Partagez | 
 

 Cours d'occultisme pratique 0 [Groupe de Caelum]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage

Voir le profil de l'utilisateur

Neutre & Duelliste légal


Messages : 74

Date d'inscription : 07/10/2016

Feat : Suguryuji - Ao no exorcist

Double Compte : Luigi Tragelstone

Mikael B. Adams





Re: Cours d'occultisme pratique 0 [Groupe de Caelum]
24.11.16 18:55

Il ne fallait pas grand chose pour mon raisonnement tombe à l'eau. Stupide Gryffon, typique de ta maison. Tu es fier ? Je t'en veux. Mais je vais rester calme. Quand on était dans des situations comme celles-ci. Il fallait agir au plus vite. Je respirai à fond. Qu'importe ce que j'avais dis, tout tombait à l'eau. Parce que ces messieurs suivait un pauvre type qui disait que se séparer c'était cool. Génial. Puis dire ses capacités. N'importe quoi. J'ai soufflé. Parce que je voulais savoir ces choses pour avancer. Qu'importe avec qui je serai, je m'en fiche. C'était leur affaire. Il y aurait eu Abigail dans mon groupe, je serai venu vers elle, mais je ne connaissais que quelques vert et argent dans ce troupeau de chiens fous. J'étais dans les soucis jusqu'au cou. Bon, au moins, il y aurait moyen de communiquer les informations aux autres groupes. Ce n'était pas mal. Je roulais des yeux.

« Je ne vais pas protester, par contre, je crois que tes origamis seront des plus utile, je t'en remercie. Quand bien même je n'étais pas partant pour ton idée. Bon les petits groupes devrait éviter ce genre de conflits à la con. Je serai un des capitaines. Mes points forts sont mes sorts, surtout les informulés, ça tombe bien n'est-il pas. Sans compter sur mes réflexes excellent, et je dis ça sans me vanter. Qu'importe qui j'aurai, je le protégerai comme un bon chef. »

Je me plaçais de manière à être proche de l'autre type. Je ne pouvais qu'accepter son compromis. Je n'avais pas envie d'être dans une cours pour gamin. On était des gens presque adultes. Alors il fallait se bouger. Avant que le prof se mette à camper et se faire griller des marshmallow en nous attendant comme un pauvre crétin. Il fallait se bouger et vite. Je n'attendrait pas qu'il neige pour démarrer. Blondinette et géant, qu'importe tant qu'ils se prenait pas le chou, j'étais partant. Je fouillais mes poches, mais j'avais qu'une plume, celle que j'avais acheté à cette rentrée. Elle était relié magiquement à mon encrier. Ce qui permettait de pas toujours la tremper. Je n'avais pas besoin de ça en plus. Les plumes du profs sont vachement plus cool, faudra que je lui demande quand il sera de bonne humeur où il les eu. Je parie fort que je ne le verrai jamais heureux. C'était navrant. Les profs sont des humains. J'ai juste l’impression d'avoir des cas sociaux et torturés.
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur

Neutre


Messages : 31

Date d'inscription : 09/11/2016

Localisation : Rennes

Feat : Clive Standen - Rollo "Vikings"

Crédits : Euh... mon compte en banque?

Graham Morvan





Re: Cours d'occultisme pratique 0 [Groupe de Caelum]
01.12.16 11:56

Graham resta silencieux, observant les divergences se dire, il pouvait aussi les voir...
"La division en deux ou trois groupes semble plus adaptés, les divisions entre les membres sont généralement ce qui provoque la perte de celui-ci... il va falloir donc faire des groupes sans problèmes..."
Bien... le plus simple serait que les groupes de ceux qui veulent être ensemble se forme. Trois groupes me parait une bonne idée. Je n'ai aucun jugement, ni rancune envers chacun, alors je laisse les groupes se former, et j'en rejoindrais un.
Je pense pas qu'on puisse faire mieux vu l’état des choses... sauf si on essaye de régler les conflits avant de partir, ce qui nous prendrait six mois...
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur

Neutre


Messages : 323

Date d'inscription : 25/04/2016

Crédits : YAYA LE PLUS BO ♥♥

Double Compte : Joan PARKER

Demeter H. Green





Re: Cours d'occultisme pratique 0 [Groupe de Caelum]
01.12.16 14:45



- Comme tout Poudlard, n'est-ce pas.

Demeter accompagna la fin de sa phrase d'un haussement de sourcil et d'un sourire adressé à Avalon. Dans un tel état, le sarcasme à son esprit était d'une douceur facile d'autant plus que cette situation était particulièrement ironique. Il commença alors à comprendre Daphné, pour qui tout n'était que jeux  et dont les gamineries voulaient extraire aux jours l'ennui poisseux dont ils étaient revêtus.

Toujours aussi peu intéressé, Demeter n'avait aucune opinion pour la suite des des événements et il écouta Adams d'une oreille distraite, restant silencieux. Il ne parla qu'une fois que Graham s'était tu.

Peu désireux de se coltiner les braillements de Yasha, l'humeur impétueuse d'Avalon et autres choses fatigantes, Demeter pensa qu'être avec Argus n'était pas si mal. Ce dernier le laisserait sans doute tranquille. Enfin, se retrouver également avec Mikael lui paraissait être une bonne idée. Bien que direct, le Serpentard paraissait fort capable, était son aîné, et n'avait pas l'air du genre à parler pour ne rien dire. Ce qui lui convenait parfaitement.

D'un pas vif, Demeter alla se placer près de Mikael avant d'annoncer son choix d'une voix blanche.

- J'irai avec Adams et Jones.
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur

Téméraire


Messages : 68

Date d'inscription : 18/06/2016

Feat : Yuu Nishinoya | Haikyuu!! { irl : dylan sprayberry

Crédits : Avalon (avatar) ♥♥♥ | signa code perso

D. Yasha Ioslov





Re: Cours d'occultisme pratique 0 [Groupe de Caelum]
02.12.16 11:22

cours
d'occultisme
labyrinthe
ft. caelum dick bones et toute la clique


Tu t’agaçais, tu t’impatientais. Tu soufflas bruyamment lorsque tu entendis le géant te faire la morale, et ça t’énerves. Tu levas les yeux vers lui, bombas le torse, relevas un peu le menton comme pour donner de la consistance avant de bondir sur tes pieds.

Pour info on pourra jamais bosser correctement si on ne s’entend pas.

Enfin une stratégie semblait se dessiner, tandis qu’Argus commença à chercher un moyen de se repérer et d’éviter les pièges. Bones était bien assez fourbe pour tenter d’attenter à vos vies et ce de manière déloyale en jouant sur vos points faibles. À tes yeux il était évident qu’il fallait unir vos forces, mais également vous diviser. Un groupe de cette envergure et dont les membres ne se supportent pas n’avancera certainement pas.
Baiser soufflé en direction de Cesar tandis qu’il te qualifie de son « amour » alors que tu te rapprochas de ton ami – l’autre géant semblait t’écraser de par sa stature et ça te foutait un peu les jetons. Un accident est si vite arrivé quand on fait trois mètres de haut et qu’on ne regarde pas où on marche. Et puis t’étais pas sûr de l’apprécier, avec sa manie de vouloir tout niveler. Les relations humaines ne marchent et ne marcheront jamais de la sorte. Et il était plus ou moins hors de question que tu travailles avec Demeter – trop égoïste, trop impétueux, trop arrogant, trop trop trop. Vous étiez deux extrêmes, et c’était difficile pour vous de vous supporter.

Adams s’imposa comme chef et tu te retins d’éclater de rire. Pas qu’il était mauvais, bien au contraire, mais c’était plus sa façon de dire les choses qui te donnais le sourire. Chez les Serpentards, la fierté était une affaire d’état. Demeter choisit à son tour un groupe – amen ce n’était pas le tien – et petit à petit les différentes équipes se formaient.

Moi ça me va. De toute façon, il était hors de question que je ne sois pas avec Cesar. Et puis ça vaut mieux, on se connait bien, et vous nous supporterez pas trente secondes alors… Sinon Anselm arrête de tirer la gueule, et soit un peu heureux qu’on te tienne compagnie, ce n’est pas tous les jours que tu peux profiter de ma brillante présence.

Tu savais qu’Anselm ne s’entendait plus avec Cesar, et c’est sans doute pour cela que tu avais quelques difficultés à t’entendre avec lui, mais tu décidas de faire une croix sur ces sentiments. Après tout, ça allait être amusant.

___

hrp – c;



FORCE&ARDEUR
petit yasha veut devenir grand ; essayer d'être à la hauteur, essayer de ne pas commettre d'erreurs. yasha il marche sur un fil tellement fin qu'il a peur de se casser la figure, il tangue dangereusement vers le vide, vers le néant, et il n'y a personne pour le rattraper.

Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur

Neutre


Messages : 65

Date d'inscription : 10/11/2016

Anselm C. Wright





Re: Cours d'occultisme pratique 0 [Groupe de Caelum]
02.12.16 19:56

Askip on va mourir —

tlmt badass ptn

labyrinthe lol

pk jss con


— Groupe de Cae vs Caelum
Parfois il se sentait comme mis à l’écart, étrangement. Bien sûr, ce n’était pas comme-ci il participait à l’effort de guerre ou alors juré, il l’a pas fait exprès. Il est déjà soûlé de tout écouter, d’ailleurs. Parce qu’il déteste ça, l’attente, il déteste aussi quand chaque décision prend une éternité. D’ailleurs le professeur avait dit cinq minutes, mais ils devaient les avoir explosé, depuis le temps. C’est que tout le monde passe son temps à tergiverser, à se disputer pour savoir qui allait avec qui. Finalement il comprenait pas pourquoi tout le monde s’emmerdait à faire des groupes. Lui il s’était mis à penser que, tu vois, ils auraient fait une super bonne équipe, tous ensemble. Alors ça, ouais, carrément. Le type incroyablement barbu et vachement trop grand en tête, parce que bon, un demi géant c’est pas trop sensible à la magie et aux sorts. Et puis, dans sa tête à lui, c’était comme un templier de mmorpg, les machins qui tankent et qui savent bien encaisser. Cesar semblait être plutôt du genre magicien, un machin fourbe qui attaque de loin parce que sa jolie robe de sorcier ne saurait être abîmée par la boue et les monstres et puis ses numéros de charmes avec les bestioles, ils les connaissaient. Son petit pote Yasha était plutôt assassin, un petit sournois qui attaque au corps à corps, mais qui vise uniquement les zones non-réglementaires et qui sait bien se cacher pour se faire oublier. Argus et lui-même, plutôt du genre gladiateur ou épéiste, peu importe, à soutenir l’attaque et en empêchant les trucs de se mettre à attaquer les plus faibles. Mikaël, ben lui, il arrivait pas trop à le cerner, alors par défaut il le classe comme un gars polyvalent qui pourrait peut-être les aider. Avalon ? Il savait pas trop non plus, parce qu’il était persuadé que c’était une tête brûlée elle aussi. Alors ben voilà, cuir, maille, plate, ou tissus, il savait pas trop. Tout lui irait bien. Et l’autre fille, ben en fait comme elle semble un peu morte il en pense rien. BREF. C’était presque équilibré. Sauf que ben, voilà, tout le monde veut se séparer. Et ça, franchement il approuve pas vraiment, mais comme dit plus haut, il a l’impression que de toute façon tout le monde s’en fout de ce qu’il peut insinuer. Lui-même préfère se dire que les autres sauront et que s’ils crèvent tous il passerait l’éternité à les faire chier. Que c’était un bon compromis, et tout.

Sauf que ben, on sollicitait son avis. Ou du moins, un enfoiré avait envie de se prendre un coup de coude dans le bide, parce que d’un coup, un bras tomba sur son épaule. Pas pour le soutenir, mais pour le tirer en arrière et il aurait presque pu jurer que la personne faisait exprès de le tirer et de presser son bras contre sa gorge, ouais ça l’étonnerait même pas. D’ailleurs dans son esprit l’accusation est clairement énoncée et dans ses yeux il y a une menace. Sourde, elle gronde et il en a rien à faire que ça se fait pas de zigouiller ses coéquipiers. Il lui écrase le pied, tant qu’il peut, avec le talon bien enfoncé sur ses minuscules orteils qu’il devine dans ses chaussures rutilantes de sorcier propre et bien sous tout rapport. Sooon cul, oui ! Il lui lance des éclairs quand il prend la peine de raconter à toute l’assistance plus de conneries qu’il ne l’aurait cru. Et il en oublie de l’achever avec un coup de coude. Il lève les yeux au ciel, de toute façon il se voit pas contrer chacune de ses allégations, premièrement parce que tout le monde s’en tape, deuxièmement parce que ça leur donnerait une raison de pense, qu’effectivement il était du genre grave chiant, alors que le plus relou dans le coin était stupidement accroché à son cou. Il profite de la proximité de son oreille pour glisser :  « Tu parles trop pour un macchabée » Il esquisse un sourire aimable, je te jure, il fait grave attention à pas laisser transparaître sa colère, lui donne un coup de coude dans les côtes et dit à son attention :

 « Va te faire foutre, Cesar.»

Il s’esquive, va se poser à côté d’Avalon, toujours en train de le fusiller du regard, les sourcils froncés. Se promet d’éviter de lui sauver sa sale tronche et essaie de se concentrer sur le reste. À savoir un serpentard dont il connaît pas le nom qui décide de devenir capitaine (alors d’office, il l’aime pas et puis de toute façon il est de mauvaise humeur, alors tout cet étalage de compétence le laisse de marbre) pour le bien commun. Son discours est plein de fierté et son regard d’acier, il a pas l’air d’être un des ces gars qui parle trop. Le demi géant parla lui aussi, mais pour ne pas dire grand-chose à part que, ben, il ira là où il restera de la place. Pfff. Relou. Qu’il glisse à l’intention de la blonde. Finalement s’il était de ceux qui ne semblaient pas capable de s’imposer il préférait encore se taper les deux russes. Hein. Et comme si quelqu’un avait entendu ses pensées, le blond s’exprima à son tour pour dire avec qui il irait. Soit Indiana Jones et Capitaine Planète. Qu’à cela ne tienne, il continue de penser qu’il aurait bien essayé de faire connaissance avec lui pendant le cours, mais il allait pas insister. Ça restait un serpentard et ils étaient tous chiants et insupportable de nature. Alors autant s’en tenir éloigné. Ce fut au tour de Yasha, donc, il avait retenu son nom, de s’exprimer pour dire quelque chose que tout le monde savait déjà : Les dissensions pouvaient ruiner le travail d’équipe. Mais avaient-ils seulement le choix ? Tu peux pas savoir comme il aimerait être ailleurs, Anselm, surtout qu’il le dit pas, mais il s’attendait carrément à fail tous ses sorts. Et à finir à poil aussi, parce que dire des sorts c’était déjà compliqué, mais les penser ? Et personne ne semblait s’en formaliser plus que ça. À croire qu’ils étaient tous des supers snipers… Il était en train de compter ses fringues silencieux pendant le monologue inintéressant du russe modèle réduit et il en était arrivé à dix. Wouh. Ça allait être rapidement le fête du slip.

Anselm relève la tête quand il entend son nom. Comment ça il a pas le droit de faire la tronche ??!! C’est qu’il se méfiait gravement des amis de l’ancien forain comme de la peste. Surtout que, il avait dit que personne ne les supporteraient longtemps. S’attendaient-ils réellement à ce que la personne possédant le moins de patience ici présente arriverait à les supporter plus longtemps que trente secondes ? Putain de génies qu’il se dit, en secouant la tête. Sa lèvre se retrousse et il grimace tandis qu’il attend un « NON JE TE VEUX DANS MON EQUIPE » qui ne viendra certainement pas. Bon d’accord. Ok. Il peut le faire. Il inspire… Expire un peu, maîtrise ses poings qui se retroussent quand ils le démangent et ce ne serait pas très prolifique d’aller les frapper maintenant. Alors, à la place il lâche un :

 « D’accord. » Bien trop agressif et il tire une tronche de molosse pas trop conciliant, là, tout de suite, mais il fait tellement d’effort pour pas se casser et leur dire de se débrouiller sans lui.  « Vous n’avez pas intérêt à jacasser continuellement en russe. Parce qu’on doit communiquer. Et je connais toutes les insultes dans votre foutue langue et si vous la tenez pas, je serai pas ultra coopératif. » Comptait-il vraiment l’être ? Oh, si tu penses que non, il faut croire que tu es plutôt perspicace.  « Bon par contre, les mecs, on fait comme si y’avait El Aoudi dans notre petite compo’ et tout, mais moi je l’ai pas vu. Je sais même pas à quoi elle ressemble. Alors je dirai qu’il vaudrait mieux réfléchir à l’éventualité qu’elle vienne jamais. Et faire deux groupes de quatre au lieu de trois groupes de trois. »  
code by lizzou — pinterest — 1365 MOTS.


Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur

Neutre


Messages : 22

Date d'inscription : 23/10/2016

Feat : Katara - Avatar, The Last Airbender

Crédits : Oscar

Basma El Aoudi





Re: Cours d'occultisme pratique 0 [Groupe de Caelum]
13.12.16 19:04

Cours pratique d'occultisme / Groupe de Caelum


Je marchai à pas rapide dans la fraicheur matinale pour rejoindre le groupe du cours d’occultisme. Le sonorus du professeur Bones ne m’avait pas réveillé et à présent je courrais presque pour ne pas arriver en retard.

Je regarde ma montre. 4h50. Il ne me reste que dix minutes. J’accélère le pas. Pas question d’arriver en retard, le colérique n’avait pas l’air commode.

Je vois une petite masse d’élève devant un grand labyrinthe et mes oreilles peuvent entendre à cette distance les dernières explications de Monsieur Bones. Au moment où j’arrive au niveau des autres, il s’était déjà élancé dans le labyrinthe et les autres étaient en train de discuter pour savoir qui serait avec qui. Je reste sur le côté, j’attends qu’il se mettent d’accord. Je ne connais personne du groupe, je ne les connais que de nom.

J’entends mon nom dans la bouche d’un des gryffondors.

Je suis juste derrière toi. lui lançai je. Désolé mais je ne connais personne du groupe. Tu es…?


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur

Neutre


Messages : 23

Date d'inscription : 16/12/2016

Cole K. Hautomn





Re: Cours d'occultisme pratique 0 [Groupe de Caelum]
20.12.16 15:06

Choix drastique. Choix pestilentiel. Sommeil. Cours irrévérencieux avec un enseignant qui s’en amuse. Sac à merde. Bave acide contre un morceau de tissu ressemblant vaguement à un oreiller sale. D’un geste de la main, tu avais annoncé à tes collègues de chambre que tu te lèverais avec cinq minutes de retard. Problème : Il était impossible pour l’hominien encré de nombreux tatouages que tu étais d’avoir une emprise plénière sur le joug de tes rêves. Tu étais bien trop fainéant pour cela. C’était donc d’un pas presque non pressé, vague et las que tu te dirigeais vers le lieu de rendez-vous avec une barre au front digne d’une biffle d’un acteur porno distribué avec puissance, vigueur et volupté. Apparement, un trouble physique t’avait pris pour sa fiancée durant la nuit. Gorge grasse. Cavités nasales remplies des vagues émeraude et argotique de merde. Quelques légers vertiges et sûrement une frivole voire superficielle fièvre que tu n’avais même pas pris le temps de calculer. Tu allais donc mourir aujourd’hui. Que cela ne tienne.

Lâchant un somptueux et irrévérencieux môlard contre la pelouse du château, la paume de ta main vint frotter avec une mollesse digne des plus grands rois économiques tes sphères oculaires. Bien trop flou. Bien trop froid. Bien trop tôt. Tu ne souhaitais que la paix. Une espèce de paradis qui ressemblait plus ou moins à une couette, une tasse de thé et une bouillotte humaine. Et peut-être un ordinateur. Le genre de truc interdit dans ce foutu conservatoire de magie. Mais non, tu ne pouvais même pas aller à l’infirmerie. Cette connerie devait sûrement être close à cette heure-ci. Puis objectivement, tu appréciais ce cours-ci. Sinon tu n’aurais pas choisi la spécialisation dans une certaine mesure. Alors tu te forces. Comme une prostituée.

À Londres, tu comptais les moutons dans le métro pour pas qu’on t’endorme debout. Ok tu étais grand, mais seulement car ils vivaient tous à genoux. Et au vu de l’assemblée antique qui se dessinait sous tes pondéreuses paupières à l’orée du méandre olive, ils semblaient en être. Tu étais comme un fan de boxe, forcé à regarder du catch. Consterné voire cafardeux de la situation : tu ralentis le pas, cherchant du regard, du haut de tes deux mètres de haut un quelconque enseignant. Rien. Exclu donc la possibilité que l’instituteur soit en retard au vu de l’invitation à être à l’heure. Rapproche toi donc de la première caste scolaire, chope un élève un peu au hasard. Genre sommaire, dérisoire. Un peu blèche et pas très mastard. Et objectivement, avec ta gueule d’endormi, ta barbe naissante et ton nez coulant, tu faisais sûrement plus peur que la majorité des conneries se trouvant dans le dédale devant vous. Questionne le promptement et notamment sur un seul et unique point : La position du professeur.

Forcément, c’est vite puant. Il était dedans. Bien au chaud. À croire que tu ne servais à rien, Cole. Comme un mec jouant du tambourin dans un groupe de musique. Fin de mois difficile, vivement les vacances, que ton visage ingrat oublie les problèmes magiques pour s’écraser contre les problèmes économiques de tes parents. C’était pas forcément mieux mais ça changeait la vie et le point de vue. Passant sur le côté, tu écoutais très rapidement les langues de vipères. Quelques serpents d’eau douce se battant contre ta propre maison. Tu aurais pu intervenir comme une ravissante fleurette mais la migraine que tu commençais à avoir en les écoutant te découragea assez diligemment. Victime que de nous-même, tu étais en retard et donc aucune légitimité à exposer ton point de vue. Puis, tu voulais surtout retrouver ce sombre connard pour en finir au plus vite. Tu ne savais même pas quoi faire. Mais tu préférais l'action au fait de rester immobile.

Tu hausses les épaules, le temps s’arrête, tourne la tête comme si tu voulais être ailleurs. Déplace toi. Pénètre dans le labyrinthe, baguette à la main, un crachas de morve contre la surface herbeuse. Trouve la chaleur entre les murs de ce monument de l’homme. Ciao les gens, tu étais assez doué en sortilèges pour prendre sûrement un peu d’avance. Tu n’étais pas un meneur. Tu étais juste un connard impertinent en retard.

J’ai des rêves d’épidémies et de vaccins en petit nombre en les écoutant ces gamins… 
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur

Téméraire & Sigma


Messages : 131

Date d'inscription : 23/11/2016

Feat : Anarchy Stocking | Emily Rudd

Crédits : Zephyrus ♥ Cassidy ♥

Double Compte : Elyon C. James

Alice McOwell





Re: Cours d'occultisme pratique 0 [Groupe de Caelum]
21.12.16 12:45


 
groupe 0
cours d'occultisme
Tu es en retard. Tu avances rapidement, te pressant sans pour autant courir. Bon sang, tu as eu du mal à te lever, et tu as une tête de zombie qui sort du cimetière. Tes cheveux sont attachés en queue de cheval, tu bailles encore en arrivant et tu regardes les groupes déjà formés. Mince, ils ont commencés et tu ne sais pas ce qu'il faut faire. Bordel, tu aurais dû te dépêcher. Soupirant, tu avances vers un groupe au hasard en croisant les bras. « Bonjour... Désolée pour le retard mais est-ce que quelqu'un pourrait m'expliquer ce qu'il faut faire ? Comme ça au lieu de rester planté ici, on finit rapidement et on retourne dormir ensuite. »

Pas sûr pour le retour de sommeil cependant, mais la fraîcheur avait pour avantage de bien te réveiller, et surtout de te donner qu'une envie, celle d'aller dormir. Tu frottes tes yeux à moitié endormie avant finalement de t'étirer et de soupirer. « Sauf si bien sûr le cours consiste à rester planté là et à parler. Mais je pense pas, il est où le prof d'ailleurs ? »

Quoi qu'il en soit, ça semblait être un sadique. Pourquoi réveiller les élèves aussi tôt ? Est-ce que cela a un rapport avec l'espèce de... Labyrinthe devant eux ? En tout cas, cela éclairait quelques points. Le prof était sûrement dedans, et il fallait le trouver. Et bien entendue, il y a des pièges, comme tout bon labyrinthe qui se respectent. Bordel. Tu soupires encore avant de regarder les autres élèves. « Je suppose qu'il faut faire des groupes... Vous avez déjà décidés ? »

Impatiente, le froid ne te rendait pas aussi amicale que d'habitude. Vivement que ça finisse surtout. Ou que ça commence. Tu espères juste que tu ne t'es pas levée pour rien.

 
Be careful
Night is dangerous
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur

Neutre


Messages : 189

Date d'inscription : 03/10/2016

Feat : Annabeth Chase ✘ Percy Jackson & the Olympians (Eliza Taylor)

Crédits : me (edits+art) & viria + Cherryandsisters (arts) & Yasha & Mikael ♥♥♥ + Leo le + bo pour le + swag ♥♥♥♥♥

Double Compte : Iris & Sun

C. Avalon Poltergeist-G





Re: Cours d'occultisme pratique 0 [Groupe de Caelum]
22.12.16 5:42

mikael & basma & avalon & argus & demeter & yasha & anselm & graham & cesar (& Cole & Alice qui sont pas sur le header déso)
Elle avait perdu le fil de la conversation à partir des contestations et des élans de sarcasmes. Elle était trop facilement exaspérée le matin pour prêter attention à tout -l’idée d’Argus lui parut tout aussi bonne-, laissant tout juste un sourire étirer ses lèvres à la remarque d’Anselm et au renchérissement du Gryffondor. Elle laisse couler les dilemmes sur les groupes, pas d’humeur à se prendre la tête et regrettant de plus en plus sa décision de s’être levée de son lit. Puis les commentaires de César lui donnent envie de lâcher un on s’en branle de ta vie César qu’elle ne retient que par flemme d’ouvrir la bouche, mais laisse quand même échapper un « Hinhin.» exaspéré et ironique à sa dernière phrase. Oui bien sûr elle adorait Demeter.
Anselm se glisse à côté d’elle et elle laisse aller doucement son poid du corps vers lui, souriant lorsqu’il soupire. Les groupes commencent à se former avant même qu’Avalon n’ait son mot à dire et un frisson parcourt son dos à leur annonce. Elle ne serait ni avec Argus, ni avec Anselm -et celui-là avec César et Yasha risque d’être compliqué- et même si se mettre avec des gens avec qui elle n’avait pas l’habitude ne la gênait pas plus que ça, ça lui plaisait moyen. Elle allait affirmer son opinion pour les groupes de quatre mais la voix derrière elle la fait sursauter, et Avalon se retourne brusquement pour baisser les yeux sur Basma. La frayeur passée, elle lui adresse un petit signe de main -elle la connaissait surtout via son aînée Siham- et lève la tête en voyant une silhouette tracer vers le labyrinth.
Elle ne le connaissait que de nom -il était en 5e année dans sa maison, il lui semblait- mais le fixe les yeux écarquillés. « Put- COLE. COLE REVIENS BORDEL.» Elle fait un mouvement pour se lancer à sa poursuite mais la perspective que l’entrée du labyrinthe se ferme derrière elle ou qu’elle se perde toute seule la bloque sur place. La mâchoire serrée, elle fronce les sourcils, la mine inquiète, marmonnant « Il va s’faire buter.. » que sûrement seuls ceux autour d’elle avaient entendus. Distraite par l’arrivée d’Alice, elle lui adresse un signe de main en laissant le soin aux autres de lui expliquer le topo.
Effleurant le bras d’Anselm, elle lui glisse un « Vu qu’on est plus de neuf j’viens dans votre groupe ou vous allez vous étrangler dans dix minutes. J’te tiendrais compagnie. J’vais chercher Cole.» avec un clin avant de courir vers l’entrée du labyrinthe, assez rapide pour n’être distancée que de quelques mètres en arrivant: assez pour être sûre que sa voix porte et qu’il l’entende sans qu’elle n’entre vraiment entre les buissons. « Cooole, sérieux ramène-toi t’sais même pas c’qu’a dit le prof. Dans dix secondes tu seras mort à poil et ça s’ra la mort la plus nulle depuis deux décennies.» Elle espérait juste qu'il l'écoute parce qu'elle était plus âgée et 'expérimentée'; autrement elle allait se prendre un vent.




Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur

Neutre & Sigma


Messages : 142

Date d'inscription : 29/08/2016

Feat : Jean Kirschtein [S .N.K]

Crédits : KIKI PERFECTION

Double Compte : Winnifred et Cae

Oscar L'Ourson





Re: Cours d'occultisme pratique 0 [Groupe de Caelum]
07.01.17 19:47

5 heures du mat' j'ai des frissons
J’ai du mal à trouver le sommeil. Du mal à trouver quoi que ce soit d’utile à faire, là, dans le noir. Il y en a d’autres qui sont réveillés, aussi. Qui ne le serait pas quand quelqu’un venait de les tirer du lit d’un terrible sonorus. J’ai sursauté, ma paupière à tremblé une fois de trop pour comprendre, la nuque en sueur que j’avais rêvé encore, mais cette c’était un cauchemar bien trop saisissant. Ma main s’envole vers ma bouche et je me mords l’ongle et le doigt. Plus pour mordre que pour ronger, puisque je ne le fais jamais. La chaleur de mes couettes m’étouffent et je sais qu’il faut que je sorte de là. Quitte à tomber du lit et ne jamais me relever. Je sais qu’ils sont plusieurs et que je ne suis pas du tout concerné par ce ramdam, mais qu’est-ce que je pourrai faire d’autre ? Attendre devant sa chambre qu’il se réveille ? Et qu’est-ce que je lui dirai quand il me dira qu’il faut que je retourne dormir, que c’est trop dangereux, qu’il ne fallait pas qu’on me surprenne là? Je connaissais les phrases et les regards, je connaissais aussi la sensation qui vient poindre dans mon ventre et mon coeur, quelque chose d’insupportable qui me donne envie de pincer les lèvres, de baisser la tête, sans comprendre ou alors le problème c’est que je comprends trop et que je n’en ai pas envie. Je me mords plus fort le doigt, peut-être au sang, mais qu’importe puisque la sensation donne du réel à ce qu’il y a autour et ce que je suis. Je plie soigneusement mes couettes et je descends, mes affaires sous le bras. Il me restait pas assez de temps pour arriver à l’heure, mais ce n’était pas important.

---

Il y a des gens. De groupes distincts. Je me rapproche d’eux et j’arrive en même temps qu’un gyffondor qui s’élance sans même attendre. Sans même demander aux autres ce qu’il se passe. Je m’avance pour les saluer, une autre gryffondor s’approche – je ne connais que Basma qui ressemble beaucoup à Siham et les autres sont trop rouges ou verts pour que je puisse en connaître les noms – et demande qu’on lui explique la situation. Je suis sur le point de faire de même quand je vois une blonde familière courir à son tour vers l’entrée du labyrinthe. Il me semble l’avoir déjà aperçu, surveillé aussi quand je pensais qu’elle aimait un peu trop l’étude des moldus, mais avait été rassuré aussi. Peut-être que c’était elle qui avait raison et qu’il fallait pénétrer à l’intérieur du bâtiment. Qui comporte quatre entrées, de toute évidence. Je me lance à sa suite et m’arrête quand elle le fait. Je ne sais pas quoi dire. Je ne connais pas leur nom, enfin, maintenant si, puisqu’elle hurle son nom. Cela ne m’empêche pas de buter sur la consonne et de préférer fermer ma bouche sur l’instant, car je ne savais pas ce qu’il fallait faire pour ramener quelqu’un à la raison. Je m’installe à côté de la jeune fille pour demander :  « Quel est le but de l’exercice ? » Un peu trop pragmatique.  « On devrait revenir à l’entrée ensemble, dans tous les cas, s’il nous manque des informations. Ne fais pas l’idiot. » Finissais-je par dire à l’intention du téméraire.
Codage©Perpendiculaire
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur

Personnel


Messages : 100

Date d'inscription : 27/10/2016

Feat : Xanxus - KHR

Crédits : Othello t fab

Double Compte : Winnie//Oscar//Honey

Caelum D. Bones





Re: Cours d'occultisme pratique 0 [Groupe de Caelum]
08.01.17 16:14

Evil smile
J’atteins rapidement le cœur du labyrinthe, c’est un peu trop facile, forcément quand on connaît le chemin par coeur. Je m’installe tranquillement, parce que j’espère bien qu’ils mettront une plombe à me retrouver. Je me concentre et j’active les runes tracées soigneusement sur les murs. Celles pour la localisation, pour l’activation de certains pièges, il y en a d’autres encore qui servent à faire bouger certains murs… Bref. Cette saleté va me prendre une bonne partie de mon énergie. Cyrian a sans doute activé les siennes. Une fois qu’ils seront rentrés à l’intérieur de ces murs, ils activeront eux même tous mes pièges et il sera sans doute impossible pour eux d’en ressortir à moins d’une victoire ou d’un périculum.

Je ferme les yeux, je sens que certaines runes ont été activé. Cela fait presque cinq minutes que l’épreuve à commencé, mais j’espérais qu’ils réfléchissent un peu plus avant de s’y lancer. Peu importe, de toute façon, c’est leur vie qu’ils mettent plus ou moins en jeu. Pas la mienne. Je pointe ma baguette sur ma gorge. Sonorus.

Votre attention s’il vous plaît. Dites adieu aux trois braves gens qui se sont aventurés dans le labyrinthe avant la fin du temps qu’il vous était imparti. Moi je parierai que vous décrocherez tous un troll. Si vous voyez ce que je veux dire.


En espérant qu’ils ne se fassent pas tuer.

 «Essayez de ne pas le tuer, je dois le rendre au ministère après. »

Je me gratte la joue et j’ajoute finalement, après quelques secondes de non-réflexion intenses.

 « Ah. Et du coup vous partez déjà avec -25 points. Enfin. À vous douze, vous devriez arriver à le vaincre, non ? »

Je me sourdinam et sors de sous ma chaise – parce que oui, je me mets à l’aise – quelques patacitrouilles.  

HRP :

Bon voilà, le cours est vraiment lancé, sur les chapeaux de roues. Vous l'aurez compris, votre premier obstacle est un troll. Derrière lui vous finirez par voir que le chemin se divise en trois. Chaque des groupes empruntera un chemin différent (Celui du milieu, celui de droit ou celui de gauche vous me préviendrez). Je lancerai les autres topics où vous serez en groupe de quatre par la suite.

• Vous devez vous occuper du troll tous ensemble avant de pouvoir passer.
• Vous n'êtes pas non plus obligé de le vaincre, souvenez vous des caractéristiques du troll.
• Vous pouvez le vaincre aussi.
• Pour cela il suffit de roll les dés d'entraînements, je vous laisse les explications en dessous, celles qui figuraient sur le premier post.
• Pour arriver à vaincre le troll il vous suffit d'accumuler cinquante points. (Si c'est trop je baisserai le total, mais vous êtes quand même bcp.)
• Vos personnages peuvent être blessés au cours de cet affrontement, faites attention. Mais dans tous les cas ce sera logique et je vous demanderai avant bien sûr. (Je veux rien vous imposer, juste que vous vous amusez inrp c'est tout ;;)
• Essayez de pas mourir en faisant du 1v1 contre le troll c'est triste de mourir et Cae risquerait de se faire virer. (Mais bon si c'est trop compliqué Cae interviendra et vous traitera tous de bombabouse /meurt/ pcq c'est dans son caractère ofc)
• Le troll se rue sur Oscar, Avalon et Cole.



Vous utiliserez les dés entraînements à chaque fois que vous lancez un sort informulé (vous pouvez lancer au maximum 3 sorts par intervention). Vous gagnerez donc ou perdrez des points en fonction des vos résultats. On va dire que pour l’instant, pour arriver à attraper le Professeur Bones, il vous faudra obtenir au total 450 points. (Ben oui, c’est le premier cours, c’est pas censé être facile).

Votre groupe obtiendra un :
Troll s’il n’arrive pas à dépasser les 50 points au total.
Désolant s’il n’arrive pas à dépasser les 75 points au total
Piètre s’il n’arrive pas à dépasser les 100 points au total
Acceptable s’il arrive à dépasser les 125 points au total
Effort exceptionnel s’il arrive à 225 points au total
Optimal s’il dépasse les 400 points.
Respect s’il obtient / dépasse les 450 points. ( Et votre groupe obtiendra le respect de Caelum ahaha)

Il va s’en dire que si votre groupe fait piètre ou troll il aura un devoir supplémentaire. Pour ceux qui s’inquiètent du caractère imprévisible des dés, sachez qu’il y aura plusieurs obstacles à surmonter et que obtenir au moins 100 points si tout le monde y met du sien, ce n’est pas si compliqué hinhinhin. À la fin, selon vos actions on pourra vous attribuer des points supplémentaires. Si vous avez des questions mp nous, surtout !

Bon courage à vous, si vous avez des questions n'hésitez pas à me mp.  

Codage©Perpendiculaire
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur

Neutre


Messages : 23

Date d'inscription : 16/12/2016

Cole K. Hautomn





Re: Cours d'occultisme pratique 0 [Groupe de Caelum]
08.01.17 17:15

Fonce et réfléchi point. Exprime ton opinion à travers un journal intime qu’on retrouvera après ta mort au sein de ce dédale de pièges et de bêtises ambulantes. Cela te collait la gerbe et tu n’entendais même pas les gloussements d’une voix presque familière. Finalement tu te stoppes. Pourquoi ? Pour cracher une légère flasque verdâtre provenant du plus profond de tes poumons goudronnés par la nicotine et la maladie pestilentielle. Tourne toi et observe cette princesse à la crinière absconse, voire presque flamboyante que ça te faisait plisser tes yeux au vu de la barre au front que tu te tapais. Alors tu la regardes. Tu ne dis rien. Au moins, tu as stoppé ta longue marche à travers ce chemin encore brumeux. Réussite ? Peut-être. Ascension du bonheur ? À l’arrêt.

Jamais deux sans trois, parait-il. Il fallait bien entendu qu’un troisième luron se joigne à une conversation à sens unique dans la mesure où ton cerveau était bloqué sur OFF et cela depuis le commencement de la journée. Alors tu hausses un sourcil en toisant presque l’individu. Un bleuâtre. Soit, cela ne te gênait pas hormis peut-être son discours. Faire l’idiot. Objectivement, tu n’avais pas tord. Et alors que tu allais répliquer, bouche ouverte, gorge sèche, une puissante voix perce tes tympans et augmente ton mal de crâne d’un cran au dessus. Gné. À croire que les forces plus ou moins cosmiques s’allaient contre toi pour te faire de plus en plus chier.

Cool, on a le droit à une petite dédicace. Siffles-tu entre tes dents en regardant tes deux compères.

Toutefois, la perte de points que tu avais provoqué te fit rapidement tiqué sur le fait que tu partais d’un étage en dessous des autres pour te faire accepter socialement. Ta bêtise et ta non patience amenait à quelques répercussions. Que cela ne tienne, tu levais les yeux vers les cieux ombrageux tandis que le sol commençait à gronder sous vos pieds. Heureusement que tu faisais deux mètres, ça aidait à percevoir les dangers un poil plus tôt.

Machin et machine, sortez vos baguettes. Y’a le frère à Parfait qui débarque.

Objectivement, tu étais un élève plutôt dans la norme concernant les sorts offensifs. Pas excellent mais pas mauvais. Dans la masse. Tu te détaches du petit groupe d’avant poste, attrapant une roche légère au passage. Puisque tu n’étais pas à une connerie déjà faite, autant que tu continues sur le chemin. Avec un peu de chance, tu pourras sortir un peu plus tôt du labyrinthe pour coup et blessure. Tu te décales vers une droite franche, à l’opposé du bleuâtre et de la lionne, t’avançant en balançant le rocher vers lui. Tu gueules.

Eh tête de cul, viens voir Papa, allez ! 

Tu te tournes vers les petits.

Bon, c’est pas un spectacle non plus, dégagez ou battez vous. 

Faire l’appât.
Félicitation.

Actions Rp : a écrit:
▬ Cole se décale à l'opposée d'Avalon et d'Oscar.
▬ Cole envoie une pierre pour attirer le troll uniquement vers lui.
Revenir en haut Aller en bas


Contenu sponsorisé







Re: Cours d'occultisme pratique 0 [Groupe de Caelum]

Revenir en haut Aller en bas
 Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Firewhisky :: Poudlard :: Extérieur :: Le parc-
Sauter vers: