Revenir en haut




Bienvenue sur Firewhisky les sorciers ! On espère que vous allez bien, et que vous êtes près à swinguer au rythme des trompettes ! À Londres Magique, nous sommes en Mars 2017 ! Les oiseaux recommencent à chanter et les mimosas sont en fleur, bon courage pour les allergies. Il est 12 heures, l'heure des news !

15.03.17 — Après un an d'aventure extraordinaire à vos côtés, Firewhisky ferme définitivement ses portes. Retrouvez plus de détails ici, et écrivez la fin de votre personnage par là !
26.02.17 — La MaJ #6 est finiiie ! Retrouvez tous les détails de ce qu'il s'y est passé par ici ;)
02.01.17 — La MaJ #5 a été effectuée ! Retrouvez tous les détails de cette dernière par ici !
19.09.16 — Le journal de FW reprend ! Participez-y en écrivant un article. Plus de détails ici.
04.09.16 — Une MàJ a été effecutée ! Retrouvez tous les détails ici
18.08.16 — le forum sera inaccessible du 02/09/2016 au 04/09/2016 pour une nouvelle mise à jour. On sait, on en fait beaucoup, mais il faut encore se préparer à de gros changements....













A gentleman is just a patient wolf - Echo (terminé - 100%)

Partagez | 
 

 A gentleman is just a patient wolf - Echo (terminé - 100%)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Voir le profil de l'utilisateur



Messages : 3

Date d'inscription : 26/02/2017

Feat : Professor Layton / IRL : Taron Egerton

Crédits : Cassidy et Moi

Double Compte : Naïr Aquae

avatar





A gentleman is just a patient wolf - Echo (terminé - 100%)
26.02.17 22:16

Echo Holmes

FEAT Professor Layton


JE SUIS Echo Holmes J'AI 32 ans JE SUIS britannique ET MES PARENTS SONT sorciers JE SUIS professeur J'ENSEIGNE la défense contre les forces du mal (DCFM) DEPUIS cette année (je remplace le professeur Fitzgerald)  MA MAISON ÉTAIT griffondor J'AIMERAIS RAJOUTER QUE je travaille également au ministère de la magie au département de contrôle et de régulation des créatures magiques

❝ There is nothing noble in being superior to your fellow man; true nobility is being superior to your former self ❞

MON ÉPOUVANTARD est de me voir retourner en enfance, impuissant face à mon père menaçant
L'ODEUR DE L'AMORTENCIA est celle d'un thé vert au citron avec un parfum de rose qui par moment nous échappe en laissant place à une odeur de fourrure animal
MA BAGUETTE EST FAITE DE de bois de noisetier et de crin de sombral, elle mesure 28cm
MON PATRONUS est un tigre à dent de sabre
JE SUIS DOTÉ d'un flegme (presque) à tout épreuve
ET J'AI les cheveux courts et châtains, les yeux bleus foncés envoûtants
MA MEILLEURE AMIE EST une femelle chouette effraie nommée Dawn
MON SORT FAVORI EST expecto patronum




Caractère.

Echo est un gentleman, en tout cas, il aime se qualifier en tant que telle. Cependant, il en trouve que certains codes de conduite ne sont parfois pas cohérent avec sa vision des choses alors, il se plaît à les adapter. Certes, il est toujours très propre sur lui, bien apprêté, si vous le croisez sans chemise, c’est qu’il va mal, venez lui en aide ! Il respecte également, beaucoup les femmes, leur délicatesse, leur sensibilité et leur complexité. Cependant, il n’est pas ce genre de gentleman à se donner des grands airs en parlant constamment d’un langage soutenue et sur-complexe. En effet, pour lui, un gentleman se doit de ne surtout pas rabaisser les gens avec qui il discute, ce qui peut parfois être le cas lorsque les personnes ne comprennent pas certains mots utilisés. Pour lui, le vrai trait d’un gentleman devrait être de s’adapter à ses interlocuteurs, afin de leur faciliter la tâche et de les mettre à l’aise. Ainsi, il ne s’exprimera pas de la même manière à une séduisante jeune femme qu’avec ses élèves. Toutefois, il ne se montrera jamais vulgaire (sauf s’il est vraiment en colère et dans ce cas il faut fuir !) ni, ne sous-estimera son allocutaire. De toute manière, à quoi bon la vulgarité ? Le sarcasme et l’ironie sont tellement plus efficaces, c’est d’ailleurs pour cela, qu’il en a fait ses armes principales.

Comme tout bon gentleman, il maitrise parfaitement l’art de séduire les femmes, de leur faire la cour avec le plus grand des respects. On pourrait alors penser qu’il les connait par cœur mais, en réalité, il n’en est rien. En effet, il ne connait réellement qu’une seule partie de l’iceberg, le reste lui est complètement inconnu… Passer le stade des premiers rendez-vous, des premières nuits, il ne sait plus rien, il se perd, fuit… Ainsi, ces conquêtes sont souvent l’affaire d’une ou quelques nuits ou quelques jours mais guère plus. Il s’extirpe de ces relations avant que cela ne devient trop compliqué, avant que ses conquêtes ne remarque toutes ses petites imperfections, ses fêlures et surtout le fait qu’il ne sait pas vivre avec quelqu’un. Il ne comprend pas les femmes à long terme, ne sait pas comment procéder. Cela est lié à l’absence de sa mère, il n’a jamais connu la présence d’une femme dans sa vie intime et quotidienne. Personne ne pourrait deviner de prime abord, cette étonnante fragilité et cette inconfiance, si éloigné de son comportement en société. C’est pourquoi, il est souvent considéré comme un coureur de jupon, un homme qui ne respecte pas vraiment les femmes en réalité, ce qui est totalement faux !

Echo a hérité du célèbre flegme britannique et même, d’une version très "intense" paradoxalement. En effet, qu’on le provoque, qu’on l’attriste, qu’on l’effraie ou qu’on l’insulte il reste impassible, calme et saura toujours vous répondre avec classe en vous remettant à votre place en utilisant des répliques cinglantes, qu’ils lui sont propres. Ce trait de caractère se trouve très utile dans son travail, tant avec ses élèves qu’avec les créatures qu’il doit gérer lors de ses missions. Ainsi, ils ne peuvent pas déceler la moindre de ses failles, qu'ils auraient voulu exploiter afin de s’engouffrer à l’intérieur et de le déstabiliser voir de l’attaquer ou de le mordre (élèves compris). De par son enfance, il s’est promis que plus personne n’utilisera ses émotions, ses fragilités contre lui à nouveau. Il s’est forgé une carapace dont il est maintenant prisonnier. Cependant, la seule chose qu’il s’autorise c’est de sourire et parfois de rire. En même temps, sans sourire il est impossible de séduire…

Il aime énormément son métier de professeur. Ce qui est amusant, c’est qu’il considère ses élèves de la même manière que les créatures qu’ils gèrent au ministère de la magie. Cela peut paraître quelque peu cruel et rabaissant mais en réalité il n’en est rien. Il ne méprise pas ses élèves en les comparant à des animaux, c’est juste qu’il a observé qu’ils fonctionnaient exactement de la même manière et qu’il devait se comporter de la même façon avec eux. Ainsi, dans les deux cas il doit imposer son statut de dominant sinon ces derniers cherchent forcément à le dominer. De plus, il faut prendre un temps important pour les observer, pour les comprendre pour pouvoir ensuite, interagir correctement avec eux afin d’obtenir des résultats concluant par la suite. Enfin, qu’ils soient à fourrure, à plume ou à uniforme, dans tous les cas, je vous déconseille d’essayer de leur faire du mal… sauf si vous savez vous défendre plus que correctement. C’est le seul et unique moment où l’on peut le voir perdre son sang-froid. Son flegme que l’on pourrait croire implacable s’éloigne alors en effectuant un discret mais assuré pas en arrière, tout en laissant place à la colère qui peut, pour cette rare fois, agir librement ! A l’inverse, il vaut mieux pour ses élèves qu’ils ne se montrent pas irrespectueux avec lui ou cela pourrait mal se terminer pour eux… Ils se laissent souvent avoir par son côté flegmatique et calme et tente alors de le provoquer, persuadé qu’il ne leur arrivera rien… Sur ce point il se trompe lourdement… On tiendra pour preuve les différents élèves retrouvés tantôt accrochés en pyjama au bout d’une statue, tantôt dans un tas de fumier d’hippogriffe ou encore plus classiquement, à devoir nettoyer la volière en heure de colle.



Histoire.


-----Chapitre 1 : Une enfance endolorie-----

Les cris, les larmes, la douleur… Cette terrible triade ne quitta pas Echo avant ses 11ans… Son père, n’était pas vraiment le genre « papa poule » mais plutôt, l’antagoniste. Tous les jours étaient les mêmes, identiquement remplies de souffrances qui ne laissaient pas de traces et surtout, toujours, ce même rôle à jouer. Le rôle d’un jeune garçon satisfait de la vie qu’on lui offrait, un garçon qui n’avait pas de mère mais un père hors-pair, soit, un joli rôle de composition. A chaque visite, son père enfilait le même masque, tentant de cacher au mieux le monstre qu’il était. Tout le monde tombait dans le piège, tout le monde se laissait prendre à admirer le spectacle et personne n’allait jamais chercher à voir plus loin que la scène. Pourtant, ce n’était pas bien compliqué mais même son oncle se laissait avoir pas ce show ridicule ! Mais qu’importe, il ne pouvait pas lui en vouloir, il ne pouvait jamais lui en vouloir, il était son rayon de soleil ! Ce dernier, perçait les nuages sombres de sa vie quotidienne, une fois l’an, au jour de son anniversaire. Echo attendait ce jour avec patience toute l’année, il recevait ce jour-là de la vraie tendresse, et de l’amour qu’il aurait aimé pouvoir conserver dans un bocal pour pouvoir le réutiliser tout le reste de l’année, pour vivre, ou plutôt survivre, plus facilement. Si c’était son jour préféré, c’était bien tout le contraire pour son père... Non pas qu’il n’appréciait pas son « ancien » beau-frère, même si le voir couvrir son fils d’amour le dégoutait quelque peu, la raison était un peu plus complexe. En effet, à cette date précise l’oncle et le père d’Echo perdirent réciproquement une sœur et une épouse et reçurent un neveu et un fils. Malgré ce lien, ils ne réagirent pas du tout de la manière à ce drame et surtout vis-à-vis d’Echo. Pour l’un il était devenu l’élément le plus important, ce pourquoi sa sœur avait perdu la vie alors que pour l’autre il était simplement celui qui l’avait tué et celui qu’il punirait quotidiennement à coup d’ « endoloris » pour cela.

Le jour de ses 11 ans comme tous les ans, Echo reçu la visite de son Oncle qui ne pouvait pas être là plus souvent à cause de son travail, pour le grand malheur de son unique neveu. Mais, ce jour-là ne se passa pas comme les autres années, tout bascula… L’oncle d’Echo avait cette fois-ci, réussi à voir plus loin que la scène, à accéder aux noirs coulisses et aux sombres évènements qui s’y déroulaient. Un minuscule geste de défense parasite d’Echo lors d’un sort de son père avait surpris et intriguer l’oncle qui avait décidé de coller son oreille à la porte de la cuisine, où le père avait demandé la présence de son fils. Des menaces, proférés distinctement était alors parvenu aux oreilles du jeune curieux qui avait peine à croire ce qu’il venait d’entendre. Tout une partie de son monde s’écroula en un instant… Comment n’avait-il pu rien voir ? rien entendre ? louper tant de signes qui avaient dû être là, juste sous ses yeux, toutes ces années ? Cependant, il ne réfléchit guère plus longtemps avant d’ouvrir la porte et de menacer l’abominable bête à qui on venait finalement, de briser le masque. Tout était flou à ce moment pour Echo, il n’avait pas le temps de comprendre ce qu’il se passait. Les deux hommes étaient fous de rage. Son oncle avait même les larmes aux yeux face à la peine qu’avait engendré sa découverte.

« Mais comment oses-tu ! Comment peux-tu faire ça à ce qui comptait sûrement le plus à ses yeux, ce pour quoi elle s’est sacrifiée ! Tu devrais le chérir mais non, toi tu le détruis, je n’y crois pas s’est impensable !»
, criait-il, complètement déboussolé.

Elle ne s’est pas sacrifié pour lui, il l’a tué ! Il ne la représentera jamais ! Il n’est qu’un souvenir de sa mort et est par conséquent, quelque-chose que je ne supporte pas voir tous les jours de ma vie !, lui répondit le monstre avant de désarmer son interlocuteur et de le plaquer contre le mur, un mètre au-dessus du sort, à l'aide d'un informulé.

« Tu es pitoyables ! Ton intervention ne changera rien ! D’ici quelques secondes tu auras déjà tout oublié ! Tu me fais pitier ! Vous ne méritez pas le fait qu'elle est fait partie de votre famille à tous les deux !» continua-t-il, le sourire aux lèvres, satisfait de lui-même et soulagé d’avoir repris le contrôle de la situation.

Echo pendant ce temps était dans un tourbillon émotionnel. Il était perdu mais, avait bien compris que son oncle aurait pu lui changer sa vie, lui permettre de ne plus souffrir, de ne plus survivre tous les jours… Il sentait malheureusement, tout cet espoir lui glisser entre les doigts. Il entendit dans le lointain, un sifflement qui le tira de ses pensées. Il serra alors le poing, l’espoir il ne le laisserait pas partir comme ça ! Il se saisit alors de la bouilloire qui sifflait depuis quelques secondes et en jeta le contenu dans le cou de son père qui hurla à la mort. Il avait rendu la bête ivre de colère, elle en avait maintenant après lui. L’espoir venait de se faire dévorer par la peur. Les mots « sectumsempra » venaient d’être vociférer dans la pièce. Echo ferma les yeux couvrit son visage à l’aide de ses bras par réflexe. Il ne savait ce que ce sortilège signifiait mais, il avait pertinemment deviné que ce serait sûrement pire encore, que d’habitude…

Quelques secondes venaient de s’écouler et rien ne s’était passé… Echo ouvrit alors timidement les yeux. Devant lui se trouvait une sorte de spectre bleu brillant, aux contours flous qui avait à peu près, la forme d’une sorte de tigre. Cette étrange apparition venait de tourner la tête et semblait regarder en direction d’Echo qui était complètement perdu.

« Comment… est-ce possible... ? Nan… »
marmonnait son père, totalement choqué d'avoir vu sortir de son fils le patronus de sa défunte femme.

Soudain, un « stupefix » avait couvert ses balbutiements qui s'étaient stoppés net. Derrière le terrible monstre, maintenant immobile, se tenait le sauveur d’Echo, celui qui avait enfin, mi fin à tous ces actes, à toutes ces scènes interminables… Celui qui, maintenant, le serrait entre ses bras, le rassurait et lui répétait que tout était terminé.


-----Chapitre 2 : Jeunesse et Âge adulte-----

Le jour de ces onze ans marqua un tournant dans la vie d’Echo, une sorte de résurrection, de nouvelle vie. Il vivait maintenant avec son oncle, qui avait obtenu sa garde, tandis que son père logeait maintenant dans une cellule d’Azkaban après avoir été arrêté pour utilisation de sortilège impardonnable, utilisation abusive de la magie et maltraitance. La vie du jeune garçon était maintenant, celle qu’il avait toujours rêvée, emplie d’amour et de tendresse. Cependant, la peur et les traumatismes n’étaient jamais bien loin… Il ne dormait pas très bien et enchaînait souvent cauchemars et crise de panique... Il avait également dû changer d’école, il avait quitté la campagne anglaise pour le faste de Londres, où travaillait son oncle. Cela ne l’avait pas beaucoup dérangé, car il n’avait pas beaucoup d’ami dans son ancienne école, principalement à cause du fait qu’il ne pouvait pas vraiment sortir de chez lui pour s’en faire… Mais tout cela était maintenant révolu ! Il s’était fait de nouveaux amis, malgré sa timidité, et les voyait quotidiennement, pour son plus grand bonheur.

Le seul point noir de sa nouvelle vie était le fait que son oncle travaillait beaucoup, voir même énormément. Echo restait très souvent, très tard à la garderie ou chez sa baby-sitter car il ne pouvait pas se libérer avant. Parfois même, cela durait plusieurs jours, lorsqu’il partait en mission, ce qui attristait quelque peu Echo même si ce dernier, savait au final, se satisfaire de peu. Lorsque les vacances arrivaient, Echo suivait son nouveau tuteur au travail et ça, il adorait ! Son oncle travaillait pour le ministère de la magie au département de contrôle et de régulation des créatures magiques. Echo ne comprenait pas trop en quoi consistait son travail mais il avait retenu qu’il combattait les « méchantes créatures », en gros ! Il adorait courir dans les couloirs de ce lieu magique et gigantesque et en explorer tous les recoins, même s’il se faisait souvent rappeler à l’ordre par son oncle qui lui demandait de rester avec lui et d’arrêter de vagabonder. Il se souvient encore de ces journées passées à observer les animaux capturés dans le bestiaire ou bien encore, à colorier d’anciens dossier dans le secrétariat (enfin, ce qu’il croyait être de vieux dossier). Il commençait à connaître beaucoup de personne à force de ces visites et réciproquement tout le monde commençait à le connaître, en même temps, des enfants au ministère il n’y en avait pas des tonnes !

Lorsqu’il eut 15 ans, Echo rentra à Poudlard. Son oncle lui en avait tellement parlé ! C’était l’école de sa mère et également et de son père aussi, accessoirement. Il aimait d’ailleurs beaucoup, quand son oncle parlait de sa mère, lui racontait ses histoires, qu’il n’avait d’ailleurs, jamais entendu avec son père. Il découvrit en Poudlard, un lieu encore plus merveilleux que le ministère ! Il adorait cette école ! Ces cours préférés restaient sans conteste « Défense contre les forces du mal » et « Soins aux créatures magiques ». Son but étant de faire plus tard, le même métier que son oncle, afin suivre les traces de son modèle de vie. Au niveau relationnel, Echo était devenu plus sociable, mais il se méfiait et se méfie toujours des gens, il ne se dévoile jamais entièrement. Malgré cette carapace, il réussit à se faire de très bons et loyaux amis lors de ces années d’études qu’il garda jusqu’à la fin.

Echo finit ces études avec son double ASPIC S.S.A.F et Occultisme en poche. Le double cursus n’avait jamais effrayé Echo qui était passionné et travailleur même si par moment, les fêtes avaient été plus tentantes que les soirées révisions… Après ces études, Echo rejoignit son oncle au sein du même département, sans trop de difficulté en vue de ses résultats et de ses relations intérieures. Il partit à son tour régulièrement en mission avec ou sans son oncle à ses côtés, partant à la chasse à différentes créatures qui menaçaient le monde sorcier ou moldu. Lors de ces missions il mettait un point d’honneur à protéger au maximum ces créatures et éviter de les tuer tant que cela était possible. Cette philosophie, il l’avait héritée de son oncle qui lui rappelait sans cesse que ces créatures suivent leurs instincts et cela ne veut pas dire pour autant qu’elles soient mauvaises. C’est également durant ces premières années au ministère, qu’il développa son côté gentleman et son art de séduction, qu’il entrainait à chacun de ses retours à Londres. Il se plaisait dans ce style respectueux et charmeur.

Aujourd’hui, la menace sigma est devenu la priorité numéro un du ministère. Echo détestait ces être méprisables, qu’il fallait à tout prix stoppé. Il avait également appris, que son école avait attaqué par ces monstres, cette même école si chère à son cœur. Alors quand Bogeyman lui avait proposé le poste de professeur de DCFM, il n’avait pas hésité une seul seconde. Il ne voulait pas pourtant arrêter de travailler au ministère il décida alors de raréfier ses missions, afin de prioriser son nouveau job. Il était bien décidé à protéger de toute ses forces Poudlard et ses élèves contre cette nouvelle menace.




FOSTPHER (aka NAÏR)

Coucou tout le monde :D
Certains me connaissent ici sous le nom de Naïr et ça fait maintenant, presque 5 mois que je suis sur le forum et je prend tellement de fun avec vous *o* !
Voilà, je profite de cette section pour vous remercier pour tout, votre gentillesse, votre accueil, votre joie et tout et tout, vous êtes géniaux ! J'ai beaucoup de plaisir à être ici en tout cas, en espérant que je vous enquiquine pas trop tous les jours:3 ! (#séquenceémotion #instantfragilité)

J'espère en tout cas, que mon petit DC vous plaira et désolé pour l'histoire qui est trop longue, j’arrivais pas à réduire :x ! Cœur sur vos fesses !  heart



Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur



Messages : 28

Date d'inscription : 06/02/2017

Crédits : art: wingwoods.tumblr / edit: ma pomme

avatar





Re: A gentleman is just a patient wolf - Echo (terminé - 100%)
01.03.17 12:26

Hééé bienvenue
J'ai jamais touché à un Professeur Layton de ma vie, mais j'aime quand même beaucoup ce que dégage le personnage, et ça rend très cool pour un prof. (ce patronus aussi) (immédiatement j'ai Diego de l'Âge de Glace)
En tous les cas, bon courage pour ta fiche ♥
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur

Neutre


Messages : 170

Date d'inscription : 23/11/2016

Feat : Chrollo Lucifer de Hunter x Hunter et Timur Simakov

Double Compte : Seth & Sidney Hedger

avatar





Re: A gentleman is just a patient wolf - Echo (terminé - 100%)
01.03.17 13:51

Salut et bienvenue :)
Vu que ton avatar n'est pas à la bonne taille je me suis permis de t'en faire un en espérant que ça te plaise :) C'est bien Layton sur l'image que j'ai choisi.



lien a écrit:
http://img11.hostingpics.net/pics/790498echo.jpg


oupsie:
 
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur



Messages : 3

Date d'inscription : 26/02/2017

Feat : Professor Layton / IRL : Taron Egerton

Crédits : Cassidy et Moi

Double Compte : Naïr Aquae

avatar





Re: A gentleman is just a patient wolf - Echo (terminé - 100%)
01.03.17 15:59

Alban --> Salut :) Merci beaucoup !! Oh tu loupes quelque chose, ces jeux sont tellement bien *o* !
Oui, je trouvais aussi qu'il rendrait très bien en tant que professeur de Poudlard :) !
Ahah, j'y ai pensé aussi, j'aime cette référence !
C'est marrant, j'allais justement poster sur ta fiche car je l'ai lu hier ! J'ai trouvé ta plume et ton perso tout simplement génial ! Si tu n'es pas trop débordé et si tu ça te dis, je voudrais bien un lien avec Alban que se soit avec Naïr ou avec Echo (quand il sera validé), n'importe au choix ! :)
A très vite en Rp et encore merci ! ♥

Cassidy --> Ouah merci beaucoup c'est adorable *o* !! Je le met tout de suite :3
Oui désolé si mon avatar piquait un peu les yeux, j'ai eu la flemme de le fit. Je m'excuse pour cette pollution visuelle ;P Merci encore !
Revenir en haut Aller en bas
 Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Firewhisky :: Administration :: Je suis...-
Sauter vers: