Partagez
 

 You're gonna pay for that ! || PV Kenji

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage


Invité


Anonymous





You're gonna pay for that ! || PV Kenji
30.03.16 23:58

You're gonna pay for that
Poudlard| Catacombes | Dortoir des Poufsouffles

     

   
Alors que la nuit était tombé sur le château et que les plus sages se préparaient à aller au lit, un grand fracas se fit entendre dans la salle commune des Poufsouffles. Un ouragan ? Les Téméraires ? Un dragon échappé ? Un troll dans les couloirs ? Que nenni. Ce qui secoua tous les jaunes blaireaux, ce fut toi et uniquement toi. Tout avait bien commencé pourtant. Tu t'étais changé, enfilant donc un short trop grand et un T-shirt plus grand encore, une paire de chaussettes jurant avec le reste de ta tenue et les cheveux dans tous les sens -tu avais encore plus l'air d'un enfant dans cette tenue, d'ailleurs- et tu t'étais lavé et préparé pour le lendemain. Tu avais dit bonne nuit à Panda, tranquillement installé sur la table de nuit, lové dans un vieux tissu et tu t'étais faufilé sous la couette quand soudain, tu te rendis compte... Qu'il n'était pas là. Et là, ça n'allait vraiment pas le faire. Tu avais d'abord chercher partout autour de ton lit, puis des lits voisins. Et là, ce fut le drame. Tu déambulas dans la salle commune de ta maison, sous les regards amusés et amicaux de tes camarades. Puis, enfin, la révélation. Ca ne pouvait-être que lui, évidemment. Tout ça parce que tu t'étais endormi sur ses genoux sur le canapé, que tu l'avais dérangé alors qu'il regardait un film, que tu avais piqué deux trois trucs dans son assiette et d'autres bricoles du genre. Tu le savais diabolique, mais à ce point...

Tu te précipitas vers sa chambre, son lit et une fois devant, tu ne pris même pas la peine de regarder s'il était dedans ou non que tu sautas dessus, directement. La lumière était encore allumé, il ne devait pas encore dormir, forcément. Tu ne pris même pas le temps de regarder si tu étais tombé sur lui ou non que tu soulevas la couette comme tu le pouvais. "KENJI ! Sérieux, t'abuses ! Il est où ?" Mais que t'avait-il donc dérobé, Isa ? Qu'est-ce qui pouvait être si précieux pour que tu te sois déjà relevé et que tu commences à ouvrir toutes les armoires et autres tiroirs ? Ta peluche. Celle avec laquelle tu dors en permanence, la géante qui pourrait presque faire ta taille et qui prends plus de place que toi sur ton lit. Une peluche d'au moins un mètre vingt ou trente. Mais tu ne l'as jamais mesuré donc tu ne sais pas vraiment. Tu sais juste que tu ne peux pas dormir sans. Et tu sais aussi, même si tu t'en fiches, que là, tu perturbes beaucoup de monde.
   

   
 
© ANARCISS sur epicode
   
Revenir en haut Aller en bas


Invité


Anonymous





Re: You're gonna pay for that ! || PV Kenji
01.04.16 22:19

You're gonna pay for that !

ft. ISAIAH D. ABBERLINE

I have learned that pleasing everyone is impossible,
but pissing everyone off is easy and fun as hell.

Kenji s'était déjà mis en pyjamas, un jogging rayé noir et blanc avec un t-shirt manche longue du même style qui ressemblait sérieusement à une tenue de prison. Il s'était lavé tranquillement, avait essayé de faire ses devoirs, tranquillement, n'avait pas réussis et avait laissé tomber, comme d'habitude et tranquillement, était allé dans son lit, tout aussi tranquillement et il avait enlevé ses lentilles, les cachant dans sa table de chevet encore une fois tranquillement. Il remonta ensuite l'épaisse couverture jusqu'à disparaitre dessous. Sous la couette, Kenji grignotait des sucreries, des sucreries simplistes moldus, il n'avait pas envie de croquer dans une dragée surprise à la poubelle encore une fois et il ne lui restait que ça. Des sucettes, des ours en gelée, des mini-bouteilles acides ou des bonbons à sucer, il en avait étalé partout. Pourquoi avait-il relevé sa couverture sur lui en même temps ? Parce qu'il voulait être dans le noir et tranquille. Pourquoi ne pas avoir éteint la lumière tout simplement ? Parce que la flemme, en plus il devrait se relever plus tard pour jeter tous ses papiers vides. Maintenant, il pourrait dormir aussi, mais il n'était pas fatigué, le sucre n'aidait pas, mais de toute façon, qu'il dorme ou pas cette nuit ne le dérangeait aucunement. De plus, il attendait quelque chose, des cris, des hurlements, venant d'une certaine personne... Et au moment où il mit une énième sucette dans sa bouche, il sentit un poids brusquement lui sauter dessus, le choc lui fit mordre le bonbon et on tira la couette de son visage, l'éblouissant quelques secondes.

« KENJI ! Sérieux, t'abuses ! Il est où ? »

Isaiah. La dite personne qu'il attendait. Kenji essaya de se redresser en vain à cause de l'autre et lui tira la langue de la manière la plus sarcastique et gamine que possible.

« Meh, je ne vois pas du tout de quoi tu parles Isa. »

C'était faux. Bien sûr qu'il savait. Vous savez le temps fou que ça a pris pour cacher ce truc d'un FOUTU mètre ?! C'était lourd, ça ne rentré pas sous un lit, le placard était rempli et le mettre en dehors du dortoir était bien trop risqué. Kenji s'était spécialement entrainé sur des pierres et diverse ordures pour ce coup-là. Entrainé a quoi ? À un sortilège de réduction bien sûr ! Il était mauvais à tout ce qui est magie, mais ça valait le coup de se décarcasser une heure par jour pendant une semaine pour réussir ça ! Un bon plan se prépare avec soin après tout.

« Bouge, tu m'engourdis les jambes ! »

Et il essaya de pousser le blond hors de son lit pour se dégager. Tch, si Michel avait été là, il l'aurait aidé! ...En fait non, il se serait assis sur sa tête et aurait fait pire que mieux... De toute façon, il était sortit chasser se soir. Hmf.
Revenir en haut Aller en bas


Invité


Anonymous





Re: You're gonna pay for that ! || PV Kenji
04.04.16 22:52

You're gonna pay for that
Poudlard| Catacombes | Dortoir des Poufsouffles

     

   
Tu n'avais qu'une envie, c'était de lui arracher cette langue qu'il tirait dans le seul but de te narguer. C'était confirmé, il l'avait. Enfin, tu le savais déjà mais en avoir une confirmation était toujours mieux. Maintenant, tu devais le retrouver, quoiqu'il en coûte. Ce pauvre Alfred, il devait se sentir bien seul. Réfléchis, réfléchis... Une peluche aussi grande que celle-ci ne pouvait qu'être dans un endroit grand, lui aussi. Kenji te sortit de tes pensées en remuant les jambes pour te faire tomber, tu pris donc un malin plaisir à lui rouler dessus pour finalement te lever et continuer ton investigation. Voyons... Sous le lit ? Visiblement, non. Dans une armoire ? Toujours pas. Dans un coffre géant ? Aucun coffre assez grand en vue... Mais ou avait bien pu passer Alfred ? Tu "tais partagé en cet instant, Isaiah. Partagé entre la colère, la bouderie, la rancœur, la gêne -car après tout, tu l'avais bien cherché cette situation- et la tristesse. Car Alfred n'était plus là, tu te sentais étrangement mal. Pourtant, ça n'était qu'une peluche. Oui mais. Ta peluche. Pas n'importe laquelle."Mais où t'as bien pu mettre Alfred ?" Personne ne savait que cet énorme chose de coton avait un nom, encore moins un nom aussi pourri, mais là, tu n'y pensais même plus. Tu devais fouiller partout, absolument partout, pour être bien sûr que tu n'avais pas raté un lieu spécifique. Et là, enfin, la révélation.

"Tu l'aurais quand même pas... Nan, pas possible, pas toi. J'me fais des idées." Oui, Kenji n'était pas capable d'un tel tour de passe passe. Penser qu'il avait pu lancer un sort de réduction, quelle idée vraiment. Tu avais même fait une légère moue en réfutant mentalement cette hypothèse. Et tant pis pour la discrétion. Tu étais en train de mettre la chambre sens dessus dessous mais toujours rien. Alors vint le moment d'abattement. Tu ne savais plus quoi faire, tu avais juste envie de te rouler en boule et d'attendre patiemment que le monde continue sans toi. Car sans Alfred, ta vie ne valait plus rien. Tu vint te mettre dans le lit de Kenji, à ses côtés, avant de le serrer dans tes petits bras avec toute la force que tu possédais encore après cette fouille intensive. "Alfred... J'vais devoir te remplacer par un autre mais... J'arriverais jamais à dormir comme ça, il est pas aussi doux que toi..." Tu étais tactile Isa, terriblement tactile. Aussi, quand quelque chose n'allait pas, tu avais besoin de te coller à quelqu'un, même si ce quelqu'un avait osé être fourbe avec toi. C'est pourquoi Kenji allait devoir s'y coller et qu'il te servirait de substitut pour un instant, le temps que ton petit coup de blues soit passé. Et tant pis pour lui, après tout.
   

   
 
© ANARCISS sur epicode
   
Revenir en haut Aller en bas


Invité


Anonymous





Re: You're gonna pay for that ! || PV Kenji
10.04.16 2:32

You're gonna pay for that !

ft. ISAIAH D. ABBERLINE

I have learned that pleasing everyone is impossible,
but pissing everyone off is easy and fun as hell.

Kenji regarda avec amusement le garçon cherchait un peu partout dans la chambre ce cher ... Alfred. C'était vraiment un nom pourri, mais son chat s'appeler Michel alors pour une fois, il ne fit pas de remarques désagréables à son camarade et se contenta de ricaner, ne bougeant pas de son lit. Oh oui, cherche, cherche bien... Ce n'est pas comme s'il y avait beaucoup d'endroits si on ne pense pas que la dite peluche puisse avoir été miniaturisé hehehe... Même les émotions sur le visage d'Isa' étaient une distraction, bien qu'il fallût admettre que le voir (enfin, voir... c'était un peu flou mais bon...) aussi affecté aurait presque donné des remords au brun qui se disait que peut être il était aller un peu trop loin... Mais il chassa vite ses pensées quand l'aventurier sans trésors sembla tilter la supercherie... et abandonner l'idée aussi tôt. Kenji se vexa un peu à ça, on le prenait vraiment pour un incapable ! Bon, c'est vrai qu'il était une daube en magie, mais bon, il aurait pu au moins y penser un peu plus longtemps avant de catégoriser ça dans la section impossible ! Le redoublant fit la moue comme un enfant et décida que, puisse que c'est comme ça, tu peux la chercher encore longtemps ta foutue peluche !
...Bon, il devrait quand même ranger le dortoir après, parce que là, si quelqu'un lui demandait ce qui s'était passé ici, répondre qu'un Ouragan avait tout ravagé serait plausible vu le bordel que le blond foutait partout. Boaf, de toute façon, c'est toujours le bordel. C'était seulement chiant quand il faisait encore sombre et que Kenji se levait plus tôt que les autres, si c'était aussi chaotique, nul doute qu'il se casserait la figure en beauté !
Et puis, l'autre s'arrêta, clairement touché par le fait qu'il ne trouvait pas son précieux Alfred. Le criminel arqua un sourcil à cela, il n'aurait pas pensé que ça serait aussi grave. Et Isaiah s'approcha de lui, se mit sur son lit, pendant que Kenji l'observait en confusion totale et il fut comme gelé sur place quand il sentit l'autre l'étreindre en remplacement pour la peluche perdue. Deux mots : CONTACT PHYSIQUE. Aaah, le brun aurait pu se sentir offenser d'être comparé et trouvait que c'était malpoli de dire qu'il n'était pas aussi doux, mais franchement, il n'y pensait, mais alors pas du tout a ce moment-là.
Grosse différence entre les deux, l'un est tactile, l'autre redoute ce genre de contact. Panique. Il rougit, fort, tellement que si la lumière avait été éteinte, on aurait pu le voir tel un phare écarlate. Il ne bougea pas un court moment, le temps de se reboot parce que là, il avait clairement buggé. Error 404 Kenji not found. Et quand tout fut en place dans sa tête, il hurla et se débâta si soudainement qu'il en tomba du lit.

« P-plus jamais ç..ça ! »

Il le pointait d'un doigt accusateur en le regardant avec des yeux ronds et nerveux, il ne voyait même pas bien la face de l'autre, mais il s'en foutait.

« J'te rendrais t-ton foutu Alfred, m-mais plus j..jamais ça ! »

En parlant comme ça, il avait presque l'impression d'être le Joker qui avait kidnappé le majordome de Bruce Wayne, mais hey, si Isaiah était Batman, c'est avec des battements de cils qu'il ferait plier les ennemis, pas avec des boomerangs. Erf, blague à part, il se leva, grimaçant parce qu'il s'était un peu fait mal au cul en tombant comme ça, mais ce n'est pas important et il plongea la main dans un petit espace entre le mur et le matelas, attrapant la peluche qui ne faisait qu'une trentaine de centimètres de haut désormais. Il bouda et la rendit à son propriétaire. En la tendant vers l'autre, il se rendit compte d'une chose...

« ...J'espère que tu sais comment lui rendre sa taille... Parce que pas moi... »

Malaise.




hrp:
 
Revenir en haut Aller en bas


Contenu sponsorisé







Re: You're gonna pay for that ! || PV Kenji

Revenir en haut Aller en bas
 Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Firewhisky :: Beginning :: Le ministère :: La Corbeille :: Corbeille Rps-
Sauter vers: