'était simplement pas la première fois qu'elle l'ignorait ainsi. Pas la première fois qu'elle ne portait pas la moindre importance à ses paroles. Alors quoi ? C'était comme courir derrière un objectif qui s'éloignait autant que l'on puisse avancer. Une sorte de supplice perpétuel.

Oui, vraiment, Bartholomew était une sorte de Tantale de l'amour. L'objet de son désir à portée de main, mais réellement insaisissable. Un Sisyphe, obligé de répéter perpétuellement son supplice, sans jamais le voir finir. C'était assez triste en soi. Le plus triste restant que lui même ne s'en rendait nullement compte. Il lui arrivait parfois que l'idée lui effleure l'esprit. Mais le souvenir de la jeune femme balayait bien trop souvent ses doutes. C'était un tourbillon sans fin dans lequel il s'était lancé. Il aurait suffit qu'elle le repousse une fois, juste une fois, pour de bon, définitivement. Mais elle ne l'avait pas encore fait. Alors il continuait à s'accrocher. Il persistait, avec cet acharnement inutile.

Mais une goule était venue les déranger, avant qu'il n'ait pu répondre quoi que ce soit. Dans un sens, c'était probablement mieux ainsi, la bête lui épargnant un nouveau bafouillement ridicule. Il avait tressailli en voyant la goule surgir, tirant sa baguette alors qu'elle s'approchait. Il n'avait pas lancé de sort, attendant de découvrir les intentions de la créature, qui vint simplement... S'accrocher à lui. Génial. Pour une fois qu'il arrivait à trouver un moment calme pour aborder la demoiselle, il fallait qu'une goule sorte de nulle part pour l'interrompre.

    Wingardium Leviosa.


Il avait commencé à faire léviter la créature, un air de contrariété mêlé de dégout sur le visage. Il avait cessé de regarder la jeune femme, sachant pertinemment qu'il perdrait ses moyens s'il s'entêtait à soutenir son regard. Il lui avait répondu à mi voix, sans oser la regarder.

    Aucune idée... Je ne sais même pas d'où elle peut venir en réalité.


Comme à peu près tout le monde dans ce château en réalité. Il n'était pas faiseur de miracles. Il n'allait pas tout régler d'un simple claquement de doigts. C'aurait été bien trop simple après tout.
Revenir en haut Aller en bas


Contenu sponsorisé







Re: Coeur Insatisfait - Arthe'

Revenir en haut Aller en bas
 Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Firewhisky :: Beginning :: Le ministère :: La Corbeille :: Corbeille Rps-
Sauter vers: