Revenir en haut




Bienvenue sur Firewhisky les sorciers ! On espère que vous allez bien, et que vous êtes près à swinguer au rythme des trompettes ! À Londres Magique, nous sommes en Mars 2017 ! Les oiseaux recommencent à chanter et les mimosas sont en fleur, bon courage pour les allergies. Il est 12 heures, l'heure des news !

15.03.17 — Après un an d'aventure extraordinaire à vos côtés, Firewhisky ferme définitivement ses portes. Retrouvez plus de détails ici, et écrivez la fin de votre personnage par là !
26.02.17 — La MaJ #6 est finiiie ! Retrouvez tous les détails de ce qu'il s'y est passé par ici ;)
02.01.17 — La MaJ #5 a été effectuée ! Retrouvez tous les détails de cette dernière par ici !
19.09.16 — Le journal de FW reprend ! Participez-y en écrivant un article. Plus de détails ici.
04.09.16 — Une MàJ a été effecutée ! Retrouvez tous les détails ici
18.08.16 — le forum sera inaccessible du 02/09/2016 au 04/09/2016 pour une nouvelle mise à jour. On sait, on en fait beaucoup, mais il faut encore se préparer à de gros changements....













Un colis de thé [Mikael]

Partagez | 
 

 Un colis de thé [Mikael]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage

Voir le profil de l'utilisateur

Duelliste illégal


Messages : 113

Date d'inscription : 16/09/2016

Feat : Integra Hellsing

Crédits : Abbychou :sparkle:

Double Compte : Seth Rollins

avatar





Un colis de thé [Mikael]
31.10.16 18:03

Un colis de thé

Abigail marchait dans les couloirs de Poudlard, un lourde caisse en plastique sur les bras et les tâlons claquant, comme à son habitude, contre les pavés. Elle aurait aimé descendre vers la salle commune de Serpentard, mais celle-ci avait été détruite par Sigma quand ils ont attaqué Poudlard. Abi ne voulait vraiment pas se souvenir de cette journée damnée, où ces immondes crétins avaient aggressé les élèves.

"Sang de bourbe"

Ces trois mots résonnaient dans sa tête, tel un menaçant carillon. Sang de bourbe. Sang de bourbe. Sang de bourbe. C'était ainsi que Sigma appelait les gens comme sa mère. Les nés-Moldus. L'idée même que sa mère puisse être mis en danger par ces gens lui retourna l'estomac, et elle voulut presque vomir sa colère et son dégoût. Ses pensées dérivèrent vers ses deux sœurs. Si elle-même était libre de toute influence, ce n'était malheureusement pas le cas pour Ember et Rebecca. Surtout Rebecca, la plus jeune des deux sœurs. Elle était influençable et, juste parce que c'était cool, elle serait capable de suivre les Sigma dans leurs âneries.

Abi ne voulait même pas imaginer ce qu'il se passerait si elle apprenait que l'une de ses deux soeurs avait rejoint Sigma. Avait volontairement renié sa mère. Mais elle l'imagina quand même. Et à nouveau, la colère monta en elle. Mais à un point qu'elle n'avait pas encore atteint cette année. Si cela avait été possible, un passant aurait vu de la fumée s'échapper des oreilles de la jeune Serpentard.

Expirer. Inspirer. Expirer. Inspirer. Expirer.

Abi fit quelques exercices de respiration pour se calmer et sortit un petit parchemin du colis. Une lettre de sa mère bien-aimée.

Abi chérie,

Je sais que l'année a eu un début tumultueux à Poudlard, avec les attaques de ces Sigma. Ils ont même réussi à tuer le Premier Ministre moldu! Incroyable, et effrayant. Cela dit, j'espère que tout va bien pour toi, mon petit cœur, ainsi que pour ta petite soeur.

Je suis désolée de t'avoir fait faire ça pour le colis, mais les moyens de Sigma sont sans doute suffisamment importants pour leur permettre d'intercepter les colis et les lettres qui vont et viennent de Poudlard, et j'ai envie que ce colis de thé arrive entier, et si possible en bon état. Après, Inverness est une ville que tu connais déjà pas trop mal, et je n'ai aucun mal à me dire que tu as su trouver ton chemin.

Comme tu t'en doutes déjà, le colis contient du thé, les différentes variétés habituelles, et donc beaucoup de ton très apprécié thé vert à la menthe. J'ai pris l'initiative de rajouter du thé gyokuro, un thé vert que j'ai goûté au Japon et que j'ai beaucoup apprécié. Je t'ai joint aussi un petit pot de miel, si jamais tu veux un petit remplacement au sucre. Tu devrais essayer avec du thé vert (mais pas du gyokuro, cela dit, il est déjà doux. Pas beaucoup de tanins, m'a dit le vendeur).

J'espère encore une fois que tout va bien pour toi, mon cœeur, ainsi que pour Ember chérie. J'ai hâte de lire ta réponse.

Très affectueusement,

Ta mère qui t'aime, Noémie

Abi arriva dans le salon commun. Heureusement pour elle, la salle était presque vide. Elle posa la caisse sur la table et en sortit le réchaud, la théière ainsi que ses tasses. Elle ouvrit la théière et pointa sa baguette vers le fond de la théière.

"Aguamenti"

Puis, elle tourna la baguette vers le réchaud, qui n'avait véritablement de réchaud que le nom. Il s'agissait plus d'une structure métallique qu'elle avait fait elle-même dans laquelle il y a un réceptacle pour un sort de flamme bleues, et un réceptacle pour la théière elle-même.

Elle jeta le sort de flammes bleues, et, regardant les petites flammes danser, se relaxa et fit le vide dans la tête.

Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur

Neutre & Duelliste légal


Messages : 74

Date d'inscription : 07/10/2016

Feat : Suguryuji - Ao no exorcist

Double Compte : Luigi Tragelstone

avatar





Re: Un colis de thé [Mikael]
31.10.16 19:42

Je n'aimes pas cette situation, un salon commun, quel idée stupide. Je vous jure. Celui qui decide de ça, ah oui, les gens au-dessus. Aka le corps enseignant. Génial, je vais m'amuser, youpie. Je l'étripe, direct. M'enfin, pas comme si j'ai eu le choix. Il faut faire avec. Alors je me dirige tranquillement vers ce dernier avec un air mauvais. Ce qui fait fuir certains. Tant mieux. Je n'aime décidément pas les gens trop curieux. Puis j'ai une de ces envie de thé. Je suis en manque. Punaise, je pense comme un enfoiré de Junkie. Je shoote dans un meuble, ce qui fait un peu mal sur le coup. Mais je vais pas chipoté. Je suis là, dans le salon, personne, enfin, il y a Abigail. Une fille qui est dans ma maison. Le choixpeau est parfois bien malin. Au moins, il réunit aujourd'hui deux amateurs de thés. Oui, je sais qu'elle aime ça. Cette boisson est, pour moi, un morceau paradis. Difficile de me défaire de cette sensation. Je m'approche discrètement de la demoiselle. Ce qui est difficile. Je suis assez voyant avec mes tifs.

« Hello Abigail... Je peux m’installer ? Je vois que tu fais du thé. Je peux en avoir ? »

Oui, question délicatesse. Je suis d'une nullité affligeante. Mais bon, elle ne m'en veut pas. Je l'espère du moins. Ce n'est pas quelque chose de très simple. Je reste derrière le siège, histoire de pas m'imposer comme le dernier des cons. Le respect, ouais, je peux l'être. C'est si étonnant ? Je sens la douce effluve du thé qui remplit mes narines. J'en veux. En plus du vert. Un de mes favori. Je peux en boire des litres entiers. Ce n'est pas une plaisanterie. En plus, elle n'est pas drôle. Pas sûr que je peux ainsi m'appuyer. Mais pourquoi je vais me gêner. Je hausse les épaules. Elle peut dire ce qu'elle veut. Je vais pas m'arracher les cheveux de la tête pour une remarque. Elle est loin d'être la première à le faire. Je regarde autour de moi, rien, juste ce thé. Il infuse, colore d'une jolie couleur ambre. Je fais semblant de m'intéresser à mes ongles. Ils ne sont pas bien passionnants. Ils me saoulent assez rapidement. Une vraie galère de faire un effort pour avoir des relations saines. Après je vais pas dire que c'est mal. Je vois les résultats. Ils sont relativement bons. Il y a mieux et pire. Comme tout. Les inconvénient contre-balancent les avantages. Le temps ne me manque pas. Il va pas s'échapper comme Titi devant Grosminet. Voilà, le manque de thé commences à devenir de plus en plus grave. Un docteur, euh non. L'infirmier est creepy. Je suis sûr, il tourne dans un film pour Halloween. En secret, dans sa petite pièce. Comme moi, il a la tête de l'emploi. Délis de faciès, c'est grave chiant.
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur

Duelliste illégal


Messages : 113

Date d'inscription : 16/09/2016

Feat : Integra Hellsing

Crédits : Abbychou :sparkle:

Double Compte : Seth Rollins

avatar





Re: Un colis de thé [Mikael]
31.10.16 21:02

Un colis de thé

Abi observa les flammes bleues danser et lécher doucement le bas de la théière. Elle était médusée par ce spectacle, qu'elle appréciait grandement. Cela étant, elle sentait un élève se glisser derrière elle.

"Hello Abigail... Je peux m’installer ? Je vois que tu fais du thé. Je peux en avoir ?"

Eh ben, au moins, il est franc. C'était Mikael, un élève de l'année au-dessus, lui aussi Serpentard et lui aussi amateur de thé.

"Bien sûr, Mikael, joins-toi à moi, l'eau est en train de chauffer. Ce sera toujours plus intéressant à deux. En plus, j'ai reçu un colis de ma mère. Contenant du thé. Donc j'ai des trucs que j'ai pas d'habitude. Du thé japonais, par exemple. Ca te botte?"

Abi sortit le colis en carton de la caisse et, avec le petit canif qu'elle gardait sur elle, poignarda l'adhésif brun qui maintenait le carton fermé, et en sortit un ensemble de petites boîtes de thé, énumérant à chaque fois les contenus de chaque boîte.

"Earl Grey, Gunpowder à la menthe, Long Jing, Darjeeling noir, Sencha, Fleur de Geisha, je recommande, parfumé à la fleur de cerisier, Bleu de Londres, Yunnan, Shangri-La blanc, papillon de Taiwan, Pathivara Gold et... Un truc que ma mère m'a envoyé. Un thé vert japonais, du..."

Abi attrapa la petite lettre et lut le nom du thé.

"Du gyokuro. Peu de tanins, visiblement très prisé et. Assez de luxe, si j'en crois ce que j'en ai entendu parler. Alors, quel sera ton choix?"

Du bec de la théière, on voyait un panache de fumée s'échapper.

Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur

Neutre & Duelliste légal


Messages : 74

Date d'inscription : 07/10/2016

Feat : Suguryuji - Ao no exorcist

Double Compte : Luigi Tragelstone

avatar





Re: Un colis de thé [Mikael]
31.10.16 21:41

Je me demandes bien ce qui m'est passé par la tête, va savoir. Je m'installe lorsqu'elle m'invite à le faire. Comme j'allais me gêner. Elle parlait de thé. Voilà une conversation utile dans ma semaine moisie. Un peu que ça me bottait. Je la regarde un moment avant de de hocher positivement la tête.

« Un peu que ça me dit. »

Je pouvais voir la réserve impressionnante de cette fille. Je vais un peu profiter de ça. Sans en abuser, il ne faut pas que je sois dans la case des gratteur sans foi ni loi. Qui demande tout et n'importe quoi. Je vaux mieux que ça bordel. Elle sort des tonnes de boites, ce que je peux dire. C'est que ça sent bon, un truc de fou. Je vais devenir fou. Je suis au paradis, c'est pas possible. Bon, je me pince pour vérifier.

« Aie. »

Non, je ne rêve pas. C'est cool ça. Manque plus que Kieran m'aime un peu mieux. Bon, ça je pouvais attendre la saint glinglin. Abigail était le genre de Nana assez cool. Puis, elle aime le thé. Je ne vais pas être comme d'habitude. Je vais essayer. Ce n'est pas gagné. Surtout que les mots m'échappe par moments. C'est agaçant. Alors qu'elle prends la théière. Comment elle se brûle pas. Moi, je me suis déjà brûler en tenant simplement comme elle cette objet divin et si traître.

« Hum, je ne sais pas en vrai. J'aimerai tout tester, mais mélanger les thés ne serait pas intéressant pour le moment. Alors je vais partir pour le dernier. Je veux voir si ce thé vaut la peine d'être bu pour son prix. Je ne te demanderai pas de faire comme là-bas. Je pense que c'est tout à fait inutile. Bien que le thé froid c'est aussi bon à une autre manière. Je vais me régaler. »

Je pose mes mains sur mes genoux. Je veux voir et sentir ce thé merveilleux. J'ai l'impression d'être un gamin le soir de Noël. C'était un jour a marqué d'une pierre blanche. Le meilleur de mon existence. Comme quoi ce salon pouvait apporter des moments cool. J'en veux d'autres dans le genre. Je serai un homme comblé. Je regarde les environs d'un air un peu mauvais personne, je peux me détendre.

« En tout cas, sacré réserve, moi qui croyait être le seul à avoir ce genre de chose chez les verts et argents. Je suis surpris. J'ai acheté les miens, ils devront arriver bientôt. Je te ferai goûter en échange des parfums que tu me fais découvrir. Un échange de bons procédés. Ça te va ? »

Oui, je pose mes conditions direct. Alors qu'elle ne m'as rien demandé. Je n'aime pas devoir quelque chose à quelqu'un. Même si je peux être assez opportuniste. Qui ne l'était pas ? À notre époque, c’est presque normal. Je ne vais pas philosopher, je veux juste boire un thé. Qu'importe ce dernier et qu'il soit bon. Sinon, ça serait du gâchis.
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur

Duelliste illégal


Messages : 113

Date d'inscription : 16/09/2016

Feat : Integra Hellsing

Crédits : Abbychou :sparkle:

Double Compte : Seth Rollins

avatar





Re: Un colis de thé [Mikael]
31.10.16 22:40

Un colis de thé

Aaaah, le thé lui plait. Tant mieux. Et en plus, il se pince pour être sûr qu'il ne rêve pas. C'est vrai que les boîtes éméttaient toutes leur odeur, embaumant l'espace autour de la théière avec une flopée d'odeurs de thé. Elle savait que l'odeur qu'elle préférait émanait cependant de la boîte contenant le Gunpowder à la menthe. En même temps, c'était l'odeur qu'elle avait senti dans un flacon d'Amortencia.

Mika ne voulait pas qu'on fasse infuser le thé comme ils le faisaient. Abi regardait l'infusion du gyokuro. Il fallait utiliser une quantité de feuilles séchées deux fois plus importantes, les faire infuser pendant une minute et demie dans une eau à 40 degrés, et ce trois fois.

"Ouais, la façon de le faire dans les règles de l'art semble longue, mais. Peut-être qu'un jour, je la ferai. Pour le goûter, une infusion rapide ira, je suppose."

Abi ouvrit la boîte de gyokuro et plus encore qu'avant, des effluves s'élevèrent pour aller leur chatouiller le nez. Elle sentait qu'elle aimait déjà cette variété de thé. Elle prit une cuillère à thé (elle savait que l'on appelait ça une cuillère à café, mais que voulez-vous, elle préférait le thé au café, et de loin). Elle remplit une boule à infuser d'une cuillérée de feuilles séchées, et la fit tremper dans la théière, utilisant un charme pour la faire osciller lentement.

"En tout cas, sacré réserve, moi qui croyait être le seul à avoir ce genre de chose chez les verts et argents. Je suis surpris. J'ai acheté les miens, ils devront arriver bientôt. Je te ferai goûter en échange des parfums que tu me fais découvrir. Un échange de bons procédés. Ça te va ?"

Abi sourit gentiment en écoutant le jeune Serpentard parler.

"Ahah, mon stock me vient intégralement d'un colis que j'ai reçu de ma mère. Elle aime dire que c'est du thé qui coule dans ses veines. Et elle a pas totalement tort. En même temps, elle boit quatre tasses par jour. Matin, midi, cinq heures, soir. Et elle connait les meilleurs marchés pour acheter les différentes variétés de thé, quels sont les meilleurs mélanges à faire... C'est une experte du thé, une vraie. Et en plus, elle m'a transmis ça. Et. Va pour l'échange de bons procédés. Ca me va largement."

Abigail aimait bien ce jeune homme, qui aimait le thé et en plus, était direct. Elle espérait qu'il avait une réserve de thé de bonne qualité, quand même. Le thé venait de finir d'infuser. La boule à infuser se souleva toute seule et se posa sur la table. Abi prit la théière, versa le liquide brun dans les tasses et en donna une à Mikael.

Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur

Neutre & Duelliste légal


Messages : 74

Date d'inscription : 07/10/2016

Feat : Suguryuji - Ao no exorcist

Double Compte : Luigi Tragelstone

avatar





Re: Un colis de thé [Mikael]
01.11.16 9:12

Je n'allais pas dire l'inverse, pour goûter, pas besoin de chichi. Rien ne vaut une simplicité comme je les aime. Bien que cette femme serait capable de le faire à la traditionnelle. Ces cheveux blonds jurerait avec la tralala, mais ça pouvait être quelque chose à voir. Je voulais en être. Puis refuser du thé, moi. Il ne faut pas être débile. J'aime trop ça pour m'en détourner. Elle avait le coup de main. Je notais ça dans un coin de ma tête. Bien que j'ai fini par me débrouiller pour faire un thé qui me satisfait. Rien ne valait celui d'une autre personne. L'odeur de cette variété emplissait les environs. S'en était presque inhumain de pas s'en réjouir. Alors simplement, je me penche légèrement, signe de ma préparation à subir mille et une saveur que mes narines semblaient deviner. Elle semblait pour la dégustation de mes thés. Toujours mieux de les boire à plusieurs. Surtout avec ce genre de personne, calme et pas trop bavarde. Assez pour dire des choses sans que ça soit chiant en tout cas. Elle parlait de sa famille qui était fort thé. À part moi, ma famille n'était si thé que ça. Je devais tenir ça de mon daron. L'heure du thé, dire que par moment, j'étais contraint et forcé de l’ignorer. En tout cas, sa mère est une personne à voir. Je vais garder ça en tête. Elle pourra me guider dans les mélanges. Oui, je suis assez avide de nouvelles choses quand il s'agit de ma boisson favorite. J'en ai pas honte. Je prenais doucement la tasse que Abigail me tendait.

« Merci. »

Je sentais la douce effluve, ce parfum si riche, pas pour rien que ça coûtait un os. Il devait être sélectionner avec une rigueur que je pouvais qu'apprécier pour le moment. C'est avec une extrême prudent que je commence à boire le thé. Laissant le goût envahir ma bouche. Je suis transporté au japon, ses temples au machins rouges et les gens souriant. C'est magique ce truc. J'ai bien fait de venir, ça c'est sûr.

« Excellent, il ne déroge pas à sa réputation. Quel est ton avis à toi ? »

Simple curiosité. Parce que deux avis en valait plus que le mien seul. Être vert et ar
gent ne voulait pas dire imbu de lui-même. J'aime la maison des verts et argents, pas surexcité comme les rouges, pas étouffante comme les jaunes et pas stressant comme les bleus. Bref, je suis bien content d'être un vert. Je bois ma tasse doucement, laissant le liquide couler le long de ma gorge, difficile de croire avec ma tête que je suis un amateur de cette boisson, et pourtant. Je souffle à la fin. C'était à la fois court, mais particulièrement agréable. Une sensation don j'ai du mal à m'en défaire. Je me sens zen. Ce qui est devenu rare avec le temps. Kieran qui m'aime pas me travaillait trop. J'avais bien besoin de ce break. Je dépose la tasse avec soin sur la table. Elle risque de marquer cette dernière, alors, j'invoque, une coupelle pour la poser. C'est bien mieux.
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur

Duelliste illégal


Messages : 113

Date d'inscription : 16/09/2016

Feat : Integra Hellsing

Crédits : Abbychou :sparkle:

Double Compte : Seth Rollins

avatar





Re: Un colis de thé [Mikael]
06.11.16 0:12

Un colis de thé

Le calme régnait dans le salon commun. Pas le moindre chat. On aurait pu entendre une mouche voler. Abi aimait le calme d'un salon vide, et elle savait qu'à la différence des buveurs de café, les buveurs de thé respectaient la boisson qu'ils buvaient. Elle savait que, là où les buveurs de café se contentaient d'avaler, tous drogués qu'ils étaient, leur tasse de café au plus vite, pour avoir le coup de fouet, les buveurs de thé appréciaient leur boisson, les arômes qu'elle dégageait avant, pendant et après l'infusion. Ce n'est pas pour rien, après tout, que les japonais avaient une véritable cérémonie pour le thé et pour le café. Ça et probablement le fait que le café ne pousse pas au Japon. Mais toujours était-il qu'elle n'avait pas eu vent d'une cérémonie du café, aussi importante que celle du thé pour le Japon.

Abigail porta la tasse à ses lèvres et versa une petite gorgée de thé dans sa bouche. Elle en profita aussi pour humer les arômes qui s'échappaient de sa tasse. Elle prit le temps d'apprécier la douceur du thé, qui en effet était plus doux que ceux qu'elle buvait normalement. Ce thé

"Excellent, il ne déroge pas à sa réputation. Quel est ton avis à toi ?"

Mikael lui demandait son avis sur le thé? Eh bien...

Comment lui dire que j'ai envie de remplacer mon sang par du gyokuro, là?

"Il. Est vraiment admirable. Doux, en effet, comme ma mère me l'avait dit. Mais. Je pense qu'il doit être encore meilleur avec la préparation traditionnelle. Si jamais j'en fais comme ça, je t'enverrai un origami. Comme ça, tu auras goûté aux deux façons de le préparer."

Abigail savait que Mika était quelqu'un de gentil, en qui elle pouvait avoir confiance. Une idée traversa son esprit.

"Et si jamais tu connais deux ou trois personnes qui aiment aussi le thé, voire des professeurs, y a moyen qu'on se fasse un truc sympathique. Détendu, sympathique, dans une bonne atmosphère."

Abigail porta à nouveau sa tasse à ses lèvres, et en but lentement les deux tiers. Elle voulait papoter un peu avec Mikael. Ce qui était bizarre, sachant qu'elle était plutôt du genre à rester silencieuse, mais. Elle se sentait bien en sa compagnie. Cependant, elle ne savait pas trop de quoi parler. Elle ne voulait pas tomber dans les banalités que se racontent les gens qui n'ont rien à se dire (ce qu'ils étaient, plus ou moins), car elle savait, d'expérience, que se raconter des banalités à la "Alors, ta journée?" ne ferait jamais germer une discussion intéressante.

Elle but le reste de sa tasse et la reposa sur une soucoupe qu'elle avait conjurée. La théière contenait assez pour refaire une tasse chacun.

"Il en reste. Tu en veux une nouvelle tasse?"

Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur

Neutre & Duelliste légal


Messages : 74

Date d'inscription : 07/10/2016

Feat : Suguryuji - Ao no exorcist

Double Compte : Luigi Tragelstone

avatar





Re: Un colis de thé [Mikael]
06.11.16 16:47

Je m'attendais à beaucoup de choses, mais pas ce genre de mots. Elle décrivait le thé comme un artiste pouvait décrire un tableau abstrait. C'était tout simplement prodigieux. J'étais bien incapable d'en faire de même. Bien qu'un serpentard avait pour aptitude de savoir maîtriser l'art et la manière de faire un discours. C'était une chose qui m'échappait souvent. Pour ne pas dire tout le temps. Elle me disait qu'elle m'enverrait un origami. Encore un art japonais. Je n'étais pas particulièrement doué, mais j'avais du m'y faire pour transmettre mes messages. Quand elle parlait d'inviter des gens, j'ai eu un rire amer. Comme si moi j'avais d'autres amis. Ça se saurait. Mais son idée pouvait être vraiment bonne. D'amener des gens. Mais compter sur ma personne était comme un coup d'épée dans l'eau, pas mal d'efforts pour peu de résultats. Quand elle parlait d'une nouvelle tasse, je me redressait un peu.

« Oui, j'en veux bien. En tout cas, ces japonais savent y faire question thé. Ils n'ont rien à apprendre de nous, les britanniques. Pourtant, on aime cette boisson. La plupart en tout cas. »

Je faisais glisser un peu ma tasse, cette dernière était proche du bord, mais elle ne tomberait pas si facilement. De toute manière, je la rattrapai, même si l'eau bouillante n'était pas une expérience agréable. J'étais assez adroit de mes mains, pas digne d'un pianiste, mais assez pour maîtriser les sorts qu'on pouvait m'apprendre. Il y avait autant que de personnes sur cette planète. On sait jamais quelle genre de magie était utilisé. Par exemple les formules changeait un peu selon la racine de la langue. Mais touts les sorts, qu'importe leur origine était efficace si on les prononçait bien. C'était ça qui était cool. Je pose un regard qui se voulait sympa à cette jeune femme, c'est sans compter sur un froncement de sourcil naturel.

« Il doit me rester quelques sachets de thé blanc à l'orange, c'est bon par les temps qui cours. De la vitamine c. ça éloigne les rhumes. Et c'est plus agréable que la pimentine. Cette potion est un enfer. »

Bien que j'avais du en préparer pour passer mes examens pour buses et poursuivre en occultisme. Car rien ne pouvait retirer cette idée. Il ne restait qu'à profiter de ce genre de moment avant de courir après les sorciers qui enfreindrait les lois, mener les enquêtes, comme Horacio, sauf que je n'avais pas de lunettes de soleil. Je les avait cassé en les serrant comme un con. Du coup, si je devais en avoir à nouveau, il faudra que je le paye comme un grand. Vu que la majorité du fric partait pour le thé, j'étais mal barré. Cette année apportait beaucoup de stress, surtout pour moi, les Miss approchait. Je sentais mon cœur battre avec force dans ma poitrine. J'avais un peu peur. Mais quel thé pouvait retirer cette crainte pour mon avenir ? Pas même cette merveille.

« Par contre, je ne pense pas avoir la capacité à amener des gens... Je m'en excuse. »
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur

Duelliste illégal


Messages : 113

Date d'inscription : 16/09/2016

Feat : Integra Hellsing

Crédits : Abbychou :sparkle:

Double Compte : Seth Rollins

avatar





Re: Un colis de thé [Mikael]
27.11.16 16:51

Un colis de thé

Abigail se sentait un peu idiote à avoir demandé à Mikael de ramener des gens, lui qui, semble-t-il, traînait toujours tout seul, et ne pas avoir beaucoup d'amis. Sa bêtise lui fit presque détourner le regard, de honte. Elle espérait sincèrement que Mikael ne lui en tiendrait pas rigueur. Mais au moins, il acceptait son offre.

"Oui, j'en veux bien. En tout cas, ces japonais savent y faire question thé. Ils n'ont rien à apprendre de nous, les britanniques. Pourtant, on aime cette boisson. La plupart en tout cas."

Abigail reversa un peu de thé dans la tasse de Mikael, faisant bien attention à ne pas en renverser sur la table. Elle versa ensuite ce qui restait encore de thé dans sa propre tasse, s'assurant ainsi que la théière était désormais vide. Abi resaissit la soucoupe et la tasse, désormais emplie, qui reposait dessus, avant de la porter, comme auparavant à ses lèvres. La voix et un sourire (trop rare au goût de la jeune Serpentard) de Mikael l'interrompirent, et elle reposa sa tasse temporairement sur la soucoupe.

"Il doit me rester quelques sachets de thé blanc à l'orange, c'est bon par les temps qui cours. De la vitamine c. ça éloigne les rhumes. Et c'est plus agréable que la pimentine. Cette potion est un enfer."

Voilà une excellente idée. L'hiver arrivait à grands pas, pressé de répandre ses miasmes sur l'école toute entière, et Abigail était particulièrement sensible à ça. Tous les hivers, elle trouvait le moyen de tomber malade, le rhume, la grippe ou un truc comme ça. En attendant, boire un thé blanc à l'orange serait sans doute une meilleure idée que faire s'échapper de la vapeur de ses oreilles.

"Voilà une excellente idée. J'essaierai d'en faire venir aussi de chez moi. Même si ce n'est pas nécessairement ma variété de thé préférée. Nous pourrons nous organiser plus de sessions à boire du thé, comme ça."

Elle se décida enfin à boire un peu de sa seconde tasse de thé. Il est vrai qu'elle abhorrait la pimentine, mais quand on a un rhume carabiné sur le dos, la pimentine fait son office, et le fait BIEN. La voix de Mika résonna à nouveau.

"Par contre, je ne pense pas avoir la capacité à amener des gens... Je m'en excuse."

Abi se sentait à nouveau mal d'avoir posé la question. Elle avait dû taper une corde sensible et à nouveau, empli de honte, son regard se détourna.

"Y a pas de mal, chou. Y a pas de mal. C'est ma demande qui a peut-être... Été un peu maladroite."

"Chou." Voilà un mot qu'elle utilisait peu, et pourtant, ce mot empli de tendresse venait, subtilement, de passer toutes les barrières qu'elle s'était imposée.

Espérons qu'il n'aura pas remarqué.

Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur

Neutre & Duelliste légal


Messages : 74

Date d'inscription : 07/10/2016

Feat : Suguryuji - Ao no exorcist

Double Compte : Luigi Tragelstone

avatar





Re: Un colis de thé [Mikael]
01.12.16 21:25

Je n'étais pas capable de grandes choses poyur le moment. Mais le thé, je gérai. Du mieux que je pouvais grâce à des économies. Mais aussi grâce aux services que me laissait mon temps libre. Bon, je ne suis pas le plus demandé, mais il y avait pire comme situation. Abigail se disait que ça serait pas mal pour les maladies, le thé à l'orange. Bien que ne l'aimait pas. Je riais un peu. Bien qu'elle réitérait son invitation à mon propos. De prendre le thé ensemble. Ça me suffisait amplement. Avant qu'il se mette à tiquer sur le surnom qu'elle avait m'avait donné. Mon chou ? Comme le légume. Pour une fois, je n'étais pas le seul à être maladroit dans cette affaire. Je respirai. Je vais laisser la plante poireauter, ahaha très drôle.

« Je ne suis pas le seul à avoir des maladresse sociales. Sans vouloir te vexer. Je retiens que ce n'est pas ton kif le thé à l'orange. Je surkiffe par contre le thé à la menthe, comme font les libanais du fast-food qui sert des kebab près de chez moi. Ils l'infusent comme personne. »

J'étais toujours aussi bavard normalement ? Non. Je raclais ma gorge avant d etousser. Je devais me reprendre. Mais j'aime le thé. Je crois que je vais en être malade en force d'en avaler. Pourquoi me priver de mon seul plaisir. Celui qui me rattachait à ma patrie malgré tout. Qu'importe les origines ou les manière, c'était toujours un anglais qui les buvait avec grand plaisir. S'ouvrant à cette culture du thé sans être vexée. Il y en a qui s'étranglait en me voyant ajouter par moment des nuages de lait. Tout dépendait du thé. Ça pouvait donner une dimension différente au thé. Il se calmait en buvant sa tasse de thé. Il était bien content de sentir le liquide presque brûlant parcourir son corps. Lui apportant relaxation, mais aussi un peu d'énergie. Il était à la fois calme et près à affronter ses devoirs. Comme un moine Shaolin, ce qui était une erreur géographique. Vu que le thé était japonais. Il roulait des yeux. Ce qu'il pouvait être débile.

« Notre addiction nous as ressemblé. Je suis content de pouvoir compter une personne comme toi dans mes proches. Tu es ma camarade amatrice de thé. Je serai ton camarade. »

J'avais levé même;ma tasse poure marquer le coup. Je ne pouvais pas être plus souriant qu'en ce moment. Puis elle me fuyait pas. Pourquoi je me priverai ?
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur

Duelliste illégal


Messages : 113

Date d'inscription : 16/09/2016

Feat : Integra Hellsing

Crédits : Abbychou :sparkle:

Double Compte : Seth Rollins

avatar





Re: Un colis de thé [Mikael]
09.02.17 16:42

Un colis de thé

Abigail sirotait doucement sa tasse de thé. Passé la première tasse, le goût était moins important, mais toujours suffisamment pour qu'elle continue à apprécier le thé qu'elle buvait. Elle tenait d'ailleurs ce conseil de sa mère, et ne buvait jamais plus de deux tasses consécutivement, car la langue et le palais était encore imprégné par le thé, et le goût était donc moins sensible.

Mikael avait visiblement remarqué sa maladresse, puisqu'un silence pesant venait de s'affaisser sur la tablée des deux jeunes gens. Il fallut attendre que Mikael brise lui-même ce silence.

"Je ne suis pas le seul à avoir des maladresse sociales. Sans vouloir te vexer. Je retiens que ce n'est pas ton kif le thé à l'orange. Je surkiffe par contre le thé à la menthe, comme font les libanais du fast-food qui sert des kebab près de chez moi. Ils l'infusent comme personne."

Abigail avait réussi à sourire un peu, et à se détendre.

"Ah? Il faudra que j'aille voir. Une fois que j'aurai eu mon diplôme, si je suis seule ou si mon partenaire est d'accord, je pense que je vais aller faire un petit voyage pendant quelques mois à travers le monde pour aller découvrir les meilleurs endroits pour acheter du thé. Ma mère, quand elle était sortie de Beauxbâtons, avait fait ça pendant un mois. Elle était partie en Inde, et elle a encore d'excellents souvenirs du thé qu'ils font là-bas. Si ça se trouve, elle a peut-être encore l'une où l'autre adresse là-bas. Elle est aussi allée à Amman, en Jordanie. Elle m'a dit qu'elle a bu un des meilleurs thés à la menthe dans un petit restaurant dans la vieille ville. Du coup, j'ai dans l'idée de faire le même voyage qu'elle. Voire plus."

"Notre addiction nous a rassemblé. Je suis content de pouvoir compter une personne comme toi dans mes proches. Tu es ma camarade amatrice de thé. Je serai ton camarade."

Abigail ne savait pas trop quoi répondre à Mikael. En effet, leur amour du thé les avait rapprochés, mais de la  à parler d'addiction, il fallait quand même pousser un peu. Cela dit, ils étaient en effet proches. Mais il était vrai qu'il était vraiment maladroit avec les mots. Encore plus qu'Abigail. La jeune demoiselle esquissa un sourire doux.

"Eh bien d'accord, soyons amis."

Abigail avait continué à boire sa tasse, lentement et sûrement, mais elle avait tant monopolisé la parole qu'elle venait de vider sa tasse, qu'elle reposa sur sa soucoupe qui fut ensuite posée sur la table.

Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur

Neutre & Duelliste légal


Messages : 74

Date d'inscription : 07/10/2016

Feat : Suguryuji - Ao no exorcist

Double Compte : Luigi Tragelstone

avatar





Re: Un colis de thé [Mikael]
10.02.17 21:53

J'avais eu un sourire, d'une personne, c'est que je suis moins maladroit que je crois, nan, juste qu'on se comprends elle et moi. C'est la seule explication valable. De toute façon, elle parlait d'elle comme une personne libre, celle qui cherchait l'amour. C'était beau dans un sens. Je ne pouvais qu'admirer ce courage que je n'avais pas. Que j’aurai tout le mal du monde à affronter. Il faut dire que je partais avec un sacré désavantage. Je n'avais aucune envie de me prendre la tête avec ces choses. J'ai tenté des choses, point. Les thés, c'était un très bon sujet, sur lequel je pouvais m'étendre avec un plaisir non-dissimulé. Je souriais franchement. Elle acceptait notre camaraderie. C'était chouette d'avoir enfin une amie. Je me sentais un peu moins seul dans le combat que je mène face à l'injustice de ce monde envers les gens pas « beaux ». Oui, entre guillemets, c'était très bien comme ça. Le silence, c'était stressant. Étais-ce de ma faute ? J'ai beaucoup parlé, il est vrai. Mais méritais-je ce moment calme, oui. Je buvais mon thé. Profitant de chaque seconde avec lui. Abigail, j'avais une personne qui m'appréciait. Je me sentais vraiment ému. Amis... J'avais du mal à réaliser. J'ai eu tout le mal du monde à rester en place, mon thé était bien important que ce sentiment de joie qui m'envahissait. Je devais rester classe, pas m'extasier comme un gryffon. Voilà qui serait bien inconvenant. Je posais la tasse sur la soucoupe.

« Je suis content, une amie, c'est super. Tu me dira qui sera l'heureux ou l'heureuse élue ? Qu'importe son genre, sa maison ou son âge, je suis sûr que ça sera une bonne personne. »

Je n'aimais pas me ,dire que je finirai seul, pourtant, une part de moi y était déjà préparé. C'était un peu triste. Mais je n'allais pas courir après des faux-espoirs. J'avais d'autres chats à fouetter. Ma famille était sur le point de se déchirer. Et j'avais un but à atteindre, pas le temps pour ce genre de bêtises. L'amour... j'étais prêt à l'assumer, clairement, j'avais un peu la trouille. Pas au point de fuir, mais bon. Je sais que ça se commande pas, pour le moment, j'ai eu de la chance. De mon point de vue. C'était bien suffisant.

« Pardon d'avoir été aussi expansif, je ne suis plus habitué aux gens... »

Je me grattais le crâne, un peu gêné.
Revenir en haut Aller en bas
 Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Firewhisky :: Poudlard :: étage 1° :: Le Salon Commun-
Sauter vers: