Partagez
 

 smells like teen spirit _ Demeter Argus James

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Voir le profil de l'utilisateur

Neutre


Messages : 77

Date d'inscription : 25/04/2016

Juniper E. Green





smells like teen spirit _ Demeter Argus James
04.05.16 11:17



Si c'est avec eux
ft Demeter, Argus, James
Sous le coup du vent, l'herbe rase ondulait doucement verdoyante d'une lueur dorée. Le soleil était haut dans le ciel et rayonnait au milieu d'une étendue de bleue, projetant ses rayons ardents sur son visage souriant. D'une démarche à la foulée légère elle acheva de parcourir les quelques mètres qui la séparaient du terrain d'entrainement de Quidditch.
Une brise légère agitait l'éclat de ses cheveux blonds et embrassait sa peau mordorée. Elle avait l'esprit léger et rieur, appréciant les beaux jours que le printemps apportait avec lui. Il n'y avait à l'horizon ni soucis, ni tracas ; en somme pas l'ombre d'un ennui. Comme si bien le dicton le disait, en Mai fait ce qu'il te plait.
Encore revêtue de son uniforme scolaire dont elle n'avait pas eu le temps de se défaire, elle se mit à gravir les marches des gradins déserts et décrépis dont plus personne ne s'occupait, pour aller vers un banc en coin. Soigneusement, elle y posa son sac de classe en dessous. Celui-ci débordait de parchemins qu'elle avait mal rangé, aussi elle vérifia que tout était bien en équilibre, ne souhaitant pas perdre d'affaires qui pouvaient facilement disparaître sous les tribunes.
Une fois qu'elle fut bien assurée que ce ne soit pas le cas, elle redescendit rapidement et hâtivement pour se presser vers Argus et Demeter à une trentaine de mètres plus loin. Le grand brun avait son souafle, frappé de l'emblème des canons de chudley, enlacé entre son triceps et sa poitrine, le visage indifférent. A ses côtés Demeter, la joue bleuie comme s'il avait reçu un coup, avait le menton relevé, pointé vers les trois arceaux au bout du terrain. Elle vit ses lèvres bouger; Il semblait dire quelque chose à Argus dont le visage s'étira presque en un sourire. Les deux ne l'avaient toujours pas remarqué et Argus tendit la balle à Demeter, après quoi il jeta négligemment au sol sa robe de sorcier et son gilet. A présent seulement vêtu de sa chemise, il roula des épaules tandis qu'il reprenait le souafle.
Juniper retint son souffle alors que le bras d'Argus s'étira vers l'arrière puis vers l'avant dans un geste vif, puissant et expérimenté.
Schwoof.
Le souafefonça à toute allure vers les piquets d’entraînements et sa course indiquait qu'il allait en traverser le cercle du milieu sans peine. Juniper se mordit les lèvres tandis qu'elle pointait discrètement sa baguette vers l'objet. Elle murmura :
Accio.
Et sous l'effet du sortilège, il fila vers lui. Les deux amis remarquèrent naturellement sa présence mais n'eurent pas l'air particulièrement surpris.
Elle coinca la balle sous ses bras avec une facilité déconcertante qui témoignait de son aisance et sa familiarité avec l'objet. Souriant à ses compères, elle trottina vers eux. Argus l'air faussement ennuyé et Demeter un sourire en coin. Un rire léger s'échappa alors de ses lèvres tandis qu'elle tendait le souafle à son propriétaire.

_ Désolée je ne voulais pas que Canard perde encore dix gallions. Il doit m'acheter mon cadeau d'anniversaire.

Elle tendit son doigt indiquant la pommette violacée de son cousin.

_ Tu as mal ?
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur

Neutre


Messages : 323

Date d'inscription : 25/04/2016

Crédits : YAYA LE PLUS BO ♥♥

Double Compte : Joan PARKER

Demeter H. Green





Re: smells like teen spirit _ Demeter Argus James
06.05.16 5:44


Smells like teen spirit.




La tache encore cuisante s’étendait du haut de sa pommette jusqu’au bas de sa joue. Lorsqu’il souriait trop grand, ou ouvrait sa mâchoire trop largement, il sentait ses muscles faciaux  protester en un cri de douleur.
Enfoiré de sang-de-bourbe.
S’il ne lui était pas inhabituel de récolter ce qu’il semait (beaucoup), il détestait ces duels de moldus où l’on se prenait un coup de poing plutôt qu’un maléfice. Parce qu’au-delà de l’hématome reçu, il s’en sentait sale, souillé et profondément humilié d’avoir comme participer à un échange bien en deca de son statut social. Mais s’attarder sur l’incident (largement évitable) n’était que perte futile de temps et d’énergie ; Soit déjà trop d’honneur pour ce huitième année de sang de bourbe, dont la seule grâce était de mesurer au moins 2mètres et de peser 140kg.
Demeter reporta son attention sur les trois anneaux suspendus en hauteur qui se trouvaient devant lui, plantés sur des piquets. A une altitude plus basse que ceux utilisés lors des réels matchs, un lanceur de souafle habile pouvait ainsi scorer en gardant les pieds sur la pelouse.
A ses côtés Argus les observait également en silence, l’air pensif. Demeter savait que son ami songeait à la même chose que lui alors il lui dit tout bas :

- 10mornilles que tu le rentres pas d’ici.

Un sourire fin apparut sur le visage d’Argus qui faisait passer nonchalamment le souafle d’une main à l’autre. Une lueur excitée sembla prendre vie au fond de son regard noisette et Demeter vit son épaule se crisper tandis qu’il se préparait au lancer. Le bras du gryffondor commença à décrire un arc de cercle vers l’arrière tandis qu’il se contractait d’avantage puis d’un coup, il relâcha toute la pression en un mouvement techniquement parfait.
Tsss.
La balle décrivit une trajectoire parfaite comme aimantée vers les anneaux et Demeter fourra sa main dans sa poche droite, à la recherche de quelques pièces. Au moment où il commença à les tendre vers Argus le souafle prit un virage serré, surnaturel. Demeter tourna la tête.
Derrière eux, un grand sourire sur les lèvres et ses cheveux blonds scintillant avec les reflets du soleil, Juniper simplement revêtue de la chemise et de la jupe scolaire, s’approchait, la balle serrée entre ses bras croisés. Elle avait oublié de défaire sa cravate couleur jaune pisse de Poufsouffle et était toute seule.
Elle rendit son souafle à Argus, s’excusant sans être désolé. Demeter eut un petit sourire devant la douce attention de sa cousine :

- Oh ne t’en fais pas cette fois j’ai parié des mornilles.

N’ayant évidemment pas commis la même erreur que la dernière fois ou Argus l’avait dépouillé.

- Et comme tu dois t’en douter, j’ai déjà acheté ton cadeau. Enfin je dirais meme tes cadeaux pour les dix prochaines années.

Et comme à son habitude, la trop charmante Juniper s’inquiéta de son état, l’air si concerné qu’il trouva ça touchant. Pour toute réponse Demeter se contenta de laisser une grimace déformer son visage.

- Bof. Ça va. L’autre doit encore être en train de vomir dans les toilettes.

Il l’avait en effet gratifié d’un bon maléfice crache-limaces en retour.

- Tu as laissé James finir la potion tout seul ?


Revenir en haut Aller en bas


Invité


Anonymous





Re: smells like teen spirit _ Demeter Argus James
15.05.16 22:37

Les jours suivaient et se ressemblaient tous.
Malgré les saisons, malgré les caprices de la météo, Argus abordait chaque jour avec une bizarre impression de vide. Il lui semblait mener une lutte éternelle contre l’ennui. Et il ne prenait le dessus que trop rarement, lors de quelques courts instants passés en compagnie de Demeter, Juniper et James où il se lancer dans quelques folles péripéties. Il ne se sentait alors jamais autant en vie, que dans ces moments-là, où le danger rodait, ou l’inconscience et l’adrénaline les portait.
Malheureusement à l’approche de la fin d’année et d’examens, la surcharge conséquente de travail à laquelle il faisait face, avait grandement réduit le temps qu’ils passaient tous ensemble. Alors Argus ferraillait seul, trainant sa grande carcasse comme une âme en peine, cherchant quoi faire, participant quelque fois au grabuge des duels de couloirs mais la plupart du temps se contentant d’observer ce qu’il se passait ; L’air blasé et les lèvres serrées.
Aujourd’hui était cependant un bon jour. Enfin tous réuni depuis ce qui lui semblait avoir été une éternité, l’ainé des Jones se tenait debout à côté de Demeter, fixant les lointains piquets d’entrainements. Les trois anneaux blancs qui constituaient les buts de Quidditch projetant leurs ombres allongées.
Sous la paume de ses mains, sa peau semblait le démanger à l’endroit où il tenait fermement le souafle. L’envie folle de le lancer ou de jouer avec se faisait ressentir, sans doute à cause du manque de quidditch qui affligeait cette année scolaire. Un rictus blasé vint déformer ses traits tandis qu’il pensait aux dragonruns, qui à ses yeux, n’était qu’un pale substitut face à au sport noble qu’était le quidditch. Il faudrait néanmoins si faire. La direction n’était pas pressée de régler les problèmes de balais et d’équipements.
La voix de Demeter vint le tirer de sa rêverie et il ne se fit pas prier pour accepter le défi amical que lui lançait son meilleur ami.
Il l’avait déjà fait ; Il le referait.
Et d’un geste sûr il s’exécuta. Son tir était précis et ferait mouche à tous les coups.
Une déviation anormale le fit cependant mentir et il n’eut même pas à en réfléchir sur l’origine. Il pivota et le visage éclatant de Juniper était exactement comme il l’avait imaginé. Quoiqu’il arrive, elle prenait toujours un malin plaisir à l’embêter à chaque fois que l’opportunité se présentait. Mais c’était justement cet esprit espiègle qu’il appréciait tant chez la jeune fille.

- Ca va Pepper ? Lui demanda-t-il en attrapant le souafle.

Elle se mit à bavasser avec Demeter et il eut un sourire devant ce duo familiale à la fois si similaire et si différent. Il les laissa cependant et se mit à scruter l’horizon à la recherche du membre manquant. Comme à l’accoutumé, à chaque fois qu’il se donnait rendez-vous, James était en retard. Sacré Binns il ne changeait jamais ! Il s’affairait sans aucun doute à finir un devoir de dernière minute, ou à concocter une bizarre potion qu’il rangerait soigneusement dans sa petite malle.
Argus aperçut bientôt une silhouette efflanquée qui s’approchait vers eux dans une course bizarre et presque comique.

- Voila Binns qui arrive.

Une idée traversa l’esprit d’Argus.
Une fois que son ami eut comblé une grande partie de la distance les séparant et ne se trouvait plus qu’à une vingtaine de mètres, le gryffondor lança le souafle vers lui sans y mettre de force.

- BINNS, REFLEXES, hurla-t-il.

Comme il le savait parfois maladroit, Argus avait lancé la balle haute pour qu’elle décrive une trajectoire de cloche et qu’elle ne file pas trop vite. Malheureusement malgré toutes ses précautions, James ne réagit pas à temps. Comme si le crane du serdaigle avait jeté un sortilège d’attraction, il reçut l’objet pile au sommet de la tête. Le bruit sourd résonna jusqu’à eux.
Embarrassé Argus accourut vers lui, partagé entre la culpabilité et l’envie de s’esclaffer bruyamment.
Revenir en haut Aller en bas


Contenu sponsorisé







Re: smells like teen spirit _ Demeter Argus James

Revenir en haut Aller en bas
 Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Firewhisky :: Beginning :: Le ministère :: La Corbeille :: Corbeille Rps-
Sauter vers: