Revenir en haut




Bienvenue sur Firewhisky les sorciers ! On espère que vous allez bien, et que vous êtes près à swinguer au rythme des trompettes ! À Londres Magique, nous sommes en Mars 2017 ! Les oiseaux recommencent à chanter et les mimosas sont en fleur, bon courage pour les allergies. Il est 12 heures, l'heure des news !

15.03.17 — Après un an d'aventure extraordinaire à vos côtés, Firewhisky ferme définitivement ses portes. Retrouvez plus de détails ici, et écrivez la fin de votre personnage par là !
26.02.17 — La MaJ #6 est finiiie ! Retrouvez tous les détails de ce qu'il s'y est passé par ici ;)
02.01.17 — La MaJ #5 a été effectuée ! Retrouvez tous les détails de cette dernière par ici !
19.09.16 — Le journal de FW reprend ! Participez-y en écrivant un article. Plus de détails ici.
04.09.16 — Une MàJ a été effecutée ! Retrouvez tous les détails ici
18.08.16 — le forum sera inaccessible du 02/09/2016 au 04/09/2016 pour une nouvelle mise à jour. On sait, on en fait beaucoup, mais il faut encore se préparer à de gros changements....













Come swing with me | Feat Sif

Partagez | 
 

 Come swing with me | Feat Sif

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Voir le profil de l'utilisateur

Neutre


Messages : 69

Date d'inscription : 29/10/2016

Feat : Kalel Cullen

Double Compte : Finn Andersen

avatar





Come swing with me | Feat Sif
23.01.17 14:40


Come swing with me

Feat Sif

Droite, gauche. Droite, gauche. Je répétais intérieurement les pas que je devais faire, dans le bon ordre. Je me permettais de temps en temps un petit saut et je retombais sur les lames de mes patins sans la moindre difficultée. C’était une belle journée pour que j’aille patiner, comme je le fais souvent, certes. Mais là, la neige était aussi du rendez-vous. J’étais tellement heureuse d’être là à cet instant que je ne pensais à rien d’autre. Le temps passait pourtant, comme toujours, il défile à une vitesse éreintante. Je me devais déjà de quitter la glace, pour mon plus grand désespoir. Je me suis dirigée vers le bord pour descendre et je me suis dirigée vers un banc où, d’un mouvement de main gantée, j’ai chassé la neige présente pour pouvoir m’y poser.

Le sac posé à côté, je me suis penchée pour défaire les lacets bien serrés de mes patins et pour les ôter. J’avais pris la précaution de retirer mes bottes de mon sac avant de les enlever parce que bon, même si le paysage est magnifique et que ce que je faisais aussi, l’était, il faisait bien froid et rester pieds nus n’était pas vraiment une bonne idée. Je les ai donc retirées une à une, replaçant à chaque fois, rapidement, mes bottes aux pieds. J’ai fouillé dans mon sac pour récupérer ma montre que j’ai accroché à mon poignet et… Mince, il était vraiment temps que j’étudie maintenant. Comme dirait mon père, il faut toujours prendre le temps de s’amuser mais surtout, ne jamais oublier de rester sur le droit chemin. J’aurais préféré que ce chemin me mène sur la glace mais bon…

Je me suis redressée, décidée, mais je ne voulais pas quitter ce lieu rendu magnifique grâce à la neige et au froid environnant. Je me suis alors un peu plus enfoncée dans le parc, écoutant avec admiration la neige craquer sous mes pieds et je me suis dirigée vers la balançoire sur laquelle j’ai une nouvelle fois, chassé la neige présente d’un mouvement de main et je m’y suis installée. Mon regard se porta vers le lieu, j’admirais encore et toujours ce paysage idyllique, remarquant le moindre flocon de neige présent sur les branches dénudées des arbres, le sol étant devenu un magnifique tapis blanc jonché de traces de pas sporadiques et tout ce qui s'ensuit.

J’ai posé mon sac sur mes genoux et j’ai plongé les mains en son sein pour en sortir un livre parlant des plantes aquatiques du bassin méditerranéen. Je sentais bien que le professeur de botanique allait nous sortir un beau travail à faire alors, je préférais au moins m’y préparer. Et je me suis laissée plonger dedans, comme si j’étais réellement, dans le bassin méditerranéen. Le froid ne me dérangeait pas pour autant et puis, mon sac était chaud, lui, au moins. Je l'ai replacé sur mon dos et j'ai commencé à me balancer très légèrement, ne m'aidant que de mouvements de jambes, captivée.
 



Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur

Neutre


Messages : 15

Date d'inscription : 08/01/2017

Localisation : Lyon

avatar





Re: Come swing with me | Feat Sif
23.01.17 21:23








Sif
Vilérion





Feat Coralyne Alcyone
Come Swing With Me


Il fait toujours aussi froid dehors, ce qui n'empêche pas Sif de sortir de temps à autre. Avec ou sans une bonne raison, il n'allait pas se priver de sortir. L’extérieur l'attire à chaque instant, rêvant d'une vie rempli d'imprévue, rempli de surprise.
Alors il s'élance au dehors, n'attendant pas qu'on le suive, n'attendant même pas de fermer son manteau, qu'il ferme à la va vite en étant déjà sorti, ne craignant pas de tomber malade. Sa réputation de casse-cou n'est plus à démontrer ou réfuter, alors tant pis.
Un tour vers l'enclos des dragons, rapide, puisque personne ne s'entraine dans un froid pareil. D'ailleurs est-ce que les dragons serait content de décoller sous un froid pareil ? Est-ce qu'un dragon ne ressentait vraiment pas le froid ?
Après tout, il crache des flammes, c'est peut-être pour se réchauffer.
Tant de questions qui tournait en boucle dans sa tête, et il ne les avaient pas encore posé à un professeur, même si il ne sait pas vraiment pourquoi. Peut-être qu'il ne souhaite pas se montrer trop ignorant, voulant bien faire. Si il pouvait devenir DragonRunner ... Enfin, il s'égare dans ses pensées.
A peine ses esprits repris, à force de marcher, qu'il se retrouvait déjà dans le parc.
Un rapide coup d'oeil aux alentours : Rien, ou du moins presque. Quelque personnes plus loin, mais qui ne l'observe pas.
Il attrape alors son briquet, tentant d'en raviver la flamme à l'aide de plusieurs coups de molette.
L'une de ses mains venant empêcher le plus de vent possible de venir percuter la flamme, il marche dans le sens du vent, ce dernier dans son dos, l'aidant à protéger sa création.
Bientôt, une flamme jaillit de l'engin, bien que cela soit bref. Un sourire aussi éphémère que la flamme se dessine sur les lèvres de Sif alors qu'il marche sans même faire attention à sa direction.
Bientôt ses pas le menèrent jusqu'aux jardins. Lieu qu'il n'avait pas foulé depuis quelques temps déjà. C'est pour les cours de botaniques en général, et sif n'était pas particulièrement bon avec les plantes. Qu'importe, il veut avancer.
Soudain une idée frappe son esprit, comme un souvenir pas si lointain. Il ne doit pas lambiner, il a des choses à faire. Il doit trouver quelqu'un pour discuter, pour --
Alors qu'il se concentre un peu, un fin bruissement métallique se faire entendre au loin, à un rythme assez régulier.
Curieux, le jeune sorcier n'hésite pas à s'engouffrer dans la direction du son, se réchauffant les mains en soufflant dessus un bon coup avant de les replacer dans sa poche, rangeant par la même occasion son briquet dans sa poche intérieur.
Peu à peu, le bruit s'identifie au loin. Une balançoire, et quelqu'un l'utilise. Une sorcière, approximativement de son âge. Il l'a déjà vu auparavant, elle ne passe pas inaperçue après tout. Ses cheveux y sont certainement pour quelque chose.
Elle semble étudier dans ce froid, seule.
Est-ce que ca lui rappelle des souvenirs ? Non, il n'a jamais été très studieux. Il ne passe pas son temps avec le nez dans les bouquin. Seulement, lui aussi à passer son temps à se concentrer sur ses passions, en oubliant qu'il fallait vivre à côté.
Ce n'est peut-être pas son cas, et puis après tout ca ne change rien, il va simplement essayer de discuter. Et puis si il dérange, elle lui dira de dégager, sûrement, peut-être.
Fini les questions ! Sif s'élance dans sa direction, laissant le bruit de ses pas dans la neige trahir son arrivée.
"Salut, toi. J'ai vu que t'étais seule, et je me suis dis qu'on pourrait discuter un peu, qu'est-ce que t'en dis ?"
Sif lui-même n'était pas sûr de ce qu'il venait de dire. Ce n'était pas la meilleur façon d'accoster quelqu'un, mais qu'importe !
Il ne va pas s'arrêter au moindre petit obstacle.
Chacune de ses paroles semblait s'accompagner de quelques gestuelles, parfois discrètes, mais dont l'une vient terminer sa phrase, comme à chacune des questions qu'il pose, venant pencher la tête sensiblement d'un côté, semblant simplement attendre une réponse.
Il s'était arrêté à une distance raisonnable, proche d'un pilier de la balançoire, observant la place libre à ses côtés un cours instant avant de reposer ses deux yeux sur elle en attendant la réponse. Bien que l'air calme en apparence, en y observant de plus près, et puis en le connaissant même de loin, on observait aisément son besoin de se dépenser, sans arrêt.
Les mains dans les poches, l'épaule presque collé contre le pilier sans vraiment s'y être apposé, il avait l'air à l'aise malgré le froid.

Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur

Neutre


Messages : 69

Date d'inscription : 29/10/2016

Feat : Kalel Cullen

Double Compte : Finn Andersen

avatar





Re: Come swing with me | Feat Sif
28.01.17 17:29


Come swing with me

Feat Sif

J’étais plongée dans mon livre, bercée par les mouvements de la balançoire, même si mon regard virait de temps en temps sur les arbres dénudés avoisinants. Il faut dire que même sans leurs feuilles, ils sont de toute beauté, recouverts de la sorte par ce voile blanc. Je parcourais les lignes en les avalant quasiment, tellement j’étais captivée par elles. Mais ça ne m’a pas empêché d’entendre les bruits de pas qui s’approchaient et s’approchaient petit à petit de ma direction. Je ne faisais mine de rien au commencement puis j’ai finalement levé la tête quand je l’ai entendu parler.

Salut, toi. J'ai vu que t'étais seule, et je me suis dis qu'on pourrait discuter un peu, qu'est-ce que t'en dis ?

J’ai porté le regard vers ses habits pour commencer, pour me faire un premier avis sur la personne qui se trouvait devant moi. Rien de particulier, pourtant, en montant étage par étage, je me suis rendue compte qu’il portait l’écharpe à la couleur de sa maison, rouge et doré, un gryffondors donc. Je porte finalement les yeux vers son visage, remarquant un jeune homme que je ne connaissais que de vue. Je me suis plongée dans ma mémoire pour essayer de retrouver son nom mais, je ne l’avais lu nul part. Je ne pouvais donc m’en souvenir aisément. J’écartais légèrement les lèvres pour laisser s’échapper ma réponse, assez vite après la fin de sa phrase.

Hey ! Ouais, bien sûr. C’est toujours plaisant les rencontres !

Je lui ai offert un sourire digne de ma personne pour l’occasion. Je voyais aussi à son beau regard clair, des yeux magnifiques, c’est indéniable, qu’il zieutait la place à mes côtés. J’ai moi même regardé à cet endroit un instant avant d’en revenir vers lui, qui était quasiment accolé à la barrière gelée.

Tu peux t’asseoir tu sais, je ne vais pas encore te manger.

J’ai retenu mon rire pour cette fois mais il n’empêchait rien à mon amusement. D’un trait, je refermais mon livre et j’ai ouvert le sac qui était à mes côtés pour l’y ranger, à sa place initiale. J’ai bien attention de ne pas renverser les différentes fioles qu’il contenait sinon, ça allait encore être bien jouasse pour tout nettoyer. Je l’ai remis à sa place en regardant Sif s’avancer vers la place à ses côtés. Je le dévisageais un peu trop, peut-être. Je regardais ses cheveux qui partaient dans tous les sens, peut-être un manque d'entretien personnel ? Soit. Je remarquais aussi une légère pilosité faciale naissante, en même temps, ça m’étonnerait vu son allure et sa carrure qu’il soit toujours un première année. Ca m’a fait sourire car oui, j’aime bien les hommes ayant un style plus ou moins similaire au sien. Enfin.

Comment tu t’appelles ? Tu me dis quelque chose mais je n’arrive pas à revenir sur ton prénom. Moi c’est Coralyne, au cas où, enchantée.

J’ai pris les chaînes de la balançoire en main, la tête orientée vers lui, légèrement décalée vers l’avant pour ne pas avoir une vue gênée par celles-ci et je continuais de me balancer légèrement, laissant seulement mes jambes remplir cet office.
 



Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur

Neutre


Messages : 15

Date d'inscription : 08/01/2017

Localisation : Lyon

avatar





Re: Come swing with me | Feat Sif
28.01.17 21:04








Sif
Vilérion





Feat Coralyne Alcyone
Come Swing With Me


La jeune sorcière ne lui laisse que peu de temps pour réagir, elle s'active vivement à lui répondre.
“Hey ! Ouais, bien sûr. C’est toujours plaisant les rencontres ! Tu peux t’asseoir tu sais, je ne vais pas encore te manger.”
Elle avait l'air enjoué par l'attitude de Sif, et assez curieuse. Après tout elle n'avait cessé de le dévisager depuis son arrivée. Le jeune sorcier n'est pas du genre à être gêné par ce genre de choses, mais peut-être qu'elle le connait sans que lui ne la connaisse ?
Il la regarde plus en détails à son tour alors qu'il prend place sur la balançoire, sur la quelle il ne tarde pas à se balancer au rythme de sa partenaire, ne pouvant visiblement que très peu tenir sur place sans faire grand chose.
Elle porte des vêtements chaud, qui lui vont assez bien, et puis ses cheveux ... Rare sont les personnes qui correspondent aussi bien à leur maison qu'elle. Le bleu lui va si bien, qu'elle n'aurait pas pu aller ailleurs qu'a Serdaigle.
D'ailleurs est-ce pour ca qu'il se souvient l'avoir vu ? Sûrement. Il n'arrive pas à se remémorer ou est comment en revanche.
“Comment tu t’appelles ? Tu me dis quelque chose mais je n’arrive pas à revenir sur ton prénom. Moi c’est Coralyne, au cas où, enchantée.”
Alors non, elle ne le connaît pas. Lui non plus en même temps. Son regard ne le lache pas en tout cas, il ne peut s'empêcher de sourire tout en prenant la parole. Les mains sur les chaines de la balançoire, il n'effectue cette fois-ci aucun geste tout en parlant, autre que celui de se balancer, suivant sans s'en rendre compte approximativement le même rythme faible de balancement que sa voisine.
"Coralyne ... Ca te vas bien. Moi c'est Sif, enchanté ! Si tu aimes les dragons, tu m'as peut-être vu un jour sur le dos d'un d'entre eux."
On pouvait remarquer très facilement la façon fier dont il avait à parler des dragons, comme si il ne vivait que pour ca.
"Je ne sais pas non plus où est-ce que je t'ai vu, mais tu passe difficilement inaperçue."
Sif laissait un sourire se dessiner sur ses lèvres en lui répondant, l'air jovial. Elle n'avait pas l'air si différente de lui. Bien que Serdaigle, elle semblait avoir une énergie elle aussi, peut-être savait-elle simplement la retenir, tandis que Sif lui n'y arrivait pas.
"Qu'est-ce que tu étudiais ?"
Et voilà que son caractère curieux reprend le dessus, comme bien souvent. Il se laisse aller, ca ne peux que rendre la discussion plus intéressante. Et puis il ne va pas faire semblant d'être quelqu'un d'autre après tout. Il n'est pas méchant, juste trop énergique.
Losqu'il ne parlait pas, les yeux rivé sur la jeune sorcière à ses côtés, suivant son allure, il dégageait de la buée au travers de ses dents à l'aide de son souffle chaud, visant visiblement à extérioriser cette sensation de froid qui lui tiraille le visage ... Et les mains !
Ces chaines sont gelé, mais pour garder un semblant de fierté, il ne les retire pas. Lui n'a pas de gants contrairement à elle. Pourtant il en avait, seulement ... Il était partit trop rapidement ce matin, comme d'habitude. Impossible de réfléchir à comment s'habiller correctement quand tout son corps l’appelait à sortir à peine réveillé.
Alors il soufflait son air chaud sur son visage, visant son nez, comme espérant créer une barrière temporaire d'air chaud afin de protéger son nez des morsures du froid.
Ses yeux n'avaient pas quitter leur intensité du début. Le regard brulant d'un feu vif, c'est sans aucun doute le reflet de sa vraie nature.
Les cheveux en bataille, l'écharpe mal mise, il n'avait pas la dégaine de quelqu'un de sérieux, mais cela ne semblait pas le déranger. En avait-il seulement conscience ?


Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur

Neutre


Messages : 69

Date d'inscription : 29/10/2016

Feat : Kalel Cullen

Double Compte : Finn Andersen

avatar





Re: Come swing with me | Feat Sif
02.02.17 14:53


Come swing with me

Feat Sif

Une fois installé, je ne perdais pas un seul instant pour continuer à le regarder. Je ne sais pas, il y a quelque chose chez lui qui me donne cette envie, une envie qui m’est propre de le regarder, de le fixer, même si ça peut en devenir gênant. Je continuais de me mouvoir sur la balançoire, faisant aller mes jambes dans de légers mouvements verticaux qui ne me donnaient pas tant d’élan que cela.

Coralyne ... Ca te va bien. Moi c'est Sif, enchanté ! Si tu aimes les dragons, tu m'as peut-être vu un jour sur le dos d'un d'entre eux.

Je me suis alors mise à réfléchir. Je n’étais pas vraiment fanatique de dragons alors je ne prenais pas toujours le temps d’aller voir les courses des dragonrunneurs. Je préférais de loin m’affèrer à mes occupations favorites comme par exemple, me laisser glisser sur la glace. C’est d’ailleurs surtout à ces moments là qu’il y a le moins de monde alors, ça ne m’est que bénéfique. J’ai finalement détourné le regard de lui à sa nouvelle remarque.

Je ne sais pas non plus où est-ce que je t'ai vue, mais tu passes difficilement inaperçue.

J’ai donc porté le regard vers mon corps, cherchant visiblement un signe quelconque d’une différence entre moi et les autres sorciers d’ici. Je ne voyais rien de différent entre nous bien que, une légère brise de vent fit glisser quelques unes de mes mèches de cheveux vers l’avant, même si mon bonnet les maintenait comme il se devait. J’ai alors compris qu’il parlait certainement de mes cheveux. Doucement, j’ai glissé la main gauche vers ceux-ci pour les replacer derrière mes oreilles et j’ai de nouveau porté le regard vers Sif, avec un sourire bien présent.

C’est mon éclat naturel qui te fait dire ça, j’en suis certaine. Je suis le soleil qui émerveille les vies de tout le monde ! Même si peu le reconnaissent.

Je me suis mise à rire, légèrement, en plaçant la main qui s’occupait de replacer mes cheveux devant mes lèvres. Je vis aussi un sourire arborer ses lèvres, laissant les gerçures présentes sur celles-ci disparaître l’histoire de quelques instants. Il décida finalement de s’intéresser à ce que je faisais avant son arrivée.

Qu'est-ce que tu étudiais ?

Il est rare qu’une personne s’intéresse de nos jours à ce qu’une autre était entrain de faire, voire surtout d’étudier. J’ai porté un rapide regard vers mon sac où se trouvait le livre que je compulsais.

Je prenais un peu d’avance pour le cours de botanique. Connaissant le professeur, je suis quasiment certaine qu’il va nous prévoir un travail totalement inattendu. Je ne sais pas si tu as cours de botanique toi ? En tout cas, je ne me souviens pas t’y avoir vu. Mais peut-être connais tu des B.U.S.E. Mr.Andersen ?

Mes yeux retournèrent vers lui, d’une manière interrogatrice. Je me souviens l’avoir vu faire son patronus un jour. Il était tellement adorable que j’aurais bien eu envie de le porter sur mes épaules. Je replaçais la main sur la chaîne de la balançoire, continuant à déblatérer.

Savais-tu qu’il existe une plante capable de nous faire respirer sous l’eau ? Elle nous donne des branchies et palme l’extrémité de nos membres. Je trouve ça vraiment fascinant. C’est la branchiflore, si tu viens un jour à en entendre parler.

J’aimerai bien un jour m’essayer à cela, dans le lac. Voir ce que l’on ressent vraiment en prenant cette plante, sentant notre corps se changer pour finalement être capable de vivre dans l’eau, même si ce n’est que temporairement. Je penchais la tête sur le côté en le regardant, un sourire toujours présent. Peut-être suis-je autant fascinante que cette plante pour que l’on vienne à ma rencontre. Peut-être était ce ça qu’il voulait dire en disant que je passais difficilement inaperçue. Tant de questions sans réponses...
 



Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur

Neutre


Messages : 15

Date d'inscription : 08/01/2017

Localisation : Lyon

avatar





Re: Come swing with me | Feat Sif
03.02.17 22:33








Sif
Vilérion





Feat Coralyne Alcyone
Come Swing With Me


Alors que la jeune sorcière semblait lui conter ce qu'elle avait appris, Sif n'eut d'autre choix que de sourire, semblant se retenir de l'élargir encore plus pour sourire comme un idiot. Il regarda un instant devant lui, presque vers le ciel, plutôt vers l'horizon, tout en reprenant.
"Au moins tu es passionnée, ca se voit !"
Il ria le temps d'un court instant, l'air toujours jovial. La tension qu'il avait de faire la rencontre de cette inconnue disparaissait petit à petit, comme par magie, sans même qu'il ne s'en rende lui même compte.
"Je n'ai jamais été vraiment passionné par autre chose que par les dragons alors ... Les plantes, j'y connais pas grand choses, mais merci de m'en apprendre un peu plus ! Oh et pour répondre à ta question, non je n'ai pas eu Mr.Andersen.
Il ne lâchait pas son sourire, la fixant de nouveau.
"Puisque j'ai une chance sur deux ... Tu es en Médicomagie c'est ca ?"
Tandis qu'il terminait sa question, avec la même mimique de la tête à chaque question, d'un air interrogé qui ne quittait ni son visage, ni son  attitude, il accéléra un peu les mouvements de balancements. C'était peu notable, mais il se balancait a peine plus haut qu'elle, tendant à peine plus les jambes, quittant donc l'allure de la jeune femme pour prendre sa propre allure, sans aller trop vite, sans aller trop haut, il ne voulait pas faire l'enfant, mais ses jambes semblaient le pousser à agir, à se mouvoir.
Soufflant toujours son air chaud de temps à autres, il lâcha les chaines gelés pour venir les frotter ensembles afin de se réchauffer, ses mouvements de balanciers toujours faible, bien qu'a peine plus poussé que ceux de la sorcière à ses côtés. Puis alors qu'il était prêt à entendre ses réponses, il rangea ses mains dans ses poches, l'air de rien.
La curiosité n'avait pas quitté son regard, l'avait-elle seulement quitté un jour ? Alors il toisait sa partenaire comme un livre que l'on découvre, comme une merveille que seul ses yeux et ses mots pouvaient lire et comprendre.
Elle avait toujours l'air habité par ce même sentiment que lui, par cette joie, seulement bien cachée au fond d'une carapace de froid. Elle n'était pas froide, non, au contraire, douce. Ce froid n'était mordant, il était juste frais, mais au fond, Sif voulait y croire, se cachait un brasier qui n'attendait que d'être libéré. Tandis que lui s'enflammait à chaque instant, a chaque mouvement, comme un feu éternel.
C'était ainsi que Sif voyait ce moment. Les flammes contre la glace, le froid contre le chaud. Mais même si elle était dans son élément, il aurait tout fait pour découvrir la flamme au fond de la sorcière, alors il souriait simplement.
Il savait sourire, il souriait tout le temps, c'est l'une de ses manières de communiquer après tout, le sourire.

Revenir en haut Aller en bas
 Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Firewhisky :: Poudlard :: Extérieur :: Le parc :: Les jardins-
Sauter vers: